Partagez
 

 [ 28 Lollune 1093] L'écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty
MessageSujet: [ 28 Lollune 1093] L'écarlate   [ 28 Lollune 1093] L'écarlate EmptyLun 27 Jan - 13:44


L'écarlate

★ ft Mila Morte-Branche

[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Sans_t11

 
Encore une journée bien chargée pour la reine des Trois-Lieux qui n'en finissait pas de lire rapports sur rapports, d'analyser les demandes de fonds pour la Garde de Saphir, ou encore s'informer sur les dernières découvertes effectuées par l'Ordre du Savoir dont elle était la Grande Doyenne. Attablée depuis l'aurore à son bureau, Ariane s'épuisait les yeux sous la tutelle d'un de ses conseillers.

Depuis près d'une heure maintenant, elle passait en revue tous les rapports de la Garde de Saphir. Des notifications d'amendes données, des détentions, rien de très inhabituel. Jusqu'à ce procès prévu, qui attira grandement toute son attention.

Intéressant ce dossier, dites-moi. Mila Morte-Branche. Une petite Lame qui sera jugée pour avoir ôté la vie d'une dizaine d'hommes. J'imagine que si un procès est organisé, c'est que cette jeune fille ne protégeait aucun innocent, ni sa propre vie. C'est bien cela ?


Le conseiller, installé sur une chaise de l'autre côté du bureau, se redressa vivement lorsque sa reine s'adressa à lui. Ariane aimait travailler dans le silence, aussi, il avait appris autrefois à ses dépends qu'il se devait au mutisme, tant qu'elle ne lui posait aucune question, ou qu'elle ne lui parlait pas directement. Attendant quelques instants qu'il s'agisse bien d'une question qui nécessitait réponse, il lui répondit quand elle posa ses yeux glacés sur lui.

Il avait bien entendu pris connaissance de tous les dossiers en cours, et sa fonction avait entrainé sa mémoire tant et si bien qu'une seule lecture lui permettait de connaitre par coeur les gros détails de chaque affaire. Raison principale pour laquelle son efficacité l'avait mené à cette fonction quotidienne auprès de la reine.

Eh bien, ma reine, il semble que cela soit plus complexe que cela. Si certes les Lames sont autorisées à tuer, il est de leur code de l'éviter autant que possible ... et d'après les rapports, c'était une véritable boucherie.


Ariane claqua la langue sous l'impertinence de la remarque. Elle détestait qu'on souligne un fait dont elle avait connaissance, sous-entendant de manière volontaire ou non qu'elle était ignorante.

Merci, je connais les règles établies de la Garde de Saphir.

Cassa-t-elle, mauvaise.

Une boucherie, ainsi donc. Oui, j'imagine qu'une jeune femme de son talent, ayant réussi à survivre à dix hommes recherchés aurait été tout aussi capable de les neutraliser plutôt que de les tuer.


Boucherie est peut-être un terme encore trop édulcoré, si vous voulez mon avis, Majesté. Comme vous pouvez le lire en détail, l'ignominie de cet acte est sans pareille. Il semble qu'elle ait totalement perdu le contrôle. Elle ne peut rester Lame de Saphir, c'est la radiation assurée. Isabelle Courtelame elle-même parle de prise d'initiative menant à une situation dommageable. Les criminels se devaient d'être arrêtés, et non abattus. C'est une entreprise de grande ampleur qui a été réduite à néant en une nuit.


Interloquée, elle tourna les feuillets du compte-rendu et se perdit alors dans les détails macabres de la description qui avait été faite de l'entrepôt, une fois les Lames arrivées sur place.

En somme, vous me dites que l'issue la plus probable de ce procès, est l'envoi pur et simple de cette gamine à Vissomort ?


Il n'eut pas besoin de confirmer quoi que ce soit, d'ailleurs, c'était bien plus une question rhétorique qu'une réelle interrogation. Il y avait quelque chose de véritablement fascinant dans cette description, quand elle le comparait avec les états de service de Mila Morte-Branche. Très prometteuse, son responsable de caserne avait de grands espoirs pour elle, mais il semblait bien qu'une part d'ombre habitait la jeune femme. Une part d'ombre qui faisait écho à un désir royal de longue date.

Elle n'avait pas l'étoffe d'une Lame, qu'à cela ne tienne, elle disposait d'un talent particulièrement intéressant, qu'il serait dommage de perdre. Rien ne disait qu'elle survivrait à Vissomort, après tout. Ce ... don, cette aptitude à ne pas rechigner à la tâche la plus ingrate et faire ce qu'il fallait quand il le fallait, c'était exactement ce dont elle avait besoin pour quelques petites affaires laissées en suspend. Bien sûr, elle avait ses petits secrets. Nul ne savait que la reine Ariane entretenait à l'occasion des relations professionnelles avec des personnages de l'ombre, qu'elle n'hésitait pas à payer pour quelques services lugubres. Néanmoins, elle avait pu constater qu'en quelques reprises, le sale travail manquait de finesse, d'élégance, et disons-le, de touche féminine. C'était une honte qu'elle se devait de porter chaque jour, mais pour le bien du peuple, il lui était arrivé quelques fois d'étouffer certaines affaires suspectes dont il fallait absolument ignorer qu'elle y était étroitement mêlée.

Malheureusement, échanger avec ces hommes de peu de foi se complexifiait chaque fois un peu plus, et il n'était qu'une question de temps avant que quelqu'un de son entourage, Odion par exemple, ne vienne à poser des questions embarrassantes. Disposer d'un tel élément comme Mila serait une aubaine ... L'ennui c'était que la décision ne lui appartenait pas, mais était bel et bien entre les mains des trois juges du procès. Pourtant, c'était l'occasion rêvée. Pour les Trois-Lieutins, il était nécessaire que certaines choses restent cachées, et que des complots soient endigués. Elle ne ferait rien de mal, après tout, elle était convaincue que les Rochefer, ou les Tendrion disposaient eux-aussi de personnes de confiance dans leur entourage, qu'ils envoyaient comme espions.

Fort heureusement, toute âme étant corruptible, elle n'aurait sans doute aucun mal à soudoyer les juges pour que la sentence soit plus légère. Peut-être pouvait-elle souffler à leur oreille de la faire enfermer dans les geôles royales ?

*
**

En plein cœur de la nuit, Ariane s'était une fois encore enveloppée de son manteau, et s'était parée de frusques afin de lui garantir un certain anonymat lors de sa visite à la prison.
Tout s'était déroulé selon ses plans, il ne lui avait fallu qu'une somme rondelette pour convaincre les juges de lui rendre ce petit service, et Mila Morte-Branche n'avait écopé que d'une peine de cinq ans. C'était toujours mieux que Vissomort, bien entendu, mais il était hors de question pour la dirigeante d'attendre aussi longtemps. Elle en avait vu bien d'autres, et elle avait de la suite dans les idées. Tout était arrangé.

Si la jeune femme acceptait les termes de cet arrangement, alors, elle l'enverrait dans un autre duché, accomplir quelques missions à distance, le temps qu'elle se fasse oublier. Un moyen comme un autre d'effectuer sa peine, tout en se rendant utile. En revanche, si elle refusait toute coopération avec la couronne, dans ce cas, il n'y avait aucun retour en arrière possible, et la cellule de Mila serait sa meilleure amie pour les années à venir. Et au pire, Ariane trouverait bien un prétexte pour finalement l'envoyer à Vissomort, d'une façon ... ou d'une autre.

D'un hochement de tête aux gardes, Ariane, qui s'était assuré de leur silence comme à son habitude, passa devant eux et pénétra à l'intérieur de la pièce éclairée de torches. Il ne s'agissait que d'un couloir froid, bordé par une unique rangée de cavités protégées de barreaux métalliques. Elle dut passer devant quelques ivrognes, et juste au cas où, elle rajusta son capuchon pour ne pas être reconnue.
Tout au bout, la jeune prodige était enfermée. Fort heureusement, la cellule tout à côté était vide, ainsi, elles pourraient converser tranquillement.

Alors, c'est vous. Mila Morte-Branche.


La jeune femme avait la vingtaine d'années bien accomplie, les yeux bleus et la chevelure d'un blond si clair qu'on les aurait cru parsemés de cendres. Sa musculature était fine, et même si la Lame déchue ne devait pas manger autant à sa faim qu'avant son incarcération, cela ne justifiait pas un corps aussi maigre. Elle semblait si douce, fragile et faible qu'Ariane fut prise d'un doute affreux. Était-elle véritablement celle qui avait éradiqué toute une bande de féroces criminels à elle seule ? Pourtant, il n'y avait pas d'erreur possible.

Je ne vous imaginais pas ainsi. Savez-vous qui je suis, et pourquoi vous avez échappé à un sort bien plus terrible que celui qui vous été imposé ? Je parle, bien entendu, de Vissomort où devrait être votre place.


Je suis : Mila Morte-Branche,


Mila Morte-Branche

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
416


[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty
MessageSujet: Re: [ 28 Lollune 1093] L'écarlate   [ 28 Lollune 1093] L'écarlate EmptyMar 28 Jan - 0:21

Un sentiment bien étrange faisait frissonner la jeune lame, même si ce titre n’allait pas promener encore bien longtemps sur sa tête. Elle se sentait si triste et déçus d’elle même de ne pas avoir réussi à se contrôler pleinement ses pulsions mais en même temps elle se sentait enfin libéré de ce poids insurmontable sur ses épaules. Elle était enfin libre ! Enfin au sens mental du terme et c’est pour ça que sa situation bien qu’inconfortable ne la dérangeait pas vraiment, maintenant qu’elle savait qui elle était, elle pourrait commencer une nouvelle vie. Elle n’avait pas l’intention de fuir la justice ou du moins pas tant que le jugement ne serait pas rendu, la suite … Elle la connaissait à force qu’on lui rabâche sans arrêt, pourquoi tu as fait ça ? Tu étais si prometteuse et là tu vas finir en prison à vie ou alors exécution, tu as tout ce que tu mérites …

Si quelques jours plus tôt l’avis des autres l’aurait intéressé et qu’elle aurait tout fait pour qu’ils la comprennent pour qu’ils l’excusent, a présent elle n’en avait plus rien à faire, ça lui passait au-dessus de la tête. Si tout le monde la rejette alors elle ne pouvait plus compter que sur elle-même et ce n’est peut-être pas plus mal après tout, depuis le début de son aventure elle s’était joué de tellement de monde … Qu’elle commençait à douter que ceux qui l’entourent, est ce qu’il se jouent d’elle ou alors qu’ils ne soient là que pour mieux profiter d’elle ? Certaines lames voulaient entamer une relation sentimentale ou alors simplement charnelle, mais la Mila de la journée n’était pas prête à passer le pas, elle n’était pas vierge, mais on aurait clairement pu le penser. Si seulement ils avaient appris pour le Mila de la nuit, ils auraient certainement sauté de joie, et alors même qu’elle était décidée à se laisser tenter à goûter aux hommes qui lui avaient fait la cour voilà que maintenant ils lui faisaient la morale et qu’ils ne la regardaient que comme une prisonnière sur le point de mourir. Que la vie peut être injuste …

*
**

Des chaînes aux poignets Mila entrait dans la salle où son destin allait être joué, le résultat était loin d’être une surprise, certains se demandaient même pourquoi il fallait vraiment une telle cérémonie. Les discours barbants commençaient à s'enchaîner alors que Mila ne les écoutait même pas, elle regardait simplement les chaînes à ses poignets en se demandant combien il lui faudrait de temps pour les retirer, jusqu’à ce qu’elle entende son nom. Elle se releva instinctivement en entendant le chef de la caserne l’appeler, son visage était celle que tous ceux présent dans la salle avaient connu, une jeune fille pure et fragile. Son manque de nourriture la rendait encore plus fragile au premier regard.

- Mila Morte-Blanche, est ce que vous reconnaissez être l’auteur des meurtres que nous venons de citer ?

- Oui je le reconnais.


Un petit bruit dans la salle se fit entendre alors que tout le monde commençait à parler avec son voisin avec surprise et stupeur.

- Est ce que vous regrettez de les avoir tué sauvagement sans que vous en ayez eu l’ordre, ou alors le besoin ?

- Non je n’ai pas le moindre regret, ces hommes ont eu ce qu’ils méritaient et leur mort fera de cette ville un endroit plus sûr.

Elle pensait réellement ce qu’elle disait et après en avoir reçu l’autorisation elle prit place sur le banc en laissant un petit soupire pour bouger une mèche de cheveux, cette fois elle fit attention à regarder les juges. C’étant étrange mais il semblait y avoir une certaine dissension entre eux, Mila n’arrivait pas à lire sur leurs lèvres mais en voyant le responsable de sa caserne avec un regard remplis de surprise, elle avait peur du résultat. Alors même qu’elle avait imaginé le pire des scénarios, la mort.

Après plusieurs longues minutes de délibération, la sentence tomba et surpris en premier lieux Mila.

- Mila Morte-Blanche, pour vos crimes vous êtes radié des lames et vous ne pourrez plus jamais y revenir. De plus vous serez emprisonné dans la prison royal pendant 5 ans et à la fin de ces 5 années soit vous pourrez être libéré soit vous finirez le reste de vos jours en prison Vissomort, s’il est décidé que vous n’êtes plus apte à vivre parmi les duchés.

Est ce qu’on était vraiment en train de lui proposer une échappatoire ? C’est tout de même bien étrange ce revirement de situation, certain dans la salle étaient tout à fait d’accord avec la décision après tout Mila avait rendu justice et les prisons royal étaient pas des plus simple a vivre. Mais d’un autre côté certain étaient sceptique de donner la possibilité à la jeune femme de pouvoir sortir de prison et être libre …

La déchue espérait simplement que la suite lui apporterait les réponses tant attendues, mais … La journée terminée, personne n’était venu lui donner des explications, peut être allait-elle en avoir une fois dans le palais ? Ou alors dans la cellule ? La tête chargée de question Mila s’était endormis recroqueviller sur elle-même, elle n’avait pas peur de l’avenir simplement car elle avait conscience et confiance en ses capacités à survivre.

Une fois de plus ce fut une voix qui la tira de sa torpeur, est ce que c’était le matin ? Est ce qu’elle allait se retrouver dans son nouveau chez elle pendant les 5 prochaines années ? A sa grande surprise il faisait toujours aussi sombre et le jour était bien loin de se lever. Devant elle une personne une personne encapuchonnée restait là, à la regarder avant de parler de nouveau et Mila l’écouta dans broncher, cette voix … Elle lui disait quelque chose, elle était clairement d’un âge avancé et la tenue qu’elle portait était clairement de qualité est ce que se serrait ? Avant de retirer cette idée de sa tête, Mila commença à réfléchir de nouveau, les prisons royales, la seule personne pouvait l’aider dans sa situation, une voix de femme âgée et une tenue propre avec un tissus de bonne qualité …

La jeune femme se leva pour se rapprocher de l’ombre et commença à parler d’une voix comme un chuchotement.

- Ma reine ? C’est vraiment vous ? Mais je … Je pense bien savoir votre identité et j’imagine de par votre présence ici que si j’ai pu échapper à Vissomort c’est grâce à vous. Pourtant je ne comprends pas la raison de votre aide … Ou alors ce que ça peut vous apporter. Ce qui est certain c’est que je vous dois la vie et que je ferais mon possible pour m'acquitter de cette dette envers vous.

Mila était clairement reconnaissante envers la reine mais en même temps elle ne voulait pas vivre avec un nouveau poids sur le cœur, celui d’avoir une dette dont elle ne pourrait jamais s'acquitter surtout vis à vis de la reine. Qu’est-ce qu’une déchue pourrait lui apporter en équivalent à lui avoir sauvé la vie ?

- Qu’est-ce que vous attendez de moi ma reine ?


Mila se mit a genou devant elle, déposant ses fesses sur ses talons et ses mains encore posé sur les barreaux attendant patiemment la réponse.
Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty
MessageSujet: Re: [ 28 Lollune 1093] L'écarlate   [ 28 Lollune 1093] L'écarlate EmptyMar 28 Jan - 13:44


L'écarlate

★ ft Mila Morte-Branche

[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Sans_t11

 
Ariane s'était installée sur un tabouret prévu à son attention, et s'était contentée de hocher de la tête pour toute réponse.  La petite n'était pas idiote, et cela lui conforta dans l'idée qu'elle ne s'était peut-être pas trompée sur son compte. Effectivement, elle avait bien compté sur le fait que Mila se sente redevable - mais qui n'aurait pas été reconnaissant d'échapper à Vissomort ? - pour qu'elle accepte l'arrangement qu'elle s'apprêtait à introduire, mais elle savait également que la Lame déchue était pleine de surprises.

Savez-vous ce qu'est la peine de Servillance ?


Elle avait lancé cette question après avoir pris un long moment de réflexion, à contempler la jeune femme, à l'évaluer en quelque sorte. Évidemment, ce n'était pas du tout cette sentence qui avait été prononcée, Ariane en était bien au courant. Cependant, pour arriver à expliquer ce qu'elle avait exactement en tête, c'était la meilleure comparaison qu'elle puisse trouver.

Mila devait forcément en avoir entendu parler, après tout, elle était une Lame, et avait été éduquée comme telle. L'étude des lois était au programme d'entrainement. Elle n'attendit pas qu'elle lui réponde, et poursuivit.

Vous avez un talent qu'il serait dommageable de voir pourrir à Vissomort, Mila. Un talent qui pourrait m'être bien utile. La peine de Servillance sert à rembourser une dette en fonction des dégâts importants infligés. Le coupable vient à travailler gratuitement pour réparer son tort et s'acquitter de cette dette. Évidemment, ce n'est pas tout à fait votre cas, nous le savons toutes les deux alors nous passerons outre le bracelet et tout ce qui s'y rattache.

Expliqua-t-elle posément.

Je veux que vous rentriez à mon service. Et le plus tôt sera le mieux. Vos états de travail font part d'une observation très attentive, et il semble qu'avec votre apparence, votre métier de Lame surprenait toujours. Cela fait de vous la candidate idéale pour les missions qui ont besoin d'être réalisées.


Ariane se pencha vers les barreaux, et diminua dans son timbre de voix.

Vous êtes parfaitement capable de cacher votre jeu.

Conclut-elle à voix basse.

Nul ne s'attendait à trouver pareil carnage dans cet entrepôt. Ni ses collègues, ni ses supérieurs de la caserne. Souvent dépeinte comme douce, apprêtée, innocente et pure, cela avait été un véritable choc d'apprendre qu'elle ait également été capable d'autant de sauvagerie. Selon Ariane, cette capacité avait toujours été présente, latente, attendant le moment parfait pour être dévoilé au grand jour. L'aptitude requise pour tout bon espion, finalement: qu'on prenne l'élément pour tout ce qu'il n'était pas.

Je vous offre une chance de faire amende honorable, Mila. Un emploi nécessitant vos deux visages. Un emploi qui vous permettra de faire ce qui est juste, sans vous encombrer des lois. Un emploi qui ne devrait pas être en désaccord avec vos convictions profondes, et qui ne devrait pas être en dehors de vos compétences. Auprès de moi, vous vous acquitterez ainsi de votre dette à la société. Vous ne me devez rien, si ce n'est l'allégeance que vous m'avez déjà prêtée. Si vous obtenez des résultats probants, il se pourrait que cette fonction devienne permanente. Nul n'est au courant de ces affaires dont vous vous occuperez, en dehors de moi, et cela restera ainsi. Acceptez, et vous ne passerez pas une seule nuit de plus dans cette prison.


Je suis : Mila Morte-Branche,


Mila Morte-Branche

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
416


[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty
MessageSujet: Re: [ 28 Lollune 1093] L'écarlate   [ 28 Lollune 1093] L'écarlate EmptySam 1 Fév - 0:12

Apparemment elle ne s’était pas trompée et d’un certain sens elle était plutôt contente d’elle même faut dire qu’elle n’avait jamais vu de sa vie Ariane ! En tout cas d’aussi prêt. La suite la fit un peu moins sourire dans un premier temps en tout cas, elle avait évidemment entendu parlé de la peine de servillance et clairement c’était pas quelque chose qui lui donnait envie, elle serra les dents sans rien dire tout en continuant de regarder la reine comme pour attendre la suite … Et justement la suite était une surprise monumentale pour elle, plus la reine continuait son récit et plus Mila commençait à douter du bien-fondé de ce qu’elle était en train de lui. Est ce qu’elle était réellement sérieuse ? Ou alors est ce qu’elle était en train de l’amener à la faute pour lui donner la peine de mort ?

C’était vraiment difficile à croire pour Mila, il était clair que la reine avait fait en sorte de lui éviter la prison à vie et de lui donner que 5 années. Mais ce qu’elle était en train de lui dire était compliqué à croire pour elle alors qu’elle était encore il y a peu une lame dévouée au peuple et à la reine, en tout cas au moins le jour.

- Vous voir venir me voir et me faire de tel compliment m’honore ma reine, mais j’ai du mal a comprendre pourquoi moi … Qu’est-ce qui vous dit que je ne vais pas vous trahir et utiliser cette trahison pour avoir ma liberté ?

Elle avait peu de chance que ça n’arrive à vrais dire mais en même temps c’était quelque chose de tout à fait envisageable !  Mais certainement que la reine l’avait déjà prévu … Dans le pire des cas elle pourrait faire croire qu’elle était folle ou alors maintenant que Mila était officiellement plus une lame elle avait tout le déshonneur sur les épaules … Personne ne pourrait la croire sans preuve et même si c’était le cas est ce que ça pourrait réellement changer quelque chose pour elle ? Dans le meilleur des cas où elle avait des preuves et qu’on la croit elle serait toujours une banni … Sans but et sans avenir.

C’est pendant cette réflexion qu’elle se disait que d’avoir une seconde chance n’était pas une si mauvaise idée … Elle pourrait avoir un avenir et en même temps … Elle pourrait se déchainer sans crainte de représailles … Elle pourrait créer cette nouvelle vie bien à elle où la pure Mila n’aurait jamais existé et que tout le monde aurait oublié son ancien visage.

- Oubliez ce que j’ai dit … Je n’ai qu’une parole et qu’une loyauté et si vous me donnez réellement ce que vous venez de dire, elle vous sera acquise à tout jamais. Mais vous avez vu ce dont je suis capable et je n’ai plus l’intention de me cacher la vrais moi, est-ce que c’est réellement ce que vous voulez ? Est-ce que vous êtes prête à m’accepter comme je suis dans cette nouvelle vie que vous me proposer ?

Elle était parfois tête en l’air et parfois un peu trop brute de décoffrage et elle avait la langue bien pendue ! Mais elle était efficace dans son travail et d’une très grande loyauté, au final personne dans sa vie ne l’avais jamais réellement accepté comme elle l’était vraiment et c’est ce que recherchait Mila, si une telle personne existait et qu’il fallait tuer, espionner, voler mentir, coucher, … Elle accepterait sans rechigner

- Est ce que je pourrais vous demander pourquoi vous avez besoin de mes deux visages ? Si je dois vous suivre comme une ombre et chasser les ombres tout en restant dans la vôtre je n’ai pas besoin de la Mila que les lames connaissent si ?
Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty
MessageSujet: Re: [ 28 Lollune 1093] L'écarlate   [ 28 Lollune 1093] L'écarlate EmptyDim 2 Fév - 12:49


L'écarlate

★ ft Mila Morte-Branche

[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Sans_t11

 
Qu'est-ce qui lui disait qu'elle n'allait pas la trahir, ou profiter de cette liberté nouvelle pour s'enfuir ? Rien du tout. Mais si Ariane avait bien un don, c'était celui de bien juger les gens. Dans la plupart des cas, du moins, elle n'était pas infaillible. Mais ici, elle savait que la petite n'allait pas braver son autorité. Elle n'était pas idiote, elle savait qui était en face d'elle, et des pleins pouvoirs dont elle pouvait faire preuve pour rendre sa vie un véritable enfer si l'envie le lui prenait de prendre la poudre d'escampette.

Mila retira sa question après mûre réflexion, et exprima sa volonté d'être pleine et entière à partir de maintenant, envisageant de saisir cette opportunité comme une seconde vie dont elle serait la maîtresse.

Je n'ai également qu'une parole, et ma proposition est réelle.


D'aucun aurait douté d'elle que la reine serait montée sur ses grands chevaux, offusquée qu'on puisse douter de ses dires. Mais Mila avait ce je-ne-sais-quoi d'attendrissant qui faisait déjà ses preuves, si bien qu'elle lui avait assuré de sa sincérité avec bien plus de douceur qu'elle n'aurait voulu lui accorder.

Ariane prit le temps de laisser planer un silence propice à la réflexion, avant de reprendre.

La question n'est pas vraiment de savoir si je suis capable de vous accepter telle que vous êtes, avec vos forces et vos faiblesses, mais plutôt, si vous serez à la hauteur de la tâche. Si vous serez capable d'exécuter mes ordres à la lettre, et retenir vos ... pulsions, si je venais à vous le demander.


Elle posa un regard intense sur la déchue, moins froid mais tout aussi scrutateur. Encore maintenant, l'idée de l'engager à son service était bien folle, et le doute l'assaillait régulièrement. C'était un risque, une opportunité d'aller à l'échec, mais la cause noble lui rappelait sans cesse qu'il lui était de plus en plus nécessaire de s'entourer de gens efficaces, discrets et redoutables.

Vous n'avez pas la moindre idée d'à quel point vos deux facettes reflètent votre force intérieure. De votre joli minois, vous pouvez vous infiltrer partout. Cette expression douce et innocente est votre meilleure couverture, qui viendrait à se douter que vous êtes aussi dangereuse ? Et votre goût pour ... disons ... le travail bien fait, est exactement ce que je cherche. Si ce n'est qu'il vous faudra vous maîtriser. Ce qui s'est passé dans l'entrepôt était trop théâtral, trop désorganisé. Il est évident que vous avez perdu le contrôle. Pour les missions que je vous attribuerai, il vous faudra faire preuve d'un peu plus de retenue. Faire croire à des mises en scène, en certaines occasions. Mais j'ai foi en vous.


Il restait encore un détail à prendre en compte, et Mila venait justement de le soulever. Si Ariane avait besoin dès maintenant de ses services, la présence de la jeune fille à la cour serait bien trop remarquée, et sujette à questions sur la gouvernance des Trois-Lieux. Laisser une criminelle au service de la couronne était une décision qui pouvait être débattue, aussi choquante et inconsidérée qu'elle était.

La faire sortir de prison, et comment la faire entrer à son service sans éveiller les soupçons était la partie la plus difficile, mais pas impossible. Elle avait eu largement le temps du procès pour y songer. D'abord, elle avait imaginé son évasion dans les détails, et une fois la réussite assurée, il ne resterait plus qu'à la déchue de se fondre dans les ombres d'Albatra, se faufilant dans le château dès qu'Ariane en donnerait l'ordre. C'était la vie des assassins dont elle faisait appel, mais ceux-là n'étaient pas connu des Lames de Saphir. Mila pourrait être reconnue dans la rue, ou vue par des gardes un peu trop bavards, ce n'était pas optimal. Et puis, il fallait qu'elle se l'avoue : une femme d'un tel talent combatif pourrait lui servir de garde du corps d'une manière plus efficace encore que l'était déjà Odion ... Là où il ne pourrait la suivre, Mila aurait cette chance de par son sexe.

Alors, elle avait du reconsidérer la chose.

Vous faire sortir d'ici n'est pas un problème, c'est même la partie la plus simple. Soudoyant un des gardes et à l'aide d'un cadavre, on peut aisément vous faire passer pour morte. Et c'est là que cela se complique : cela reviendrait à devoir vous éloigner de la capitale pendant un temps, que les choses se tassent et qu'on oublie Mila Morte-Branche. Cela vous laissera l'occasion de modifier votre apparence si vous le souhaitez, ou de vous constituer un alias quand vous reviendrez ici, au palais. Je peux également m'arranger pour tenir éloignés les Lames qui seraient susceptibles, malgré tout, de vous reconnaitre. Avez-vous des noms en tête ? Des personnes dont vous êtes très proche ?


Soudain, Ariane se ravisa. Même si elle savait que sa proposition était une aubaine, et enviable comparée à une peine de cinq années de prison, elle ne souhaitait pas que la petite s'y sente contrainte. Elle avait le choix, et la reine préférait même qu'elle choisisse de lui vouer une loyauté sans failles de son propre gré. Ainsi, elle n'aurait jamais à s'inquiéter de voir un poignard planté dans son dos.

Du moins ... si vous acceptez ma proposition, bien entendu. La balle est dans votre camp.


Je suis : Mila Morte-Branche,


Mila Morte-Branche

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
416


[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty
MessageSujet: Re: [ 28 Lollune 1093] L'écarlate   [ 28 Lollune 1093] L'écarlate EmptyMar 4 Fév - 10:15

Ariane était une femme tout de même très étrange, Mila avait du mal à la comprendre, elle avait en tête de prendre beaucoup de risque pour pouvoir avoir Mila pour elle. Mais ce qui surprenait le plus la déchu écarlate c’était qu’elle trouvait cette proposition bien trop belle, elle avait du mal à savoir si elle pouvait vraiment y croire. La reine n‘avait qu’une parole et c’était parfait pour elle au moins elle pourrait lui faire confiance mais en même temps elle allait être obligé de lui faire confiance, le serpent se mord la queue … Comme elle avait pu y réfléchir avant, Mila n’avait pas grand-chose à perdre, entre mourir en prison et y frire pour le restant de ses jours ou alors … Faire confiance à la reine et espérait un avenir meilleur ? Le choix était assez rapide

Mais le problème était de savoir si elle allait pouvoir tenir ou contenir ses pulsions, ce qu’elle avait pu remarquer dans les propos de la reine c'est qu’elle n’était pas en train de lui demander de contenir tout le temps ces pulsions mais seulement à certain moment. Ca Mila savait qu’elle en était capable après tout elle tenait toute les journées depuis 5 ans et parfois même aussi la soirée à son grand regret.

- Je vais accepter votre offre ma reine, ou plutôt maîtresse. Je n’ai pas grand-chose à perdre puisque actuellement ma vie est destinée à arriver à ton terme …. Donc mon meilleur choix c’est de faire en sorte que la seconde vie que vous me proposais soit plus longue que la première. Je tuerais qui vous voudrez et je ferais accuser n’importe qui si vous me l'ordonnais je freinerais mes pulsions. Si vous m’acceptez comme je suis, si vous me donnez une raison de vivre alors ma vie que vous venez de sauver vous appartiendra complètement.

Avec respect elle baissa la tête pendant quelque longue seconde pour bien montrer qu’elle était sérieuse dans ce qu’elle était en train d’accepter. Ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait changer ou alors sur lequel on pouvait revenir et Mila en était totalement conscient. Elle ressentait encore en plus profond d’elle ce désirée qui était en train de la ronger depuis qu’elle était enfermé, le plaisir de la chaire était en train de lui manquer, et celui du sang tout autant. Mais elle gardait ça au fond d’elle pour ne pas déjà perdre le contrôle ce qui pourrait clairement faire désordre.

- Si vous voulez falsifier ma mort il y aurait certainement plus simple, les bandits que j’ai attaqué font partis d’un coupe plus ou moins influent et ils ne sont pas tous mort. Si vous faites fuité d’une manière ou d’une autre la route de l’escorte qui doit me transporter vers la prison ils pourraient m’attaquer et ils sont du genre à ne pas laisser de traces … Autant dire que le corps qu’ils vont trouver sera soit brûlé soit introuvable.

Ce n’était qu’une idée qui lui été passé par la tête mais en réalité elle était plus en train de se laisser et guider par la reine. Dans un avenir proche très proche, Mila va devoir voir les paroles de la reine comme des ordres et comme on avait pu lui apprendre chez les lames, réfléchir c’est désobéir. Quelque chose qu’elle avait étrangement toujours réussi à suivre à la lettre. Dans le cas présent sa vie était maintenant voué à servir et protéger celle de Ariane, et c’est peut-être plus pratique d’avoir des ordres direct de la personne qu'on doit protéger. Un peu plus tôt elle avait annoncé assez fièrement que si Mila acceptait son offre, elle n’allait pas devoir rester une nuit de plus dans cette cellule mais est-ce que ça allait réellement être aussi simple de sortir ?

- Je n’ai pas réellement d’amis proches, c’est plus des connaissances donc il n’y as pas de problème ça avoir peut être qu’un jour je les croiserais de nouveaux mais je ne serais plus la Mila qu’ils auraient connu. Au besoin je les ferais taire définitivement pour vous.


Je suis : Ariane Hautiare,
Reine des Trois-Lieux

Ariane Hautiare

Crédits avatar :
KateMaxPaint

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
3e don : Renfort Immunitaire
4e don : Illusionniste

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 3 [10 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
784


[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty
MessageSujet: Re: [ 28 Lollune 1093] L'écarlate   [ 28 Lollune 1093] L'écarlate EmptyVen 7 Fév - 19:19


L'écarlate

★ ft Mila Morte-Branche

[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Sans_t11

 
Qu'elle accepte était le choix le plus logique, aussi, Ariane réagit à peine quand Mila confirma entrer à son service. Plongée désormais dans ses pensées qui organisaient déjà la suite des événements, la reine des Trois-Lieux n'écouta que distraitement l'idée qu'elle lui avait soumise pour disparaître. Une moue boudeuse s'était alors dessinée sur ses lèvres. Puis, enfin, Mila lui assura qu'il n'y avait que peu de personnes qui lui était proche, et auquel cas, elle pouvait aisément s'en débarrasser.

Bien, très bien.  

Un nouvel silence s'imposa, qui ne fut interrompu que par quelques gémissements plaintifs d'autres prisonniers. Il lui répugnait de plus en plus de respirer le même air, aussi, il lui faudrait rapidement mettre un terme à la conversation.

Faire croire que vous avez trouvé la mort dans cette cellule, par accident, d'une maladie virulente nécessitant votre crémation ou de votre propre volonté est bien plus facile à arranger qu'une mise en scène en extérieur. Même si l'idée est intéressante, il y aura beaucoup plus de risques de trouver des témoins et moins il y a de personnes à corrompre, mieux c'est. Je préfère demeurer discrète, pour soulever le moins de questions possibles, et surtout, faire en sorte que les personnes que j'emploie soient de confiance.


Oui. Elle avait l'idée. Prétendre une maladie extrêmement virulente et contagieuse était judicieux. Ainsi, on pouvait aisément justifier la nécessité d'incinérer le corps pour éviter d'autres contaminations, et les éventuels témoins de la supercherie seraient le garde déjà corrompu par l'or royal, et les autres détenus qui n'avaient aucune autre oreille pour être entendus.
Personne ne poserait de questions sur la disparition de Mila, et sans doute même les membres de la Garde de Saphir, qui auraient été déçus par le jugement rendu par les juges au procès, s'en voient être soulagés.

Ne vous inquiétez pas ...

dit-elle tout en se levant et couvrant son nez d'un mouchoir, prête à prendre la sortie.

... vous serez sortie d'ici demain, on viendra vous chercher. Je m'occupe de tout.


FIN DE RP

Je suis : Contenu sponsorisé,




[ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty
MessageSujet: Re: [ 28 Lollune 1093] L'écarlate   [ 28 Lollune 1093] L'écarlate Empty

 
[ 28 Lollune 1093] L'écarlate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Marvier : ville d'Albatra :: Sujets terminés-
Sauter vers: