Partagez
 

 [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
89


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyJeu 15 Nov - 14:38

Rappel du premier message :

L'oisiveté est le repos des sots
- soirée du 6 bellune 1100 dans une rue de Lackness -


Les épaules ployants sous la fatigue, Rehan esquissa un fin sourire et lâcha un profond soupire de soulagement alors que Lackness apparaissait enfin sous ses yeux. Quasiment dix jours de voyage lui avait été nécessaire pour retrouver enfin sa ville de cœur. Passant sa main sur son front légèrement moite, il repris sa marche d'un pas meilleur, serrant les bretelles de son sac-à-dos-atelier avec fermeté.

Il avait entreprit son voyage de retour après avoir vadrouillé jour et nuit, sans dormir, en direction du nord du Gavorn alors que la folle idée de rejoindre Borderoc s'était insinuée dans son esprit malade... Le plus fou étant qu'il avait la ferme intention de rejoindre le palais ducal pour y retrouver la duchesse. Que lui aurait-il dit... ? Il n'en avait pas la moindre idée, son euphorie insensée étant finalement redescendue alors qu'il était quasiment arrivé à Borderoc. Se rendant alors soudainement compte que ce qu'il s'était passé, ce qu'il avait fait et tout ce qu'il avait risqué pour sa pauvre carcasse, il avait rebroussé chemin d'un retournement de talon.

C'était malheureusement chose assez courante pour le jeune cordonnier, retomber d'un seul coup de son nuage était généralement ainsi que sa maladie décidait de lui signifier qu'il avait enfin le droit à un peu de répit. C'était comme un coup de tonner dans un ciel sans nuage et brusquement la pluie tombait. En réalité au lieu de se sentir soulagé, Rehan accusait généralement le terrible coup de ce qu'il avait pu entreprendre lors des derniers jours écoulés. Oh bien sûr, il y avait eu certaines fois où la pluie n'était pas tombée, où le jeune homme n'avait pas inutilement risqué sa vie. Mais il y avait d'autres fois où il avait vécu bien pire que cette rencontre avec Vitala Rochefer. Comme ce jour maudit où Naâme et Kamaâl l'avaient infligé de la cicatrice qui ornait sa joue droite.

Et cette fois-ci, la pluie tombait drue et Rehan ressentait es gouttes de pluie s'écrasant sur sa peau comme si elles étaient de cuisant braises d'humiliation. Sa houppelande totalement rabattue sur sa figure, les yeux rivés sur le sol, le jeune homme s'était mis à marcher en direction du sud, ressassant en boucle ce qu'il avait dit mais surtout fait. S'insultant de tous les noms d'oiseaux, se sentant honteux, ridicule et plus puérile qu'un gamin de 7 ans, il fut rapidement submergé d'une terrible fatigue.

Les jours passés, porté par son euphorie, ne lui avaient pas tellement permis de se poser. Son esprit en ébullition constante avait entraîné son corps dans ses frasques sans prendre de véritable repos. Ainsi il n'avait pour ainsi dire quasiment par dormi depuis une quinzaine de jours et l'excitation enfin disparue fit alors se manifester les sensations naturelles d'épuisement : harassement, courbatures, une irrépressible envie de s'allonger là, à même la terre, et de dormir... Mais il ne pouvait pas faire ça, il lui fallait rentrer en Creux-Lac, et le plus vite possible... Ici il était vulnérable et, pour peut qu'il croise le convois ducal sur la route du retour, il y signerait sans doute son arrêt de mort... ! Alors il avait simplement marché, sans s'arrêter, jusqu'à la tombée dela nuit, et là il avait encore marché, jusqu'à trouver une auberge routière. Il avait mangé, il s'était endormi comme une pierre, et il était reparti aux premières lueurs de l'aube. Mais sa fatigue était bien réelle et avec elle le poids de ses membres endoloris, rendait la marche encore plus éreintante aussi, alors que le voyage à pied entre Borderoc et Lackness ne prenait généralement que six jours, lui en prit une dizaine.

C'est donc épuisé et à bout de souffle que le jeune cordonnier pénétra enfin avec soulagement dans cette ville qu'il avait adoré dès leur première rencontre. La nuit commençait à tomber et la morsure fraîche des vents de nuit de printemps allait bientôt se faire sentir. Rehan devait rapidement trouver un lieu où passer la nuit, y prendre un bon bain chaud, accessoirement, et surtout s'y restaurer, reprendre des forces et se préparer à la prochaine phase de sa maladie qui, il le savait, n'attendrait pas avant de se manifester au vu des événement récents...

Ployant sous le poids de son harnachement, il sillonnait les rues à la recherche d'un hôtel, d'une auberge ou même d'une simple taverne, après tout il avait l'habitude de dormir à même le sol. Mais le soulagement d'être enfin arrivé à bon port avait fait se relâcher ses muscles qui ne le tenaient pour ainsi dire presque plus. Alors quand il vit l'enseigne se balancer légèrement dans le vent clouée au dessus d'une porte rouge, il n'y réfléchit pas à deux fois, même s'il n'avait pas lue la dite enseigne, et monta les trois marche du perron qui le séparait de la "vermeilleuse" porte. Oui, il avait encore l'esprit aux jeux de mot... Ou plutôt il était tellement exténué que ce dernier n'était plus en capacité de retenir ce genre d'imbécilité...  

Entrant sans frapper, il inspira fortement alors que de délicieuses odeurs inconnues lui titillaient le nez. Puis il resta coi quelques secondes alors qu'il se trouvait face à un épais rideau aussi rougeoyant que la porte d'entrée. A peine eut-il le temps de se demander où il était exactement qu'une femme passa le rideau, toute souriante et toute pimpante en lui souhaitant la bienvenue.

Ni une ni deux Rehan fut débarrassé de son sac-à-dos-atelier que la dame lui avait retiré non sans peine alors qu'il pesait pas loin de quinze kilo. Il fut alors abreuvé de paroles dans les quelles des mots comme « hôtesses », « chambrée », « paiement à l'heure » ou encore « certaines ne veulent pas qu'on les embrasse sur la bouche » le firent fortement tiquer.

- Pardon, quoi... ?! lâcha-t-il l'air totalement interdit en fixant la femme d'un regard d'ahuri

Codage par Libella sur Graphiorum

AuteurMessage
Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyJeu 7 Mar - 22:55

L’oisiveté est le repos des sots.


Aussi haut soit en train de décoller son esprit, Avalon aurait parié qu’Azurin n’oserait pas. Ouais, il en aurait mis sa main dans la bouche de Kamaâl. Et il ne s’était pas trompé.
Ses yeux ne quittèrent pas les siens tout le long de ses paroles hésitantes. Il avait l’air perdu, intéressé, oui, mais par quoi exactement ? Le forgeron pouvait deviner sa convoitise, mais était-elle réellement ce que le bleuté attendait ? Comment aurait-il pu être certain qu’il ne se trompait pas alors qu’Azurin lui-même hésitait littéralement sur la question.

Il s’était rapproché, mais n’avait pas franchi le pas. Pire, même, il lui demandait de choisir à sa place. C’est comme ça qu’il le percevait toutefois. Il aurait dû reculer. Mais à la place, un léger soupir s’échappa de ses lèvres, et la paume de sa main glissa sur la joue du bleuté en une caresse apaisante.

Tu peux te fier à moi, et je peux te réconforter, peut-être.

Son ton était redevenu doux, et ses doigts progressaient lentement entre les mèches bleutées, incitant son visage à se rapprocher peut-être un peu plus du sien.

Je ne peux cependant pas choisir ce que tu veux ou non à ta place alors…

Ses mots se suspendirent, et déjà son souffle se mêlait quasiment au sien. Le bout de ses lèvres effleurait déjà les siennes, mais plutôt que d’y déposer un baiser volé, elles murmurèrent :

Il va falloir que tu te décides, car je ne tiens pas à prendre quelque chose que tu pourrais regretter.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
89


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyVen 8 Mar - 0:02

L'oisiveté est le repos des sots
- soirée du 6 bellune 1100, dans la maison de Lousha à Patcha -


Il ne bougea pas, aussi droit que l'état vaporeux dans lequel l'avait mis l'orkann lui permettait d'être. En tout cas ça lui donnait assez d'audace pour ne pas quitter le regard opalescent. Et il était assez prêt pour entendre le fin soupire de son hôte. Il cilla.

L'espace d'une milliseconde il avait eut l'idée de reculer, mais un contact tiède sur sa joue rafraîchie par l'air de la nuit avorta son geste.

Il cilla de nouveau et un picotement naquit dans le creux à la jonction de son cou avec ses oreilles. Ça picotait, et ça tirait cellule par cellule la peau de ce creux, le faisant partir en arrière, pour rejoindre le frisson qui venait de naître en bas de sa nuque et qui remontait vers son crâne. Il n'avait jamais ressenti pareille sensation. C'était autant désagréable que plaisant.

Il cilla encore lorsqu'il comprit la teneur des mots d'Avalon et la sensation étrange revînt, partant cette fois de ses lèvres et allumant dans son cerveau alanguit d'orkann une véritable envie.

Peut-être qu'en effet, la drogue inhalée y était pour beaucoup mais... Rehan est quelqu'un qui a toujours cherché à être intègre avec lui-même, en allant jusqu'au bout de ses pensées, par exemple... Mais aussi en écoutant ses émotions. Parce que quoi qu'il puisse faire, elles régissent toujours sa vie, quel qu’en soit la phase de sa maladie. Et ce soir ce qu'il éprouvait était clairement du désir alors, à Kamaâl l'avarice...

Enveloppé par le souffle chaud de son aîné, Rehan combla les derniers centimètres qui les séparaient. Bien loin de l'aisance qui sied aux jeunes personnes ayant déjà un peu d'expérience dans le domaine, le jeune homme posa fébrilement ses lèvres sur celles d'Avalon. Dans un réflexe pudique, il avait fermé les yeux et tendu légèrement les mains dont il ne fit que frôler les flancs d'Avalon avant de les remettre le long de son corps. Le frisson se mut en étincelle. Puis en millier de petits picotements qui lui chatouillèrent de nouveau le creux juste derrière l'oreille. Mais cette fois la sensation était nettement plus agréable. Ineffable... Mais ce baiser qui était somme toute le premier ne dura pas.

- Rehan. avait-il murmuré contre les lèvres chaudes, ne s'étant en réalité quasiment pas écarté Mon vrai nom c'est Rehan, ne m’appelle pas Azurin.

Il n'avait jamais dit son prénom à personne depuis sa fuite d'Albatra. Mais s'il le donnait ce soir ça n'était pas que pure folie... Parce qu'il avait besoin d'être lui-même ce soir. Parce que l'orkann le poussait à être lui-même... ? Parce qu'Avalon était trop doux, trop précautionneux, trop attentif pour que le jeune cordonnier lui mente. Même s'ils n'étaient jamais amené à se revoir. Rehan lui se souviendrait. Et il ne voulait pas garder en tête d'avoir couché avec un type a qui il aurait menti.

Il n'attendit pas de réponse du forgeron. Il posa de nouveau ses lèvres sur celles d'Avalon scellant ainsi une promesse implicite, celle de laisser le mystère planer autour de sa véritable identité. Là encore, peut-être était-ce l'orkann qui parlait mais Rehan avait envie de faire confiance à cet homme. Ses mains timides allèrent se poser sur les hanches du forgeron et ses lèvres s'entrouvrir pour laisser passer son souffle qui s'était réchauffé sous la puissante montée d’adrénaline qui déferla en lui.

Il ne faisait qu'embrasser un homme. Mais c'était déjà bien plus que ce à quoi il n'avait jamais pensé. Et la sensation était d'une allégresse tellement rare que Rehan décida de s'y abandonner.

Codage par Libella sur Graphiorum
Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyVen 8 Mar - 0:52

L’oisiveté est le repos des sots.


Il savait parfaitement comment faire, lui avait dépassé ce cap depuis bien longtemps. Il n’y avait rien d’effrayant dans un baiser pour celui qui en connaissait déjà le goût. Mais ceux qu’il avait le plus partagés avaient pendant longtemps eu la saveur d’une femme qu’il aimait désespérément, et ceux qu’il s’était autorisé depuis ne lui avaient au final laissé que de la cendre en bouche, le goût de l’échec, et le parfum de la trahison. À cet instant précis, il avait l’impression de redevenir un adolescent, s’apprêtant à échanger son premier baiser. Et l’orkann ne suffisait pas à atténuer l’angoisse qui lui serrait soudain la gorge. Alors aussi stupide que cela puisse paraître, la candeur déposée sur sa bouche le rassura.

L’instant fut fugace, et la seconde d’après, une révélation mourrait sur ses lèvres, là où l’humidité de celles du bleuté restaient, laissant une sensation accentuée par la nuit.
Ce fut à son tour d’avoir envie de fuir. Mais il ne le fit pas, sa bouche de nouveau close. Nouvel élan de panique interne alors que ses mains se posaient sur ses hanches. Savourant toutefois leur baiser, Avalon tâcha de faire le vide dans son esprit déjà bien attaqué par l’orkann. Azurin, ou plutôt, Rehan, n’était pas une femme. Ce n’était pas pareil. Et le reste serait forcément différent. Alors peut-être que cette fois, il arriverait à aller jusqu’au bout de son entreprise… Il se sentait assez égoïste de songer ainsi, et il avait raison car ça l’était totalement. Mais ils pouvaient tous deux trouver une satisfaction dans cette folie, n’est-ce pas ?

C’est lui qui brisa le lien cette fois, le souffle légèrement fébrile, son front s’était posé contre le sien. Il fallait qu’il cesse de trop réfléchir, et si la fleur l’aidait déjà, il était le seul à pouvoir franchir la dernière entrave de son esprit.

Ma femme est morte il y a quelques années, je ne suis pas un infidèle, avait-il murmuré.

L’avouer à haute voix comme une confidence fut étonnamment libérateur. Et ce fut à son tour de prendre possession de ses lèvres, par crainte que ses mots ne puissent le faire fuir, par certitude qu’autrement il fuirait lui-même. Un baiser plus engagé, aux nuances plus prononcées, sa main toujours emmêlée s’enchaîna davantage aux mèches bleutées en écho de l’envie qui s’insinuait doucement au creux de ses reins. L’autre main, elle, s’était glissée dans le bas du dos de Rehan, et l’invitait à venir distinguer les courbes de son corps avec plus de précision.

La fumée de l’orkann avait allumé l’étincelle de leur bêtise, et de cette même étincelle naissaient les premières flammes du désir. Quant à savoir si la brûlure en serait douloureuse… Il verrait bien.

Sa langue alla chercher celle de Rehan, et dans cette nouvelle ardeur, ses mains se détachèrent pour mieux accrocher l’arrière de ses genoux et le soulever sans quitter ses lèvres. La lune et les étoiles n’avaient pas besoin de se faire témoin, et malgré la chaleur qui se dégageait de son corps, ce serait bien plus confortable à l’intérieur de la maison.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
89


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyVen 8 Mar - 23:02

L'oisiveté est le repos des sots
- soirée du 6 bellune 1100, dans la maison de Lousha à Patcha -


Rehan ne sentit pas qu'Avalon fut en proie à un doute. Parce que lui n'en avait plus. Il ne le savait pas mais l'orkann décuplait ses sens et le grisait.

Lorsque son partenaire brisa le contact, il ouvrit les yeux, surpris. Mais le picotement du creux de l'oreille repris lorsqu'il entendit les paroles rauques. Puis un nouveau baiser, brûlant. Et des frissons, sur la joue, irradiant jusqu'à la nuque. Il referma les yeux, le cœur battant, il enfermait à l'intérieur la révélation que venait de lui faire Avalon.

Le jeune cordonnier ne connaissait pas exactement la teneur des paroles de l'argenté mais il devina instinctivement qu'il valait mieux ne pas en parler plus avant. Tout comme lui même avait implicitement demandé à Avalon de ne pas lui poser de question sur sa véritable identité. C'était juste un gage de confiance, comme Rehan l'avait fait quelques secondes auparavant.

Il se colla au torse chaud, à la musculature puissante lorsque le bras l'attira en lui prenant le creux des reins. Ses bras allèrent spontanément se nicher autour du cou d'Avalon. Il se mit sur la pointe des pieds, répondant au baiser, à la langue caressant la sienne. Obligé de se cambrer pour maintenir la position, il frémit en collant son bassin contre celui de l'argenté. Mais la caresse ne dura pas car il s'était retrouvé à sur-plonger son partenaire.

Il ouvrit les yeux, cherchant à plonger son regard céruléen dans les ondes ciel d'Avalon. Il s'agrippa plus fortement au cou et une fugace étincelle de peur irradia ses membres, le crispant contre le corps massif. C'était étrange comme sensation, que d'être ainsi soulevé de terre, enlacé, embrassé, désiré... Parce que tout n'était qu'une question de désir.

L'emprunte onirique de la fleur d'orkann avait ceci de plaisant qu'elle semblait aider l’individu à porter ses désirs aux nues...

Le doute l'avait assaillit une fraction de secondes, juste le temps d'être à nouveau submergé par la déferlante vague de frémissement liée au baiser.

Il s'était déjà abandonné, les affres étaient inéluctables. Il n'avait pas envie de quitter les bras protecteurs. Il croisa ses jambes autour du la taille d'Avalon, ferma les yeux et approfondit le baiser.

La porte de la maisonnée se referma sur eux deux et leur ombre apparue fugacement aux rideaux de la fenêtre.

Codage par Libella sur Graphiorum



Devant l'érotisme des prochaines scènes,
nous préférons vous montrer ce document consacré à la langouste.





Mais si curieux lecteurs il y a, nous envoyer par MP le titre du film dont est extrait cette vidéo.
gneuu
Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyJeu 28 Mar - 2:58

Pouet
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
89


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyLun 1 Avr - 11:38

gneuu

Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptySam 6 Avr - 20:06

L’oisiveté est le repos des sots.


La respiration encore saccadée, il s’allongea à son côté, contre lui, un bras par-dessus son corps.

Il en était là, étalé de tout son long contre Rehan, perlant encore de sueur et sa respiration reprenant un rythme normal petit à petit. Leur étreinte avait été libératrice, seul le silence demeurait dans son esprit qui semblait pour une fois en paix. Il ne pensait plus à rien, pas même à elle… Par Naâme que c’était reposant !

Il tira machinalement le drap de coton pour le rabattre un peu sur leur corps encore nu.

Rehan, ça va ? murmura-t-il alors le nez dans le parfum de ses mèches bleutées.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
89


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptySam 6 Avr - 20:22

L'oisiveté est le repos des sots
- soirée du 6 bellune 1100, dans la maison de Lousha à Patcha -


Les yeux fermés, la joue posée sur l'oreiller, la respiration saccadée, il senti le corps encore bouillant et tout aussi humide que le sien se coller contre son dos. Il ne put réprimer le frisson qui parti de sa nuque, juste là où il avait sentit le souffle chaud. Il frémit encore lorsque le grand bras enserra son corps et lorsque le forgeron rabattu le draps sur eux. Puis il entendit la voix grave, encore emprunte de jouissance et il laissa échapper un soupire.

Est-ce que ça allait... ? Il n'en était pas tout à fait sûr...

Sa tête était comme vidée, plus aucune pensée parasite, plus aucune angoisse, plus aucune peur... Son corps était flasque, éreinté par l'effort, encore perclus d'une certaine douleur en bas des reins... Mais l'orgasme infusait encore son sang et son cœur qui battait toujours à tout rompre le plongeait dans un état extatique de douce béatitude...

- Oui. répondit-il simplement, n'ayant finalement pas laissé de long silence

Puisant dans ses dernières forces, il repositionna ses épaules afin de tourner la tête vers le forgeron. La moitié du visage cachée dans le coussin, ses longues mèches bleues et moites barrant la moitié apparente, il plongea son œil dans le regard couleur cieux.

Si c'était ça les Terres Célestes alors il voulait bien faire amande honorable auprès de Naâme...

- C'était douloureux. dit-il sans ciller et sans honteMais, je ne garderais pas ça en tête quand je penserais à toi... un léger sourire doux et franc se dessina sur ses lèvres

Ça avait été une expérience nouvelle, inédite, sans doute la seule avant un moment voir pour toute sa vie... Rehan n'avait jamais eut aucune romance, aucun sentiment d'amour pour quiconque et ça n'était pas aujourd'hui que ça allait commencer. Pas avec un parfait inconnu, aussi tendre et passionné soit-il. Ça ne l'attirait simplement pas et puis, la vie qu'il menait le lui interdisait.

Il avait passé un bon moment – passionnel et charnel – il y penserait sans doute souvent avec nostalgie mais il savait dors et déjà qu'il ne chercherait pas à réitérer. En tout cas, pas sciemment. Si ça devait se présenter – comme cela avait été le cas ce soir là – il se laisserait peut-être tenter, avec une femme pourquoi pas, histoire de comparer... Mais Rehan n'avait de toute façon jamais eut de besoin charnel. C'était même la toute première fois qu'il se rendait compte qu'il pouvait en ressentir.

Sa vie était ainsi faite, de fuite en avant, de dépression, de fuite en arrière, d'exaltations maladives, et de rares moments de paix. Cette nuit en était un et il comptait bien en profiter aussi longtemps qu'il durerait...

- Et toi... ? C'est comment avec un homme finalement... ? avait-il enchaîné, une pointe d'humour dans son ton, son sourire s'élargissant

Il avait ramené ses bras contre son torse et s'était mis sur le flanc, totalement tourné vers cet homme dont il ne voulait pour le moment pas quitter les bras.

Codage par Libella sur Graphiorum
Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptySam 6 Avr - 21:21

L’oisiveté est le repos des sots.


« Oui ». Ça allait. Il s’en sentit rassuré d’une certaine façon. S’il avait pris son temps, il s’était totalement abandonné ensuite. Maintenant que c’était fini, il revenait peu à peu à la réalité, et il s’en serait réellement voulu si tout n’avait été que désagréable pour lui.

Il croisa le regard de son œil unique lorsque Rehan se retourna, s’attendant à de nouveaux mots peut-être. Qui vinrent d’une honnêteté parfaite. Ça avait été douloureux, il ne pourrait jamais imaginer à quel point. Mais il savait qu’il y avait aussi pris du plaisir, peut-être pas autant que lui mais… Il espérait qu’il en avait pris, vraiment. Il savait certain égoïste au point de ne penser qu’à leur propre satisfaction, mais lui n’était pas comme ça. Il ne voyait pas d’intérêt de partager ce genre d’étreinte si l’un était sacrifié pour l’autre. Aussi fut-il soulagé de savoir que ce n’était pas le souvenir de la douleur qui lui resterait de lui.

Il répondit à son sourire, avant qu’il ne reprenne et l’interroge à son tour, à sa façon.

C’est… différent. Mais c’était plaisant, répondit-il.

Il ne savait pas trop comment lui décrire la chose, puisqu’ils l’avaient vécue de façon différente, et contrairement à lui, Avalon avait de quoi comparer. Mais ça avait été libérateur et ça lui avait fait un bien fou. Il ne recommencerait sans doute pas, sauf s’il finissait définitivement par perdre toute puissance au contact d’une femme mais, il préférait quand même l’amour qui se faisait avec la gente féminine. Cette nuit resterait une bonne expérience, et il était content de l’avoir partagée avec Rehan.

Tu veux aller te laver ? proposa-t-il alors.

Personnellement, lui irait se débarbouiller un minimum, mais il lui laissait le loisir d’utiliser la salle d’eau en premier.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
89


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptySam 6 Avr - 22:50

L'oisiveté est le repos des sots
- soirée du 6 bellune 1100, dans la maison de Lousha à Patcha -


- Y'a intérêt, tu m'as quand même fait sacrément mal... ! lâcha-t-il dans un rire à la réponse d'Avalon

Mais c'était peut-être plus cynique qu'ironique... Sincèrement, il l'aurait vraiment très mal pris si le forgeron avait trouvé cette découverte – puisque s'en était une pour lui aussi dans un certain sens – décevante...

Il s'était redressé, sur ses coudes, il avait retrouvé une respiration normale et un rythme cardiaque régulier. Son corps ne transpirait plus d'orgasme mais il était collant de la sueur et de la crasse accumulée depuis des jours.

- J'crois qu'il va falloir que j'me récure au gant de crin. répondit-il à la proposition d'Avalon

Puis sans attendre plus longtemps, il se redressa et tourna le dos au forgeron, posant ses pieds au sol. Ce mouvement lui tira un léger grognement – une certaine lancinante douleur le lui avait arraché – mais il se leva sans trop de difficultés et pu marcher – sans avoir trop les jambes arquées – jusqu'à la pièce d'eau où il se remémora l'étrange système.

- Heuuuu Avalon ? lança-t-il Ça va mettre des plombes à chauffer ton truc ! T'as pas juste une marmite d'eau chaude... ?

Les câlins après l'amour c'était pour les amoureux. Même si Rehan avait pensé – une fraction de seconde – qu'il aurait aimé rester ainsi pour toujours la réalité reprenait toujours ses droits. Et actuellement la sienne appelait à du savon, une brosse en poils, un gant de crin et de l'eau chaude. Beaucoup, d'eau chaude. Il avait très froid tout à coup...

Codage par Libella sur Graphiorum
Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyDim 7 Avr - 13:13

L’oisiveté est le repos des sots.


Il esquissa un sourire, dont il n’arrivait pas à se convaincre lui-même. Rehan avait beau avoir balancé ça sur le ton de la rigolade, il trônait comme un air de sarcasme dans ses mots. Evidemment qu’il avait eu mal, ça n’aurait pas pu être autrement d’ailleurs, sauf s’ils n’étaient finalement pas allés au bout des choses et s’y étaient pris autrement. Mais c’était fait et, à présent, il avait comme l’étrange sensation qu’une part du bleuté lui en voulait. Des restes des effets de l’orkann peut-être ?

Il le regarda se lever et disparaître de la chambre, portant alors son regard sur le plafond qui n’avait absolument rien d’intéressant. Que venait-il de se passer au juste ? Il venait de coucher avec un homme. Il avait réussi à aller au bout avec un homme. Là où les femmes n’avaient récolté que son impuissance depuis le décès d’Oline, Rehan en avait tout retiré. Cela voulait-il dire qu’il devenait gay ? Non, bien sûr que non. C’était juste une expérience inédite. Qu’en aurait-elle pensé ?..

Il se passa les mains sur le visage lorsqu’il entendit le bleuté l’appeler depuis la salle d’eau.

J’arrive ! l’informa-t-il simplement en se levant du lit.

Il attrapa une serviette qu’il enroula autour de sa taille, histoire de ne pas se trimballer le cul à l’air maintenant que celui-ci s’était étrangement refroidi. Il rejoignit Rehan et posa une paume sur la cuve.

Elle est encore tiède, tu devrais avoir de l’eau chaude, mais si tu préfères une marmite je t’en fais chauffer une, l’informa-t-il.

Puis cherchant à croiser son regard, il reprit :

Tu es sûr que ça va ?
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
89


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyDim 7 Avr - 18:00

L'oisiveté est le repos des sots
- soirée du 6 bellune 1100, dans la maison de Lousha à Patcha -


Trépignant d'un pied sur l'autre, les bras croiséz, ses mains frottant ses épaules pour se réchauffer, il pensa bêtement qu'il aurait du s'enrouler dans le draps. Mais Avalon apparut rapidement et avec lui la salvation.

- Ah oui, en effet. dit-il en posant à son tour sa main sur la cuve Non du coup, merci, ça devrait aller. ajouta-t-il dans un sourire franc

Hissant alors une jambe pour monter dans la baignoire, il regardait le système pour en comprendre le fonctionnement. Il y avait une corde qu'il semblait falloir tirer pour actionner le mécanisme de pompe afin que de l'eau coule par la poire de métal raccordée au tuyau du même acier, lui-même semblant plongé dans la cuve de cuivre. Il fit un premier essaie et s'écarta presque vivement sous la surprise dans un « ah ! » irrépressible. Son regard croisa alors celui d'Avalon qui reposa sa question.

- Oui ça va, pourquoi tu me demandes encore... ? répondit-il avec franchise Parce que j'ai insisté sur le fait d'avoir eut mal... ?

Oui, c'était vrai. Mais, à bien y réfléchir, Rehan pensait simplement que c'était normal qu'il ait ressenti de la douleur. Avalon aurait pu s'y prendre encore plus doucement qu'il n'y aurait pas coupé. Mais le plaisir qu'il avait ressenti l'avait surpassé et le jeune cordonnier n'y pensait même plus. A dire la vérité il ne pensait même plus à l'orgasme qui l'avait pourtant transcendé.

Non, si Avalon redemandait s'il allait bien c'était sans doute face à la réaction rapide et presque abrupte que Rehan avait eut en quittant précipitamment le lit. Mais ça, le jeune adulte tout juste défloré n'était pas en mesure de s'en rendre compte.

Tout simplement parce qu'il n'avait pas encore totalement conscience de ce qu'il venait de se passer et qu'il aurait sans doute besoin de temps pour l'intégrer.

Quand on a jamais eut de rapport et encore moins de désir sexuel, même si l'expérience se révèle forte et très plaisante, il n'en demeure pas moins que ça ne change pas un homme. Et Rehan est ainsi fait qu'il prend toujours les choses comme elles viennent et a appris à ne pas s'attarder sur des détails. Plus encore comme ce soir alors qu'il n'est ni en phase dépressive, ni en phase maniaque et qu'il a tout contrôle sur ses faits et gestes.

- J'pense pas qu'on aurait put l'éviter... ajouta-t-il avant de refaire un essaie avec la « douche », cette fois-ci plus concluant

Sans attendre de réponse du forgeron, il se glissa sous le jet d'eau qui était en effet relativement chaude et qui délaya presque instantanément ses muscles endoloris.

- Putain c'est bon... ! dit-il tout en reposant son regard bleu sur Avalon

Il était ainsi, dans le plus simple appareil, profitant de la merveilleuse invention du forgeron.

Codage par Libella sur Graphiorum
Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyDim 7 Avr - 18:48

L’oisiveté est le repos des sots.


Il le regarda faire, grimper dans la « baignoire » et chercher le mécanisme de fonctionnement. Il l’avait pensé au plus simple, Rehan n’eut d’ailleurs pas de mal à comprendre comment s’en servir.
Il accrocha alors finalement son regard, et là encore le ton le laissa légèrement désarçonné. Pourquoi insistait-il ? Eh bien, oui, parce qu’il avait enchéri sur la douleur peut-être, ou parce qu’il avait fui le lit comme si rien ne s’était passé. Peut-être que c’était lui qui était trop sentimental au fond. À quoi s’était-il attendu exactement ? Aux moments tendres suivant l’amour auxquels il avait été habitué ? Sans doute. Mais il n’avait pas s’agit d’amour ici. C’était juste de la baise, tout simplement.

Face à cette soudaine constatation, il se sentait tout à coup encore plus sale qu’il ne l’était. Ce n’est qu’à l’exaltation du bleuté tout mouillé qu’il se rappela qu’il lui avait répondu. Son regard croisa le sien, auquel il resta accroché en silence quelques secondes, sûrement encore un peu perdu dans ses réflexions solitaires, avant qu’un sourire ne vienne se peindre sur ses lèvres.

Bien, alors profite-en ! dit-il finalement.

Il ouvrit un placard et y prit un torchon épais avant de sortir de la salle d’eau. Puis se dirigea à la cuisine où il humidifia le torchon dans la vasque d’eau pour se débarbouiller le visage. La fraîcheur lui arracha un grognement désagréable, mais il en frissonna de soulagement. Il y verrait plus clair à froid, et tant qu’à faire, il en profita aussi pour se nettoyer le reste rapidement. Une fois fait, il enfila un pantalon et un haut à manches longues en col ouvert puis sortit près de la souche pour récupérer les tasses et la théière.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
89


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyDim 7 Avr - 22:17

L'oisiveté est le repos des sots
- soirée du 6 bellune 1100, dans la maison de Lousha à Patcha -


Rehan arqua légèrement un sourcil en voyant Avalon le fixer ainsi sans ciller mais finalement le forgeron reprit contenance et lui souhaita bonne douche dans un sourire que lui rendit le cordonnier.

Fermant finalement les yeux, il profita pleinement de l'eau chaude ruisselant sur son visage, son torse, ses jambes... C'était étrange comme sensation, bien que ça lui rappelait certaines cascades montagneuses mais dont la température ne l'incitait guère plus qu'à y rester plus quelques minutes. Cette cascade là était chaude et agréable. Elle délassait ses muscles et son esprit qui s'égara. Il réalisa soudainement qu'il était désembrumé de l'orkann.

Se redressant alors qu'il s'était affaissé sous l'eau, il se rendit compte que sous l'effet de la drogue il avait clairement lâché prise. Chose qui ne lui était pas arrivée depuis des mois, voir des années... Et à présent s'en était tant salvateur que terrifiant.

Serrant inconsciemment le poing, il se mordit la lèvre pour réprimer un juron. Son cœur s'était mis à battre la chamade et une montée d'angoisse le pris à la gorge. Son corps se mit à trembler et rouvrant les yeux, il se saisit de la brosse à long manche qu'il vit posée sur le rebord. Attrapant le pain de savon de l'autre main, il en enduit les poils, coupa l'eau, et se frotta vivement le corps.

Il frotta jusqu'à ce que la boule d'angoisse eut disparue de son estomac. Il se rinça et attrapa une serviette – là où il avait vu Avalon en prendre une – et sécha vivement son corps déjà rougit par la brosse. Puis il la passa autour de sa taille et en pris une autre pour ses cheveux avant de quitter la pièce d'eau.

Il alla directement dans le séjour où était resté son sac-à-dos-atelier et en ouvrit le plus grand tiroir. Il en sorti une chemise de lin propre, un pantalon de toile bleu, un caleçon de coton, une paire de chaussettes et un gros pull en laine. Rien qu'à cette vision il s'en réchauffait d'avance. Laissant tomber sa serviette il s'habilla là même, frissonnant de délice en enfilant des habits propres... Puis il retourna à la chambre où il récupéra ses vêtements sales – en passant par la salle d'eau pour y déposer les serviettes utilisées – qu'il rangea dans le tiroir vidé avant de pousser un grand soupire.

Se relevant – mais gardant la tête baissée – il se dirigea vers la cuisine où il avait entraperçut le forgeron. Rajustant son bandeau qu'il n'avait pas ôté et qui était humide il eut la fugace pensée de l'avoir foutu en l'air en le mouillant ainsi. Mais ça n'était qu'un bandeau de cuir et il en avait tout un stock.

- Je voulais te dire... commença-t-il, comme intimidé J'ai... J''étais défoncé et, enfin, si tu pouvais oublier mon vrai prénom, ça m'arrangerais... Je suis Azurin Alissair, juste Azurin...

La boule d'angoisse qui avait disparue revînt enserrer ses boyaux. Il avait agit sous l'impulsion de la drogue et la réalité reprenait maintenant ses droits.

Codage par Libella sur Graphiorum
Je suis : Avalon Sélac,
forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur

Avalon Sélac

Crédits avatar :
aenaluck DA, retouches Rehan <3

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
863


[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 EmptyDim 7 Avr - 22:53

L’oisiveté est le repos des sots.


Il s’occupa pendant que Rehan faisait sa toilette. La sienne, bien que brève, exécutée et les tasses récupérées, il était retourné à l’intérieur. Il croisa le bleuté qui semblait s’habiller mais préféra ne rien dire dans l’immédiat, ne sachant pas quel mot formuler de toute façon.

Il venait de terminer de laver les tasses lorsque Rehan vint jusqu’à lui, bien moins assuré tout à coup. Il balbutiait presque. Et puis, nouvelle douche froide. Qu’il oublie son véritable prénom. Ah. S’il avait été un gros con, il aurait sûrement pensé que le bleuté était beaucoup plus sympa sous l’emprise de drogue finalement. Cette même drogue qui l’avait visiblement rendu trop docile à son propre goût. Est-ce qu’il regrettait ? Parce que c’était un peu tard là, non ?
Mais parce qu’Avalon était l’homme qu’il était, il mit ça sur le coup d’une mauvaise descente, ça pouvait arriver après tout. Et il se demandait surtout pourquoi il se mettait à le craindre alors qu’il l’avait précédemment suivi comme un enfant sur une piste de bonbons.

Non. Je ne peux pas oublier, commença-t-il d’un ton qu’il voulut volontairement rude.

Son regard chercha le sien, son ton se radoucit.

Mais je ne le révèlerai à personne, si c’est là ta crainte.

Il marqua un instant de silence et essuya l’une des tasses avec un torchon tout en réfléchissant.

Je ne sais pas pourquoi tu as dû changer de nom, mais tu ne trouves pas ça rassurant, en quelque sorte, que quelque part, quelqu’un sache que ton véritable toi existe ? demanda-t-il.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Contenu sponsorisé,




[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.   [6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots. - Page 4 Empty

 
[6 Bellune 1100 à la tombée de la nuit] L'oisiveté est le repos des sots.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand le cordon est tombé?
» elle tombe sur la tête!
» Tombé dans un ravin,il est sauvé grâce à son portable
» Les campagnes
» Un Brésilien tué par une vache tombée du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Creux-lac : ville de Lackness :: Sujets terminés-
Sauter vers: