Partagez
 

 [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Je suis : Keira Daravyn,
marchande de jour, sang-visage de nuit, résidente d'Embuscade Voir le profil de l'utilisateur

Keira Daravyn

Crédits avatar :
By Zhilla ♥

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
→ 1m75, 60kg, fine et musclée, cicatrices dans le dos.
→ Yeux bleus gris, longs cheveux roux, tâches de rousseur.
→ 3ème don : Peau dure (peau qui devient dure comme du granit)
→ Franche, directe, patiente, claustrophobe, sans attaches, combattante très expérimentée.
→ A toujours au minimum deux dagues et une rapière sur elle.

→ Surnom d'assassin : Éclair écarlate.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 5 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
838


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyDim 28 Avr - 17:58

Gloire aux justes ! – 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


La Halte des pendus, point de passage au pied de la Chaîne des Alles côté Creux-Lac, permettant de rejoindre l’un des nombreux sentiers menant au sud du Gravorn. Une place curieusement entourée de hauts arbres aux troncs épais et aux branches solides. Escale rendue célèbre par sa légende sinistre. Il y a deux décennies de cela, une troupe de comédiens s’était arrêtée au pied de la Chaîne, afin de passer la nuit dans la seule petite auberge du coin, pour y manger et se reposer avant de traverser la montagne. Le lendemain matin, à l’aube, les treize comédiens auraient été retrouvés pendus. Un à chaque arbre. C’est ce qu’on racontait du moins, et même si aucune preuve n’avait été apportée, l’histoire en elle-même avait réussi à faire fuir les moins téméraires. L’auberge avait fermé, et le point de passage, déserté. Jusqu’à il y peu.

Car aujourd’hui, la Halte des pendus était de nouveau fréquentée, elle était devenue un repaire de bandits dans lequel on s’adonnait aux combats clandestins et aux trocs douteux. Un recoin de criminels dans lequel il valait mieux ne pas traîner. Il arrivait pourtant parfois que quelques innocents s’y retrouvent malgré eux. Parce qu’on les avait volés à outrance, parce qu’on les avait kidnappés, ou pire encore. D’autres, y venaient selon eux par courage, même si les plus raisonnables auraient avoué qu’il ne s’agissait que de folie. Aucun honneur ici, seule la loi du plus fort s’appliquait. Et ces derniers temps, c’était la bande à Barlow l’Ecraseur qui tenait la barre. Si bien qu’en cet après-midi bien entamé, ils avaient organisé un nouveau tournoi de massacres.

Le jeu était simple. Les plus jeunes allaient dérober quelques objets de grande valeur à quelques voyageurs solitaires, s’assuraient que leurs victimes les suivent jusqu’ici, et laissaient les plus âgés annoncer comment les biens arrachés pouvaient être récupérés. La plupart abandonnaient quand on leur énonçait les règles, mais d’autres, plus acharnés, ou peut-être plus démunis, n’avaient d’autre choix que de tenter de se battre pour récupérer ce qui leur avait été enlevé.
L’un d’eux venait d’ailleurs de se faire jeter dans la boue en-dehors de la foule. Son visage était si tuméfié et ensanglanté qu’un de ses plus proches parents n’aurait sans doute pas réussi à le reconnaître. Est-ce qu’il était mort ? Personne ne se posait la question, chacun étant bien trop occupé à rafler les gains ou à rager la perte de son pari.

Keira commençait sincèrement à se demander ce qu’elle foutait là. On lui avait indiqué que c’était ici qu’elle aurait le plus de chance de trouver celui dont le nom figurait dans le contrat qu’on lui avait assigné, mais elle commençait à songer qu’elle aurait bien buté plusieurs des sales types présents. Gratuitement. Elle soupira, massant l’une de ses tempes sous sa capuche. Ce n’était pas le moment de se laisser distraire par un troupeau de porcs sans honneur. Elle n’imaginait pourtant pas encore à quel point elle allait avoir du mal à rester concentrée prochainement.

Sur l’estrade de bois improvisée, Barlow l’Ecraseur calmait la foule, ou plutôt, leur intimait de façon assez directe de se la fermer :

« Vos gueules, bande de chiens galeux. Barlow a le plaisir de vous annoncer les prochains prix mis en jeu ! Nous avons : une parure de perles et d’or, une mule avec sa charrette et son contenu et… un orphelin de cinq ans tout frais, qui n’a pas encore été abîmé, ou pas trop. Trois combats, pour trois gains d’exception. Ramenez vos culs terreux ! »
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
590 mots !
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyLun 29 Avr - 21:56

Gloire aux justes ! 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


Quel incroyable talent !  m'échapper comme je l'ai fait m'a permis de survivre, tout du moins pendant un certain temps..

J'avais erré un long moment dans les montagnes afin de m'y cacher. J'avais eu peu de contact sociaux, depuis le vol de la Pierre j'évitais de me faire remarquer, préférant la discrétion j'ai du me résigner à m'isoler le plus possible de la civilisation.

C'était la nuit le plus difficile, quand le soleil se couchait, et qu'il commençait à geler. A plusieurs reprises, j'ai cru que j'allais mourir, mais heureusement, j'ai eu la chance de trouver une caverne dans laquelle j'ai pu me réfugier, et y faire une sorte d'abri de fortune. Il y avait le minimum vital, un peu d'eau de source, un feu de camp, des animaux que je devais chasser à l'aide d'une cordelette que j'avais récupéré lors de mon évasion.

Un jour, j'avais décidé de sortir de cette cachette afin de me tenir au fait, en réalité, c'était un bon prétexte pour revoir de la civilisation. Fauché comme le blé, et ayant besoin d'une bonne douche, j'avais croisé un convoi d'hommes, et de femmes. Ces Dames exhibaient leurs bijoux, et leur richesse. Comment y résister ? Ma réserve de lieutons avait considérablement fondue, et il me fallait une réserve suffisante pour continuer à vivre, je ne pouvais pas vivre que de pain et d'eau. Ma réputation étant entachée, et mes vêtements déchirés, il me fallait de quoi me payer de nouveaux vêtements.

Je m'approche du groupe d'individus faisant semblant d'être perdu et amnésique, j'ignore si cela va marcher.

Je m'étais alors excusé de les déranger, et m'étais mis à genoux afin de leur demander un peu d'aide, je leur avait expliqué que j'étais complètement perdu, et que ça faisait plusieurs jours que j'errai à la recherche d'une bonne âme prête à m'aider. Par pitié, ils m'avaient aidé en m'offrant des vivres.

Je fus également intrigué car ils m'avaient parlé d'un groupe de bandits qui capturaient tout objet de valeur, et qu'ils les revendaient aux plus offrants, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle  ils se déplaçaient en groupe, ils pensaient être plus fort en étant groupé. Par ailleurs, j'ai appris que ces malfrats étaient rassemblés dans un refuge appelé la "Halte des Pendus".

Soudain, mon regard s'était tourné vers une Dame isolée du reste du groupe, j'avais repéré qu'elle portait une belle parure de perles. Sans hésiter, je me mis à la complimenter, et lui demander gentiment si elle voulait bien me montrer ses bijoux afin que je puisse le contempler de plus près.

Malencontreusement son collier m'avait échappé des mains, et s'était perdu dans les hautes herbes, après quelques minutes de recherche intensive, l'objet n'avait pas été retrouvé..  J'en avais d'ailleurs profité pour prendre la poudre d'escampette.

J'avais pris soin de dissimuler l'objet dans mon petit sac de transport, et je m'étais mis en direction de la Halte des pendus afin d'y revendre ce précieux bien en espérant en tirer un bon paquet de fric.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
563 mots
Je suis : Ilclaste Sang-blanc,
chasseur, résident à Lackness Voir le profil de l'utilisateur

Ilclaste Sang-blanc

Crédits avatar :
Agron by nikitajuice

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔Ilclaste a obtenu un succès dès de transcendance, mais je garde ça au chaud et pour le moment il est toujours éveillé.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
527


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty




"C’est un mufle, un malotru, élevé dans la forêt par des makicores sans manières, qui pue le cuir, la crasse, l’irritation, le voyage sans romance ; celui qui se fait en se traînant comme une mauvaise coucheuse de bourgs en bourgs en étalant son humeur de chien à tout vent"
[Ludivine Permont à propos d'Ilclaste]
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyMer 1 Mai - 14:57

Il était une fois un 4 Cellune 1100 paumé à la halte pendus pendus Information hors-RP : 416 mots
Information lancers de dés : RAS


En pénétrant le territoire, Ilclaste s'assura que sa capuche était en place. La Halte des pendus... Ce simple nom, réveillait des souvenirs. Si, jamais, il n'était venu ici pour les "ventes", il avait déjà participé, jadis, à des activités crapuleuses dont les objets avaient atterris ici. Aujourd'hui il aurait le privilège de voir l'envers du décors... Et ce que cela lui réservait ne lui inspirerait que d'avantage de mépris pour l'escroc qu'il avait été jadis.  

Il s'avança dans la foule le coeur battant. Allait-il croiser ici des anciennes connaissances ?
Cela fait trop longtemps que j'ai quitté ce monde... Se rassurait-il.

Dans ce groupes hétérogène, il voyait des crapules, mais aussi des victimes aux visages indignés. Lui, il l'espérait, n'appartenait à aucune de ces classes là. Il avait juste suivi des chapardeurs. Des gamins des rues qu'il avait vu voler, et les avaient suivi jusqu'ici, pour découvrir à quel système ils se rattachaient... Ainsi, même au Creux-lac, les orphelins perdus étaient rapidement happés par la noirceur des rues. Cette réalité, chamboulait Ilclaste, plus qu'il ne se l'avouait.

Il n'avait pas prévu de rester. Ce qui avait vu était déjà bien assez... Mais le nouveau "lot" fut prononcé et le chasseur laissa pendre sa mâchoire en découvrant un gamin dans les prix.

-Ah les salauds... S'entendit-il murmurer.

Mais pour aider le gosse, il fallait le remporter. Et pour cela, il fallait monter sur l'estrade. Ensuite, sûrement y aurait-il des paris sur le gagnant, si gagnant il y avait. Ilclaste cherchait une idée pour endiguer la chose, mais rien ne lui sauta à l'esprit. Alors il leva la main quand on décomptait les combattants pour le gosse.

Et s'avança vers l'estrade.

-Bien bien ! Beugla un des organisateurs. -Voyons qui sont nos concurrants ! Toi là, tu as un pti nom ? lui demanda-t-il en lui burinant l'épaule.

-Ta mère en Rut. Ça te va comme surnom ? Répliqua le chasseur; grognant.
La réplique fit rire l’assistance plus que "l'animateur" qui lui asséna un sourire acide avant de lui répondre.

-T'es un comique toi. Soit, tu s'ra "le rigolo".

Va pour le rigolo alors... Ilclaste ne comptait pas s’attarder de toute façon. Son plan était simple : se battre, gagner, emmener l'enfant loin de cette merde. Un plan parfait. A un détail près : Ilclaste ne savait pas se battre.


Je suis : Keira Daravyn,
marchande de jour, sang-visage de nuit, résidente d'Embuscade Voir le profil de l'utilisateur

Keira Daravyn

Crédits avatar :
By Zhilla ♥

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
→ 1m75, 60kg, fine et musclée, cicatrices dans le dos.
→ Yeux bleus gris, longs cheveux roux, tâches de rousseur.
→ 3ème don : Peau dure (peau qui devient dure comme du granit)
→ Franche, directe, patiente, claustrophobe, sans attaches, combattante très expérimentée.
→ A toujours au minimum deux dagues et une rapière sur elle.

→ Surnom d'assassin : Éclair écarlate.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 5 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
838


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyMer 1 Mai - 16:34

Gloire aux justes ! – 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


Aussi impassible pouvait-elle être, une flamme de fureur brillait dans ses yeux. Mettre à prix la vie d’un enfant, quel genre de monstre immonde pouvait faire ça ? Elle serra les dents et ravala sa hargne, elle ne devait pas s’en mêler. Elle n’était pas là pour ça. On lui avait fait une description formelle de sa cible, et elle venait justement de la repérer. Elle savait avec certitude que c’était lui. La chronologie et le cheminement correspondaient. Le vol était plus que récent, et tout voleur cherche à se débarrasser rapidement de sa prise, quel meilleur endroit qu’ici ? La description était précise, que ce soit pour l’objet ou pour le voleur.
Un collier en perles serti d’or, c’est un homme habillé de guenilles et maquillé comme un fou qui me l’a volé, j’en suis certaine. Voilà ce qu’on lui avait noté sur le papier.

Sous sa capuche, elle avait glissé son masque sur son visage et s’avançait telle une ombre entre les corps. Elle s’arrêta pourtant en rejetant un œil à la missive. Ce n’était pas qu’elle ne s’en était pas souvenue, c’est qu’il manquait réellement un détail plus qu’important. Elle n’avait pas son nom. Et aussi sûre soit-elle qu’elle tenait son homme, il fallait impérativement qu’elle obtienne son identité avant de retourner le sablier de sa rédemption. Elle ôta alors son masque et le rangea dans la poche secrète de son sac, reportant son attention sur l’estrade où les participants commençaient à se rassembler.

« Bien, nous avons donc cinq participants pour le gosse ! Ramenez vos carcasses. Et… Enlevez vos pierres de vie, c’est la seule règle du combat. Pour le reste, vous avez tous les droits pour terminer premier ! »

Cinq hommes, dont deux qui lançaient déjà des regards carnassiers vers le gosse. Les trois n’avaient pas bien l’air plus commode… L’idée fut instantanée. Elle pourrait faire d’une pierre, deux coups.

Je participe aussi ! lança-t-elle en ôtant sa capuche.

« Quoi ? Toi, tu veux participer ? HAHAHA. Mais viens donc, et choisis-toi un partenaire. Puisque vous serez six, on f’ra trois duos, le duo restant s’affrontera ! Allez la cougar, ramène ton cul ici ! »

Elle délaça sa cape et y fourra ses rapières, gardant cependant les dagues à sa ceinture. Elle se tourna ensuite et avança jusqu’au voleur de perles.

Salut, toi. Dis, je peux t’confier mon barda ? demanda-t-elle sans attendre de réponse en lui fourrant ses affaires dans les bras.

Elle ôta ensuite sa pierre de vie de son cou, et la glissa autour de celui du fou d’un geste aguicheur.

C’est quoi ton nom, grand fou ? Je te laisse ça aussi, ok ? Et ne t’éloigne pas trop, j’aurai sûrement besoin de me défouler d’une toute autre manière après ça. Les combats, ça m’excite… lui glissa-t-elle d’un sourire enjôleur avant de lui faire un clin d’œil suggestif.

Puis elle rejoignit l’estrade, et choisit de se positionner près de celui qui avait été surnommé « le rigolo ».

Les trois duos étaient formés. Barlow rejoignit sa chaise haute et annonça le début des hostilités. Très vite, les deux gros tas des deux duos adverses se foncèrent mutuellement dans le lard.
Keira soupira, et se contenta d’attacher ses cheveux d’un air nonchalant en guise de provocation.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
546 mots !
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyMer 1 Mai - 20:39

Gloire aux justes ! 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


A mon arrivée, mon regard se tourne vers ce mec, Barlow comme il aime se faire appeler. Quel infâme endroit, brigands et rats se retrouvent ici pour mener des combats. Durant mes voyages, j'avais déjà entendu parler de ce genre de rassemblement, mais je n'avais jamais eu l'occasion de m'y retrouver.

Dans ma sacoche, il y avait toujours un objet dont je devais vite me débarrasser avant que le groupe de bourgeois me retrouve, et me fasse probablement la peau.

A l'entrée, un étrange gaillard muni d'un chapeau, à côté de lui se trouvait une pancarte sur laquelle était inscrit : "Venez déposer vos objets de valeur", a y réfléchir, il s'agissait d'une sorte de commissaire-priseur.

Hey, est-ce bien auprès de vous que je dois remettre les objets valeurs en échange d'une somme d'argent ?

Lorsque l'homme ouvrit la bouche, on pouvait apercevoir un dent en or, dont quelques dents manquantes.

Oui M'sieur c'est bien auprès de moi que vous devez venir pour ce genre d'affaire.
Venez n'ayez pas peur, qu'avez-vous à me donner ?


Après quelques instants d'hésitation, j'avais sorti le collier de ma besace. Son regard s'était soudainement illuminé..

Tenez, voici ce que j'ai à vous proposer. Dépêchez-vous, je n'ai pas envie que l'on me voit vous donner cet objet.

Très bien, très bien, prenez votre dû et partez.

L'homme étant devenu grincheux, et afin de ne pas l’énerver d'avantage, j'avais préféré m'écarter, et me diriger vers l'estrade.

Un type étrange m'avait surpris par son insolence, il avait osé défier le chef de la bande en le ridiculisant. Il en a du culot, mais on verra bien s'il en aura toujours autant au combat. Un homme comme lui n'a aucune chance, il va se faire écraser, ça ne fait pas de doute.

Soudain, une jeune femme rousse vient me parler, me salue, me donne ses affaires, dont sa Pierre de Vie. Quelle inconscience ! Sait-elle vraiment à qui elle confie ses objets ? Je n'étais pas sûr d'avoir bien entendu. M'a t-elle fait du charme ? Ma peau habituellement si pâle est devenue rouge.

Je n'ai pas eu le temps de lui répondre, et à peine ai-je entrouvert la bouche, qu'elle était déjà prête au combat.

Qui est cette femme ? pourquoi va-t-elle à l'affrontement ? Elle semble si inoffensive, elle n'a aucune chance face à ces baraqués. Tant de questions, pour lesquelles j'aurais bientôt une réponse, si elle survit..

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
448 mots
Je suis : Ilclaste Sang-blanc,
chasseur, résident à Lackness Voir le profil de l'utilisateur

Ilclaste Sang-blanc

Crédits avatar :
Agron by nikitajuice

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔Ilclaste a obtenu un succès dès de transcendance, mais je garde ça au chaud et pour le moment il est toujours éveillé.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
527


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty




"C’est un mufle, un malotru, élevé dans la forêt par des makicores sans manières, qui pue le cuir, la crasse, l’irritation, le voyage sans romance ; celui qui se fait en se traînant comme une mauvaise coucheuse de bourgs en bourgs en étalant son humeur de chien à tout vent"
[Ludivine Permont à propos d'Ilclaste]
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyDim 5 Mai - 21:39

Il était une fois un 4 Cellune 1100 paumé à la halte pendus pendus Information hors-RP :  469 mots
Le terme "légendaire" est placé.
Information lancers de dés : RAS

Il y avait des jours, des jours comme aujourd'hui, où Ilclaste se maudissait. C'est qu'il en avait fait des actions irréfléchies, mais celle d'aujourd'hui... Oui celle-ci, allait entrer en tête de liste : se jeter dans un affrontement alors qu'on interdisait la pierre de vie, c'était du suicide. Le plus navrant, dans l'histoire, était qu'il n'avait pas renoncé alors qu'on avait énoncé la règle. Au lieu de ça, il avait fixé le gamin, avec conviction. Comme pour se convaincre que quand on voulait, on pouvait ou que les contes pour enfants ne pouvaient pas mentir : une bonne action était toujours récompensée à juste titre. A la fin, le héro, devait gagner..  

Ilclaste se mentait. Évidement, pêchant par conviction d'idéaliste... Une attitude qui, chez n'importe qui d'autre, il aurait regardé avec mépris, mais le voilà qui se met en place en réfléchissant sur le problème qui n'avait pas de solution : comment parvenir à gagner un combat sans savoir vraiment se battre.

Les seules réponses qui lui venaient, surgissaient de son passé. A l'époque, quand il avait été escroc, il avait inventé plusieurs scénarios où il devait jouer une victime se faisant détrousser. L'arnaque consistait à piéger une bonne âme, qui le prenait pour une victime inoffensive. La seconde phase impliquer de se lier à cette personne, pour ensuite en découvrir assez pour la cambrioler dans la nuit.

Des ces crapuleuses expériences, Ilclaste avait appris à simuler la prise de coups, où à jouer la victime. Pour le reste, avec son phrasé légendaire, il avait aussi dû apprendre à esquiver les coups de ceux qui répondaient aux piques par les poings. Voilà donc en quoi consistait les capacités du chasseurs : à esquiver les coups provoqués par ses répliques légendaires de tête à claques.

Coulant un regard vers sa partenaire, il remarqua qu'elle semblait à l'aise. Très à l'aise. Deux choses pouvaient expliquer cela, soit elle était très bonne, soit totalement stupide. Jugeant qu'il était peu probable qu'il tombe sur quelqu'un d'aussi stupide que lui à cet instant, et aussi parce qu'il avait besoin d'espoir, Ilclaste opta pour la deuxième option. Et, faisant honneur à son nouveau sobriquet de "Rigolo", il lui lança :

-Tu t'occupes de ces zouaves, et moi de trouver la choré de not' danse de la victoire, d'accord ?

Mais les choses ne pouvaient pas être aussi simple, et lorsque les adversaires arrivèrent sur lui, Ilclaste fut contraint d'entrer dans le combat. Asticotant ses adversaires, avec des répliques bien senties, il cherchait à les déstabiliser, pour qu'ils se laissent déborder par leurs émotions. Une technique qui avait ses limites : il fallait qu'il esquive vite les attaques pour éviter de se faire assommer trop vite. Un débordement d'émotion de son adversaire, pouvait bien trop facilement se finir en nez cassé.

Je suis : Keira Daravyn,
marchande de jour, sang-visage de nuit, résidente d'Embuscade Voir le profil de l'utilisateur

Keira Daravyn

Crédits avatar :
By Zhilla ♥

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
→ 1m75, 60kg, fine et musclée, cicatrices dans le dos.
→ Yeux bleus gris, longs cheveux roux, tâches de rousseur.
→ 3ème don : Peau dure (peau qui devient dure comme du granit)
→ Franche, directe, patiente, claustrophobe, sans attaches, combattante très expérimentée.
→ A toujours au minimum deux dagues et une rapière sur elle.

→ Surnom d'assassin : Éclair écarlate.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 5 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
838


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptySam 11 Mai - 18:04

Gloire aux justes ! – 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


Le fait qu’elle prenne son temps pour se recoiffer pouvait sans doute passer pour de l’inconscience, mais en réalité, Keira observait surtout les premiers mouvements des deux plus baraqués. La violence avec laquelle ils se renvoyaient chaque coup ne présageait qu’une chose : la promesse d’une immense douleur si d’aventure une prise devait se retrouver entre leurs grosses mains. Heureusement pour elle, cette même brutalité les rendait prévisibles car ils ne réfléchissaient pas et fonçaient au hasard sans se poser plus de question. Qu’ils se fatiguent donc l’un contre l’autre pour le moment.

Déjà bien entrée dans le combat même si elle n’avait toujours fait aucun mouvement de défense ou d’attaque, son regard clair se porta vers le visage du rigolo qui, fidèle à son surnom, tâchait de faire de l’humour.

Tu devrais plutôt te préoccuper de l’excuse que tu vas trouver pour me convaincre de ne pas te mettre dans le même état que celui dans lequel ils vont finir, suggéra-t-elle avant d’esquiver une droite glissée à son attention.

Qu’est-ce qu’il croyait au juste ? Que parce qu’il avait l’air plus sympathique et moins taré que les quatre autres, elle allait le laisser filer avec le gosse sans lui avoir préalablement botté le cul ? Mais elle avait d’autres vilains à fouetter dans l’immédiat, aussi s’approcha-t-elle de l’un des deux adversaires en évitant les coups qu’il pouvait balancer. Une fois à sa hauteur, paume à l’horizontal, elle envoya le côté extérieur de sa main taper dans la gorge de son adversaire qui porta automatiquement ses mains à son propre cou, dans un réflexe d’autoprotection sans doute. Elle enchaîna en lui mettant un coup de poing dans l’estomac qui plia l’homme suffisamment pour que son genou aille finalement embrasser son nez dans un craquement d’os. Il lâcha un juron avant de se recroqueviller par terre en tenant son pif ensanglanté. Cela suffit à interpeller visiblement son molosse de coéquipier qui tenait l’autre gros tas par la gorge.

Suivant ? nargua-t-elle.

L’autre assomma momentanément sa victime d’un bourre-pif avant de le relâcher et de foncer d’un pas lourd vers elle, ses deux gros poings en évidence. À la manière d’une contorsionniste, elle l’esquiva avec adresse, attendit qu’il se retourne et charge à nouveau, attitude typique du taureau en colère qui s’énerve davantage de ne pas encorner sa cible, l’évita encore une fois. Elle attendait qu’il se fatigue tout seul. Visiblement, il avait de l’endurance.

Pendant ce temps, nez cassé et gros tas reprenaient doucement mais sûrement leurs esprits, regardant de leur position avachie le ballet ridicule qui se déroulait sous les yeux de la foule. Celui qui était encore debout et dont elle ne se préoccupait pas pour le moment paradait avec le rigolo, il n’avait pas vraiment l’air de bien savoir ce qu’il faisait exactement, mais tentait des coups aléatoires jusqu’à ce qu’une idée semble germer dans son esprit.

« Hey, Barlow, on a le droit d’utiliser ce qu’on veut, pas vrai ? »

L’Ecraseur confirma, et aussitôt on vit divers objets se faire transporter de bras en bras vers l’estrade comme… une chaise, une corde, ou encore… une épée large. Et cet approvisionnement semblait redonner de l’énergie aux deux précédemment au sol qui, à la vue de ce qu’ils pourraient utiliser, s’étaient déjà remis debout pour attraper ce qui pourrait leur tomber sous la main.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
554 mots ! Le mot contorsionniste a été placé
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyDim 12 Mai - 15:16

Gloire aux justes ! 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


L'homme, le Rigolo semblait moins à l'aise au combat, plus lent que la fille, et c'est peu le dire, car il en est toujours à son premier adversaire.

Je m'étais mis un peu à l'écart lorsque je vis du sang gicler vers le public, par chance, personne n'avait été touché par le sang de cet homme au risque d'attraper une maladie. On ignore où ce genre d'individu laisse traîner ses mains.

Je les regardais attentivement se battre, et se donner la réplique. La fille rousse si à l'aise pour le combat, parvient à esquiver des droites, des uppercuts, cela me donne l'impression d'assister à un ballet aérien, comme j'ai déjà pu le voir durant mes voyages.

Lorsque Barlow autorisa l'usage de tout objet pour le combat, je ne pu m'empêcher d'assister à la scène impuissant. Au fond de moi, je voulais qu'ils remportent le combat, je n'en connaissais pas la raison, mais je suis sûr qu'ils pouvaient m'être utile, surtout en situation de combat, ils menaient bien mieux la danse que moi.

Sans crier gare, je me suis rapproché discrètement des mecs qui donnent les objets aux combattants. Assez près pour qu'ils puissent m’entendre, je les interpelle avec un timbre de voix inhabituel :

Hé les gars, au lieu de leur donner des objets, regardez-moi jongler avec ces balles, vous en serez conquis, et le spectacle est gratuit !


Afin de les distraire, je sors des 3 balles : une rouge, une verte, et une bleue de ma sacoche, et je me mis tout naturellement à jongler.

Soudain, leur Chef se mis à rire, et applaudir tellement que le spectacle fût rocambolesque, j'étais tellement à l'aise, que je me mis à marcher, et à sautiller afin de donner plus de dynamique à mon numéro.

Intérieurement, j'espérais distraire suffisamment les assaillants, et les imbéciles qui assistaient au spectacle pour que l'homme et la fille puissent les achever. Par ailleurs, mon regard se tournait vers les deux protagonistes, et je fis un clin d’œil à l'un en retour pour lui faire comprendre que cette mise en scène est volontaire.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
376 mots ! Le mot aérien a été placé.
Je suis : Ilclaste Sang-blanc,
chasseur, résident à Lackness Voir le profil de l'utilisateur

Ilclaste Sang-blanc

Crédits avatar :
Agron by nikitajuice

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔Ilclaste a obtenu un succès dès de transcendance, mais je garde ça au chaud et pour le moment il est toujours éveillé.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
527


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty




"C’est un mufle, un malotru, élevé dans la forêt par des makicores sans manières, qui pue le cuir, la crasse, l’irritation, le voyage sans romance ; celui qui se fait en se traînant comme une mauvaise coucheuse de bourgs en bourgs en étalant son humeur de chien à tout vent"
[Ludivine Permont à propos d'Ilclaste]
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyMar 14 Mai - 20:55

Il était une fois un 4 Cellune 1100 paumé à la halte pendus pendus Information hors-RP :  431 mots
J'ai fait un lancer de dés \o/
Information lancers de dés : RAS

Ilclaste n’aperçut que d'un coin de l'oeil les talents de sa co-équipière. Il en remarqua suffisamment pour se juger à la fois chanceux et poissard. Elle allait bien s'occuper des autres, mais en dessert, c'était lui qu'elle allait se faire... Et si le chasseur était sûrement d'une saveur amère, la jeune femme ne semblait pas être de celle que cela dérange.

Bref, ça ne s'annonçait pas bien. Asticotant son adversaire, Ilclaste lui demandait :

-Tu peux me dire ce qu'un gros lourd comme toi va faire d'un chiard ? C'est parce tu trouves aucune femme à engrosser que tu veux en voler un ? D'un ton piquant.

Jusqu'à présent, Le chasseur avait réussi à esquiver les coups les plus brutales, mais il commençait à devenir urgent que son adversaire fasse une fausse manip pour qu'il puise lui en mettre une décisive...

Alors que les objets affluaient vers la "scène", Ilclaste attrapa un petit bouclier rond, pour se protéger des coups de son adversaire. C'est alors qu'un fanfaron anima la pièce. Pendant un moment, les regards se tournèrent vers lui plus que vers les combattants. Même l'adversaire, d'Ilclaste commit l'erreur d'y jeter un coup d'oeil. Une ouverture dont le chasseur profita pour lui envoyer un coup de bouclier dans le genou.

Entre deux fracas, le Lacquois entendit quelqu'un gueula à l'adresse du jongleur : "Hey mon gars, jongle avec ça"

Le "ça", Le chasseur ignorait ce dont il s'agissait, car il ne pouvait quitter son adversaire des yeux. Mais il perçu, dans son dos en direction du fou, un bruit spongieux des plus étranges. Suivi  d'éclats de rire sonores... On se marrait bien là-bas. Pourquoi donc ?

Il fut tenter de regarder, alors, il céda, un simple coup d'oeil,  mais un coup d'oeil judicieux car alors qu'il pivotait, il vit voler quelque chose dans sa direction. S' abaissante à temps, il regarda le projectile poursuivre sa course vers la rouquine. Il avait cru à une balle... Une balle de jonglage. Mais lorsqu'il vit la "balle" s’écraser sur le visage de la jeune femme, qui fut brièvement aveuglée par un jus rougeoyant, Ilclaste réalisa que ce qu'on avait jeté au jongleur précédemment et ce qu'on jetait à présent sur les candidats étaient, en fait, des tomates.

Elles pleuvaient, s’écrasant en mile projectiles sur les concurrents, les aveuglants brièvement quand elles les touchaient à la tête... Et ne tarderaient pas à transformer le sol en patinoire visqueuse...
Je suis : Keira Daravyn,
marchande de jour, sang-visage de nuit, résidente d'Embuscade Voir le profil de l'utilisateur

Keira Daravyn

Crédits avatar :
By Zhilla ♥

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
→ 1m75, 60kg, fine et musclée, cicatrices dans le dos.
→ Yeux bleus gris, longs cheveux roux, tâches de rousseur.
→ 3ème don : Peau dure (peau qui devient dure comme du granit)
→ Franche, directe, patiente, claustrophobe, sans attaches, combattante très expérimentée.
→ A toujours au minimum deux dagues et une rapière sur elle.

→ Surnom d'assassin : Éclair écarlate.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 5 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
838


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyMar 14 Mai - 23:53

Gloire aux justes ! – 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


Instantanément, les premiers rires se firent entendre tout autour de l’estrade. Certains se moquaient, d’autres hallucinaient qu’on puisse vouloir dévier l’attention du spectacle principal. Les adversaires eux aussi s’étaient laissé déconcentrer, et lorsque Keira gagea qu’elle pourrait regarder sans risque à son tour pour voir ce qu’il se passait, ce qu’elle aperçut lui fit ouvrir des yeux ronds.
Là, un peu plus loin, l’objet de son contrat faisait le clown en agitant des balles. Pire même, il venait de lui faire un clin d’œil, comme s’il voulait lui faire comprendre que toute cette mascarade était volontaire.

Putain mais il est sérieux lui ? murmura-t-elle pour elle-même.

C’est que ça fonctionnait en plus, ils étaient tous comme des abrutis à regarder le fou se donner en spectacle, comme si l’on offrait un entracte à la pièce principale qui s’était littéralement mise en suspens. Qu’à cela ne tienne, elle profiterait donc de cette diversion au maximum. Reconcentrant son attention sur son gros tas, elle ficela ses pieds ensemble avec la corde interceptée. Une fois qu’il voudrait de nouveau foncer comme un âne après avoir retrouvé ses esprits, l’autre jambon s’écraserait comme une masse au sol. Elle allait pouvoir passer au suivant. Du moins, c’est ce qu’elle avait prévu.

Mais lorsqu’elle se retourna, sans doute pour voir si son binôme inutile était toujours en vie, elle se prit quelque chose en pleine gueule. Quelque chose qui dégoulina le long de son nez et sa bouche après avoir giclé dans ses yeux. Et lorsque le jus s’immisça entre ses lèvres, elle reconnut le goût.

De la tomate ? On venait sérieusement de lui envoyer une putain de tomate en pleine tronche ?! Quand on gâchait de la nourriture pour l’envoyer sur des gens, c’est qu’on était en général déçu de la prestation. Ah, ils voulaient du spectacle, hein ? Très bien, elle allait leur en donner.
Elle utilisa un pan de son haut pour s’essuyer le visage et cligna plusieurs fois des yeux. L’acidité de la tomate lui brûlait la rétine, et les larmes s’étaient mises à couler automatiquement comme pour chasser l’aigreur du jus. Elle voyait un peu trouble, mais ce fut suffisant pour apercevoir une silhouette se diriger vers elle avec un gros truc dans les bras. Celui qu’elle avait humilié précédemment avait eu le temps de se reprendre ses esprits et fonçait à présent vers elle, prêt à lui dégommer la tête avec une chaise. Seulement, l’instinct de survie lui fit avoir le geste d’autodéfense de trop.

La chaise tomba sur le côté, et l’homme s’écroula après avoir craché une giclée de sang sur les spectateurs au premier rang. Pour ceux qui pouvaient apercevoir ce détail, ils remarqueraient que sa gorge avait été transpercée, et qu’il était à présent mort. L’origine ? Un coup de dague habile offert par celle dont la lame était rougie dans la main de la rouquine. Un étrange silence s’étendit sur la foule, suivi par l’hilarité de Barlow qui s’empressa d’applaudir, visiblement ravi de la tournure du combat.

Je… Je n’voulais pas… s’étrangla Keira en prenant conscience qu’elle venait de prendre une âme qui ne lui était pas destinée.

Elle était sous le choc, mais pas parce qu’elle venait de tuer pour la première fois sans son masque, non. Plutôt parce qu’une fois de plus, la mort ne semblait être pour elle qu’un rituel de passage. Elle ne ressentait rien. Absolument rien… Et ça, c’était terrifiant.

L’un des adversaires restant abandonna, et le gros ficelé s’assomma en se cognant la gueule sur le sol sous son propre poids. Ils n’étaient plus que trois à présent…
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
599 mots ! C’était juste x)
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptySam 18 Mai - 18:51

Gloire aux justes ! 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


Mon numéro a eu l'air de les faire rire, et de les distraire pour qu'ils puissent en mettre un au sol. Après ce spectacle, j'espère que les gens ne vont pas me reconnaître...

Reprenant tout doucement mon souffle, je vis le spectacle devenir ridicule au possible, et je ne pu m'empêcher de rire tellement cela était hilarant, la fille rousse ayant reçu une tomate en pleine tronche n'avait pas eu l'air de rire autant que le public.

Quelle idée.. Pourquoi a-t-il fallu que cet imbécile lance une tomate ? Je n'aurais pas imaginé une seule seconde ce qui aller se passer. En effet, c'est la première fois que je vis quelqu'un ôter une vie. Sous le choc, je resta immobile pendant plusieurs secondes, jusqu'à que ce qu'un bruit sourd vienne bourdonner dans mes oreilles, il s'agissant du mec se fracassant la tête sur le sol. Après avoir repris mes esprits, je me demandais pourquoi avoir une Pierre de Vie qui est sensée nous protéger alors que le jeune-femme a réussi tuer l'homme avec un simple couteau, n'était-elle pas sensée l'aider ?

J'ignore pourquoi j'ai voulu distraire les ennemis, je ne connais pas ces gens, pourquoi devrai-je les aider ? Se connaissent-ils ? Ils ont l'air assez complice que le doute est permis.

Après que la reprise du combat, je profite du moment pour me rendre derrière la scène, et espérer ne pas être aperçu par ces moins que rien. Ni une, ni deux j'en profite pour retirer mon costume tout en prenant soin de le plier délicatement, et le ranger rapidement dans mon sac.

Alors que le spectacle est toujours en cours, tous les gens étant omnibulés par les combattants, j'en profite pour revenir à une autre place qu’initialement afin de ne pas éveiller les soupçons. Dorénavant, je vais tâcher de me faire le plus discret possible.


Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
330 mots ! Le mot légendaire a été placé.
Je suis : Ilclaste Sang-blanc,
chasseur, résident à Lackness Voir le profil de l'utilisateur

Ilclaste Sang-blanc

Crédits avatar :
Agron by nikitajuice

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔Ilclaste a obtenu un succès dès de transcendance, mais je garde ça au chaud et pour le moment il est toujours éveillé.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
527


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty




"C’est un mufle, un malotru, élevé dans la forêt par des makicores sans manières, qui pue le cuir, la crasse, l’irritation, le voyage sans romance ; celui qui se fait en se traînant comme une mauvaise coucheuse de bourgs en bourgs en étalant son humeur de chien à tout vent"
[Ludivine Permont à propos d'Ilclaste]
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyMar 28 Mai - 17:40

Il était une fois un 4 Cellune 1100 paumé à la halte pendus pendus Information hors-RP :  441 mots

Information lancers de dés : RAS

Ce fut le bruit spongieux que produisit le mourant quand il arrosa la foule de son sang qui attira l'attention d'Ilclaste. Pendant un instant, il songea qu'il ne s'agissait que de projection de tomates... Mais non... C'était plus sombre, plus visqueux, plus ferreux. L'homme tomba, mort, et c'est à cet instant qu'Ilclaste réalisa l'ampleur de sa bêtise. Lui aussi aller mourir. Il n'était pas de taille... Seule la chance l'avait aidé jusque là...
La peur se logea dans son regard alors qu'il tourna les yeux vers la jeune femme. Il avait peur d'elle. Elle allait le tuer. Et si ce n'était pas elle, c'était l'autre balourd qui s'en chargerait...

Il songea au regard apeuré du gamin, mais, il le savait, cela n'était pas ce qui allait lui donner l'avantage. Et puis, sans sa pierre de vie, il se sentait fragile. Terriblement fragile.

Bien que ses organes internes semblaient se liquéfier, il s'avança vers la jeune femme, glissant maladroitement dans les tomates écrasées.

-C'est toi qui vas gagner. Affirma-t-il. Il avait vu ce qu'elle venait de faire... Elle était redoutable.

-Moi... J'suis pas là pour y laisser ma peau... J'suis là pour le gosse. Faut le sortir de là. Expliqua-t-il hâtivement, car le dernier costaud s'approchait toujours plus, bien qu'il glissait aussi dans la sauce tomate. Ilclaste ignorait tout de la jeune femme. Peut-être allait-elle lui rire au nez. L'envoyer chier. Après tout, elle venait de tuer un homme de sang froid... Que lui importait la vie d'un orphelin ? Mais c'était la seule solution.

Planqué derrière son bouclier, les jambes un peu tremblantes, sa vessie sur le point de le trahir, il s'était positionné proche d'elle.  

-Faut le sortir de là. Répéta-t-il alors que leur adversaire arrivait sur eux, une hachette à la main, qu'il fracassa sur le bouclier qu'Ilcaste tenait. Le choc fit vibrer le bois usée, glissa alors sur les restes d'une tomate. De surprise, il poussa un petit cri, alors qu'il basculait vers l'avant, se fracassant la tête contre le sol. Son nez tint le choc, mais Ilclaste sentit du sang lui inonder les lèvres. Paniqué, il tenta de se relever rapidement, mais, entre le bouclier ceintré à son bras et ces foutues tomates, la seule chose qu'il parvenait à faire était de glisser misérablement, offrant une cible de choix à son adversaire qui s'apprêtait à lui abattre la hachette dans le crâne.

Je suis : Keira Daravyn,
marchande de jour, sang-visage de nuit, résidente d'Embuscade Voir le profil de l'utilisateur

Keira Daravyn

Crédits avatar :
By Zhilla ♥

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
→ 1m75, 60kg, fine et musclée, cicatrices dans le dos.
→ Yeux bleus gris, longs cheveux roux, tâches de rousseur.
→ 3ème don : Peau dure (peau qui devient dure comme du granit)
→ Franche, directe, patiente, claustrophobe, sans attaches, combattante très expérimentée.
→ A toujours au minimum deux dagues et une rapière sur elle.

→ Surnom d'assassin : Éclair écarlate.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 5 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
838


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyMer 29 Mai - 23:33

Gloire aux justes ! – 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


Elle n’avait pas vraiment entendu ce que venait de lui dire le rigolo. Est-ce que c’était bien à elle qu’il s’était adressé d’ailleurs ? Elle n’aurait su le dire, elle ne l’écoutait pas, sa concentration était focalisée sur une personne bien plus importante pour le moment. Le fou à qui elle avait laissé ses affaires était en train de s’éloigner. Se posait alors un dilemme : quitter l’estrade et abandonner le combat pour le prendre en chasse au cas où il déciderait de se faire la malle – et accessoirement, renoncer au sauvetage de ce pauvre gamin car ce n’était clairement pas ce qui lui servait de binôme qui lui permettrait de s’en sortir – ou bien rester, gagner rapidement, en finir sans plus de cérémonie pour assurer la libération du môme puis sauter dans la foule pour prendre à grandes foulées la direction qu’avait pris le masqué.

Quoi ? finit-elle par le regarder alors qu’elle suivait toujours l’ombre de son contrat du coin de l’œil.

« Faut le sortir de là ! » Ah ! Il était donc bel et bien là pour sauver le gosse lui aussi. Très bien, son choix était donc fait. Elle savait qu’elle ne pouvait compter que sur elle-même. Elle retrouverait le possesseur de son sac et de sa pierre de vie après. Elle se recentra donc sur le combat, alors que son binôme venait justement d’arrêter maladroitement un coup de hachette à l’aide d’un bouclier. Putain c’était pas passé loin… Elle soupira. Le voilà à présent qui glissait sur le sol jonché de purée de tomates. Il ne servait définitivement à rien.

Reste au sol, et garde le bouclier contre ton cœur et ton visage, l’avertit-elle alors que leur dernier assaillant allait de nouveau porter un coup sur lui.

En un mouvement fluide et presque imperceptible – merci à ses nombreuses années d’entrainement – elle porta index et majeur ainsi que pouce à la gorge de l’attaquant et y exerça une légère pression. Le gars perdit connaissance instantanément et s’écroula juste à côté du rigolo, la hachette échouée contre le bouclier. Elle s’essuya les mains nonchalamment, comme si elle venait de finir une simple besogne.

Le combat est terminé, lui là, il abandonne. Donnez-moi le gosse, brailla-t-elle à l’attention de Barlow.

Pardon ? C’est moi qui donne les ordres et qui dicte les règles ici ma jolie.

Il n’y avait qu’une seule règle, et un seul mot d’ordre : j’ai gagné. Et j’ai déjà assez perdu assez de temps comme ça, insista-t-elle.

Barlow s’étrangla de rire.

Va te faire foutre, la cougar. Le public n’a pas eu assez de sang malgré ta petite giclée précédente. Butte celui qui reste et le gamin est à toi, défia-t-il.

Son regard se posa alors dans celui de l’homme qui avait suivi son conseil et était resté à terre. Est-ce qu’elle hésitait ? Une vie pour une vie… Sauf qu’elle en avait déjà pris une par erreur aujourd’hui…
Elle soupira de nouveau, et d’un geste vif et précis, l’une de ses dagues fut lancée à l’attention du tricheur sur sa chaise de bois perchée. La lame lui effleura l’oreille et se planta dans le panneau de bois faisant office de dossier.

La prochaine finit dans ton œil si tu ne respectes pas ton propre marché, avertit-elle alors qu’elle s’était avancée en bout d’estrade.

Elle avisa le gosse qui récupéra la dague sans attendre et la rejoignit aussi vite qu’il put. Visiblement, il avait compris qu’il craindrait bien moins près de la sang-visage, aussi dangereuse soit elle… Elle quitta l’estrade sans un regard pour le rigolo, et chercha son fou des yeux.
Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
600 mots ! C’était encore plus juste x)
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyJeu 30 Mai - 16:15

Gloire aux justes ! 4 Cellune 1100, Halte des Pendus


La zone de combat est devenue une vraie patinoire, chuter comme il l'a fait est digne d'une scène cocasse que j'aurais eu du mal à reproduire.

Je ne m'attendais pas à fin de ce combat.. je n'aurais jamais imaginé que le maigrichon et la fille puissent remporter la victoire face à ces tas de muscles. Sans l'intervention de la rouquine, l'issue du combat n'aurait pas été la même.

En voyant la dague se planter dans le dossier de la chaise de Barlow, je fus surpris par la précision de son lancer... viser aussi juste, était-ce un hasard ou volontaire ?

Je me maintenais toujours le plus éloigné de l'estrade, de sorte à être à l'abri du danger.. à la suite de cet échange, je ne serais pas surpris de voir une bagarre éclater. Je tenais fermement ma sacoche avec ma main droite de sorte que personne ne s'empare de cette dernière. Je n'oublie pas que les objets de la Demoiselle son dans mon sac.. si je les perds, je donne pas cher de ma peau. Une femme comme elle, aura moins de clémence que l'homme à qui j'avais dérobé la Pierre de vie.

Soudain, je vis la donzelle s'approcher de moi, elle vient sans doute récupérer ses objets avant de partir.

Quel beau combat ! Vous vous êtes bien débrouillé, vous avez un don pour le combat, ça ne fait pas de doute.

*fouille quelques instants dans son sac*

Je te rends tes affaires, je n'en aurais plus l'usage maintenant. Pourquoi m'as-tu donné tes biens ? j'aurais pu me faire la malle pendant ton combat.

Repensant à notre première conversation, le combat étant fini, va-t-elle revenir à la charge concernant son "excitation" ?

A l'idée d'y repenser, je ne pu m'empêcher de rougir, sans mon masque, je ne peux malheureusement plus aussi bien le cacher qu'auparavant.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
328 mots !
Je suis : Ilclaste Sang-blanc,
chasseur, résident à Lackness Voir le profil de l'utilisateur

Ilclaste Sang-blanc

Crédits avatar :
Agron by nikitajuice

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔Ilclaste a obtenu un succès dès de transcendance, mais je garde ça au chaud et pour le moment il est toujours éveillé.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
527


[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty




"C’est un mufle, un malotru, élevé dans la forêt par des makicores sans manières, qui pue le cuir, la crasse, l’irritation, le voyage sans romance ; celui qui se fait en se traînant comme une mauvaise coucheuse de bourgs en bourgs en étalant son humeur de chien à tout vent"
[Ludivine Permont à propos d'Ilclaste]
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  EmptyDim 2 Juin - 16:30

Il était une fois un 4 Cellune 1100 paumé à la halte pendus pendus Information hors-RP :  441 mots

Information lancers de dés : RAS

"Reste au sol, et garde le bouclier contre ton cœur et ton visage"


Inutile de le répéter deux fois. Ilclaste s’exécuta soulagé de voir la jeune femme de son côté. Un fois qu'elle eu maitrisée le dernier adversaire, il eut un doute. Allait-elle l'épargner ? Devait-il essayer de la prendre par surprise et trahir sa parole pour sauver sa peau ?
La chose le chatouillait... Mais il resta en place, l'écoutant s'adresser à Barlow. Le coeur battant, il appréhendait la réponse de l’organisateur et celle-ci fut aussi déplaisante qu'il l'avait imaginé. Il croisa alors le regard de sa partenaire. Elle hésitait. Il le comprenait. Plus terrifiant encore, à sa place il savait quel choix lui aurait fait...

Mais,heureusement pour Ilclaste, elle n'était pas lui.

Elle, possédait une force de caractère indomptable, une foudre qui ne se laissait pas dicter par n'importe qui, et Ilclaste pouvait remercier Naâme pour ça, car c'est la seule chose qui l'empêcha de mourir ce jour là.

Il aurait aimé lui dire merci, mais elle ne lui accorda pas une miette de son attention. Se redressant, trempé de tomate, il l'a regarda s'éloigner en comprenant qu'il n'était pas de bon ton pour lui de s'exposer d'avantage. Si la foule avait à ce point soif de sang, il pouvait devenir une proie facile, lui "le rigolo" qui avait participé à la ruine du show. Sa tête pouvait devenir une récompense de choix pour soigner l’orgueil de Barlow. Alors hâtivement, il quitta la scène et retrouva ses affaires. Il passa sa pierre de vie autour de son cou avec un soulagement manifeste.

Puis, il s'appliqua à disparaitre dans les ombres et des regards. Il songea à fuir, mais il avait une dette... Il aurait aimé se rapprocher de la jeune, mais faire cela dans l'immédiat lui semblait mal venu. Barlow pouvait voir en eux, deux complices cherchant à ruiner son spectacle et du même coup son autorité.
Je suis : Contenu sponsorisé,




[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty
MessageSujet: Re: [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !    [04 Cellune 1100] Gloire aux justes !  Empty

 
[04 Cellune 1100] Gloire aux justes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» GLOIRE (Croiseur)
» ARTICLE SUR LES JUSTES
» Inviter à Dieu
» Napoléon Total War
» Projets d'écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Creux-lac : Le duché du Sud :: Sujets en cours-
Sauter vers: