Partagez
 

 Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyMar 3 Déc - 17:44


L'ennemi de mon ennemi ...

★ ft Voliark Zaler

Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Pact10

Ce soir-là, après s'être entretenue avec Dame Vitala, Ariane dormit mal. Elle n'était pas très à l'aise avec l'idée de savoir son fils en extérieur, à user de son don de transcendance et à crapahuter à travers tout Borderoc pour traquer la félonne qui avait osé la défier, et en réchapper. Même à savoir Odion avec lui ne la rassurait pas.
Et puis, il y avait tant d'autres choses qui la tracassait encore. La duchesse vornoise lui avait donné matière à réfléchir, tout compte fait, même si elle s'était refusé à le lui avouer.

Peut-être souhaitait-elle véritablement voir des choses qui n'existaient pas, en pensant que Voliark Zaler pouvait être manipulé comme bon lui semblait. Peut-être était-ce ses espoirs qui se reflétaient dans sa volonté de le faire cette proposition qui déplaisait tant à Vitala, ainsi qu'aux membres du Conseil, s'ils avaient été mis au courant. Pourtant, et c'était cette seule pensée qui l'avait empêché de dormir et de penser à autre chose, et si elle avait raison ? Et si elle laissait échapper une opportunité qui ne se reproduirait plus ? Qui lui disait que les visions de Valérian allaient donner quelque chose ? Qui lui disait que les Lames de Saphir allaient capturer cette Eliana Sarine, ou tout Masque susceptible d'avoir pris part au massacre ? Rien du tout. Même vouée à l'échec, ce plan avait des chances de réussir. Faibles aux yeux des incrédules, mais existantes.

Ariane déambula dans les couloirs du domaine de la duchesse, se dirigeant vers là où on lui avait indiqué. Voliark Zaler avait été retenu dans une pièce dépourvue de fenêtre, et à la sortie unique : deux grandes portes de bois sculpté, et gardé par des Lames, régulièrement relevés. A l'intérieur, elle savait également que Vitala n'avait pas été avare de moyens : quatre autres Lames le surveillaient de près, au cas où il aurait choisi la facilité, et aurait trouvé un moyen de s'ôter la vie.
Au moins, pouvait-elle se rassurer qu'en aucun cas, il n'allait briser sa pierre vie, toujours maintenue au chaud, dans le creux de sa main.

En effectuant les derniers pas qui la séparait de l'entrée de la geôle de fortune, la souveraine se demandait si le renégat ressentait déjà les effets de la séparation, et si, puisqu'elle se rapprochait de lui avec son pendentif, il la sentait arriver ou non. Peut-être était-ce peu probable, après tout, la distance n'était pas si grande, encore moins le temps de séparation. Ce qui finit de la faire culpabiliser d'avoir gardé pour elle cette pierre.

Elle stoppa, une fois devant les portes, et d'un œil mauvais pour le garde le plus proche, attendit qu'il daigne lui ouvrir. La salle ressemblait, à ses yeux de reine, à une cage à poule. Très étrange que la duchesse se serve d'endroits aussi restreints. Il y avait le strict nécessaire d'un boudoir : un fauteuil long - cependant rapiécé en certains endroits -, une table et quelques chaises, et le minimum de décorations, à savoir des tapisseries de la dague et des montagnes.

Ariane balaya la pièce de son regard hautain, et ordonna aux Lames de sortir, et de rester dans le couloir, les assurant qu'elle les appellerait si besoin en était.
Il était tard. Très tard. Une nuit et une journée complète s'étaient écoulés depuis qu'il avait été mené de force ici, et elle avait mis longtemps avant de se décider à venir le voir. Zaler avait encore les poings entravés, et il n'avait pas touché au plateau qu'on lui avait servi. En même temps, elle non plus n'aurait pas touché à ce maigre quignon de pain sec et à ce gobelet sale. Mais connaissant Dame Vitala, c'était déjà un luxe que de l'avait maintenu en vie en ces murs ...

Elle attendit que les gardes soient sortis pour parler.  

J'imagine que vous ne vous attendiez pas à me voir, surtout à une heure aussi tardive. Dans un premier temps, en signe de bonne foi et malgré que cela déplaise, je vous rends ceci.


Elle jeta alors la pierre de vie à Voliark, s'assurant que, même avec les mains liées, il puisse aisément la récupérer en plein vol.

J'ai bon espoir que, par ce geste, nous démarrions sur de bonnes et nouvelles bases et que nous pourrions négocier tranquillement, entre adultes.


Je suis : Voliark Zaler,
Responsable de l’arène de Borderoc, contrebandier de l'ombre

Voliark Zaler

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
94


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyLun 9 Déc - 23:03

Il était une fois un 2 Ellune 1100 à Borderoc Information hors-RP :
Rien à signaler sur le Hors hp
Information lancers de dés : Rien à signaler sur mes lancers.


Un silence pesant pouvait se faire sentir ici… Comme si plus aucun bruit n’existait. Comme si les quelques morceaux de natures que l’on pouvait entendre étaient la seule chose vraiment en vie en cet endroit. Le craquement du bois, le grattement des rongeurs à plusieurs dizaines de mètres. Les quelques gouttes d’eau que l’on pouvait entendre tomber sous l’humidité de la pièce… Et la respiration de Voliark, constante, régulière, comme seul marqueur temporelle, depuis des heures. Aucun mouvement, aucune réaction … Juste le regard perdu dans le vide, l’esprit occupé par ses songes.

Je noterais que je devrais te faire confiance plus souvent …


Mais t’as pas fini de chouiner bordel ! T’es vraiment Voliark Zaler !

Je suis peut-être pas aussi déterminé et suicidaire que TOI, mais MOI je ne nous ai pas condamnés !


On a plutôt l’air vivant à ce que j’en voie !

PAR CE QUE TU CROIS SÉRIEUSEMENT QU'ON VA S’EN SORTIR LÀ ? ELLE A PEUT-ÊTRE ENVOYÉ LA PIERRE À 1000 LIEUX D’ICI !


TU SAIS TRÈS BIEN QUE NON ! TU LE SENS, ELLE N’EST PAS LOIN… ELLE NOUS APPELLE !


Incroyable ! alors on est sauvé ! t’as tout foutu en l’air abrutie avec ta volonté à essayer de grandir c’est toi qui nous a condamnés !

C’est sur avec toi on travaillerait encore pour mère !

Je préférerais travailler avec mère et pas mourir que d’être ici maintenant et être sur de ma condamnation !

Mais comment tu peux être nous toi ! t’as le cerveau d’un morceau de bois !

------------------------------------------------------------------------------

L’instant te semble glaçant, la noirceur de la pièce aussi. Seule la bougie dans le couloir te rappelle la lumière du soleil. Cela ne fait qu’une journée, mais tu en ressens déjà le manque. Le fait de ne pas bougé aussi te créer des manques. Le manque alimentaire, la soif… Mais tout ceci est bien futile après tout … Tu avais l'occasion… Tu ne l'as pas prise… Et maintenant tu vas mourir comme un chien …

------------------------------------------------------------------------------


“ Arrêter …”

- Quoi ? Pourquoi tu nous fais parler ?


- J’ai rien fait …




- Tu crois que c’est à nous qu’il parle ?


- En même temps il n’y a personne d’autre donc bon … Et puis il n’a pas de pouvoir sur nous …


“ Si…”


- OK c’est flippant, moi je ne dis plus rien …






Le silence… Rien de plus…


“ Elle arrive …”


Il laissa la reine s’installer et regarda devant lui la pierre de vie… Sans nul doute avait-elle perdu de son éclat … Mais pas autant que le regard de Voliark. Lui qui d’habitude de par la détermination dans son regard réussissait a motivé les foules, c’était plus qu’un regard de désespoirs dans ses yeux, mais comme si une partie de lui c’était éteint. Il regarda la pierre sans la toucher pendant de longues secondes.


“ J’ai pour principe de ne pas discuter avec les maîtres chanteurs habituellement … Mais a priori je n’ai pas trop le choix … Aux moins, vous avez le courage de venir … même si ça vous a pris 2 jours pour comprendre que j’avais raison … “


Il ferma les yeux quelques secondes et ramassa la pierre doucement


“ Je vous dis tout de suite ce que vous pouvez m'apporter et me proposer pendant cette négociation. La liberté en premiers points, la récupération de l’arène qui va avec… De toute façon personne ne va vouloir reprendre après le massacre qu’il y a eu … surtout sans mon business à côté pour faire venir facilement tout ce dont on a besoin pour l’événement… Peu de gens ont la chance de pouvoir discuter directement avec vous et je compte bien profiter de cette chance. Mes actes, aussi irréfléchi qu’il semble paraître son en faite en grosse partie calculer, si on enlève votre fils de l’équation. Vous savez que je suis brillant, que vous avez tout ce qui peut me motiver à travailler pour vous. Et je suis persuadé que vous réussissez à gouverner depuis si longtemps grâce à vos facultés à comprendre les gens. Vous devez comprendre comment je fonctionne du coup. Et vous devez aussi comprendre que je n’ai aucun intérêt à vous trahir. Et que vous non plus. Vous auriez pu me tuer depuis un bon moment et le fait de me rendre ma pierre montre bien que vous ne comptez pas le faire. Cela étant vous savez aussi que je suis un criminel et votre sens aigu de la justice peut venir faire pencher la balance a ma défaveur. Aussi j’en arrive à la question suivante : êtes-vous prêtes à ne pas trahir un criminel qui est prêt à vous aider ? Ou préférez-vous garder vos soi-disant fidèles tous plus corrompues les uns que les autres qui ne sont que des freins à votre règne ? “

Plus on discutera plus se sera louche alors autant négocier au plus vite. Les gardes ne sont pas loin et le champ d’action réduit, mais malgré ma position désavantageuse, le faite de rentrer sur des négociations à toujours était un avantage en ma faveur.

Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyMar 10 Déc - 20:54


L'ennemi de mon ennemi ...

★ ft Voliark Zaler

Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Pact10


Zaler commençait très fort, et si elle n'avait pas besoin de lui pour sa petite entreprise, elle l'aurait séance tenante envoyé dans les geôles, ou Vissomort pour le plus grand plaisir de Dame Vitala. Maitre-chanteur ? Hm, oui, peut-être l'était-elle de son point de vue. Mais elle en avait tous les droits, et ce n'était pas elle qui était du mauvais côté de la barrière.

Ariane l'écouta patiemment, stoïque et ferme sur ses deux jambes, même si elle devait se l'admettre, elle n'aurait pas été contre de foncer vers lui et de lui arracher ses yeux à mains nues, si seulement elle avait eu quelques décennies de moins. Mais elle eut au moins la satisfaction de se dire qu'elle avait raison à son sujet : il était très loin d'être sot. Il avait parlé d'aplomb, longuement, presque sans pause comme s'il avait eu le temps de cogiter ces dernières heures, et qu'il avait déjà préparé son texte. Il n'était pas homme à être sous-estimé s'il avait anticipé sa démarche ...

En revanche, elle n'aima guère le ton qu'il avait employé avec elle, et il allait le comprendre très vite. Quand il eut fini ses réclamations, Ariane attendit quelques instants pour laisser planer le silence qui doucement s'installait, puis, s'avança peu à peu, de toute sa hauteur royale vers lui, le regard fulminant de colère.

L'unique raison pour laquelle vous êtes toujours en vie, monsieur Zaler, c'est parce que je n'en reste pas moins un être humain, et que je n'approuve pas ce genre de pratiques. Toutefois, si vous ne tenez pas mieux votre langue en ma présence, il se peut que je change d'avis et que vous fassiez l'expérience très désagréable des fièvres de l'éloignement. Je ne suis ni votre larbin, ni votre amie et encore moins une marchande de poisson auprès de qui vous passez votre commande sur le marché. Je suis votre REINE, et j'ai tous les droits vous concernant. Me suis-je bien fait comprendre ?


Pour appuyer ses dires, elle rassembla toute la noirceur et froideur dont elle était capable dans son regard, afin qu'il comprenne que non seulement elle ne plaisantait pas, mais aussi pour qu'il n'oublie pas à qui il s'adressait. Il n'était rien. Un être vil et sans scrupules. Mais qui, hélas, avait encore quelque chose à apporter avant d'être plongé pour toujours dans les ténèbres. Elle lui laissa le temps d'assimiler ce qu'elle venait de lui dire, en silence, s'apprêtant à interrompre tout rapport s'il persévérait à s'insurger.
Mais comme il gardait le silence, elle en conclut qu'il se soumettait à elle, bien sagement.

Leur rapport bien établi à ses yeux, elle pouvait à présent réagir à ses exigences. Le plus amusant dans tout cela, c'est qu'il avait parlé sans même savoir ce qu'elle avait à lui proposer, à prononcer toutes ses exigences sans même savoir si elles avaient la même valeur que l'idée qu'elle était venue lui soumettre.

Sa liberté ? Ce ne serait pas un problème avec ce qu'elle avait en tête ... du moins, le temps de la mission. Au plus long terme, elle avait décidé de laisser Dame Vitala s'occuper de lui après tout cela. Son arène ? Peut-être était-ce plus délicat, surtout si elle devait batailler avec la duchesse. Mais pas impossible, surtout si la gestion de l'arène lui était nécessaire pour bien se faire voir auprès des Masques Maâlistes.
Il lui parlait ensuite de confiance, et de trahison. Cela l'amusa beaucoup. A son sens, sa parole avait beaucoup plus de valeurs que la sienne ...

Vous avez peut-être la sensation d'être en mesure d'exiger quoi que ce soit, mais la réalité est toute autre. Vous simulez un parfait contrôle de la situation, en prenant les devants et en énumérant tout ce que vous voulez obtenir de moi, alors que selon toute vraisemblance, vous êtes désespéré : vous ignorez même quelle proposition je suis venue vous faire ... Peut-être devrions-nous commencer par là.


Ariane s'éloigna et s'en alla prendre ses aises sur un des vieux sièges rapiécés, non sans avoir à l'épousseter un peu. Dignement et avec grande élégance, elle croisa ses doigts sur ses genoux, et leva de nouveau ses iris froids vers Voliark.

Quelles étaient vos véritables raisons de vous associer aux Masques Maâlistes ?


Je suis : Voliark Zaler,
Responsable de l’arène de Borderoc, contrebandier de l'ombre

Voliark Zaler

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
94


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyMer 8 Jan - 0:04

Il était une fois un 2 Ellune 1100 à Borderoc Information hors-RP :
Rien à signaler sur le Hors hp
Information lancers de dés : Rien à signaler sur mes lancers.


- Serait-ce de la faiblesse tout ceci ? Une façon pour elle d’éviter de se salir les mains ? Ou de penser à la souffrance qu’elle pourrait créer ?


- T’es bien placé pour parler de ne pas te salir les mains …


- J’étais même pas là quand on en a fait notre homme de main…


- A C’est sur qu’à l’époque on s'encombrait pas des personnalités si faibles dans notre esprit. C’était lui moi et l’autre.


- C’est vraiment comme ça que tu me vois ?


- T’es le reflet de ce qu’il a de plus humain, tu veux que je te voie comment ? Tu es compatissant et sympathique ou tu déprimes… Tu parles d’une personnalité … En plus, t’aurais un peu de jugeotes, tu comprendrais que c’est qu’une notion de pouvoir. Des menaces en l’air et une façon de nous rappeler qu’elle est la reine…

- Une bien mauvaise façon d’attaquer des discussions maintenant fermer la …


- Attends … Tu peux nous parler directement ? L’isolement, ça nous réussit pas ...



Voliark laissa la reine parler se concentrer sur le moindre de ses mots. Le moindre faux pas était une question de vie ou de mort … pas moyen de laisser parler les autres à son avis.
Elle n'était pas dupe et malgré toute la capacité d’acteur de Voliark ne pouvait berner la reine … Il était dos au mur et l'existence d’un passage secret était sa seule chance. Pourvu qu’elle le lui montre.

- Soit pas cinglant s’il te plait … on a trop à perdre…


- Un peu de confiance dans le crâne bordel …



“ Je vais vous faire la version courte. J’ai vécu le plus grand de mon temps à vivre dans la pauvreté et l’anonymat. J’avais la chance d’essayer de voler discrètement les clients en train d’utiliser sa mère à quelques mètres de moi. Je me suis promis de monter et je l’ai fait. Dans les quartiers les plus sombres de la ville d'abord puis de plus en plus proche des châteaux de la ville. Je suis l’engeance de ce que peut faire de pire la saloperie de système de cette putain de ville. Mais je ne suis pas un monstre assoiffé de sang … d’ailleurs avant de pouvoir accepter un tel accord avec eux il m'a fallu une bonne dose d’alcool … Mais il m’ouvrait la voie jusqu'à eux… Je n’ai jamais eu envie de les affronter directement … et quand bien même j’aurais trop peur pour ma vie … Non… À vrai dire la seule raison pour laquelle j’ai accepté ça c’est que si par hasard je les faisais tomber avec ma puissance de frappe je ne serais pas simplement le responsable de l'arène de Borderoc…. J'aurais été le héros des trois-lieutins… La seule façon plausible pour gagner un titre de noblesse sans être le fils de quelqu’un. Quand je vois la quantité de débiles qui vous entoure, ça m’écoeure de voir un système aussi mauvais continuer… “


- Ouais bon OK c’est sur on est mort …


“ Maintenant si on parlait vraiment de ce qui nous intéresse … vous voulez que j’utilise le lien que j’ai avec eux pour avoir des informations, voir que je les démantèle de l’intérieur … Sauf que là où vous avez peur c’est que vous me libéreriez et que j’en profite juste pour fuir … “

il se recoiffa et la regarda un léger sourire aux lèvres


“ Donc ma reine … à quoi pensiez-vous ? “


- Si on ne se fait pas incendié sous peux on a plus que de la chance …

Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyLun 13 Jan - 13:55


L'ennemi de mon ennemi ...

★ ft Voliark Zaler

Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Pact10


Avec toute sa puissance de frappe ? Ariane ne pouvait qu'éclater de rire intérieurement, d'ailleurs, il était fort possible qu'elle ne réussit pas à cacher un franc sourire amusé sur ses lèvres. Qu'avait-il donc cru réussir à lui tout seul ? Ce n'était plus de l'intelligence, ni du courage ou de l'inconscience. C'était bel et bien de la stupidité. Et tout cela pour un titre de noblesse ? Intéressante information ...
Pourtant, la reine des Trois-Lieux n'en dit pas un mot, et l'avait laissé terminer son explication.

Après quoi, il énonça mot pour mot presque la raison de sa venue. Un peu trop omniscient, le trouvait-elle. Ou bien était-ce exactement ce qu'il espérait depuis le début ...

C'est bien cela, vous avez deviné. Et je suis certaine que nous allons pouvoir négocier une entente dans cette affaire, n'est-ce pas ? Vous désirez la liberté, en cela, c'est seul que vous pourrez travailler et remonter jusqu'à eux. Quant à une liberté totale une fois la mission réussie - si tant est que vous réussissiez et que vous soyiez encore en vie d'ici là - je ne peux rien promettre, surtout si la Duchesse réclame votre place à Vissomort. Vous souhaitez récupérer l'arène de Borderoc et votre emploi, mais hélas je ne peux rien pour vous. Pour la bonne raison que c'est Dame Vitala qui est encore maîtresse de ses terres. J'ai beau être la reine, il y a des choses pour lesquelles je ne peux rien. Toutefois ...


Elle avait laissé sciemment sa phrase en suspend pour générer davantage de tensions dans la conversation.

... peut-être pourrions-nous faire monter les enchères ? Vous avez fait tout cela pour un titre, avez-vous dit ? Feriez-vous ce que je vous demande pour devenir l'illustre « Voliark Zaler, Lame de Rubis de la Couronne » ? Peut-être un peu trop clinquant s'il en est, j'imagine ...


Je suis : Voliark Zaler,
Responsable de l’arène de Borderoc, contrebandier de l'ombre

Voliark Zaler

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
94


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyLun 13 Jan - 22:02

Il était une fois un 2 Ellune 1100 à Borderoc Information hors-RP :
Rien à signaler sur le Hors hp
Information lancers de dés : Rien à signaler sur mes lancers.

Négocier une entente… Négocier une entente…


Ces mots résonnaient comme la porte de secours auquel Voliark ne croyait plus.


- On … on va s’en sortir ?


- Attend, te précipites pas il y a rien de jouer encore …. On rentre en face de négociation … elle peut encore nous la jouer à la pute …


- Oui, mais … c’est tellement... Inespéré


- Mais fermer la bon sans !


- Tu veux que je prenne le relais ? Négocier c’est plus dans mes compétences…


- Tu ne croyais pas au projet donc je ne préfère pas … Quand on n’a pas d'instinct, on évite d’essayer de ramasser les miettes...


Voliark ferma calmement les yeux trahissant un léger sourire en coin. Il semblait pensif… Analysant avec attention chaque mot prononcé par la reine.


" - Je vois que Vitala semble être un problème à vos paroles … Si vous réussissez à me faire sortir je peux m'occuper qu’elle ne soit plus un problème à votre parole …"


Bien sûr que je voulais la place de cette garce connaissant à peine son pays … Mais l’éliminer sans avoir placé un pantin ne servirait à rien … Cela étant un petit kidnapping semblait être une bien belle proposition.

" - Dites-m'en plus sur ce que vous entendiez sous ce nom … Car si vous attendez à ce que je combats pour vous je crois que vous ne m’avez pas bien cerné. De plus rien ne me dit que vous n’êtes pas ici dans le simple fait de vouloir me faire fantasmer pour mieux me piéger… Aussi j’aurais besoin d’une garantie de votre part…"


- Tu va trop loin gars …. On va tous perdre ...


- Ma fidélité en affaire et sans égard, mais vous avez toutes pressions sur moi … je suis prêt a dévoué ma vie pour vous assister. Je peux être votre lame dans l’ombre, votre informateur, celui qui se salit les mains pour la couronne, je peux recruter la moitié de Borderoc pour votre armée et une partie de la richesse de cette ville circule par moi, à un moment ou à un autre… Mais j’ai besoin d’une garantie… Quelque chose qui me permettrait de me prouver que toute cette discussion n’est pas une mascarade.

Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyMar 14 Jan - 11:01


L'ennemi de mon ennemi ...

★ ft Voliark Zaler

Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Pact10


Ô combien torturante était cette envie de l'envoyer sur-le-champ à Vissomort en cet instant ... et sans doute l'aurait-elle fait si cela ne revenait pas à concéder la victoire à Vitala qui avait raison à son sujet, et si elles n'avaient pas toutes deux grand besoin d'obtenir des informations sur cette caste. Ce jeune homme était véritablement dangereux, et Ariane commençait déjà à regretter son choix. Il n'était pas encore sorti de la bouse dans laquelle il s'était embourbé qu'il lui suggérait VRAIMENT d'attenter à la vie de la duchesse ? Non, même si elle parvenait à bien négocier la chose et qu'il lui rapporte tout ce dont elle avait besoin de savoir sur les Masques Maâlistes, il était inconcevable après ça de lui laisser la liberté. Pas avec cet esprit machiavélique et vicié.

Et en plus, il exigeait une preuve de bonne foi ? Faisant claquer sa langue, elle ne put se contenir plus longtemps.

Ma parole vaut bien plus que la vôtre. Celle qui devrait exiger une garantie ici, ce serait plutôt moi, et pourtant, je ne vous fais pas l'insulte de l'exiger. Car nous savons tous les deux que votre loyauté va auprès de celui qui a, pour intérêt, vos propres ambitions. Ce qui est mon cas, ici.


Lame de Rubis. Un nom qui lui était venu de nulle part, éhontément puisé des Lames de Saphir, bien entendu. Un titre qui n'existait pas et qu'elle pourrait aisément créer, cependant, de là à lui demander de définir les attributions et privilèges qui l'accompagnent ... C'était sans doute trop demander. Mais l'homme avait besoin d'être rassuré. Elle pouvait s'autoriser toutes les folies à ce stade, l'essentiel était qu'il accepte.  

Tout titre de la Couronne ne peut être discuté, ni ôté par une quelconque autorité autre que celle de la Couronne. Sous cette appellation vient des droits, comme l'acquisition de terres, de domaines, d'employés. Mais également de devoirs et de responsabilités. Il vous astreindra à ma suzeraineté, et vous obligera à répondre à certaines obligations. Il sera également accompagné d'une voix et d'une place auprès de mon conseil, ou de tout autre conseil qu'il vous jugera bon de rejoindre.


Ariane fit une pause pour lui laisser le temps de peser le pour et le contre; et comme il ne réagissait pas outre mesure, elle poursuivit.

J'ai besoin d'une personne capable d'intégrer leur corps, d'en apprendre plus sur leurs habitudes, leurs plans, comment cette association fonctionne et ce qui la rend si difficile à localiser. Ces Masques communiquent entre eux, c'est certain, recrutent des membres. Et puisque vous avez eu affaire avec quelques uns de leurs membres ... et que vous disposez d'un tel réseau, je vous suggère d'y faire appel pour réussir à m'apporter tout ce que vous pourrez.


Si seulement la Duchesse était là, elle ne manquerait pas à faire part de son mécontentement. Oui, elle avait envoyé Valérian à la poursuite de la scélérate, oui les Lames des Rochefer étaient occupés à la même tâche, mais Ariane ne pouvait se permettre de ne pas tout tenter. Il fallait absolument qu'ils soient stoppés et punis. Leur conversation nocturne avec la dirigeante du Gravorn avait eu le mérite de planifier leurs besoins, et même si ce dialogue se devait de rester secret, elle ne prenait pas grand risque à lui exposer ceci sans en lui donner plus de détails.

Avons-nous un accord, monsieur Zaler ?


Je suis : Mille Faces,
Personnage non joueur aux visages multiples

Mille Faces

Crédits avatar :
Witch Mask by Midorisa

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
177


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyMer 29 Avr - 18:46

Il était une fois un 2 Ellune 1100 à Borderoc
Dans l'allée, un bruit de marche rapide. Des bottes qui frappent les graviers. La Saphir à l'air austère remontait le chemin pour s'en aller trouver la Reine. Sur sa cape, trois lignes blanches qui indiquaient son rang de patrouilleuse en chef.

La reine était en train de s'entretenir avec le prisonnier... Pourquoi donc ? Jade Bleuivoire ne voulait pas le savoir, mais elle avait des informations à donner à la reine. Il y avait une piste sérieuse, encourageante, et la duchesse et la reine devaient être au courant ! Si son intuition était la bonne, ils avaient mis le doit sur quelque chose qui pouvait peut-être les faire remonter à la tête du serpent !

Passant devant les garde, Jade toqua à la porte. Elle imaginait sans mal la Reine de l'autre côté, contrariée d'être dérangée, ainsi se composa-t-elle un air désolée quand elle pénétra dans la pièce.

-Ma Reine... Patrouilleuse en cheffe Bleuivoire pour vous servir. Je suis navrée de vous déranger, mais nous avons de nouveaux éléments qui devraient vous intéresser, vous et la duchesse. Nous aimerions vous en faire part le plus rapidement possible...
Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi EmptyVen 1 Mai - 8:53


L'ennemi de mon ennemi ...

★ ft Voliark Zaler

Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Pact10


Alors qu'Ariane attendait, à la fois avec espoir mais aussi avec irritation de le voir prendre son temps, ils furent tous deux interrompus par une Lame de Saphir qui entra dans la pièce, sans avoir attendu qu'elle lui en donne l'autorisation. Toute disposée à lui faire une remarque cinglante quant à ce manque flagrant de bonne séance, la reine jeta un regard immensément froid à la nouvelle venue, peu lui importait son petit air franchement désolé.

De nouveaux éléments qui devraient les intéresser, disait-elle ? La duchesse et elle ?
Ariane laissa planer un long moment de silence, où elle plongea ses yeux d'hiver dans ceux de la Lame. Comprenait-elle bien ce qu'il y avait tout lieu de saisir ? Pouvait-elle s'autoriser à croire qu'enfin les soldats à la cape bleue avaient réussi à attraper quelques uns de ces Masques ? Ou même mieux, cette bougresse dont elle rêvait secrètement de la voir être brûlée vive ? Elle n'osait y croire ...

Se détournant d'elle, son altesse clôtura là son entretien d'avec Voliark Zaler.

Je vous laisse le temps de la réflexion, Maître Zaler. Cette proposition n'est pas à prendre à la légère, mais je suis certaine que vous ferez le choix qui s'impose.


Puis, sans plus de cérémonie, elle se détourna du prisonnier et s'en désintéressa aussitôt. Toute sa concentration était désormais orientée vers ces mystérieux éléments nouveaux dont elle allait, de ce pas, prendre connaissance.

Je vous suis.


Après tout, si les informations qu'elle allait bientôt obtenir lui permettraient de se passer de faire le moindre accord avec cette racaille, alors son sort ne la concernait plus du tout, et elle laisserait la duchesse s'adonner à ce qui semblait être son petit plaisir coupable : envoyer les immondes crapules du genre de Zaler à Vissomort.

Je suis : Contenu sponsorisé,




Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi   Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi Empty

 
Nuit du 1er au 2 Ellune 1100 - L'ennemi de mon ennemi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Gravorn : ville de Borderoc :: Sujets terminés-
Sauter vers: