Partagez
 

 [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Je suis : Zhilla,
Fondateur, lézard overbooké et caféiné Voir le profil de l'utilisateur

http://advictame-rpg.forumactif.com
Zhilla
Fondateur, lézard overbooké et caféiné

Crédits avatar :
totmoarts

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Zhilla c'est le grand patron. Le big boss. Il a tiré sur son doigt et POUF Advictâme est né ! Alors ici c'est chez lui, plutôt deux fois qu'une. Il est partout, tout le temps, comme un cafard, mais en plus mignon et gentil.

[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dragon_balloon_white__free__by_dragon_lady

Inventaire de dés :
-

Reserve de point(s) :
1050


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty


MessageSujet: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyVen 2 Nov - 13:04

Rappel du premier message :

Il était une fois un 14 Bellune à  Pente-en-vallée Information hors-RP :
Rien à signaler
Information lancers de dés : Rien à signaler  


Pente-en-Vallée était un village modeste niché au Sud Ouest du Creux-lac. Il aurait pû, comme beaucoup d'autre village, passé inaperçu, si son célèbre Bal masqué des aimés n'avait, pas, au fils des années, gagné autant en popularité. C'était aujourd'hui une célébration dont on parlait dans le Creux-lac comme au-delà de ses frontières.  

Oui, en ce 14 Bellune, à Pente-en-Vallée, on célébrait l'amour. Le bal était si important, que certains participants économisaient pendant toute l'année pour se payer la tenue qu'ils porteraient ce soir là, au bal masqué. Car pour les célibataires, l'occasion était unique : masqué, on pouvait rencontrer des tas de personnes ! Et cela, indépendamment du milieu sociale dont on venait, et au fils des danses on pouvait trouver un cavalier, ou une cavalière qui, si l'amour venait à naître, chevaucherait ensuite à nos côtés le temps d'une vie.

Si le bal n'était pas exclusivement réservé aux célibataires, ceux-là étaient en net majorité... A la poitrine, entremêlée à la chevelure, nouée au poignet, une fleur blanche indiquait une femme cherchant une autre femme, la bleue marquait les hommes cherchant un compagnon du même sexe et ou une rouge identifiait les hétérosexuels.  

Avec la renommée qu'avait commencé à avoir le bal, on avait déployé les moyens pour en faire un moment mémorable. Le tout se déroulait à l’extérieur, bien qu'on ait pris soin de placer la majorité de la fête sous une structure abritée. D'ordinaire, cette place couverte était utilisée pour le marché, mais ce soir là, elle avait été dégagée et décorée richement pour accueillir les danseurs.  

Pour y participer, on devait quand même s’acquitter d'une petite taxe : 5 lieutons pour accéder au bal, qui proposait aussi un buffet pour rassasier les estomacs creux. On avait prit soin aussi, de placer des places assises et des tables en bordure pour soulager les jambes douloureuses. Les musiciens bénéficiaient d'une scène modeste car leur rôle n'était d'être applaudit mais de faire danser.

Bien que l'endroit se trouve au milieu du village, celui-ci était suffisamment modeste pour laisser à certains couples l'occasion de s'éloigner de la fête tout en jouissant de décors isolés et romantiques.

Quand aux auberges, elles étaient nécessairement ouvertes pour accueillir ceux qui cherchaient une chambre pour la nuit. En cette occasion même, certaines auberges se décoraient de motifs floraux des plus romantiques, pour offrir à leurs clients une continuité des plus douces à cette soirée...

La lames de Saphir, elles, patrouillaient plus que d’ordinaire, car si ce soir était celui de l'Amour, le crime, lui, ne prenait jamais de pause et avec autant de monde, on savait que les risques étaient présents aussi...  

AuteurMessage
Je suis : Ophélia Valoriel,
Zoologiste, tutrice pour l'Ordre du Savoir, résidente d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Ophélia Valoriel

Crédits avatar :
carolinejiart

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Erudite/tutrice en zoologie ; connaissance en botanique
- née le 26 Cellune 1072 - 28 ans
- 1m72 - 68 kg
- célibataire
- don : élasticité
- défauts : exigeante; directive; entêté; hautaine
- qualité : méticuleuse; ingénieuse; pédagogue; observatrice

Mon histoire

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 8 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
830


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyMer 20 Fév - 20:57

Il était une fois un 14 Bellune à  Pente-en-vallée Information hors-RP :
451 mots
Information lancers de dés : Rien à signaler  


“ C’est une bonne raison en effet. Nous avons fait ce que nous pouvions pour elle, à elle de se débrouiller maintenant. Sélection naturelle.”

Nohan l’imita et le visage qu’elle découvrit n’était pas du tout désagréable à regarder. Il dégageait certaines valeurs qui plaisaient à la jeune femme, telle que la droiture, l’honnêteté … O’ ne pouvait s’empêcher de faire sa critique de la tête au pied. Elle ne se leurrait pas, l’attraction qu’elle pouvait ressentir était purement physique et surtout l’oeuvre de l’évolution. Il n’y avait que les humains pour se croire au dessus de leurs instincts primaires. Pourquoi la femelle choisit-elle un mâle en particulier et notamment après avoir assisté à une lutte sans merci contre un autre rival ? Pour s’assurer une descendance résistante.

Morgg. Le nom de cet animal la tira de son analyse. Pourquoi, par Kamaâl, avait-elle choisi de se comparer à cette monstruosité qui ravivait toujours de vieilles peurs enfantines. Elle ne put s’empêcher de frissonner malgré la veste qu’elle resserra contre elle, en se rappelant tout ce sang, les morceaux lacérés, l’odeur putride, le cor… Elle fut prise de haut-le-coeur en se remémorant la scène avant de s'auto calmer en respirant profondément. Heureusement, le ménestrel et sa taquinerie lui permit de se dérider en pensant à autre chose. Bien, il commençait à la cerner. La marloise espérait qu’il ne remarquerait pas son trouble, ou du moins, qu’il ne poserait pas de question.

“ - Non, je préfère en effet garder un peu de ma fierté.”

La jeune femme fut interrompu par le son d’une voix bien connue. Elle ne put s’empêcher de penser que le fameux mâle rival venait de faire son apparition. Heureusement, les humains restaient généralement assez bien élevés pour ne pas faire démonstration de leurs muscles. Elle allait amorcer une question quand son ami, dont la sollicitude et l’inquiétude la touchaient sincèrement, prit l’initiative de faire sa proche démonstration de masculinité en la portant. Surprise par ce dénouement pas si inattendu de la part du forgeron, elle s’agrippa à lui, raide comme un piquet et surtout furieuse :

“- Avalon, repose moi immédiatement avant que je ne déverse mon venin sur toi et que je m’en veuille après alors que tu serais le seul responsable. Je ne suis plus une enfant, au cas où tu ne l’aurais pas remarqué. Je te remercie encore pour ta sollicitude de tout à l’heure mais ça va, je ne risque rien.”

Si le ton avait été virulent dans les débuts, il s’était allégé pour devenir presque tendre. O’ ne restait jamais énerver longtemps contre son ami, quoi qu’il fasse.

“ - Je ne tiens pas à gâcher plus ton rencard et tu seras plus utile là-bas, qu’ici, je sais prendre soin de moi.”


Je suis : Nohan Belluvial,
Ménestrel, résident de Creux-Lac Voir le profil de l'utilisateur

Nohan Belluvial

Crédits avatar :
Louhi

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
fiche de personnage
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi610 Ménestrel de 29 ans, svelte et souple, 1m78 de haut
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi210 Voyage de ville en ville, le plus souvent à Creux-lac
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi010 Gentil, heureux, imprudent, naïf, chevaleresque et poète

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 4 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
1092


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyJeu 21 Fév - 20:32

Le Bal Masqué des Aimés, Pente-en-Vallée



Nohan fit la moue. Il aimerait bien qu'elle vive cette petite souris..

Il oublia cependant bien vite son sort, maintenant que la totalité de son visage état soumis à l'intense examen de sa compagne. Ses poils se hérissèrent comme si une plume glissait le long de sa peau. Après d'interminables secondes elle laissa paraître une maigre lueur d'intérêt, qui attisa encore le sourire de l'heureux ménestrel.

L'état dans lequel se mit ensuite sa compagne échappa à Nohan qui riait de sa propre blague, mais il la remarqua se détendre. Il lui aurait demandé comment elle se sentait si le petit sourire qu'elle laissait naître n'était aussi attendrissant. Quand elle déclina son offre de se faire porter, Nohan fut transporté. La soirée donnait tout l'air de pouvoir se finir sans qu'un autre incident ne survienne.

Puis un grand homme émana de l'obscurité et faucha la belle. Nohan grimaça en voyant le buffle qui osait malgré les circonstances lui lancer un regard sympathique. À le voir de plus près, c'était un sacré bout d’homme. Il était si large que trois comme lui auraient pu servir de rideau pour ses spectacles. Un seul hélas suffisait ce soir.

En temps normal une provocation héroïque aurait été de mise.
« Relâchez-là grosse brute ! » par exemple. Mais à sa grande stupeur, ce fut la demoiselle qui lui cracha aussitôt de dignes représailles. Pourtant bien que rudes au départ, ses paroles se muèrent en quelques instants. Il ne fallut qu’une poignée de doux mots pour que Nohan se retrouve totalement délaissé, exclus par cette proximité qu'ils semblaient avoir.

Il détourna le regard, maintenant honteux de l'impression que qu’il avait d’être de trop. Il jeta un autre coup d'oeil au bovin .. mais non, c'était un grand gaillard qui se tenait à côté de lui. La colère qu’il lui vouait s'était retourné contre lui. « Plus utile là-bas » entendit-il. C'est vrai que cette montagne était déjà venue en aide à Ophélia par deux fois ce soir, et le ménestrel pas une seule. Mais Nohan refoula ses doutes, et releva la tête d'un air décidé.

« J'ignore qu'elle relation vous entretenez pour qu'ainsi vous la preniez sans l'avertir, et cela m'importe peu que vous la pensiez incapable de se suffire à elle-même. »

Il posa sa main sur le bras de la jeune femme comme pour y puiser de la force. Tremblants légèrement de l'absence de sa veste sur ses épaules, et de l'émotion qui le parcourait, il décocha un regard de feu au colosse. Une flamme de défi mêlée à l’ardent désir de récupérer sa cavalière menaçait de jaillir de ses pupilles.

« Mais je ne puis ignorer l'affront que vous me faites. Pensez-vous donc que je ne puisse prendre soin d’elle ? »

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyDim 24 Fév - 14:05

Le Bal Masqué des Aimés, Pente-en-Vallée


C’était un comportement tellement naturel chez lui qu’il n’avait pas songé que cela pourrait énerver Ophélia ET son prétendant. Lorsqu’elle s’ébroua, ses yeux s’écarquillèrent d’abord légèrement face à la surprise de sa réaction. Il entrouvrit les lèvres, s’apprêtant déjà à s’excuser, mais elle ajouta quelques mots sur un soit disant rencard.

Quel rencard ? demanda-t-il alors qu’il la reposait avec précaution.

Il allait également ajouter qu’il était bien conscient qu’elle n’était plus une enfant, mais ce fut cette fois-ci au tour de Bouclette de mettre son grain de sel. Il fut d’autant plus surpris par l’animosité qui l’animait, il avait visiblement, sans le vouloir, tapé trop fort dans son ego. Le mâle se sentait insulté. Ah.
Dans d’autres circonstances, il aurait certainement ri à gorge déployée de cette situation, mais vue l’incandescence furieuse qui dansait dans les pupilles du cavalier, il s’en abstint. Au lieu de cela, il chassa d’abord son étonnement d’un léger soupir.

Je suis navré si je vous ai offensé, mais c’est davantage à elle que je songeais plutôt qu’aux éventuelles conséquences vous concernant, l’informa-t-il d’abord calmement, sur le ton de la conversation.

Ophélia est l’une de mes plus proches et anciennes amies, et aussi fortes et capables de se suffire à elles-mêmes soient-elles, un homme doit veiller sur les femmes qui lui sont chères. C’est dans cette unique démarche que je suis intervenu, n’y voyez rien de personnel, poursuivit-il en lui souriant aimablement.

Avalon était peut-être – ou plutôt, assurément – maladroit, mais il était sincère. Il s’était simplement inquiété pour son amie, et il avait un sens des priorités bien à lui. Il se fichait bien que ce petit coureur s’en sente désœuvré. Fallait-il d’ailleurs qu’il manque grandement de confiance en lui pour se sentir ainsi menacé par sa présence ? Sans aucun doute. Et du peu qu’il avait pu voir précédemment, il ne s’y prenait pas vraiment de la meilleure façon avec Ophélia. Mais bon, comme elle le lui avait si bien rappelé, elle n’était plus une enfant, elle pouvait se débrouiller seule avec un homme comme celui qui l’accompagnait.

Enfin bref, je suis rassuré que tu ailles bien. Fais attention à toi, sourit-il à son amie en reportant son regard dans le sien.

Puis à son cavalier :

Au fait, je m’appelle Avalon Sélac. Prenez soin d’elle également, s’il-vous-plaît. Passez une bonne soirée, ajouta-t-il à son attention en un mouvement humble de la tête.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
399 mots
Je suis : Ophélia Valoriel,
Zoologiste, tutrice pour l'Ordre du Savoir, résidente d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Ophélia Valoriel

Crédits avatar :
carolinejiart

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Erudite/tutrice en zoologie ; connaissance en botanique
- née le 26 Cellune 1072 - 28 ans
- 1m72 - 68 kg
- célibataire
- don : élasticité
- défauts : exigeante; directive; entêté; hautaine
- qualité : méticuleuse; ingénieuse; pédagogue; observatrice

Mon histoire

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 8 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
830


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyLun 25 Fév - 17:02

Il était une fois un 14 Bellune à  Pente-en-vallée Information hors-RP :
498 mots
Information lancers de dés : Rien à signaler  



L’intervention de Nohan avait un on-ne-sait-quoi d’attendrissant. O’ aurait eu du mal à en trouver une raison valable, les émotions humaines étaient un sujet sur lequel elle n’était absolument pas calée. Elle préférait refourguer les siennes. A son sens, elles n’étaient que des éléments nuisibles qui empêchaient la raison de faire son devoir.

Enfin, elle put reposer pied au sol avec satisfaction, le creux des bras d’Avalon avait beau être agréable, elle ne s’y sentait ni à l’aise ni à sa place. Elle préférait être maîtresse de ses mouvements. Quel rencard ? Vraiment ? Il osait lui faire ce coup-là ? L’érudite lui lança le regard de on-ne-me-l-a-fait-pas-à-moi. Nohan n’avait pas su assez captivé son attention pour qu’elle ne remarqua pas la femme qui faisait la conversation à son ami d’enfance.

Mais elle ne put éclairer cette situation car Nohan refit des siennes. La jeune femme ne sut dire si c’était de la stupidité, de l’intrépidité (quoi que les deux étaient franchement similaires) ou tout simplement du courage qui poussa le ménestrel à défier ouvertement son ami. S’il s’aventurait sur ce terrain-ci, le jeune homme n’aurait pas grand chance de remporter une victoire. D’ailleurs, à choisir, elle-même en tant que femelle était bien plus attirée par la carrure et les bonnes manières d’Avalon que de ce qu’avait pu montré son cavalier. Si elle devait parier, Nohan aurait pu gagner seulement sur le plan de la joute verbale ou à une course de vitesse … Mais O’ ne s’inquiétait nullement, le marlois n’était pas homme à répondre à la provocation et à abuser de sa force. Il était plutôt du genre sage et patient.

Et sa réponse était dû Avalon tout cracher. Elle ne put s’empêcher d’afficher un sourire amusé mais ne voulant pas blesser plus l’égo du seul homme l’ayant approché ce soir, elle enroula son bras autour du sien. La savante fut cependant étonnée d’être présentée comme une très ancienne amie, plutôt que comme une petite soeur au vu du comportement surprotecteur qu’il affichait mais ce n’était qu’un détail.

“- Ce que voulait dire Nohan, c’était qu’il était très maladroit de ta part de lui rafler sa conquête sous ses yeux alors qu’il avait lui-même la délicatesse de lui proposer de la porter. N’importe qui aurait pu se vexer de cela. Cependant, vous auriez été bien plus utile messieurs, si vous aviez appeler une calèche et un médecin. Sans vos interventions, je serai peut être déjà arrivée à ma chambre. Enfin, ce qui est fait est fait. Maintenant que tu es rassuré, cher ami, Nohan et moi allons nous mettre en chemin.”

Elle pressa le bras du ménestrel pour l’inviter à se mettre en marche avant d’ajouter, taquine, à l’intention d’Avalon :

“Compte sur moi pour lui faire passer une fin de soirée agréable.”

Je suis : Nohan Belluvial,
Ménestrel, résident de Creux-Lac Voir le profil de l'utilisateur

Nohan Belluvial

Crédits avatar :
Louhi

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
fiche de personnage
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi610 Ménestrel de 29 ans, svelte et souple, 1m78 de haut
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi210 Voyage de ville en ville, le plus souvent à Creux-lac
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi010 Gentil, heureux, imprudent, naïf, chevaleresque et poète

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 4 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
1092


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyLun 25 Fév - 21:46

Le Bal Masqué des Aimés, Pente-en-Vallée



Au ton de la réponse du géant, Nohan se sentit comme un enfant sermonné par un de ses parents. Un air très légèrement supérieur, une phrase un tantinet moralisatrice .. accompagnés d’un air doux et sincère, élégamment suivit d’aimables salutations. Il faudrait une bonne raison et beaucoup d’efforts pour rester énervé contre cet homme.

Le ménestrel cligna des yeux, abasourdi. Il reprenait conscience que la réalité n’était pas aussi spectaculaire que dans les chansons, et que s’il avait continué à se croire dans l’une d’elles c’est pour un fou qu’il serait passé. La chance lui souriait définitivement ce soir, Naâme ne lui évitait pas souvent de s’empêtrer dans des combats qu’il devait fuir aussitôt amorcés. D’autant plus qu’ici l’homme était doté d’une force que l’on voyait rarement vêtue ainsi de clémence et de diplomatie.

Il alla de cette surprise à une plus grand encore quand de sa compagne il entendit le mot conquête. Était-ce une manière de parler ou se voyait-elle ainsi auprès de lui ? Il fit vigoureusement non de la tête comme pour chasser cette idée, et revint à lui avec le plaisir de se voir défendu par la dame. La considération qu’elle semblait lui porter dépassait de loin ce à quoi il s’attendait. Sa bonne humeur revint avec une telle force que l’idée d’avoir oublié d’appeler calèche ou médecin ne le décontenança même pas.

Son bras enroulé autour du sien lui donna d’aplomb bien plus que demandé. Il s’inclina musicalement devant Avalon, dévoilant un fabuleux sourire.

« Enchanté ! Passez une bonne soirée de même ! » enchaîna-t-il en évitant délibérément de répondre de son nom. Un air joueur sur les lèvres, il espérait intensément qu’il l’apprenne un jour de la bouche de son amie d’enfance.

Entraîné ensuite par sa cavalière, il fit de joyeux pas dans la rue en direction de sa chambre. Ses derniers mots le firent tellement rougir qu’il évita de la regarder dans un premier temps, mimant bêtement d’admirer les superbes murs autour d’eux.

Le poids qu’elle mettait sur lui empêcha son esprit de papillonner, et il se félicitait de pouvoir lui servir rien qu’un peu. Sa chaleur sur son bras lui fit afficher un sourire béat. Il se délectait de sa présence comme un colibri d’une fleur, et quand enfin il put la regarder à nouveau, il lui demanda :

« Est-ce que nous sommes bientôt arrivé ? »

Il se mordit aussitôt la lèvre. Il ne voulait pas qu’elle croit que cette situation ne lui plaisait pas. Ni que cette situation lui plaisait d’ailleurs, il n’aimait vraiment pas la savoir blessé à cause son incapacité à lui venir correctement en aide. En fait, il avait juste envie de lui dire ce qui lui passait par la tête.

« Il m’est pénible de vous savoir en proie à la douleur, dit-il en toute simplicité. Puis, après un silence durant lequel il entendit battre son cœur, il ajouta, mais il me sera plus dur encore de vous laisser à votre destination »


Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Je suis : Ophélia Valoriel,
Zoologiste, tutrice pour l'Ordre du Savoir, résidente d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Ophélia Valoriel

Crédits avatar :
carolinejiart

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Erudite/tutrice en zoologie ; connaissance en botanique
- née le 26 Cellune 1072 - 28 ans
- 1m72 - 68 kg
- célibataire
- don : élasticité
- défauts : exigeante; directive; entêté; hautaine
- qualité : méticuleuse; ingénieuse; pédagogue; observatrice

Mon histoire

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 8 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
830


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyJeu 28 Fév - 17:07

Il était une fois un 14 Bellune à  Pente-en-vallée Information hors-RP :
Voici mon post de clôture avec O', je vous laisse le choix de clôturer avec vos personnages Smile
374 mots
Information lancers de dés : Rien à signaler  


Le ménestrel semblait avoir retrouvé sa bonne humeur. Il avait l’air de faire partie de cette catégorie de personne naturellement positif et heureux. Un imbécile heureux, c’était ce qu’il lui inspirait depuis le début de la soirée. Cela paraissait tellement simple d’être lui. Ne pas se soucier de quoi demain sera fait, d’être devant des problèmes insolubles, de se torturer l’esprit sur des questions épineuses. En tout cas, O’ s’étonnait toujours du pouvoir des mots, bien plus que la magie qu’émettait leur pierre de vie, ils pouvaient brisé comme reconstruire, rendre triste ou heureux, faire douter, créer des mondes merveilleux. Pourtant, tant de gens ne maîtrisait pas cette puissance, ainsi naissait les malentendus. Elle espérait ne pas avoir instillé trop d’illusion dans l’esprit du jeune homme en employant des phrases dont le sens aurait pu être mal interprété … ou du moins ayant dépassé sa pensée ?

En tout cas, elle ne partageait pas l’excitation de son compère. Il fallait dire que la douleur envahissait toutes ses pensées, à son grand damn. C’était une sacrée difficulté de ne pas poser le pied sur terre et elle n'excelle pas dans le cloche-pied. D’autant plus qu’elle rechignait à vraiment s’appuyer sur Nohan.

Son visage était plus pâle encore que d’ordinaire, le sang avait quitté ses lèvres. Sa chambre lui paraissait un havre de paix inaccessible. La question du musicien traversa les brumes de son esprit avec peine. Elle s’immobilisa pour s’orienter.

“Juste-là au croisement …”
annonça-t-elle avec soulagement sans entendre la suite. Son calvaire allait pouvoir prendre fin.

Les dernières mètres à parcourir furent éprouvant mais enfin il se trouvait sous le porche de l’auberge. Elle s’écarta quelques peu du jeune homme, hésitante :

“Je vous avais promis une récompense …”


Elle ne lui laissa pas le temps de réagir et déposa ses lèvres sur les siennes. Un baiser sensuel en guise de récompense qui dura assez longtemps pour que son cavalier en prenne conscience mais pas assez pour qu’il puisse y répondre. Quand leurs lèvres se séparèrent, elle se détourna et ouvrit la porte de la dite auberge, voyant son compagnon toujours immobile et probablement indécis quand à la démarche ensemble :

“Comptez-vous partir ou m’accompagniez-vous jusqu’à ma chambre ?”

Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyJeu 28 Fév - 20:25

Le Bal Masqué des Aimés, Pente-en-Vallée


Elle avait beau lui lancer le fameux regard, il ne voyait pas de quoi elle parlait. Enfin, si elle faisait allusion à Eliwah, elle se mettait le doigt dans l’œil, car ils n’avaient justement fait que discuter. Il l’avait conviée à le rejoindre au bar de son auberge, certes, mais sans arrières pensées. Contrairement à elle qui se posait déjà en tant que « conquête » du bouclé. Qui avait rencard à présent ?...

Enfin, il ne s’éternisa pas sur le sujet et n’ajouta d’ailleurs rien de plus, se contentant de les saluer avant de les regarder s’éloigner légèrement. Il allait retourner à l’intérieur quand il remarqua le masque de son amie au sol. Elle avait dû l’échapper quand il l’avait soulevée par surprise. Ils étaient déjà assez loin et il avait déjà assez abusé de leur temps à tous les deux, il le lui rendrait plus tard.

Il décida finalement de ne pas retourner à l’intérieur et prit le chemin de son auberge. En chemin, il fit un détour par celle d’Ophélia pour passer à la réception. Il indiqua à l’aubergiste de rendre son dû à la demoiselle lorsqu’elle repasserait par-là, et laissa un mot à son attention :

J’ai hésité à faire une demande de rançon en le gardant comme otage, mais le chantage n’étant pas mon fort, j’ai choisi de lui rendre sa liberté. J’espère que tu auras passé une bonne soirée, ça avait l’air plutôt bien parti…
À bientôt grande fille !
Avalon


Oui, le ton était tout en humour et peut-être y avait-il dans certains de ses mots une pointe de … jalousie ? Ou était-ce son côté trop possessif ? Quoi qu’il en soit, puisqu’il ne rentrait pas avec son frère et elle le lendemain, il se devait de lui ramener son masque avant qu’elle ne s’inquiète (on se justifie comme on peut) !

En attendant, il se rendit donc au bar de sa propre auberge pour y boire un ou deux verres, comme prévu, cela dépendrait sans doute de si Eliwah décidait de l’y rejoindre ou non.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Sur cette dernière réponse, je sors aussi ! 344 mots. Merci à vous pour ce rp <3
Je suis : Nohan Belluvial,
Ménestrel, résident de Creux-Lac Voir le profil de l'utilisateur

Nohan Belluvial

Crédits avatar :
Louhi

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
fiche de personnage
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi610 Ménestrel de 29 ans, svelte et souple, 1m78 de haut
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi210 Voyage de ville en ville, le plus souvent à Creux-lac
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Dbqoi010 Gentil, heureux, imprudent, naïf, chevaleresque et poète

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 4 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
1092


[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 EmptyVen 1 Mar - 20:33

Le Bal Masqué des Aimés, Pente-en-Vallée



Un simple baiser, et les pensées de Nohan volèrent en éclats. Il se sentait flotter dans un lumineux silence, apaisé. Sans attache, sans importance, c’était un endroit où plus rien n’existait que ses lèvres. Sa chaleur s’étendait à travers elles, et s’insinuait jusqu’au cœur du jeune homme. Puis elles s’en allèrent, glissant en arrière comme des vagues sur le sable, et laissant un peu d’humidité sur celles de son compagnon.

Jamais pour Nohan un baiser n’avait été aussi évident, et aussi inattendu. Il voulut répondre mais son esprit ne parvint à retrouver aucun mot. Il était dur de revenir à la réalité alors que tout n’était plus que sensations il y a quelques instants. Il la voyait ouvrir la porte de l’auberge, se tourner à nouveau vers lui, et lui dire quelque chose .. mais aucune syllabe ne se fit entendre. Il regardait ses lèvres prononcer des mots imperceptibles. Il les fixait, comme si en se concentrant assez il pourrait les entendre les sons qui en sortaient ..


.. mais rien ..


.. rien ne lui importait plus que de l’embrasser à nouveau.


Il voulut se poser sur elle, mais quelque chose le retint. Si lui en mourrait d’envie, sa cavalière elle ne semblait pas du même avis. Il se vit en rêve éveillé parcourir ses cheveux rougeoyants, et caresser sa peau jusqu’aux extrémités de ses doigts. Il toucha timidement l’un deux, et enroula doucement sa main dans le creux de la sienne. Ses yeux intensément plongés dans les siens, il resta ainsi un long instant.

Quelqu’un ne tarda pas à s’approcher de la porte de l’auberge.

Nohan décocha un sourire à Ophélia et resserra ses doigts entre les siens, comme pour l’inviter à le conduire quelque part ailleurs.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés

Post de cloture de Nohan ! Sacré premier rp haha !  amour
Je suis : Contenu sponsorisé,




[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés    [14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés  - Page 3 Empty

 
[14 Bellune 1100] Le Bal Masqués des aimés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» 092 - Thon masqué
» Jean-Luc enfin démasqué
» individu masqué et individu confidentiel
» Bourdu/Endymion/L'homme masqué (Sailor Moon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Creux-lac : Le duché du Sud :: Sujets terminés-
Sauter vers: