Partagez | 
 

 Solveig Ruthvoda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Je suis : Solveig Ruthvoda, patrouilleuse en chef Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
exellero

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
Patrouilleuse en chef rattachée à la caserne de Gravorn.
Elle a été championne en 1095 de l'épreuve de l'épée lors des jeux des affrontements

35 ans - 1m80 - 75kg - tatouée au visage (voir avatar)

3e don: Méduse: Un regard et la paralysie gagne son adversaire. La cible se rigidifie alors suffisamment pour empêcher tout mouvement de sa part. Les organes vitaux ne sont pas concernés. Si le don se manifeste dans sa forme la plus puissante il peut arriver que l'adversaire perde aussi le contrôle de sa respiration assez longtemps pour provoquer étourdissement voir de perte de conscience.

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
25


MessageSujet: Solveig Ruthvoda   Mer 3 Oct - 2:01

Rappel du premier message :


Les informations générales sur l'état civil

Nom : Ruthvoda
Prénom : Solveig
Surnom(s) : L'affranchie - Ruth' - Sol
Sexe : Féminin
Date de naissance : 5e jour de Bellune 1065
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Natif du :
[] Marvier (CITER VILLE/VILLAGE ICI)
[x] Gravorn Non loin de la prison de Vissomort.
[] Creux-Lac (CITER VILLE/VILLAGE ICI)

Résident du :
[] Marvier (CITER VILLE/VILLAGE ICI)
[x] Gravorn (CITER VILLE/VILLAGE ICI)
[] Creux-Lac (CITER VILLE/VILLAGE ICI)


Adhère au :
[] Naâmisme 
[x] Maâlisme. Profondément religieuse et adepte du Naâmisme, le temps l'a progressivement fait basculer vers la doctrine de Kamaâl. Bien qu'elle se sente encore proche du Naâmisme, elle doit bien reconnaître en son for intérieur qu'elle ne s'y reconnait plus. Témoin depuis trop longtemps des déboires de l'humanité, Solveig à perdu une bonne partie de la foi qu'elle plaçait dans l'homme. Qui le devinerait ? Elle qui continue de citer Naâme et de le remercier régulièrement tous les matins. Mais une voix persiste dans ses pensées les plus intimes. Et si Naâme était en réalité le plus traître des deux divinités ?


Membre de :
[] La secte des Masques Mâalistes 
[] L'organisation des Sang-visages 
[] L'Ordre du Savoir
[x] La garde de Saphir
[] Aucun de ces groupes


Les informations générales sur le physique

Taille :  1m81
Poids :  75 kg
Carrure/musculature : Solveig est une femme à la carrure sèche mais longuement développée. Nue elle n'est que longueur et muscles noueux.
Couleur des yeux :  Gris
Couleur des cheveux :  Blancs tirant sur le gris.
Couleur de peau : Blanche
Coupe de cheveux :  Il fut un temps où elle les portait court. Aujourd'hui Solveig arbore une chevelure assez opulente maîtrisée par des tresses épaisses et lâches.
Pilosité faciale : Des sourcils gris foncés.
Tâche(s) de naissance : Aucune.
Cicatrice(s) :  Partout sur son corps. Certaines de simples blessures sans gravité, d'autres un peu plus grandes.
Tatouage(s) :  Deux demi-cercles blancs sur le coté gauche de son visage, allant se perdre dans sa chevelure.
Bijou(x) : Un collier parfois, un simple ras de cou en argent. (
Handicap(s)/maladie(s) : Aucun(e)
Autres informations : En tant que guerrière, pudeur inconnue au bataillon.

Advictâme


Quel est le troisième don de votre personnage, les situations propices à son activation et ses limites d'utilisation ?
Nom et description du 3ème don : Méduse: Un regard et la paralysie gagne son adversaire. La cible se rigidifie alors suffisamment pour empêcher tout mouvement de sa part. Les organes vitaux ne sont pas concernés. Si le don se manifeste dans sa forme la plus puissante il peut arriver que l'adversaire perde aussi le contrôle de sa respiration assez longtemps pour provoquer étourdissement voir de perte de conscience.
Situation(s) propice(s) à son activation : Son don peut se manifester si elle ressent une sensation exacerbée de peur ou de colère. Un sentiment puissant de défaite doit la saisir pour que le don prenne le dessus de la confiance qu'elle met en elle même.
Limites : Un regard partiel ne fonctionne pas, ses deux yeux doivent être plongés dans ceux de la personne qu'elle paralysera. Un véritable échange nécessitant au moins une bonne poignées de secondes.
De plus le don a une utilisation limitée, n'allant pas au delà de 6 minutes et n'impactera qu'une personne à la fois.


Par rapport à l'Advictâme votre personnage est un :
-Éveillé
-Transcendent (Capacité spéciale : RÉPONDRE ICI )


Connaissances, Compétences & Psychologie

Quelle est l'activité professionnelle de votre personnage : Le patrouilleur en chef

Qu'est-ce que votre personnage sait faire :
[√] Lire (Si aujourd'hui Solveig lit sans problèmes apparent, il n'en fut pas toujours le cas par manque de pratique flagrante.)
[√] Écrire (L'écriture vint avec la lecture. Inculquée par son père adoptif, son orthographe est aujourd'hui aussi bonne que la majorité des hommes. Mais son manque d’intérêt pour cette discipline permet de distinguer sans soucis une missive signée de sa main. Brièveté couplée à une écriture manquant cruellement de fluidité, ses mots se lisent mais provoquent aussi le soulagement lorsque le déchiffrage est terminé. )
[] Cuisiner (Si par cuisiner on sous entend mélanger plus de trois alliments, alors non la patrouilleuse ne sait pas cuisiner. Chez elle cette capacité se traduit à se sustenter d’aliments qui s'ingèrent et qui n'empoissonnent pas.)
[√] Faire un feu en milieu sauvage (Comme dit plus haut, vous ne pourrez pas vraiment compter sur la dame pour vous nourrir mais pour allumer un feu qui semble difficile à faire prendre, alors là, il y a quelqu'un. Vous pourrez bénéficier avec délectation de ses talents de pyromane. Hourra !)
[√] Chasser (Solveig n'est pas la meilleure chasseuse et reconnait sans difficulté ne pas être la meilleure archer qui soit. Mais au moins se débrouille t-elle assez bien pour ne pas jeûner plus de deux jours de suite. C'est plus que suffisant.)
[√] Monter une monture (Si les autres capacités ne la font pas particulièrement briller, elle peut au moins se vanter de celle ci ! Excellente cavalière, elle eut la chance de monter assez jeune grâce au cheval que possédait son père.)
[√] Manier une arme (Plus qu'un savoir faire, il s'agit d'un art. L'épée a sa prédilection mais elle peut aussi faire preuve d'un talent certain avec une lance. Les armes de jet ne l'intéressant pas plus que ça, elle a appris à s'en servir mais ne peut être considérée comme maître en la matière. Solveig reste une femme musclée et pourvue d'un timing frisant l'insolence, faisant d'elle une combattante au corps à corps à ne pas sous estimer.)
[√] Escalader (Misant tout sur ses muscles, la guerrière peut escalader une paroi rocheuse sans difficulté mais ne pourra pas faire de prouesses si l'aspérité n'est pas suffisante ou si l'escalade nécessite un réel savoir faire.)
[] Dérober des objets (Non, ça non. Elle n'a jamais appris,n'apprendra jamais et si elle est témoin d'un vol, c'est d'un autre talent qu'elle vous gratifiera.)
[√] Tuer (Si l'on veut un jour être assez vieux pour voir son premier cheveux blanc (ahahaha) il faut avoir assez tôt une bonne connaissance du corps humain. Solveig à bon espoir de fêter un jour ses 40 ans.)
[] Manipuler autrui (Trop franche pour s'essayer à la manipulation, elle n'en ressent d'ailleurs pas le besoin. Pourquoi tenter de manipuler quand il suffit d'adopter le visage le plus froid et froncer les sourcils au bon moment ?)



Donnez (au minimum) 3 défauts/points faibles et 3 qualités/points forts de votre personnage :
-Religieuse rigide : Même si il est clair pour elle que Naâmisme n'est plus une vocation, Solveig hésita entre une carrière chez la garde saphir ou la théologie dans sa prime jeunesse. Si le parallèle n'est pas évident, elle doit sa soif divine à son père qui lui inculqua son importance. Quand à ses choix guerriers cela est certainement dû à son dûcher d'origine. Quoi qu'il en soit l'importance qu'elle porte dans la religion ne fait pas d'elle l'esprit le plus ouvert de ce siècle.
-Insensible: Un défaut qui est venu avec le temps. La pitié n'est plus trop au rendez vous, laissant Solveig prendre parfois des choix un peu trop radicaux.
-Expression de ses sentiments: Pour tout ce qui est négatif, pas de soucis, elle se débrouille et n'a jamais besoin de personne. Mais parler d'amour ? D'attachement ? Veuillez faire preuve de patience, il est parfois plus facile d'embrocher un homme sur son acier que laisser sortir des mots de douceur de cette bouche. La solitude est une vieille amie, toujours présente quand une ébauche d'amitié se solde par un échec foudroyant de maladresse labiale.
-Autoritaire: Son expérience a fait d'elle une femme qui tolère très faiblement l'insubordination.  


-Loyale : La première de ses qualités par laquelle elle se décrirait. Elle n'a jamais manqué à son devoir. Que ce soit celui de fille ou de membre de la garde de saphir. Obtenir son respect c'est obtenir une alliée.
-Maître épéiste : Lui mettre une épée entre les mains peut désormais passer pour une mise à mort. Pour en arriver là, l'entrainement fut quotidien depuis son plus jeune age. Un paquet de ses cicatrices sont d'ailleurs dues à des entrainement plus rigoureux et plus dangereux.
-Juste: Tant qu'elle oeuvre pour ce qui est bien et juste, la guerrière se sent capable d'avancer aussi loin que possible. Bien qu'elle se sente désormais plus proche de la doctrine de Kamaâl, il s'agit de pensées qui lui sont propres et qu'elle n'appliquera jamais à un tiers. Que la Justice soit forte et que la force soit juste.
-Charismatique: Solveig bénéficie de sa petite réputation et n'est pas inconsciente de l'effet qu'elle peut faire. Si ça peut la servir, elle prend.


Qu'est ce que votre personnage aime/déteste ?
 
IL/ELLE AIME : Bien manger - profiter d'un moment de chasse - l'alcool - un bon lit - un bon bain - écraser un adversaire en duel - les chants religieux
IL/ELLE DÉTESTE : Les naïfs - la vulgarité -  être interrompue dans une prière - l’orgueil - les tomates.




Son passé et ses projets ...

Votre personnage est-il :
[x]Célibataire
[]Marié
[]Pacté (Uniquement pour les homosexuels natifs et résidents du Creux-Lac)
[]Parent


Quelle est l'histoire de votre personnage :

6e jour de Bellune 1065

« Etes vous certaine Ruthvoda ? Cette enfant... enfin vous en êtes conscient n'est ce pas ? »

Les yeux gris acier de l'homme se perdirent dans des pensées inconnues à son interlocuteur. A quoi pensait il ! Un homme tel que lui, juge respecté qui malgré son age gardait une beauté, un charisme qui faisait frémir la gente féminine de tout age. Un quarantenaire sans femme et sans enfant qui s’apprêtait à signer les papiers d'adoption de l'enfant d'une condamnée.

« Je sais »

De mauvaise grâce, l'homme signa la décharge tout en réunissant de l'autre main les maigres informations concernant la fille.
Il était conscient que la grâce de Naâme avait touché l'enfant dans sa miséricorde. Mais tout de même, tout cela ne serait pas bon pour la réputation d'un homme aussi vertueux que lui. Rodes Ruthvoda était un juge respecté pour sa sagesse et sa longue carrière. Il aurait été pour le mieux que le bébé soit envoyé dans un orphelinat.

« Mes vœux vous accompagnent. »

D'un geste doux, Rodes récupéra le nourrisson au creux de son bras et resserra les couvertures autour de son corps.
Il savait effectivement tout d'elle. Plus que ce gratte papier ne pouvait imaginer.
Comme les circonstances dans lesquelles sa mère lui avait donné naissance aux portes de Vissomor. Qu'elle s'appelait Victoire mais que d'ici les cinq ans passés ici, plus personne ne prononcerait son prénom. Ne se souviendrait de son visage. Peut être que seules quelques pauvres âmes feraient encore le lien entre une femme rentrée entre ses murs et les cries du nourrisson qui eurent le temps d'effrayer les plus fragiles des condamnés.
Il savait aussi que les malchanceux qui travaillaient ici avait appelé l'enfant « l'affranchie» pour avoir failli naître entre les murs de la plus cruelle des prison des trois duchés. Surnom renforcée à l'annonce que le juge venait réclamer l'enfant. Qu'il est était là aussi vite était le grand mystère que personne n'avait réussi à résoudre.

Quittant à pas mesuré le bureau qui avait recueilli l'enfant l'espace d'un jour et une nuit, Ruthvoda monta dans la voiture qui l'attendait silencieusement. L'indexe emprisonné dans les petites mains de cette créature bénie, il s'accorda un sourire destiné à son maigre fardeau.

« Ta mère voulait t'appeler Solveig. Je peux au moins lui accorder cela »


Une dernière fois les yeux de l'homme quittèrent ceux du bébé pour se poser sur l'extrait du compte rendu qu'il avait emmené avec lui. Une affaire qu'il avait lui même présidé. Cette honte entacherait à jamais sa conscience, lui qui avait plié à la faiblesse de se laisser corrompre par un homme qu'il avait considéré comme son ami le plus proche. Victoire avait été une simple malheureuse ayant eu le malheur de tomber enceinte d'un homme qui ne pouvait s’embarrasser de ce genre de fardeau. Riche et influent, s'était il lui même blessé pour faire corroborer la thèse de l'assassinat ? Quoi qu'il en soit sous les accusations de la victime, les lames avaient fouillé la chambre pour y retrouver l'arme qu'il avait décrite, recouverte de sang. Ruthvoda n'avait compris que plus tard que la pauvre fille avait pour seul crime d'être tombée enceinte du mauvais type.

L'homme ferma les yeux.Le voyage serait long jusqu'à Borderoc. Il aurait le temps de penser à sa honte dans le moindre détail.

« Au motif qu'il est reconnu que l’accusée s'est introduite de manière illégale dans le domicile en possession d'une arme ayant provoqué des blessures sérieuses, le crime est requalifié en tentative de meurtre.
Qu'il a été reconnu du caractère psychologique faible de Victoire Chainerron,
L'accusée est reconnue coupable de ses actes et se verra appliquée la peine exigée par le plaignant à savoir une peine de prison de 5 ans à Vissomor.»

Rodes Ruthvoda



« Cadet ! Cadet ! Marche tout droit et garde le souvenir
Qu'le bout pointu, faut pas l'tenir
Cadet ! Cadet !  Marche tout droit mais n'sois pas niais,
Pense un peu quand même, quand l'mur arrive, pense à tourner

Chanson populaire »

28e jour d'Illune 1083

La pluie ruisselait dans ses cheveux et coulait dans le plastron mal ajustée d'une jeune fille un peu malingre et toute en hauteur. Les muscles n'ayant pas encore eu le temps de rattraper une croissance que l'on devinait exceptionnellement efficace, l'effet n'était pas vraiment au rendez vous. Elle inspirait d’avantage la pitié que toute forme de respect. C'est ce que se disait Rofl non sans peine. Patrouilleur depuis 10 ans, il avait déjà eu maintes fois l'occasion de faire quelques rondes avec des cadets. Mais alors celle là. Fallait avouer qu'c'était bien la première fois qu'il voyait une recrue dont le potentiel était... indéfinissable.
Comment ! Comment cette fille réussissait elle à étaler qui que ce soit par terre avec une dégaine pareil. Et ça devait etre le cas nan ? Sinon elle ne serait pas là.

Se frottant le menton sous l’œil neutre et impavide de sa malheureuse compagne, le débonnaire de Rofl reprit rapidement le dessus. Lui envoyant une claque vigoureuse dans le dos pour le simple plaisir de la voir plier, l'homme éclata de rire.

« Alors toi, je sais pas d'où tu sors mais tu m'es sympathique. On va faire une ronde ensemble t'as qu'a bien m'observer. »

Un hochement de tête pour marquer son contentement d'être si généreux, le patrouilleur réajusta sa cape et se mit lentement en route.

« Tu vois on va marcher, longtemps et sous la pluie. Balance ton bassin comme ça. Ouais c'est pas très beau mais tu t'fatigueras moins. J'vois que t'as de bonnes chaussures. C'est bien mais moi je les préfère un peu usées, pour sentir la route tu vois... T'as mis ta petite laine en dessous de ton plastron ?  Allez on tourne. »

La soirée passa, ponctuée des bons conseils de son complice d'une ronde. Solveig écoutait, impassible et ne sachant pas véritablement comment réagir à ce flot incessant d'informations. Mais prêtait tout de même une oreille polie à cet homme qui semblait décidé à condenser une expérience en une nuit.

Lorsqu'une porte claqua, accompagnée d'un crie strident, la plus rapide fut Solveig. Bondissant pour se lancer dans une course droit vers la source du bruit, la jeune fille laissa Rofl derrière elle, au milieu d'un conseil sur les chaussettes.
Lorsque le patrouilleur la rejoignit, il observa la scène avec beaucoup d’intérêt. Un petit cambrioleur, assez connu d'ailleurs, était écrasé au sol par la cadette.

« Salut Rolf. »
« Salut Marc. Tu viens de faire connaissance avec ma petite nouvelle »
« Elle s'débrouillle bien. Tu peux lui dire de décaler son coude ? »

« J'peux pas, c'moi qui lui ai appris ou le mettre. »


« - Et pour quelle raison avez vous préférez la voie des armes ? Pourquoi pas.. je sais pas moi. La poésie ? L'écriture ?
- Trop fatiguant »

Extrait du test d’aptitude de la cadette Solveig Ruthvoda.

15e jour de Follune 1094

« Il se passe quoi ? »
« Ruthvoda passe Patrouilleur en chef »
« Ah ouais. »


Les deux patrouilleurs s'accoudèrent chacun à leur tour sur la balustrade, observant avec attention la façon donc Ruthvoda fêtait la promotion qu'on lui avait annoncé en faisant passer les tests admission avec un peu trop d’enthousiasme.
Ce qui rendait l'exercice quelque peu douloureux à observer. Pourtant, consciente que ceux venant tenter leur chance n'avait pas les même capacités que des lames, Solveig ne se montrait ni cruelle ni trop agressive. Elle se contentait d'esquiver ou de repousser leurs assauts avec une grande nonchalance. Le rendu était d'avantage humiliant qu'une bonne riposte bien placée. Les observateurs auraient presque préférés quelques parades agressives pour faire bonne figure plutôt que parier de quelle manière les candidats allaient se faire mal d'eux même.
Et chaque recrue réussissant à garder intact son honneur voir à esquisser des attaques qui auraient pu être jugées efficaces étaient récompensées d'un coup de menton de la femme à l'éblouissante chevelure blanche.

Cette séance se termina sur un dernier accepté, ce qui en totalisait seulement trois.
Le patrouilleur chargé du cahier des noms des membres de la caserne faisait signer les petits  nouveaux quand il haussa la voix pour se faire entendre de la recruteuse du jour qui jetait l'une des deux armes de bois dans les bras d'un cadet.

« Notre caserne doit recruter une trentaine de cadets pour le mois prochain Ruth' ! Tu n'es clairement pas ma recruteuse préférée »

Chose rare venant de celle qui venait de se faire apostropher, la guerrière esquissa un sourire.

« Tu ne diras pas la même chose quand mes recrues auront suffisamment été entraînées pour te sauver les miches Fred. »

Un grommellement lui répondit suivi par un geste du doigt pour indiquer le local des fournitures à ces jeunes survivants.

« Va vite te récurer, ta cérémonie a lieu ce soir après le serment des petits nouveaux ! Fais toi belle ok ? »

La seconde épée d’entraînement jailli des mains de Ruthvoda pour s'envoler tout droit vers la tête de ce compagnon à la langue un peu trop acerbe. Seul un énorme éclat de rire lui répondit alors que le morceau de bois venait claquer contre un mur pour tinter plus loin sur les dalles.

« Il n'y a pas plus grand hommage que d'entendre une foule scander un nom. Mais pour la victoire de l'épée de Solveig Ruthvoda, la foule préféra scander son surnom. Un surnom dont la malveillance suintait, pourtant portée par l'admiration d'un peuple, changea de connotation. »

20e jour de Dollune 1095



Avez-vous des projets, objectifs particuliers pour ce personnage:
Pour le moment non, je pense qu'avant d'envisager quoi que ce soit je vais la développer un peu en rp, quêtes, liens.




Informations sur le compte

Ce personnage est-il un prédéfini ?    
[] Oui 
[x] Non


Ce personnage est-il inspiré d'un concept de personnage ?  
[] Oui (Merci de préciser lequel)
[x] Non


Autres informations à partager ? 
Je suis une rpgiste assez souple, n'hésitez pas à me demander quelque chose en mp. Si je ne peux pas répondre favorablement à une demande je m'arrangerai pour trouver un compromis. Je n'ai pas non plus peur de m'engager dans dans situations tordues.



Les engagements

En m'inscrivant sur ce forum je ...  
[x] M'engage à respecter le règlement.  
[x] Accepte que des dispositions soient prises par le staff dans le cas où l'une de mes absences de longue durée handicape mes partenaires de jeu (ex : passage de tour de jeu dans le cas d'un sujet lié à une intrigue ou annulation de rp)  



Image de Asynja






Parlons un peu de toi


Dans le RP forum, qu'est ce que tu aimes/ n'aimes pas ?
TU AIMES : Les bons liens biens construits. Tant qu'il existe une bonne base bien établie je suis preneuse quelle que soit sa teneur.
Les situations qui mettent en difficulté un personnage. Ce sont d’excellentes avancées.
Ridiculiser de temps à autre mon personnage. Ca me fait rire.
Les rp de toutes taille, je m'adapte dans problème.
MAIS CE QUI T’ÉNERVE C'EST : Pour commencer et s'est très important, les rps qui reprennent mon post précédent sans donner un minimum de quoi rebondir. J'ai déjà rp dans ses conditions et c'était un enfer.
La sensation que mon personnage est un PNJ qui servira seulement à faire progresser d'autres personnages. J'ai aussi vécu cette situation et je n'ai pas réussi a dépasser cette sensation.



Si tu devais donner l'une de tes qualités et l'un de tes défauts de RPGiste, ça serait quoi ?
TA QUALITÉ : Je pense être assez souple et permettre pas mal d'idées de se concrétiser.
Je pense ne pas être trop désagréable à lire ?
Je reste à l'écoute des remarques autant du staff que des joueurs eux même.
TON DÉFAUT : Il peut m'arriver d'avoir des périodes à vide qui freineront l'avancée d'un rp.
Je suis capable de tenir que deux comptes à la fois.
Mon orthographe ne sera jamais irréprochable, je fais attention mais il peut m'arriver d'écrire une horreur.


Quand tu joues : Tu aimes l’imprévu ou plutôt la planification  ?
Les deux, tout dépend le contexte du rp et de la façon dont il est planifié, mais je prends les deux.


Une (ou plusieurs) dernière chose à nous dire ?
Vous avez une beau forum, un beau design attrayant, un contexte qui l'est tout autant. C'est très agréable.



Image de Mx-chronos


AuteurMessage
Je suis : Cosmos, Co-administrateur, assistant lèche-botte et ambitieux Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Peter Mohrbacher

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Cosmos c'est le second de Zhilla. Au début Zhilla l'a crée parce qu'il se faisait chier et qu'il voulait de la compagnie (le solitaire c'est bien mais la bataille c'est mieux !) Et puis Cosmos a pris de plus en plus de place. Maintenant c'est un super assistant. Lui aussi veille à ce que tout se passe bien ici. Même si secrètement il rêve de prendre la place Zhilla... Chuuut ça doit rester entre nous ! En attendant il lui lèche les bottes et Zhilla n'y voit que du feu.

Reserve de point(s) :
246


MessageSujet: Re: Solveig Ruthvoda   Dim 7 Oct - 22:13

Certes pour l'église, mais il n'y a pas besoin d'autel ou de représentations de Naâme pour lui rendre hommage. Chacun est libre de montrer sa foi comme il l'entend en quelque sorte. Par exemple : en ayant des valeurs d'entraide. De ce fait, pas besoin de lieux de cultes d'autant plus que les regroupements religieux sont plutôt mal percues avec l'histoire de Maâl.

Pour l'Advictâme, petite piqûre de rappel car je pense que tu n'as pas tout saisi : rouge

Citation :
Le soin immédiat : Cette capacité permet de soigner des plaies, des fractures, des foulures, ce de façon immédiate. Soignées de cette manière les blessures ne laissent ni cicatrices, ni douleurs résiduelles. Lorsque ce don s’active la pierre de vie prend une teinte plus intense et le porteur se sent apaisé. Le processus est totalement indolore et dure en moyenne moins de deux minutes.

Situations propices à son activation
Le soin immédiat aura tendance à s’activer lorsque son porteur ressent une grande douleur et/ou perd beaucoup de sang et/ou ressent la peur de mourir de ses blessures. En somme lorsque le porteur est victime d’une blessure grave pouvant conduire à sa mort.

Et l'advictâme ne se contrôle pas, c'est comme un réflexe de ton corps qui lutte pour sa survie. Il se déclenche et cesse de lui-même. C'est comme la coagulation par exemple, tu saignes, automatiquement ton corps mets en place un système pour faire bouchon et essayer de stopper le saignement. Et bien c'est la même chose Wink

Citation :
Cependant cette magie a la caractéristique de ne pas être soumise à la volonté de son porteur. En fait, il semblerait qu’elle réponde plus aux conditions dans lesquelles se trouve son porteur. Ainsi on parlera de “situations propices à l’activation de l’Advictâme" (en gardant à l’esprit que ces situations ne promettent pas à coup sûr l’activation et elles augmentent simplement les chances que cela arrive).

Mais effectivement, il y a peu avoir des moments où l'advictâme ne s'est pas déclenché, cela reste plausible.

Et pour ton don, tu comptes donc le jouer aux dés pour savoir quelle puissance cela va déclencher ? si c'est ça et bien, rajouter cela dans la description de ton don, tout simplement. et par exemple qu'est ce qui est augmenté : le temps d'action, le degré de "pétrification" etc.
Je suis : Solveig Ruthvoda, patrouilleuse en chef Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
exellero

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
Patrouilleuse en chef rattachée à la caserne de Gravorn.
Elle a été championne en 1095 de l'épreuve de l'épée lors des jeux des affrontements

35 ans - 1m80 - 75kg - tatouée au visage (voir avatar)

3e don: Méduse: Un regard et la paralysie gagne son adversaire. La cible se rigidifie alors suffisamment pour empêcher tout mouvement de sa part. Les organes vitaux ne sont pas concernés. Si le don se manifeste dans sa forme la plus puissante il peut arriver que l'adversaire perde aussi le contrôle de sa respiration assez longtemps pour provoquer étourdissement voir de perte de conscience.

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
25


MessageSujet: Re: Solveig Ruthvoda   Dim 7 Oct - 23:05

Donc j'ai modifié pour le sanctuaire et j'ai effectivement modifié pour les cicatrices, j'avais effectivement gardé en tête qu'il y avait d'avantage un aspect psychologique :3

Pour le don l'idée me parait vraiment bonne. Faire un minimum de 5 pour obtenir l'évanouissement est ce que cela parait ok ?
Je suis : Zhilla, Fondateur, lézard overbooké et caféiné Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumactif.com
avatar
Fondateur, lézard overbooké et caféiné

Crédits avatar :
totmoarts

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Zhilla c'est le grand patron. Le big boss. Il a tiré sur son doigt et POUF Advictâme est né ! Alors ici c'est chez lui, plutôt deux fois qu'une. Il est partout, tout le temps, comme un cafard, mais en plus mignon et gentil.


Inventaire de dés :
-

Reserve de point(s) :
559


MessageSujet: Re: Solveig Ruthvoda   Mar 9 Oct - 13:30

Alors pour répondre à tes questions sur la réligion. Tu peux en effet trouver, parfois, des sculptures, ou des pièces d'art à la gloire de Naâme, mais c'est très rare, et c'est à disposition de tout le monde. C'est plus des sculptures pour rappeler le passage d'histoire où Naâme a sauver l'humanité. Ça reste un peu "sacré" quand même. Des gens peuvent en effet y venir prier, mais ce n'est pas la propriété ou à l'initiative d'un groupe qui est dédié à la religion en fait. J'espère que c'est plus clair expliqué comme ça.

Globalement j'ai rien à redire sur ta fiche. Juste une petite précision par rapport aux rep que je t'ain donné :

Quand je parle d'une cérémonie pour célébrer les promotions, il faut comprendre qu'on décors plusieurs personnes en même temps. En gros, on officialise les promotions pour un grade en même temps pour plusieurs personnes, histoire de gagner du temps. Solv aura donc reçu sa cape de patrouilleur en chef avec d'autres promu (si y'a y'en a d'autre à qui on veut donner le grade)

Est-ce que c'est tout clair pour toi ?
Je suis : Solveig Ruthvoda, patrouilleuse en chef Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
exellero

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
Patrouilleuse en chef rattachée à la caserne de Gravorn.
Elle a été championne en 1095 de l'épreuve de l'épée lors des jeux des affrontements

35 ans - 1m80 - 75kg - tatouée au visage (voir avatar)

3e don: Méduse: Un regard et la paralysie gagne son adversaire. La cible se rigidifie alors suffisamment pour empêcher tout mouvement de sa part. Les organes vitaux ne sont pas concernés. Si le don se manifeste dans sa forme la plus puissante il peut arriver que l'adversaire perde aussi le contrôle de sa respiration assez longtemps pour provoquer étourdissement voir de perte de conscience.

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
25


MessageSujet: Re: Solveig Ruthvoda   Mar 9 Oct - 15:09

C'est parfait Zhilla, gros bisous pour ta patience et cette réponse complète ♥️
Je suis : Zhilla, Fondateur, lézard overbooké et caféiné Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumactif.com
avatar
Fondateur, lézard overbooké et caféiné

Crédits avatar :
totmoarts

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Zhilla c'est le grand patron. Le big boss. Il a tiré sur son doigt et POUF Advictâme est né ! Alors ici c'est chez lui, plutôt deux fois qu'une. Il est partout, tout le temps, comme un cafard, mais en plus mignon et gentil.


Inventaire de dés :
-

Reserve de point(s) :
559


MessageSujet: Re: Solveig Ruthvoda   Mar 9 Oct - 17:59

Vert Bravo, tu es validé(e) Vert

Dans ce cas je te valide avec grand plaisir ! J'aime beaucoup la façon dont tu as monté l'histoire ! C'est très intéressant. Et puis voir une Saphir femme, enfin, ça fait plaisir ! Bonne patrouille l'amie !
Jaune Avant d'aller jouer tu dois encore :
- Remplir les informations de ton profil (Dispo, rapidité de jeu, autres comptes etc...) c'est par ici

Vert Une fois cela fait tu pourras :
- Chercher un partenaire de RP : ici
- Te lancer dans une quête : ici
- Faire ta fiche d'avancement : ici

rouge Il est important de ne pas oublier que :
- Tu dois prévenir de tes absences ou de ton départ dans le sujet suivant, c'est très important !

Je suis : Contenu sponsorisé,


MessageSujet: Re: Solveig Ruthvoda   

 
Solveig Ruthvoda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone personnages :: La présentation des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: