Partagez | 
 

 [6 Allune 1100] A la tienne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Zhilla, Fondateur, lézard overbooké et caféiné Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumactif.com
avatar
Fondateur, lézard overbooké et caféiné

Crédits avatar :
totmoarts

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Zhilla c'est le grand patron. Le big boss. Il a tiré sur son doigt et POUF Advictâme est né ! Alors ici c'est chez lui, plutôt deux fois qu'une. Il est partout, tout le temps, comme un cafard, mais en plus mignon et gentil.

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]

Reserve de point(s) :
403


MessageSujet: [6 Allune 1100] A la tienne !   Mer 4 Juil - 14:42

Il était une fois un Roc-en-Vallée petit village au sud du Gravorn Information hors-RP :
Rien à signaler sur le Hors hp
Information lancers de dés : Rien à signaler

Ce soir, alors que la nuit printanière enveloppe de sa froideur les Trois-lieux, la chaleur, elle, s'est installée dans la taverne du Rouge-gorge. L'endroit n'est pas très grand, le plafond est bien bas et les tables en bois massif occupent trop d'espace... Albert, le tavernier, est le premier à le dire... Mais ce soir, qu'importe que son établissement soit trop petit et mal agencé : Il a quelque chose à fêter ! Sa fille, cette jolie fleur, a enfin trouvé un époux ! Un homme charmant, un homme riche... C'est le rêve d'un papa inquiet qui se réalise ! Ainsi, ce soir, le tavernier à la barbe grisonnante a aussi la bière généreuse. Il proclame sa joie et offre une première tournée. Sur les tables en bois auxquelles sont attablées les clients, on lève sa pinte à la nouvelle ! Une bonne nouvelle comme ça, ça se fête ! Alors, d'autres prennent aussi la relève et les tournées s'enchaînent, pour fêter le mariage ou autre chose... Au fils des litres on oublie un peu... Mais la bonne humeur est toujours là. On chante, on crie, on rit et surtout on boit...  
Je suis : Faol Morte-Branche, hors-la-loi, sans attache Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Manon Blackbeak (ToG) de Charlie Bowater

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
─ Croquemite de 23 ans
─ Accompagnée de Danse-Velours, une vieille griffière protectrice et (très) possessive
─ Farouche et méfiante, elle n'hésitera pas à vous voler jusqu'à vos propres os si vous la laissez faire

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
78


MessageSujet: Re: [6 Allune 1100] A la tienne !   Mer 11 Juil - 18:33

Des badauds chantaient joyeusement, bercés par l'alcool fort et un trop grand nombre de bières ingurgitées. La lumière était vive et chaleureuse, les conversations allaient de bon train, même en ces heures avancées. Le ciel qui se profilait à l'une des fenêtres de la petite taverne était d'un noir d'ancre, témoignant du silence de la nuit étoilée, contrastant avec l'ambiance animée de la taverne. Le tavernier beuglait sa joie, tant et si heureux qu'il en remplissait pour à peine quelques lieutons les verres de ses habitués et même des étrangers de passage. L'ambiance était aux cris joyeux et aux festivités colorées. Et vas-y que je te pousse la chansonnette, et vas-y que je vacille en m’esclaffant lourdement. L'alcool atténuait tous les tabous, l'alcool déliait les cœurs lourds et les langues légères.

Et cela faisait bien une bonne heure que Faol était ici, un moment crispée dans un coin à l'écart, tendue tandis que sa capuche ne laissait guère distinguer son regard, puis l'instant d'après, beuglant avec les autres badauds de la taverne, cette dernière disparue elle-même ne savait où. L'alcool semblait exacerber la tolérance -à moins que ceux qui l'avaient saisis sous les épaules pour l’entraîner dans une ronde amicale voyaient trop trouble pour constater son physique étrange et révélateur.

─ Erneeeest, commença-t-elle à hoqueter dans un râle plaintif, se vautrant plus qu'elle n'accosta un étrange homme aux cheveux bleus. Son regard doré rencontra celui de son pauvre interlocuteur, qui ne semblait pas vraiment consentant à se rapprochement brusque. Elle cligna un instant des yeux, presque surprise par le visage qui la surplombait, avant de tomber lourdement dans une exclamation. Excusez-moi, pouffa-t-elle sans un semblant de retenue, je vous ai pris pour ce bon vieux Ernest.

Elle se redressa plus mal que bien, s'accrochant sans guère de délicatesse ou d'élégance aux jambes de l'homme pour se hisser, vaciller, avant d'enfin s'accouder à la table derrière elle, vaillante. Le monde semblait tourner autour d'elle, les couleurs étaient vives, les sons étaient ténus. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi légère. Mais où diable est passé Elyas ? Se demanda-t-elle pour la septième fois de la soirée. Il l'avait abandonné ici, prétextant des affaires à régler dans le coin. Sans doute s'en mordrait-il les doigts lorsqu'il reviendrait, car il n'avait fallu que quelques verres à la croquemite pour se mettre dans cet état, qui avoisinait pourtant celui des badauds qui étaient là depuis bien plus longtemps qu'elle.

─ Tu devrais dire non à l'alcool Ernest, tu sais, lança-t-elle à son interlocuteur avec un soudain regain de sérieux. Après, si tu en es au point de parler à ton verre, c'est que c'est sans doute déjà trop tard, ajouta-t-elle avec un clin d’œil malicieux, qu'elle regretta immédiatement lorsqu'elle sentit le sol l'attirer avec la ferveur de bras aimants.

Celui qui a un jour annoncé que la vérité était au fond du verre avait probablement tord. Ou devait sans doute être lui-même bien alcoolisé.  
Je suis : Rehan Renard, cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
DocWendigo by Zhilla

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard évoluant dans le Creux-Lac jusqu'au sud du Gavorn
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite

fiche de présentation
fiche de liens & de RPs

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 6 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
503


MessageSujet: Re: [6 Allune 1100] A la tienne !   Jeu 12 Juil - 15:22

6 Allune 1100
Roc-en-Vallée, au sud du Gavorn

Sa rencontre avec Daud Emerat trois jours avant, avait accentué considérablement l'état morose dans lequel se trouvait Rehan depuis plusieurs jours déjà. Après leur entrevue des plus angoissantes pour le jeune homme, ce dernier n'avait écouté que son chagrin et s'était enfoncé un peu plus loin en terres du Gavorn. Ses pas l'avait alors conduit à un petit village nommé Roc-en-Vallée et la taverne du Rouge-Gorge l'avait accueillit alors qu'il en avait poussé la porte après y avoir lu l'écriteau « auberge » vaciller sur ses chevillettes juste au dessus. Ça n'était pas parce qu'il était déprimé qu'il allait rester à dormir dans la boue... Et puis il avait justement envie d'un bon bain !

Après s'être décrotté dans le baquet d'une femme de chambre lui avait rempli, sa maigre bourse déjà allégée, il prit place parmi les autres dans l'espace réservé aux beuveries et bols de ragoût. Il en pris un d'ailleurs bien fumant en se disant que dès demain il devra se remettre au travail s'il voulait en manger un autre... Puis ses pensées obscures le saisir à nouveau et il se laissa aller à ses ruminations sans se rendre compte que l'ambiance des lieux s'était mue en une atmosphère extrêmement festive et joyeuse. A peine avait-il remarqué les choppes de bières qui avait été posées devant lui, les unes à la suite des autres, sans un mot, par une servante, et qu'il avait bu sans non plus faire attention.

Ce n'est qu'à celle qui le fit bruyamment roter que Rehan se redressa en arquant un sourcil et regardant enfin autour de lui.

L'alcool embrumait déjà ses pupilles azures et il ne put que rire en voyant trois hommes, debout sur une table, torse nu pour l'un, ses bottes aux bout des mains pour l'autre et son falzard enserrant son crâne comme un chapeau pour le dernier, en train de danser la Mariée en chantant.

Elle était belle la mariée !
Elle était blanche la colombe !
Mais dans le lit de son mari adieu la mijaurée !
C'est entre ses jambes que la jouissance trombe !

Une chanson bien plus paillarde que n'en laissait présager le titre, et les voix graveleuses, rompues de rots et de hoquets des gais lurons n'arrangeait rien... Toute la salle chantait et Rehan eu l'impression que le tavernier était celui qui gueulait le plus fort. Mais le jeune homme était trop enivré pour comprendre réellement le contexte et la nouvelle choppe qu'on lui posa sous le nez ne lui fit qu'hausser les épaules, plongeant son dit appendice dans la mousse tiède. C'était sans compter sur la femme qui lui tomba littéralement dessus, avec sa chevelure presque blanche et ses yeux de faucon.

Écarquillant les siens, trempé de bière qu'il était, il laissa échapper un « héééééla » d'une voix bien plus grasse qu'il ne l'aurais pensée.  Il rassembla d'ailleurs du mieux qu'il pouvait les siennes tandis que la gueuse se redressait et présentait ses excuses.

Tout embué par l'alcool qu'il était il n'eut pas le réflexe de la rattraper lorsqu'elle s’affaissa de nouveau sur le sol crasseux de bières et de poussière.Descendant alors de son tabouret il s'accroupi devant elle et la pris par les épaules.

- Je ne suis pas Ernest, commença-t-il tout en tentant de tirer la donzelle vers le haut pour la redresser sur ses pied je suis...

Mais il laissa sa voix mourir contre ses dents. Après tout pourquoi la contrarier ? Ernest, Azurin, cela n'était que des noms d'emprunt... Elle pouvait bien l'appeler comme elle le souhaitait.

- Assois toi là, ajouta-t-il en tapotant l'assise d'un tabouret alors qu'il avait réussi à sa mettre debout C'est un très bon tabouret ! Je crois qu'il est en bois de chêne ! Ou peut-être d'orme... Mon grand-père disait que le chêne fait de bon meubles ! Mais que l'orme est plus souple et donc plus agréable au cul... Et ce tabouret là est très confortable ! Bien plus qu'une chaise je dois dire... ! Et puis un tabouret, tu peux t'asseoir devant-derrière, le retourner pour t'en faire un pot ou encore claquer dessus pour battre le rythme... ! Des tabourets y'en a de toutes les tailles ! C'est très tolérant un tabouret, ça aime tout le monde ! Et généralement surtout les gros culs, ça tiens bien un tabouret, c'est toujours fais avec du bon bois solide ! Y'a souvent bien plus de tabourets que de chaises dans une taverne et c'est pour de bonnes raisons ! Ouais, les tabourets c'est vachement mieux qu'une chaise ! Les dossiers sont souvent inconfortables, alors qu'une tabouret tu peux tournoyer dessus si l'assise glisse bien ! Ma sœur adorait faire ça, ses cheveux volaient autour d'elle, c'était beaaaaaaau... et sa voix mourut de nouveau alors que le fantôme d'Alegra venait de passer devant ses yeux

Il était assez ivre pour que sa langue se délie au point de passer pour un passionné de mobilier et pour occulter le fait qu'il se trouvait face à une croquemite mais pas assez encore pour rester de marbre à l'évocation d'un souvenir aussi beau que douloureux... Pourtant c'est sa choppe qu'il attrapa et dont il but plusieurs longues gorgées, avant de roter et de reposer son regard aqueux sur la « blanche faucon », un sourire mi-figue mi-raisin sur les lèvres.

- Pourquoi dire non à l'alcool quant il coule à flot ? Une bonne chopine n'a jamais tué personne... répondit-il après avoir percuté les paroles de la fille tandis qu'il vacillait sur ses pieds, ayant laissé son précieux tabouret aux sensibles fesses de la dite fille
Je suis : Faol Morte-Branche, hors-la-loi, sans attache Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Manon Blackbeak (ToG) de Charlie Bowater

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
─ Croquemite de 23 ans
─ Accompagnée de Danse-Velours, une vieille griffière protectrice et (très) possessive
─ Farouche et méfiante, elle n'hésitera pas à vous voler jusqu'à vos propres os si vous la laissez faire

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
78


MessageSujet: Re: [6 Allune 1100] A la tienne !   Lun 16 Juil - 19:41

Le sol lui paraissait étrangement confortable. Frais, doux. Attrayant. Ça tournait moins, lorsqu'elle était parterre. Et puis, elle ne tomberait pas plus bas non ? Elle songeait à ce que pourrait devenir sa vie, si elle restait là, couchée au sol, pour le restant de ses jours. Ce ne serait pas si terrible, si ? La vie pouvait être pire. Un hoquet la secoua, et alors qu'elle commençait à sérieusement envisager cette reconversion dans sa carrière haute en couleurs, on la saisit par les épaules. Elle croisa le regard d'Ernest, qui l'observait d'une drôle de façon. Dans sa mémoire, il avait moins de cheveux et plus de rides, mais bon. C'était sans doute l'alcool. Elle dut se pencher vers lui pour comprendre ce qu'il disait, et même comme cela, le sens de ses paroles lui paraissait étrangement obscurs.

Elle se contenta de se perdre dans la contemplation de ses beaux yeux bleu, légèrement hébétée. Est-ce qu'Ernest avait toujours été aussi charismatique ? Elle ne savait pas pourquoi, mais quelque chose la turlupinait à son propos. Elle essayait désespérément de saisir l'ombre de souvenir qui semblait fuir ses bras métaphoriques, se faufilant comme un lièvre à travers ses pensées agitées. Elle ne se rendit même pas compte que son interlocuteur l'avait assise. Peut-être était-ce pour ça que tout tournoyait autour d'elle mais qu'elle ne tombait pas. Quel génie cet Ernest. Elle aurait du y penser avant.

Et puis un tabouret, tu peux t'asseoir devant-derrière...

C'était quand même fou tout ce monde dans cette taverne. Et cet homme là, qui ressemblait étrangement au type qui le suivait. Oh, ils étaient trois. Faol loucha légèrement, avant de secouer la tête. Il était tout seul, désormais. Mais quelle était cette sorcellerie ? L'alcool pouvait faire ça ? Depuis quand ? Elle voulait qu'on lui rembourse ses verres, elle était pas consentante pour développer un troisième œil, non mais ! Puis se souvint qu'elle ne les avait pas payé. Autant pour elle.

... les tabourets c'est vachement mieux qu'une chaise !

C'était quand même fou comme le monde était petit, se dit Faol. Trouver Ernest ici, c'était comme retrouver ses parents après tout ce temps. Improbable et étrange. Potentiellement gênant aussi. Attendez, pourquoi était-ce sensé être gênant, déjà ? La jeune femme plissa les yeux, essayant sans doute de comprendre les secrets de l'univers dans la bonne bouille de son interlocuteur, qui parlait, et parlait, et parlait... Ses yeux se fermèrent sans doute un instant. Ou peut-être même deux.

Elle se réveilla en sursaut face au regard inquisiteur de l'homme aux cheveux bleus. Sans doute lui avait-il poser une question. Faol se tortilla comme une gamine prise sur le fait de glisser des feuilles urticantes dans le dos de ses aînés, baissant son regard doré vers le -ô son adoré- sol.

Puis elle se souvint, et ce fut comme si une bulle éclatait dans son esprit.

─ Est-ce que c'est vrai que tu baises avec ta chèvre, Ernest ? demanda-t-elle, attrapant au vol le souvenir qu'elle s'efforçait de saisir depuis le début de son monologue, les yeux fixés sur ledit Ernest avec un froncement de sourcils concerné.
Je suis : Rehan Renard, cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
DocWendigo by Zhilla

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard évoluant dans le Creux-Lac jusqu'au sud du Gavorn
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite

fiche de présentation
fiche de liens & de RPs

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 6 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
503


MessageSujet: Re: [6 Allune 1100] A la tienne !   Mer 18 Juil - 12:22

6 Allune 1100
Roc-en-Vallée, au sud du Gavorn

Raccrochant, le plus fermement qu'il pouvait, sa main au bois brut du bar, Rehan tentait de rester debout sur ses pieds mais il fallait avouer que l'exercice devenait de plus en plus ardu. « hic! » lâcha-t-il alors qu'il tanguait dangereusement en arrière. Le petit hoquet eu au moins l'intérêt de le faire se redresser... Face à lui la jeune femme semblait en proie à une intense réflexion mais il n'avait pas la moindre idée de la raison...

Ah si... ! C'est parce qu'elle croit que je suis Ernest... se dit-il tout en bourrant son pif d'un petit coup de pouce

Reniflant, il leva son regard embué vers la blanche-faucon et lui fit un sourire. Entre le mièvre et le forcé, un sourire d'homme bourré qui a du mal à rassembler ses pensées.

Ça au moins c'était bien, l'alcool l'embrumait tellement que Rehan commençait réellement à perdre le fil de ses pensées, les plus désagréables en premier qui plus est... Et le fait de s'être mis debout n'y était pas pour rien alors que tout son être été concentré sur le faut de parvenir, à rester debout. En tout cas, jusqu'à ce que la question de la drôle de gueuse lui parvienne aux oreilles.

- Que-oua...? demanda-t-il, les yeux écarquillés, tanguant dangereusement vers la jeune femme, son regard azur ancré dans les étranges prunelles jaunes Mais... Je n'ai pas de chèvre...!

Et c'était bien la seule réponse qui lui parvînt...

- Burp...! lâcha-t-il en terme de rôt Mais où est ma chopine... continua-t-il tout en s'affalant sur le bar à la recherche de sa choppe qui semblait avoir disparue

Haussant finalement les épaules, il se redressa du mieux qu'il pu vers la fille. Un coude sur le comptoir, son pauvre bras soutenait en branlant son torse qui branlait lui aussi doucement d'avant en arrière, son autre main posée d'une manière qui se voulait sûre d'elle, sur sa hanche.

- Je cherche ma bière, tu ne l'as pas vue... ? Elle est grande comme ça, il joignit le geste à la parole en montrant la taille de la choppe entre ses deux mains et manqua par la même occasion de tomber à la renverse et il restait encore à boire dedans ! affirma-t-il tout en se raccrochant au bar
Je suis : Faol Morte-Branche, hors-la-loi, sans attache Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Manon Blackbeak (ToG) de Charlie Bowater

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
─ Croquemite de 23 ans
─ Accompagnée de Danse-Velours, une vieille griffière protectrice et (très) possessive
─ Farouche et méfiante, elle n'hésitera pas à vous voler jusqu'à vos propres os si vous la laissez faire

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
78


MessageSujet: Re: [6 Allune 1100] A la tienne !   Mar 7 Aoû - 15:09

Faol ne comprenait décidément pas grand chose à ce que ce pauvre Ernest essayait de lui dire. Peut-être essayait-il de se justifier de l'accusation, essayant de détourner tant bien que mal le sujet ? Elle eut un petit instant de pitié pour lui ; chose qui n'avait tendance à arriver seulement lorsqu'elle était sous l'emprise de l'alcool.

Tu sais c'est pas grave si ta femme t'as quitté, Ernest. Je suis sûre qu'elle ne te méritait pas de toute façon. Elle hoche la tête vigoureusement, ce qui fit faire quelques roulades au monde autour d'elle. Elle vacille un instant et reprit, un ton plus bas. Mais c'est pas très sain tu vois. Franchement, les chèvres c'est sale, comme bestioles, tu sais pas où ça traîne. C'est un coup à chopper des saloperies.

Faol était décidément trop bonne pour ce monde. Satisfaite de son petit conseil, elle agrippa la choppe vacante du bonhomme -Ernest !- aux cheveux bleus qui s'était retrouvée tristement délaissée sur le comptoir. Une honte. Elle lui fit honneur en la terminant, évidemment. Il ne fallait pas gâcher la bière. C'était de la bonne bière, en plus. Et il ne fallait surtout pas gâcher la bonne bière, plus que tout. Le propriétaire de la taverne aurait sans doute été d'accord avec elle, s'il n'était pas déjà occuper à descendre ses propres réserves, enchaînant les rires tonitruants et les crises de larmes. Une sombre histoire de fille qui quittait la maison. Décidément, les enfants étaient tous des truands, déplora Faol en saisissant une autre choppe à sa gauche, ignorant avec zèle les protestations de son propriétaire. Le respect était décidément mort, et tout le monde semblait trouver ça drôle de cracher sur son cadavre encore chaud.

Faol secoua la tête, tangua un instant, battant des cils pour tenter de retrouver sa vue qui semblait avoir soudain disparue. Mais où était-elle partie, la fourbe ? Le monde était flou, et même Ernest disparaissait petit à petit.

Er... Ernest, je crois que je deviens aveugle... !

Paniquée, elle essaya de s'accrocher à lui, s'écroulant une nouvelle fois sur lui. Elle ouvrit grand les yeux. Ah, bizarrement, elle voyait de nouveau. Elle scruta le visage de son interlocuteur, surprise. Mais où était passé Ernest ? Qui était cet homme aux cheveux bleus ? Et pourquoi diable avait-il les cheveux bleus ? Tout en rangeant cette nouvelle énigme dans un coin de sa tête, à côté du mystère de la vie sans doute, Faol se redressa lentement. Elle avait compris la leçon, c'est bon. Elle prit une grande inspiration, sa frayeur infondée lui laissant une rougeur inhabituelle sur sa peau pâle (à moins que ce ne soit l'alcool).

Tu trouves pas qu'il fait un peu trop chaud ici ? demanda-t-elle d'un ton absent, commençant doucement mais sûrement à relever sa tunique dans l'objectif indubitable d’échapper à quelques couches de vêtements, sous le regard soudain fort intéressé de son voisin de gauche. Le pauvre s'était fait subtilisé sa chopine après tout, il n'avait pas grand chose d'autre à faire.  
Je suis : Rehan Renard, cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
DocWendigo by Zhilla

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard évoluant dans le Creux-Lac jusqu'au sud du Gavorn
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite

fiche de présentation
fiche de liens & de RPs

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 6 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
503


MessageSujet: Re: [6 Allune 1100] A la tienne !   Sam 11 Aoû - 11:15

6 Allune 1100
Roc-en-Vallée, au sud du Gavorn

Se raccrochant de toutes ses maigres forces d'ivrogne au bar, Rehan scrutait la blanche-faucon qui, bien loin de se soucier de sa choppe disparue, semblait bien accrochée à son histoire de chèvre... Le dit Ernest semblait avoir eu une vie difficile... Et le jeune homme se demanda ce qui la faisait le confondre avec l'homme en question. La couleur de ses cheveux peut-être... ? Le bleu n'était pas une couleur très répandue en Terre de Trois-Lieux mais elle restait une teinte naturelle. Même si dans le cas de Rehan elle était artificielles mais ça, seul lui-même le savait. En tout cas, il l'espérait grandement... !!!

Bien arrimé à la planche en bois du bar, le cordonnier ne lâchait pas des yeux la donzelle qui était en train de siffler la bière qu'elle avait trouvé à porté de main. Non sans avoir la sensation de tanguer à l'intérieur de lui-même, Rehan cligna des yeux et lu répondit.

- Mais puisque je te dis que je n'ai pas de chèvre... ! Et pas de femme non plus ceci-dit... fit-il dans une voix rauque emprunte d'alcool Mais si j'avais une chèvre je ferais du fromage avec son lait... Y'a rien de meilleur que du fromage de chèvre ! ajouta-t-il avec un grand sourire, lâchant le comptoir d'un bras qu'il leva en l'air, comme triomphant avant de le raccrocher rapidement à la planche dans un hola ! d'affolement alors que ses jambes branlaient sous son propre poids

Mais c'était sans compter sur la fille qui, après avoir de nouveau pris une choppe qui traînait, cette fois sous le regard et les mots courroucés de son propriétaire, s'était de nouveau affalée contre lui, prétextant être en train de devenir aveugle. Ça n'avait ni queue ni tête, tête qui commençait d'ailleurs à cogner très fortement tandis qu'il accusait le poids certain de la blanche-faucon que la beuverie faisait paraître sans aucun doute plus lourd qu'il n'y paraissait. Leur regards se croisèrent et Rehan se dit qu'un regard croquemite était en réalité d'une effrayante splendeur.

Réalisant alors, il allait reculer d'un pas mais la fille s'était redressée d'elle-même, et Rehan fixa son regard bleu et effaré sur celle qu'il venait de comprendre croquemite. Croquemite qui déclarait avoir chaud et qui commençait à retirer sa tunique de ses longs bras filiformes. Le jeune cordonnier réprima une remontée de bile acide, entre intrigué et dégoutté, et tourna son regard vers le comptoir. Sa chopine était là, comme par magie réapparue.

Il savait que c'était la sienne car il avait passé plusieurs heures à l'observer sous toutes les coutures et il y avait plusieurs accrocs reconnaissables dans le verre dont un de bien 10 mm de largeur sur l'anse, à la jonction avec le bord de la choppe. Elle était à moitié pleine mais la mousse avait totalement disparue. Elle avait une belle couleur qui tirait plus sur le jaune que le miel habituel mais, puisque la croquemite avait faillit devenir aveugle, était avis à Rehan que sa vue lui jouait aussi des tours.

Haussant les épaules il attrapa la dite pinte et la porta d'un geste rapide et brusque à ses lèvres, comme pour la boire cul sec. Puis la recracha en un jet puissant et éparse, comme surprend une forte averse de printemps, sur la fille face à lui et l'homme juste derrière elle qui reluquait ses formes de femme faite. Au moins, cette douche aurait le mérite de la rafraîchir elle et de calmer ses ardeurs à lui... Était aussi avis que l'odeur allait calmer toute le monde...

- De la pisse...! grogna Rehan tout en s'essuyant les lèvres de sa manche Quelqu'un a pissé dans ma choppe !!!!! s'égosilla-t-il à qui voulait l'entendre

Son regard bleu se fixa dans les prunelles jaunes cerclées de rouge en affichant une mine entre effarement et colère.

- Non mais, tu te rend compte Blanche-Faucon ?! Quelqu'un a pissé dans ma choppe et l'a remise sur le comptoir !!! Si je retrouve celui qui a fait ça, j'te l'donne en pâture ! J'te promet de la viande fumée pour le reste du printemps !

Évidemment, les préjugés et idées préconçues sur la croquemitie était bien ancré en Rehan. Être un Enfant du Savoir n'avaient pas empêché ces inepties de s'intégrer à ses connaissances... Et puis il fallait dire que l'étude de la médecine et des maladies n'avaient jamais été son domaine de prédilection, bien loin de là...

Mais en cet instant l'odeur et le goût de la pisse dans sa bouche ne lui permettaient tout simplement pas de réellement penser à la croquemitie... Il avait pourtant recouvert tous ses esprits et sentait monter en lui un sentiment de colère. Et de honte aussi. Se ravisant soudainement, son déshonneur l'empêcha tout bonnement d'aller dire ce qu'il pensait au saltimbanque qui avait pissé dans sa bière, il descendit d'un coup de son tabouret, le visage soudainement rouge.

- Pardon je... ! Je m'en vais !

Son regard bleu désespoir se tourna vers la porte de la taverne et ses pieds l'y portèrent aussi vite que la foule en liesse le lui permettait. Jamais il n'avait ressenti pareil sentiment de gêne et de dégoût, tant pour lui même que pour le goût atroce laissé dans sa bouche.

La pénombre de la nuit l'enveloppa rapidement alors qu'il courait vers la sortie du village, ayant besoin d'un bon bol d'air frais de la nuit noire. Lorsqu'il eut enfin dessoûlé, au petit jour, il retourna à sa chambre, dans la taverne bien heureusement vide, enfin sans compter les ivrogne endormi sur leur chaises, à même le sol ou en travers du bar, repris un bain fumant. Il s'habilla et balança son barda sur le dos, puis pris enfin la route la plus rapide pour retourner en Creux-Lac.
Je suis : Contenu sponsorisé,


MessageSujet: Re: [6 Allune 1100] A la tienne !   

 
[6 Allune 1100] A la tienne !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1100 à 2000: cartes historiques et politiques de l'Europe
» Quizz 1100 ans de la Normandie.
» Portons-nous vers la maturité chrétienne
» [Opérations diverses] Port Étienne
» echange ou vend 1100 GSXF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Gravorn : duché de l'Est :: Sujets en cours-
Sauter vers: