Partagez
 

 [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Keira Daravyn,
marchande de jour, sang-visage de nuit, résidente d'Embuscade Voir le profil de l'utilisateur

Keira Daravyn

Crédits avatar :
By Zhilla ♥

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
→ 1m75, 60kg, fine et musclée, cicatrices dans le dos.
→ Yeux bleus gris, longs cheveux roux, tâches de rousseur.
→ 3ème don : Peau dure (peau qui devient dure comme du granit)
→ Franche, directe, patiente, claustrophobe, sans attaches, combattante très expérimentée.
→ A toujours au minimum deux dagues et une rapière sur elle.

→ Surnom d'assassin : Éclair écarlate.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 5 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
838


[28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier| Empty
MessageSujet: [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier|   [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier| EmptyDim 7 Oct - 18:53

Les masques de l’ombre – 28 Allune 1100, Chaîne des Infranchies


« Keira, tu as reçu un mot doux, il est posé dans ta chambre, » avait raillé son faux père lorsqu’elle était rentrée de sa course du matin.

Elle avait esquissé un sourire gêné et levé les yeux au ciel, avant de prendre la direction de sa chambre. Elle savait ce que cela voulait réellement dire, mais comme à chaque fois, chacun tenait son rôle parfaitement. Jazel Daravyn jouait au père un peu bourru et taquin, quand elle gardait celui de la femme détachée mais fidèle à sa famille. C’était ainsi en public. Et tout le monde n’y voyait que du feu. Elle savait que ce n’était pas un billet de prétendant qui l’attendait en haut des escaliers de bois, mais un message des Sang-Visages. Un nouveau contrat sans doute.

Arrivée à sa chambre, elle avait déposé sa gourde vide sur le sol avant d’attraper le papier scellé par de la cire noire. Elle l’avait décacheté, avant de le déplier pour en lire son contenu. Les traits de son visage d’ordinaire si impassible s’étaient durcis un instant, ses sourcils s’étaient légèrement froncés. Ce n’était pas une mission mais un rendez-vous. Donné par l’un de ceux qui l’avaient autrefois entraînée à devenir la tueuse qu’elle était aujourd’hui. Il demandait qu’elle le rejoigne à la nuit tombée dans la cachette où ils avaient pour habitude de se retrouver jadis, dans la chaîne des Infranchies. Cela représentait une marche de deux heures pour s’y rendre, aussi occupa-t-elle le reste de sa journée en faisant comme si de rien n’était.

La fin d’après-midi presque achevée, elle avait préparé son paquetage et enfilé une cape longue à capuche vert sombre. Le reste de sa tenue comme ses bottes montantes étaient noirs. À sa ceinture, dissimulées par la cape, trônaient deux dagues et deux rapières. Et ce ne fut qu’une fois assez loin du village qu’elle mit le masque blanc à l’éclair rouge sang sur son visage. Ses cheveux roux avaient été tirés en une natte collée partant du haut de son crâne, et étaient à présent cachés par la capuche qu’elle avait redressée sur sa tête.

Il devait être aux alentours de vingt heures trente quand elle arriva au point de rencontre. Durant sa marche, elle avait eu tout le loisir de songer à la raison de cet entretien. Etait-ce parce qu’elle avait failli fauter en présence du Saphir au début du mois ? L’organisation lui aurait envoyé quelqu’un plus tôt si ça avait été pour ça. Cela dit, son ancien précepteur était sans doute l’un des mieux placés pour la terrasser en cas d’affrontement. Même s’ils ne s’étaient pas vus depuis plusieurs années, et que son style de combat s’était perfectionné depuis, il était certainement l’un des deux seuls à connaître ses failles.

L’éclair écarlate alluma les torches du lieu de rendez-vous avant que l’ombre ne surplombe trop les environs. Puis, avec une certaine appréhension, elle attendit l’arrivée du Grêlier.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Erboror O'thanir,
marchand d'étoffes, mentor sang-visage résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Erboror O'thanir

Crédits avatar :
shalizeh7 - Ifan Ben-Mezd (Divinity Original Sin 2)

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
Erboror eut autrefois un frère jumeau, Olyan. Celui-ci disparut le jour de leur quatorzième anniversaire, dans l'arche. Orphelin, il apprit les rudiments de l'assassinat et reprit les rênes de sa famille adoptive, en tant que marchand d'étoffes. Marié, il convoite une femme avec qui il échange, par l'intermédiaire de lettres secrètes.
Récemment, on lui confia un jeune apprenti, ressemblant trait pour trait à ce que fut Olyan, il y a bien longtemps de cela...

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]

Reserve de point(s) :
41


[28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier| Empty
MessageSujet: Re: [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier|   [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier| EmptyDim 7 Oct - 21:33

Un 28 Allune 1100 dans la Chaîne des Infranchies

Une lettre cachetée, remise bien trop proprement. Sur la cire pourpre, un corbeau couronné. Dès lors, Erboror savait. Il congédia ses serviteurs et s'enferma dans son bureau, prétextant un besoin d'intimité. On le laissa, tandis qu'il parcourait les ordres et le nom de l'éclair écarlate. Ce fut l'un de ses premiers disciples. Avec un semblant de nostalgie, il se saisit d'une plume. Il devait solliciter sa présence, là où eux seuls pouvaient aller : à la Chaîne des Infranchies, plus particulièrement dans une crypte. Elle devait très certainement appartenir à de riches individus : on y retrouvait des statues à leur effigie et, tout près d'elles, plusieurs torches mortuaires, éteintes depuis des lustres.

Ne voulant éveiller les soupçons, il partit le surlendemain. On ne devait faire aucun lien entre cette lettre et son départ. Son épouse lui demanda la raison de cette chevauchée, il répondit qu'une alliance commerciale devait être scellée. Sans plus épiloguer, le marchand demanda à ce que l'on scelle sa monture et, dès l'astre de feu éclipsé, il s'aventura par-delà les plaines. Sa liberté retrouvée, il perdit les traits grimés de l'honnête citoyen pour être, enfin, cet assassin éprouvé. Le Grêlier. Son masque floral épousa sa tête nue, avant même qu'il n'atteigne sa destination, plus à l'Est.

Trois jours se succédèrent, durant lesquels il goûta, une nouvelle fois, à l'existence des vagabonds. Puis, son voyage prit fin, au-devant de ce qui fut autrefois l'un de ses repaires. En entrant, l'accueil était toujours aussi chaleureux... et morbide. Il étudia soigneusement l'emplacement des objets ; quelques râteliers supportant le poids d'armes diverses : haches, coutelas, épée, arbalètes... il y en avait pour tous les goûts. Amusé, il conclut que chaque chose était demeurée à sa place. Personne n'avait troublé cet endroit. Les morts avaient pu profiter d'un repos bien mérité. Jusqu'à ce jour.

Puis, Erboror entendit approcher. Le bruit des pas se voulait presque inaudible. Son ouïe fine en perça néanmoins la présence. Il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en coin. Aurait-elle comblé ses lacunes d'antan ? Sa garde se voulait-elle toujours aussi ouverte ? Le précepteur le découvrirait bien assez tôt. En attendant, il se contenta de siffler joyeusement, tout en affûtant la lame du poignard qu'il tenait entre ses mains.

- Quelles jolies retrouvailles, n'est-ce pas ? Sois la bienvenue, une fois de plus.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Keira Daravyn,
marchande de jour, sang-visage de nuit, résidente d'Embuscade Voir le profil de l'utilisateur

Keira Daravyn

Crédits avatar :
By Zhilla ♥

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
→ 1m75, 60kg, fine et musclée, cicatrices dans le dos.
→ Yeux bleus gris, longs cheveux roux, tâches de rousseur.
→ 3ème don : Peau dure (peau qui devient dure comme du granit)
→ Franche, directe, patiente, claustrophobe, sans attaches, combattante très expérimentée.
→ A toujours au minimum deux dagues et une rapière sur elle.

→ Surnom d'assassin : Éclair écarlate.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 5 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
838


[28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier| Empty
MessageSujet: Re: [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier|   [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier| EmptyLun 8 Oct - 20:54

Les masques de l’ombre – 28 Allune 1100, Chaîne des Infranchies


Elle ne sursauta pas à l’entente de la voix masculine. Son timbre avait changé, un peu, elle y décelait la rugosité des années prises, pourtant son ton restait le même que des années auparavant.
Elle se contenta de reposer la torche qu’elle avait prise dans l’une des encoches prévues, avant de découvrir ses cheveux pour déposer sa capuche sur ses épaules. Puis, avec la même langueur, elle porta son visage masqué vers celui aux motifs floraux.

Elle avait l’impression de revenir des années en arrière, comme la gosse qui se préparait à son premier meurtre qui rejoignait l’assassin qui lui apprendrait à verser le sang. Elle avait la même boule au ventre que lorsqu’elle le rejoignait pour ses entraînements nocturnes, la même appréhension de savoir, tout en ne sachant pas réellement, ce qui l’attendait. Mais assurément, il n’y avait pas de belles retrouvailles entre Sang-Visages, il n’y avait que des promesses lugubres.

Elle aussi avait mûri aujourd’hui, et ce n’était plus la voix d’une adolescente, mais celle d’une femme qui s’échappa de ses lèvres.

On peut dire ça, oui, répondit-elle évasivement.

Elle gardait un étrange souvenir de leurs rencontres. Elle les haïssait car le Grêlier avait participé à forger la tueuse qu’elle était devenue aujourd’hui, la condamnant à un avenir tout tracé, et pourtant, paradoxalement, elle les chérissait aussi, car avec son précepteur principal, ils étaient ceux dont elle était le plus proche, ils étaient comme elles, des soldats de l’ombre qui abattaient la sentence de ceux qui n’avaient pas pu récolter le pardon.

Et que me vaut ta visite ? J’imagine qu’ils t’ont envoyé jusqu’à moi pour une bonne raison, demanda-t-elle sur le ton de la conversation.

Pour ne pas laisser transparaître l’inquiétude de l’éventualité qu’il soit venu à cause des récents évènements.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Contenu sponsorisé,




[28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier| Empty
MessageSujet: Re: [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier|   [28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier| Empty

 
[28 Allune 1100] Les masques de l'ombre |Le Grêlier|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brule ou Shroom ? Cherche une ombre a paupiere dans les tons champagne
» Petit craquage de compensation : )
» Aimants pour mettre sur les fap dépotés
» nos pommiers
» Maldives : A l’ombre des plages, les Chrétiens sont envoyés dans des camps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Le Hors-jeu :: Salle des archives :: Archives sujets rp-
Sauter vers: