Partagez | 
 

 [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Zhilla, Fondateur, lézard overbooké et caféiné Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumactif.com
avatar
Fondateur, lézard overbooké et caféiné

Crédits avatar :
totmoarts

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Zhilla c'est le grand patron. Le big boss. Il a tiré sur son doigt et POUF Advictâme est né ! Alors ici c'est chez lui, plutôt deux fois qu'une. Il est partout, tout le temps, comme un cafard, mais en plus mignon et gentil.


Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]

Reserve de point(s) :
519


MessageSujet: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    Ven 2 Nov - 13:04

Il était une fois un 14 Bellune à  Pente-en-vallée Information hors-RP :
Rien à signaler
Information lancers de dés : Rien à signaler  


Pente-en-Vallée était un village modeste niché au Sud Ouest du Creux-lac. Il aurait pû, comme beaucoup d'autre village, passé inaperçu, si son célèbre Bal masqué des aimés n'avait, pas, au fils des années, gagné autant en popularité. C'était aujourd'hui une célébration dont on parlait dans le Creux-lac comme au-delà de ses frontières.  

Oui, en ce 14 Bellune, à Pente-en-Vallée, on célébrait l'amour. Le bal était si important, que certains participants économisaient pendant toute l'année pour se payer la tenue qu'ils porteraient ce soir là, au bal masqué. Car pour les célibataires, l'occasion était unique : masqué, on pouvait rencontrer des tas de personnes ! Et cela, indépendamment du milieu sociale dont on venait, et au fils des danses on pouvait trouver un cavalier, ou une cavalière qui, si l'amour venait à naître, chevaucherait ensuite à nos côtés le temps d'une vie.

Si le bal n'était pas exclusivement réservé aux célibataires, ceux-là étaient en net majorité... A la poitrine, entremêlée à la chevelure, nouée au poignet, une fleur blanche indiquait une femme cherchant une autre femme, la bleue marquait les hommes cherchant un compagnon du même sexe et ou une rouge identifiait les hétérosexuels.  

Avec la renommée qu'avait commencé à avoir le bal, on avait déployé les moyens pour en faire un moment mémorable. Le tout se déroulait à l’extérieur, bien qu'on ait pris soin de placer la majorité de la fête sous une structure abritée. D'ordinaire, cette place couverte était utilisée pour le marché, mais ce soir là, elle avait été dégagée et décorée richement pour accueillir les danseurs.  

Pour y participer, on devait quand même s’acquitter d'une petite taxe : 5 lieutons pour accéder au bal, qui proposait aussi un buffet pour rassasier les estomacs creux. On avait prit soin aussi, de placer des places assises et des tables en bordure pour soulager les jambes douloureuses. Les musiciens bénéficiaient d'une scène modeste car leur rôle n'était d'être applaudit mais de faire danser.

Bien que l'endroit se trouve au milieu du village, celui-ci était suffisamment modeste pour laisser à certains couples l'occasion de s'éloigner de la fête tout en jouissant de décors isolés et romantiques.

Quand aux auberges, elles étaient nécessairement ouvertes pour accueillir ceux qui cherchaient une chambre pour la nuit. En cette occasion même, certaines auberges se décoraient de motifs floraux des plus romantiques, pour offrir à leurs clients une continuité des plus douces à cette soirée...

La lames de Saphir, elles, patrouillaient plus que d’ordinaire, car si ce soir était celui de l'Amour, le crime, lui, ne prenait jamais de pause et avec autant de monde, on savait que les risques étaient présents aussi...  
Je suis : Ophélia Valoriel, Zoologiste, tutrice pour l'Ordre du Savoir, résidente d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
carolinejiart

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Erudite/tutrice en zoologie ; connaissance en botanique
- née le 26 Cellune 1072 - 28 ans
- 1m72 - 68 kg
- célibataire
- don : élasticité
- défauts : exigeante; directive; entêté; hautaine
- qualité : méticuleuse; ingénieuse; pédagogue; observatrice

Mon histoire

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
248


MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    Dim 4 Nov - 14:28

Il était une fois un 14 Bellune à  Pente-en-vallée Information hors-RP :
Suspense, suspense, je vous aide pas, je suis au courant Very Happy Mais 500 mots c'est couuurt (495 mots, on a encore eu de la chance /o\)
Information lancers de dés : Rien à signaler  


Tout avait commencé par une énième de dispute entre elle et son cadet sur le même sujet : son célibat. Quelques piques bien senties sur le fait qu’elle allait finir vieille fille, sur son cruellement manque de charme féminin le tout avec une note de défi et il n’en fallut pas plus pour qu’O’ prenne au mot son frangin, elle l’accompagnerait à son foutu bal masqué. Oui, elle avait bel et bien un esprit de contradiction et de provocation, ce dont  Aaron se servait sans honte. Il connaissait sa soeur sur le bout des doigts, cela ne lui avait pas pris plus d’une heure “d’échange” pour mettre à bas toute résistance de sa part. En fait, il faisait surtout cela pour elle. Lui-même était particulièrement populaire, ce n’était pas les demoiselles qui lui manquaient. Par contre, de voir Ophélia si solitaire, cela avait le don de le mettre hors de lui.

"- Ho, au fait, j’ai croisé Avalon. Je lui ai demandé s’il y allait et il m’a répondu qu’il comptait effectivement se rendre, du coup j’ai organisé une calèche pour nous trois. Sois prête à 6h pile.
- Tu as fait quoi ?! rugit la voix de la jeune femme par la porte entrebaillée de sa chambre.
- Il y allait aussi, ça coutait moins cher pour trois. Et puis qu’est ce que ça change ?”

Un silence éloquent lui répondit. L’érudite n’avait effectivement aucun argument valable pour refuser de mettre son ami d’enfance au courant ou même de faire le chemin ensemble. Cela avait juste quelque chose de gênant, probablement parce qu’elle trouvait qu’un bal ne correspondait pas à son image. Et puis cela faisait vraiment désespérée, ce qu’elle n’était pas … Pas à ce point là en tout cas.

***

Enfoncée au fond de son siège en cuir, Ophélia, bras croisée sur sa poitrine, avait une mine boudeuse qui en disait long sur son état d’esprit. Aaron était quand à sa part hilare et ne se calma qu’à l’arrivé de leur compagnon de route que la jeune femme salua par un regard quelque peu sombre et par une bouderie à peine dissimulée :

“ - Je te préviens, je veux aucun commentaire. Il m’a forcé.”

Elle pointa son cadet du doigt qui repartit dans un accès d’hilarité. Le reste du chemin se passa dans une relative bonne ambiance qui parvint même à dérider un peu la marloise qui finit par se prendre au jeu. Heureusement sinon, vu la longueur du voyage à faire pour rejoindre le petit village qu’était Pente-en-Vallée malgré les quelques escales faites. Finalement, O’ ne regrettait pas d’avoir fait le trajet en la compagnie de son ami sinon cela aurait été bien plus morose et monotone. Ils avaient en quelque sorte pu rattrapé le temps perdu. Ils se séparèrent qu’une fois arrivée dans le patelin, ayant réservé des auberges différentes afin de se préparer de leur côté.

“ - Et bien peut être à plus tard. En tout cas, nous t’attendrons pour le chemin de retour donc tient nous au courant.”
 
Je suis : Avalon Sélac, forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
aenaluck DA

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
230


MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    Dim 4 Nov - 16:52

Le Bal Masqué des Aimés, Pente-en-Vallée


Il avait été étonné d’apprendre par Aaron qu’Ophélia allait participer au bal masqué de Pente-en-Vallée, et c’est donc avec plaisir qu’il avait accepté de faire le trajet en leur compagnie. Il n’avait pu s’empêcher d’afficher un sourire amusé face à l’attitude de son amie en montant dans la calèche.

Depuis le temps que je rêvais de te voir danser ! n’avait-il pu s’empêcher de rétorquer malgré tout.

Elle s’était sensiblement détendue le long du chemin, ils avaient beaucoup discuté, de tout et de rien, si bien que le trajet n’avait pas paru si long à Avalon. Peut-être trop court, car cela faisait longtemps qu’il n’avait pas pris le temps de passer plus de quelques minutes avec Ophélia.
Il avait acquiescé aux mots de la jeune femme, puis avant qu’ils ne partent chacun de leur côté :

Oh, et si tu as besoin que je vienne à ton secours cette fois, princesse, il faudra d’abord me trouver ! lui avait-il lancé avec un clin d’œil provocateur avant de partir en riant.

***

Le soir venu, il avait revêtu la tenue qu’il avait acquise quelques jours auparavant. Il y avait laissé pas mal de lieutons, le sur-mesure oblige, mais vue sa corpulence, il aurait eu du mal à trouver tissu à sa taille sans que cela nécessite de toute façon des retouches. Paré de tons beiges et dorés*, les cheveux plaqués en arrière et retenus par un fin ruban, il avait peint la partie inférieure de son visage d’une peinture assortie au masque travaillé* qui en couvrait la moitié supérieure. Ses yeux bleus ressortaient davantage derrière ces nuances, et c’est avec un sourire aux lèvres qu’il pénétra dans l’enceinte du bal. Quant aux fleurs devant indiquer son choix, il en avait accroché deux, une rouge, et une bleue.

Il y avait déjà pas mal de monde, et Avalon ne pouvait s’empêcher de sourire à quelque regard qui croisait le sien alors qu’il s’avançait. Il n’espérait pas trouver l’amour ce soir, le sien s’était éteint lorsque sa femme avait rendu son dernière soupir, mais, oublier cette solitude, le temps d’une soirée, le temps d’une danse, ou le temps d’une nuit.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
356 mots. Vous pouvez cliquer sur les * pour apercevoir tenue et masque en question ^^.
Je suis : Nohan Belluvial, Ménestrel, résident de Creux-Lac Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Louhi

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max]

Reserve de point(s) :
150


MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    Mar 6 Nov - 22:20

Le Bal Masqué des Aimés, Pente-en-Vallée


  Tantôt assis sur son lit, tantôt adossé à un mur, Nohan ne parvenait pas à faire avancer le temps plus vite. Il avait pourtant mis bien plus de temps à se préparer qu’à son habitude. Son habit était une douce composition de nuances de bleu-paon et de cyan sombre. De scintillantes dorures arpentaient les extrémités de ses manches et s’entremêlaient en motifs floraux sur le corps de la tenue bleuté. Son masque était du même ton que son habit, d’un bleu sarcelle similairement ornée de motifs dorés sur les bords. D’autres figures florales apparaissaient discrètement sur la pièce que Nohan portait au visage, en faisant l’attribut le plus détaillé de son habillement.

  Malgré l’apparente vivacité de ses habits, ceux-ci n’attireraient pas beaucoup l’attention des gens. Le tissu, bien que de couleur vive, reflétait peu la lumière. L’absence de brillance même pour les parties dorées le rendrait sûrement un peu terne à côté des autres personnes présentes au bal. Mais si Nohan avait choisi d’acheter cette tenue ce n’était pas le fruit du hasard. La fleur rouge qui flottait dans ses cheveux portait ses espoirs de faire une rencontre singulière. Il désirait découvrir une femme bien différente celles qu’il côtoie d’ordinaire, ou au moins d’en rencontrer une qui n’avait jamais vu derrière son personnage de ménestrel le véritable amant qu’il pouvait être. Dans tous les cas il lui désirait plaire ce soir sans trop attirer les regards.

  Il marcha une nouvelle fois jusqu’à la fenêtre de sa chambre. Le bal s’apprêtait à ouvrir.  L’excitation lui fit instantanément perdre son calme alors qu'il s'échappait prestement l’auberge. Ses pas -qui ressemblaient plus à des bonds- le conduisirent vite au seuil des festivités. Une fois devant l’entrée, il s’arrêta brusquement. Il regarda un peu autour de lui, hésitant. Nohan venait de prendre conscience qu’il n’avait aucune idée de ce à quoi ressemblait la personne qu’il espérait trouver. Et surtout il se savait suffisamment mauvais à juger les gens pour passer la soirée entière avec une dame avant de se rendre compte qu’elle était loin de ce qu’il cherchait. Il entra prudemment dans l’espace chaud et animé, espérant ne pas se faire trop remarquer. Ses pas le guidèrent en marge de la partie dansante, là où il pouvait sillonner la salle du regard à la recherche de la rencontre qu’il attendait.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
419 mots. Voici une idée des tons du costume, avec quelques nuances de sarcelle
Je suis : Ashena Duval, soigneuse/Sang-Visage, résidente d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Ahua

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
→ Soigneuse et assasin âgée de 23 ans, membre des Sang-Visage
→ 1m58 mais porte des talons pour se grandir, fine d’apparence mais plus musclée qu’elle n’y paraît
→ Originaire de Creux-Lac, habite actuellement à Albatra mais songe à rentrer chez elle
→ Souriante, serviable, presque toujours de bonne humeur
→ Souvent accompagnée d’une griffolette nommée Mélodie
→ Grande connaissance des plantes de leurs usages, que ce soit pour soigner ou tout le contraire…

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 6 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
144


MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    Dim 11 Nov - 21:29

Pente-en-Vallée, Duché de Creux-Lac — 14 Bellune


  Si le message l’avait trouvée plus tôt, chez elle, avant son départ, sans doute y serait-elle restée et aurait-elle simplement oublié cette idée. Car après tout, c’était celle de Killian, et elle avait d’ailleurs été plutôt étonnée qu’il lui fasse ce genre de proposition. Mais il fallait bien l’avouer, une fois qu’il avait été éclairci que l’invitation était faite de façon purement amicale, elle s’était laissée tenter, bien que ce ne soit absolument pas le genre de choses qu’elle ferait habituellement. Ça lui semblait une bonne façon de passer un peu de temps avec le soldat, d’apprendre à peut-être mieux le connaître. Et aussi de l’informer de certaines choses sans avoir à effectivement aborder le sujet de vive voix… Bien pratique ce système de fleurs, vraiment.

  Seulement voilà, Killian avait été réquisitionné par la Garde, et elle ne l’avait su qu’une fois sur place, aussi se retrouvait-elle coincée à Pente-en-Vallée. Et puis elle s’était fendue d’acheter une jolie robe, dont les tons noir et blanc contrastaient joliment avec la couleur vive de ses cheveux, et qu’elle n’aurait sans doute jamais l’occasion de mettre. Or elle n’aimait pas gâcher…

  C’est pourquoi, après une assez longue hésitation, elle décida d’y aller malgré tout. Autant ne pas avoir perdu son temps et son argent pour rien, elle pouvait peut-être en tirer une agréable soirée malgré tout. Elle avait donc passé sa belle robe, ajusté son masque noir, orné lui aussi de plumes de corbeau, élégant rappel à celles qui composaient son vêtement mais aussi référence subtile — ou pas — qu’elle serait la seule à comprendre, mais qui l’amusait follement, et s’était armée de tout son courage pour se rendre au bal.

  Elle n’en espérait pas grand-chose, sinon passer une agréable soirée — bien que ce serait certainement moins amusant sans Killian à taquiner. Mais peut-être s’y ferait-elle de nouvelles connaissances, après tout. Et ça lui semblait une bonne manière de marquer son retour au Creux-Lac, après les années passées dans l’atmosphère pleine de jugement du Marvier…

  Et de fait, elle ne fut pas déçue. L’ambiance était légère et joyeuse, les sourires sur tous les visages, les costumes et les robes tous plus splendides les uns que les autres, la musique plaisante. Pas tout à fait à son aise malgré tout dans cette atmosphère romantique, elle choisit de se poster un peu à l’écart pour commencer, observant la foule qui arrivait encore. Peut-être, plus tard, trouverait-elle le courage de s’essayer à danser ou à entamer une discussion, protégée par ce masque bien différent de celui qui lui était coutumier.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Aucun lancer effectué428 mots !



Je suis : Ophélia Valoriel, Zoologiste, tutrice pour l'Ordre du Savoir, résidente d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
carolinejiart

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Erudite/tutrice en zoologie ; connaissance en botanique
- née le 26 Cellune 1072 - 28 ans
- 1m72 - 68 kg
- célibataire
- don : élasticité
- défauts : exigeante; directive; entêté; hautaine
- qualité : méticuleuse; ingénieuse; pédagogue; observatrice

Mon histoire

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
248


MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    Lun 12 Nov - 13:30

Il était une fois un 14 Bellune à  Pente-en-vallée Information hors-RP :
485 mots Surprised
Information lancers de dés : Rien à signaler  



A la remarque d’Avalon, elle sourit amusée et répondit sur le même ton :


“ Comme si une armoire à glace à toi comme toi était difficile à trouver. Et je ne suis plus une enfant mon cher !”


Mais il était déjà entrain de s’éloigner. Pas sûr qu’il l’entende. Comme si lui de toute façon allait la reconnaître, pensa-t-elle en haussant les épaules et prenant le même chemin que son frère qui cherchait activement leur auberge.


***


Ophélia observa attentivement son reflet dans le miroir. Ses cheveux, pour une fois détachés lui avaient demandé beaucoup de temps. En effet, elles avaient réussi à faire des boucles plus lâches qui étaient - selon ses goûts - beaucoup plus élégantes que l’infâme champs de bataille qu’elle avait d’ordinaire. Elle avait attaché les quelques mèches rebelles de chaque côté de son visage par une pince dont le motif n’était pas sans rappeler sa robe. Le maquillage était quand à lui très léger, une poudre pour dissimuler ses quelques tâches de rousseur et un rouge à lèvres pour mieux dessiner celle-ci. De toute façon le masque noir dissimulait le reste et tranchait déjà nettement avec la blancheur de sa peau. Pour le reste, c’était une robe appartenant à sa mère qui, selon elle, était indémodable et lui avait évité des dépenses excessives et inutile qu’elle portait. Elle flattait ses formes harmonieuses sans pour autant être outrageuse. Pour simples bijoux, elle portait une chaîne fine en or dans lequel était passé sa pierre de vie qui venait se nicher à la naissance de sa poitrine et une fleur rouge autour de son poignet.


Le tableau qu’elle donnait la satisfaisant, elle se leva rejoindre son frère qui avait assorti sa tenue à la sienne. Ainsi vêtu, ils étaient indéniables issues de la même fratrie, cette même rousseur, ce même regard. Elle n’était pas mécontente de l’effet qu’ils donnaient tout deux. Leur duo était enfin prêt à enflammer la piste de danse


Pour dérider sa soeur - et pour éviter qu’elle ne passe sa soirée assise à regarder le monde dédaigneusement -, il lui accorda la première danse, profitant que la fête soit encore calme. Les Marlois donnèrent un magnifique exemple de leur technicité. Il n’y avait pas un faux pas, une mesure en retard. Les cours de bienséance en société avaient finalement montré leur utilité et même si cela manquait très clairement de passion, cela restait très sympathique à voir.


Aaron l’abandonna avec un clin d’oeil malicieux :


“ - Allez, je vais à la recherche de ma promise. Va donc en faire de même, tu ne pourras pas toujours rester cacher dans mon dos.”


Ophélia leva les yeux au ciel mais son sourire en disait bien plus loin et une fois qu’elle l’eut perdue de vue, elle s’empressa de chercher de quoi se rafraichir après ce petit numéro.

Je suis : Avalon Sélac, forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
aenaluck DA

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
230


MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    Hier à 20:27

Le Bal Masqué des Aimés, Pente-en-Vallée


Tous ces… masques. Il gigota légèrement pour chasser le frisson machiavélique qui venait de lui remonter le long de la colonne vertébrale. C’est un bal, Ava’, pas une réunion ouverte de Sang-Visages… C’est ce qu’il se répéta trois fois avant de commencer à se détendre. Un serveur s’approcha avec un plateau de coupes contenant divers breuvages alcoolisés, il lui en subtilisa un aimablement en lui décochant un sourire. Et l’avala d’une traite. Il lui faudrait au moins ça pour s’en convaincre. Il hocha doucement la tête pour chasser ses mauvaises pensées de son esprit. Il était là pour s’amuser, pas pour broyer du noir ! Et… Son attention fut justement attirée par les petits fours disposés sur l’une des tables de banquet. Il s’avança, attendant que ceux déjà présents aient pioché dedans.

L’un d’eux lui fit plus particulièrement de l’œil. Ça ressemblait à un joli toast avec de la mousse, de poisson peut-être, sur laquelle était déposées de petites bulles colorées. Ce petit four l’intriguait plus que les autres, c’est pour ça qu’il tendit sa main vers celui-ci. Mais ses doigts, plutôt que de rencontrer l’entremet, frôlèrent d’autres doigts. C’est donc tout naturellement qu’il se ravisa de saisir cette petite bouchée qui lui faisait tant envie.

Je vous en prie, allez-y, prenez, convia-t-il l’inconnu(e) masqué(e) qui avait jeté son dévolu sur le même toast que lui.

Il agrémenta ses paroles d’un sourire. Galant, il le ou la laisserait volontiers se servir avant lui.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
243 mots ! J'offre une ouverture, je vous laisse décider qui se prête au jeu, ou pas ^^
Je suis : Contenu sponsorisé,


MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    

 
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thon masqué (minçavi)
» 1100 à 2000: cartes historiques et politiques de l'Europe
» Quizz 1100 ans de la Normandie.
» Individus masqués apparaissant
» echange ou vend 1100 GSXF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Creux-lac : Le duché du Sud :: Sujets en cours-
Sauter vers: