Partagez | 
 

 [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Avalon Sélac, forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
447


MessageSujet: [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|   Jeu 18 Oct - 0:50

Alors, affaire conclue ?


Le forgeron s’était accordé quelques jours de repos pour pouvoir aller rendre visite à sa mère (une jolie blonde aux cheveux longs, une cinquantaine d’années qu’on ne lui donne pas). Il avait eu beaucoup de travail ces derniers temps, et savait que l’accalmie serait de courte durée, aussi avait-il laissé la forge aux mains de ses trois ouvriers, en qui il avait parfaitement confiance. Ils savaient quoi faire en son absence, et Martha ne serait pas loin s’ils avaient besoin de quelque chose en particulier.
Quoi qu’il en soit, il était arrivé la veille, en fin d’après-midi, et se faisait déjà trainer n’importe où par sa mère. Ce matin, elle avait voulu aller au marché de Lackness, et il l’avait accompagnée de bon cœur. Le problème, c’est qu’elle avait tendance à sauter d’un étalage à un autre sans prévenir, et contrairement à lui, elle n’était pas très grande, ce qui ne lui facilitait pas la tâche d’arriver à la garder à l’œil.

Alors qu’il l’avait perdue de vue une fois de plus, il la retrouva enfin, en train de s’extasier devant un étal de cuir, de fourrures et de peaux de bêtes.

« Vous avez vraiment de très jolies choses, » avait-elle complimenté la tanneuse.

Il était trop loin pour l’entendre, en revanche, il entendit très bien ses prochains mots maintenant qu’il arrivait à sa hauteur.

« Alors, on a du mal à suivre, mon p’tit ? » l’avait-elle taquiné alors qu’il la rejoignait.

Tu cours encore trop vite pour moi ! avait-il plaisanté en retour.

Elle sembla observer encore un instant une fourrure avant de relever la tête vers lui, se rappelant tout à coup d’une chose importante. Elle avait complètement oublié qu’elle devait récupérer quelque chose chez l’une de ses amies. Elle l’invita à prendre son temps pour finir sa balade au marché.

« On se rejoint à la maison ! » avait-elle indiqué à haute voix alors qu’elle s’éloignait déjà.

Avalon avait secoué la tête, un sourire amusé aux lèvres. Sa mère était vraiment incorrigible. Il reporta alors son attention sur l’étalage devant lequel il était toujours arrêté, et chercha le regard de la tanneuse.

Bonjour. Combien pour cette fourrure, s’il-vous-plaît ? demanda-t-il en indiquant la fourrure en question, celle que sa mère avait fixé quelques minutes plus tôt.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Athina Aerys, Trappeuse et tanneuse, résidente de Lackness Voir le profil de l'utilisateur
Athina Aerys

Crédits avatar :
(DeviantArt) archerRunicbow by mattforsyth

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 1 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
180


MessageSujet: Re: [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|   Lun 22 Oct - 18:30


Alors, affaire conclue ?

Point de vue d'Athina Aerys
Jour de marcher à Lackness ! Athina attendait toujours ces instants avec la plus grande impatience. En effet, elle adorait chasser, mais il fallait bien gagner sa vie, et au delà des contrats qu'elle pouvait décrocher, elle vendait également régulièrement ses peaux de bêtes et cuirs au marcher. On pouvait dire que cela marchait plutôt bien, car elle ne vendait sur son étale que ses plus jolies pièces, celles qui n'avaient pas été abîmées et qui reflétaient au mieux ses talents de trappeur et de tanneuses. On ne savait jamais, peut être qu'un artisan en recherche de matière première pourrait craquer sur ses talents et la qualité de ses produits.

Ce matin là, elle est guillerette, c'était assez rare pour le souligner. Elle avait laissé Echo avec Ilclaste, ce qui ravissait la jeune enfant. Quant à Athina, elle s'était levée aux aurores pour tout préparer et être sur la place le plus tôt possible. Elle avait rapidement installé ses tréteaux et avait soigneusement rangé son étale. Ce matin, c'est fourrures au menu ! Ses derniers jours avaient été propices à la chasse de proies au pelage soyeux et à la peau dure. Un matériau parfait pour être exposé tel quel aux acheteurs. Rapidement d'ailleurs, le marcher s'était rempli et beaucoup passaient devant son étale, s'attardaient un instant sur ses fourrures, et repartaient faire leur petit tour. Athina ne s'en formalisait plus. De temps à autre, une mère de famille ou un tisserand lui prenaient une ou deux fourrures. Ils étaient ravis. Elle l'était également, elle adorait voir les gens toucher ses peaux, et acceptait les compliments avec un sourire chaleureux.

A cet instant d'ailleurs, une femme d'un âge incertain s'attarde sur son étale et observe attentivement ses fourrures, avec une certaine attention. Se rendant adorable, Athina se pare du plus charmeur des sourires, mais elle est coupée dans son élan avant même de pouvoir ouvrir la bouche par un homme qui rejoint sa cliente. Ne perdant pas son sourire, elle a cependant un léger mouvement de recul, presque imperceptible devant la carrure imposante de l'inconnu, et soudain elle se sent de nouveau frêle et fragile. C'est un homme grand, et sa corpulence visiblement musclée impose un certain respect. Chassant de son esprit ses sombres pensées, elle se ressaisi bien rapidement tandis que la cliente s'échappe. Zut, elle pensait vraiment pouvoir lui vendre une peau. Pourtant, l'homme se tourne vers elle et désigne la peau que la femme observait avant de s'en aller.


Bonjour monsieur ! Pour cette fourrure, cela fera 20 lieutons.


Parfois, ses clients haussaient les sourcils lorsqu'elle annonçait le prix de ses peaux. Trouvaient-ils cela trop cher ? Athina ne pensait pas. Il ne s'agissait pour la plupart du temps que du pelage de loups ou de lièvres car c'était ce qu'elle trouvait le plus facilement dans la forêt, mais elle prenait un soin indéniable à dépecer correctement les créatures, et estimait son prix en accord avec cela. Parfois, elle montait même à 40 lieutons lorsqu'elle parvenait à dégoter une fourrure plus rare, comme celle d'une griffière - ce qui n'était arrivé qu'une fois ou deux et avait valu à la jeune femme de jolies blessures.


Mais je peux peut être vous la faire à 15 lieutons, elle avait l'air de plaire beaucoup à votre femme, et cela me ferait plaisir de vous faire un petit prix pour que vous puissiez la lui offrir.


Généreuse, Athina savait faire des gestes commerciaux lorsqu'elle était de bonne humeur, ou que les clients la touchaient. Aujourd'hui, elle avait envie de faire plaisir, et puis sa mère lui disait souvent "mieux vaut 15 lieutons que zéro ma chérie". Athina se lève et passe de l'autre côté de l'étalage, se plaçant à côté de son client. Leur différence de taille est soudain frappante, elle ne mesurant qu'un mètre 53, et cet homme qui avoisinait sans problème les 2 mètres. Tâchant de ne pas laisser l'angoisse tordre ses entrailles, la jeune tanneuse se focalise sur son produit.


Il s'agit de la peau d'un gros loup gris qui avait la peau dure, cette pièce ferait un couvre lit fabuleux, à moins que vous ne vous y connaissiez en couture, auquel cas elle sera parfaite pour rendre un vêtement bien chaud.





Athina Aerys
"Les années s'annoncent sombres mais je ne connaîtrai pas la peur. Aussi étroit sois le chemin, bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme, je suis le maître de mon destin. Le capitaine de mon âme."
Je suis : Avalon Sélac, forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
447


MessageSujet: Re: [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|   Mer 24 Oct - 20:27

Alors, affaire conclue ?


Retenant le regard de la jeune femme dans le sien alors qu’elle lui répondait, il eut à peine le temps d’acquiescer la tête pour signifier son accord sur l’achat qu’elle proposait déjà de lui faire une réduction. Et si la justification de cette remise l’étonna, la confusion dont elle trouvait l’origine l’amusa davantage. Très vite, un sourire vint peindre ses lèvres alors que la petite marchande faisait le tour de son étal pour le rejoindre.
Il lui aurait pris cette fourrure même si elle n’en avait pas baissé le prix, qu’elle proposait abordable d’ailleurs. Faire plaisir à sa mère n’avait pas de prix, et quelques lieutons n’étaient rien comparés à la joie qui se dessinerait sur le visage de sa mère. C’était ça, le véritable trésor.

Je vous remercie pour ces précisions, je le lui dirai, elle décidera d’elle-même, répondit-il d’abord.

Il se mit à fouiller dans l’une de ses poches, et tandis que ses doigts jouaient avec les pièces, il reprit :

J’aurais une question à vous poser cependant : je fais si vieux pauvre que ça ? demanda-t-il, le coin des lèvres toujours fendu d’un sourire.

Il savait bien que ce n’était pas le cas, que c’était sa mère qui donnait cet effet, car en plus d’être toujours aussi jolie, elle avait eu à dix-neuf ans. Quant à l’évocation de la précarité, c’était peut-être une manière polie et délicate de lui signifier qu’elle avait peut-être baissé son prix trop tôt.
D’ailleurs, il sortit finalement les lieutons et les lui tendit. Vingt, précisément.

J’apprécie votre générosité, mais je vous l’aurais prise sans rabais. Ma mère a flashé sur cette fourrure, elle vaut bien les vingt lieutons fixés d’origine, vous ne croyez pas ? dit-il en lui souriant.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Athina Aerys, Trappeuse et tanneuse, résidente de Lackness Voir le profil de l'utilisateur
Athina Aerys

Crédits avatar :
(DeviantArt) archerRunicbow by mattforsyth

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 1 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
180


MessageSujet: Re: [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|   Ven 2 Nov - 20:11


Alors, affaire conclue ?

Point de vue d'Athina Aerys
Au vu de la réaction de son client, Athina se sent légèrement idiote, mais elle n'en n'a réellement cure. Sa générosité n'est plus à prouver, et c'est aussi grâce à cela que la jeune femme s'est fait sa place au marché de Lackness, et que sa petite étale marche aussi bien. C'est aussi grâce à cela qu'elle trouve des arrangements finalement bien plus lucratif lorsque certains habitants lui proposent un contrat permanent. Elle chasse rapidement de sa tête les pensées grotesques et continue de sourire à ce géant.

Je n'ai pas voulu sous entendre une telle chose, bien sûr.


Mais elle le voit à son regard, l'homme n'a pas l'air vexé, plutôt amusé. Il sort les vingt lieutons demandé, ce qui ne manque pas de contenter Athina. Encore une affaire bien menée, encore une fourrure vendue, et elle pourrait passer par l'étale du confiseur pour faire plaisir à sa fille avant de rentrer.

Merci à vous, monsieur ! Il est vrai que le bonheur d'une maman n'a pas de prix. Par ailleurs, si vous le souhaitez, je suis sur le marché tous les deux jours. Je pars en chasse demain matin, peut être pourrais-je vous laisser une pièce de côté ? Il est prévu que je traque une griffière pour l'un de mes clients réguliers.


Elle marque une pose et plonge son regard mutin dans les yeux de l'homme à la chevelure argenté.

Si cela vous intéresse, bien sûr. Couvrir une mère de cadeau n'est pas toujours une priorité, mais peut être que cela pourrait vous servir également. Les griffes et la queue sont d'ors et déjà vendus, mais le cuir de griffière est solide et leur fourrure d'une qualité rarement égalée alors peut être que cela pourrait vous plaire.


Par la même occasion, la jeune femme ne perd pas le nord. Les ressources provenant d'une griffière sont bien plus haut de gamme, et, bien entendu, se vendent bien plus chers qu'une simple fourrure de loup commun. Athina semble parfois naïve, et on peut peut être également croire pouvoir la duper aisément mais c'est bien mal la connaître. Une femme d'affaire sommeil en elle, et parfois, elle se réveille.




Athina Aerys
"Les années s'annoncent sombres mais je ne connaîtrai pas la peur. Aussi étroit sois le chemin, bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme, je suis le maître de mon destin. Le capitaine de mon âme."
Je suis : Avalon Sélac, forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
447


MessageSujet: Re: [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|   Dim 4 Nov - 18:17

Alors, affaire conclue ?


Evidemment que ce n’était pas ce qu’elle avait voulu sous-entendre, il le savait très bien, et, même dans le cas où elle aurait vraiment voulu le faire, Avalon ne s’en serait certainement pas vexé. Ces choses-là l’amusaient plus qu’elles ne le consternaient.
Il récupéra la fourrure après avoir payé la marchande, non peu ravi d’avoir pris sa mère en flagrant délit et de ne pas avoir à chercher des heures ce qu’il pourrait lui offrir.

Il reporta son attention sur la jeune femme alors qu’elle lui expliquait être sur le marché tous les deux jours. Futée, car elle cherchait à présent à lui vendre une autre pièce. Peut-être pourrait-il en ramener à ses sœurs également, Martha saurait sans doute comment les transformer en vêtements chauds.

Il y songeait vaguement alors qu’il souriait légèrement en s’entendant déjà dire par la même Martha qu’il les gâtait trop. Peut-être devrait-il plutôt se contenter de plus sobre.

Je vous remercie de l’attention, mais je ne serai sans doute déjà plus là dans deux jours. Je suis curieux toutefois, car vous parlez de cuir. Vous le travaillez aussi ? En quelle quantité exactement ?

Une idée venait de germer dans son esprit. Si elle s’occupait également des pièces de cuir et qu’elles étaient d’aussi bonnes qualités que ses fourrures, et qu’avec un peu de chance, elle avait des quantités suffisantes, peut-être qu’ils pourraient discuter de façon encore plus sérieuse du sujet.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Athina Aerys, Trappeuse et tanneuse, résidente de Lackness Voir le profil de l'utilisateur
Athina Aerys

Crédits avatar :
(DeviantArt) archerRunicbow by mattforsyth

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 1 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
180


MessageSujet: Re: [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|   Dim 18 Nov - 16:27


Alors, affaire conclue ?

Point de vue d'Athina Aerys
On ne pouvait pas dire que la jeune femme soit déçue d'apprendre que le client ne serait plus présent deux jours plus tard, mais elle aurait menti si elle avait dit qu'elle se fichait de ne pas lui vendre une fourrure de griffière. Nul doute qu'elle trouverait acquisiteur, mais Athina préférait toujours faire affaire régulièrement avec les mêmes clients. Fidélisés, elle gagnait plus d'argent que les acheteurs ambulants ponctuels. Alors qu'il lui parle de son cuir, elle tique cependant. Il semble intéressé, n'est ce pas ?

En effet, je travaille le cuir. Je réserve les belles pièces à mes clients réguliers, mais je dois avoir l'un de mes échantillons dans le coin. Attendez une seconde.


Elle repasse de l'autre côté de son étale et se met à farfouiller dans sa caisse. Habituellement, elle ne vend pas ses pièces de cuir sur ce marché. Elle l'avait fait durant quelques temps par le passé, mais il s'était avéré que ce n'était pas ce qui était principalement recherché par les clients ponctuels lacquois. En revanche, elle gardait toujours sur elle quelques uns de ses échantillons, dans le cadre où la conversation les mène au travail du cuir. Athina avait appris à tanner le cuir bien avant d'apprendre à filer la laine. C'était ce qui lui plaisait le plus, elle adorait sentir l'odeur de la cire à cuir enduire la peau, elle adorait lisser le grain et en faire de belles pièces qui serviraient ensuite à réaliser de beaux vêtements. Elle n'avait appris la couture que pour confectionner quelques parures à vendre en marché, mais pour le moment elle n'était pas assez douée pour pouvoir vendre ses créations.

Elle sort finalement son échantillon, un cuir simple mais résistant d'une taille approximative de trente centimètres carrés. Elle le lui tend.

Tanez, voici l'échantillon. Le travail du cuir est ma spécialité, même si j'adore prendre soin de belles fourrures. Actuellement, je n'en ai grand stock, il m'est arrivé de dépanner un armurier mais le cuir s'abîme et il n'est malheureusement pas très prisé sur le marché. Cependant, vu les créatures que je chasse pour leur fourrure, je peux en avoir en quantité assez facilement, cela prendrait simplement plus de temps que mettre en beauté la fourrure


Elle marque une pause tandis que son client observe la pièce de cuir entre ses mains.

Le travail du cuir vous intéresse ?





Athina Aerys
"Les années s'annoncent sombres mais je ne connaîtrai pas la peur. Aussi étroit sois le chemin, bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme, je suis le maître de mon destin. Le capitaine de mon âme."
Je suis : Avalon Sélac, forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
447


MessageSujet: Re: [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|   Mar 4 Déc - 22:02

Alors, affaire conclue ?


Elle avait attisé sa curiosité, et il fut ravi de savoir qu’elle avait des échantillons avec elle. Il avait une idée précise en tête, ce qui laissait grandement place à une possible déception mais, n’ayant pas prévu de repartir avec un nouveau stock aujourd’hui, aucune raison de se retrouver désappointé.
Il tenait déjà à voir en effet ce qu’elle était capable de fournir avant de préciser sa pensée première.

Il prend alors l’échantillon qu’elle lui tend et passe la pulpe de son pouce sur les deux faces, l’une après l’autre. Tandis qu’elle reprend la parole et lui offre quelque explication, Avalon porte le morceau de cuir à son nez pour en humer le parfum. Une odeur qu’il a appris à apprécier, bien plus agréable que l’odeur métallique d’une arme brute sans ornement.

Il m’intéresse, en effet. Davantage depuis que j’ai dû me séparer de l’un de mes principaux fournisseurs, répond-il alors.

Il observe de nouveau le carré de cuir entre ses mains, semblant réfléchir. Puis le lui tend avant de reprendre :

Je travaille moi aussi certaines matières, auxquelles j’associe de plus en plus une touche de cuir, pour le confort de mes acheteurs. J’aurais besoin d’un cuir qui ne s’abîme pas trop vite sous la main à force de manipulations.

Pour être plus explicite, il dégaine l’épée fine qu’il emmène à chacun de ses voyages et lui en montre la garde, entouré de bandes de cuir sur toute la garde.

Je cherche un cuir fin mais solide, comme celui de cette épée. Vous seriez en mesure d’en approvisionner ? demanda-t-il avec un réel intérêt.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Contenu sponsorisé,


MessageSujet: Re: [6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|   

 
[6 BELLUNE 1100] Alors, affaire conclue ? |Athina|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVEZ VOUS UNE CARTE D'AFFAIRE DE VOTRE GARDERIE FAMILIALE
» Quizz 1100 ans de la Normandie.
» fred Vargas, affaire Battisti
» Leçons , toujours des Leçons ... Lâche l'affaire || Logan
» l'Opportunité d'Affaire CLUBADEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Creux-lac : ville de Lackness :: Sujets en cours-
Sauter vers: