Partagez
 

 [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Je suis : Virgil Ombrargent,
mercenaire, résident de Borderoc

Virgil Ombrargent

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
Il semble naturellement s’être levé du mauvais pied, donnant des réponses crus et franches et laisse rarement quelqu'un pénétrer dans son cadre intime, lui donnant air distant avec le monde ,mais ne laissera jamais quelqu'un dans le besoin.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 0 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
102


[15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera) - Page 2 Empty
MessageSujet: [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera)   [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera) - Page 2 EmptyMar 12 Mai - 22:09

Rappel du premier message :

Il était une fois un 15 Follune 1100 à Albatra Information hors-RP :
Rien à signaler sur le Hors hp
Information lancers de dés : Rien à signaler sur mes lancers.




Des jours, des semaines même étaient passées depuis qu’il avait quitté sa terre natal, le Gravorn. Ses affaires étaient réglés et grâce à la patronne du bordel, il avait glané quelques informations même si ce n’était rien de grandiose, il savait que la reine était du genre prudente  et qu’il aurait vraiment du mal à l'approcher, mais qu’importe le prix il était hors de question d’abandonner.

Clarissa attendait sa vengeance depuis bien trop longtemps maintenant et puis sa défaite face au corbeau le torturer chaque jours.Chaque nuit cette même vision de sa femme suppliant le corbeau d’épargner Marcus encore et encore et ayant pour seul réaction un rire sadique de cet assassin abject.

A cette pensée il serait son verre entre ses mains, restant silencieux et maudissant encore une fois ce corbeau de malheur. C’était dans une auberge du Marvier qu’il était en ce jour, plus exactement dans la capital ,enchaînant les verres pour ce donner du courage ,fixant le mur face à lui.

Oui c’était le jour de sa vengeance, il allait enfin verser le sang du responsable après tout ce temps et prend joie à voir la vie disparaître des yeux de cette tueuse.

Comment allait il faire ? Il savait qu'une fois par mois ,la reine se rendait à l’académie et ça grâce à une ancienne connaissance du Gravorn qui était maintenant devenu garde à l’académie .Virgil lui avait sauvé les fesses à l'époque.

Et c'est autour d'un verre qu'il avait appris que c'était aujourd'hui qu'elle venait.visiblement elle n'aurait aucun garde avec elle, c'était une occasion à saisir.Même si l'assassina n'était pas une chose qu'il appréciait du tout à ce stade, plus le choix  

Il n’était pas fou, il savait que c’était très certainement une mission suicide, pourtant c’était aujourd'hui ou jamais. Même si elle était fortement gardé ce qui n'était normalement pas le cas, une attaque surprise pouvait passer et si sa mort devait s’en suivre soit après tout plus rien ne l’attendait dans ce monde.

Il avait rencontré des personnes haut en couleur comme Opaline ou Alera, mais justement elle étaient bien mieux sans lui, lui qui n'apportait  que malheur dans son entourage. Le loup solitaire, tel était son destin, la seul fois où il avait tentait de le combattre, c’était sa famille qui l’avait payé.

Alors qu’il ruminait encore et encore noyant ses pensées dans un nouveau verre, Une jeune fille était rentré, Au départ il avait cru rêver, entrouvrant la bouche de stupéfaction avant de se recroqueviller dans son coin de la pièce. Le sang de Virgil n’avait fait qu’un tour dans ses veines. Bon sang que faisait elle ici ? Alera c’était bien sa veine et pourquoi ressent il une chaleur intense en la voyant et par tous les dieux pourquoi ce sourire !

Il effaçait bien vite de son visage, le tempo était catastrophique. A aucun prix, elle ne devait la reconnaître car la connaissant, elle allait bien vite mettre le pied dans le plat et foutre en l’air sa couverture. De plus elle allait se mettre en danger en l'approchant et il était hors de question qu’elle souffre à cause de lui.

Pourtant il avait cette envie de monter la voir, fixant l’escalier, soulagé de voir ce bout de soleil bien trop naif en vie, peut être juste lui glisser un mot ? Très vite il secouait la tête, la refusant aussi vite qu’elle était apparu.Tout contact aurait été dangereux pour elle.

C’était donc avec de la tristesse dans le regard et le vague à l'âme qu’il avait déposé quelques piécettes sur la table avant de soupirer et sortir. L’air de la cité lui avait offert le coup de fouet dont il avait besoin. Il ne devait pas se laisser distraire par d’autre pensées, d’autres personne. L’air résolu, son regard s’était posé un court instant les étoiles, le ciel était dégagé et les astres resplendissants. En conclusion pour Virgil ,c’était une belle journée pour tuer ou être tuer.

Peu de temps après,, Virgil parcourait les longues allés de l'académie en silence, tachant de se faire petit et discret, une dague caché dans les replis de ces vêtement, ses yeux cherchant tranquillement la présence de la reine.





AuteurMessage
Je suis : Alera Vaelken,
cueilleuse, résidente de Lackness

Alera Vaelken

Crédits avatar :
Porcelain by cosmogirll on DeviantArt, retouché par Athina

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
→ La Louve est son surnom d'enfance à l'orphelinat, et qui maintenant peut avoir un lien avec sa transcendance
3e don : Bond Spontané (capacité qui lui permet de s'évaporer et de s'éloigner d'une zone dangereuse sous le coup de l'émotion - essentiellement la peur. Peut être assimilée à de la téléportation)
4e don : Métamorphose Partielle (tirée essentiellement du loup: griffes, dents, fourrure, ouïe, nyctalopie, ... )
Ma fiche de suivi

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 5 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
482


[15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera) - Page 2 Empty


MessageSujet: Re: [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera)   [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera) - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 19:26


Une vengeance ...

sans_t13.jpg

... ou peut-être autre chose ?

Feat Virgil Sombrargent



A peine eut-elle suggéré cette idée qu'elle eut craint de n'avoir été trop loin, à la façon dont Marcus eut de la regarder.
Il s'éloigna dans un sourire qui n'augurait rien de bon, et somme toute, Alera put au moins se rassurer : il n'y avait pas l'ombre d'un étang dans lequel il pouvait la jeter, dans le coin.
Il offrit un fruit à Zelen qui, les yeux soudainement avides, se jeta sans la moindre hésitation dessus. Chipant le cadeau de ses deux pattes avant, il courut pour se poser de nouveau dans la caisse où il s'était caché précédemment.

A cause de lui qu'elle avait changé ? Hm. Elle n'y avait jamais vraiment réfléchi. Mais oui, on pouvait dire dans un certain sens qu'elle n'était plus la jeune campagnarde inexpérimentée qu'elle était encore au moment de leur rencontre. Elle n'était plus si craintive, elle se débrouillait même plutôt bien durant ses voyages en solitaire - c'était sa petite fierté, mais elle n'était convaincue qu'il y soit pour quelque chose. Évidemment, elle ne pouvait pas demeurer la même en ayant été aussi blessée ces dernières semaines. Cependant, si elle devait déterminer la cause principale qui donnait lieu à un tel changement, c'était bel et bien son passage à l'état de transcendant. Cadeau divin, elle n'avait jamais pu vraiment trouver une raison qui expliquerait pourquoi Naâme, ou Kamaâl, lui ferait ce don. Mais très certainement, avec le changement de couleur de sa pierre de vie, elle s'était sentie évoluer au plus profond d'elle-même, devenir quelqu'un d'autre, et elle l'espérait, devenir une meilleure personne. Déjà, elle pouvait s'estimer fière d'être beaucoup plus assurée qu'autrefois, et peut-être un tout petit peu plus méfiante. Vraiment un peu.

Même si elle n'eut pas le temps de répondre à ça, la cueilleuse n'était pas certaine que c'était une chose qu'elle devait lui confier. Ce qui était ironique car, lorsqu'elle le croyait six pieds sous terre, elle aurait tout donné pour pouvoir partager cette transcendance avec lui. Mais maintenant qu'elle lui faisait face, elle craignait tout simplement que son regard pour elle ne vienne à changer.

Marcus considéra cette idée, puis fronça les sourcils en lui demandant de ne plus jamais faire des allusions aussi sombres à l'avenir. Elle n'était pas certaine d'être une lumière, elle n'était pas très intelligente comparé aux érudits de l'Académie, mais elle savait très bien que son ami ne faisait pas cette allusion. Sans doute devait-il craindre qu'à force de réfléchir comme elle l'avait fait, toute sa bonté de lacquoise, sa bonne humeur et son enthousiasme, ne s'évaporent.

Alera ricana et tomba à genoux avant de s'avancer vers lui, et de lui faire face.

« Je pense que c'est déjà fait, tu sais. Le jour où j'ai appris pour ta mort. Chaque jour, je plongeais un peu plus profondément dans les ténèbres, sans perche à laquelle me raccrocher pour ne pas me noyer. Si maintenant je te semble être en un seul morceau, je peux t'assurer que ce n'est pas le cas. Et je ne crois pas que je m'en débarrasserai de si tôt. Je n'en ai pas envie. Surtout si c'est pour toi ... »

Peut-être était-ce justement cette audace, qu'il lui semblait avoir reçue en même temps que son quatrième don, qui avait parlé mais elle ne regretta pas le moindre mot. Elle se doutait bien que cela n'aurait pas le moindre impact, ni même de conséquences.

Credit image : Nan Fe, im lặng
Je suis : Virgil Ombrargent,
mercenaire, résident de Borderoc

Virgil Ombrargent

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
Il semble naturellement s’être levé du mauvais pied, donnant des réponses crus et franches et laisse rarement quelqu'un pénétrer dans son cadre intime, lui donnant air distant avec le monde ,mais ne laissera jamais quelqu'un dans le besoin.

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 0 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
102


[15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera)   [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera) - Page 2 EmptyMar 21 Juil - 12:27

Il était une fois un 15 Follune 1100 à Albatra 40333.png Information hors-RP :
Rien à signaler sur le Hors hp
8236.png Information lancers de dés : Rien à signaler sur mes lancers.


Encore une fois ,la situation avait quelque chose de surréaliste, lui le cœur de pierre, taché de tout faire pour consoler et aiguiller la petite rousse alors qu'il avait tout fait pour se détacher de ce monde pourri à ses yeux. Qu'éprouvait il réellement pour elle ? En réalité il n'en savait rien. c'était  encore trop tôt pour se poser la question ,la journée avait été bien trop chaotique et même encore maintenant pour pouvoir réfléchir et en déduire avec justesse le pourquoi de tout ceci, mais une chose était parfaitement clair à ses yeux, sa volonté de protéger cet être qui lui semblait si fragile.

Pendant un instant, il du refréner une envie forte de la prendre dans ses bras, la voir dans cet état lui brisé vraiment le cœur, mais montrer une affection dont lui même ne connaissait pas totalement le sens n'allait clairement pas l'aider. Alors, il s'était simplement contenté de la regarder avec compassion tout en se disant avec tristesse que c'était lui qui avait engendré tout ceci et que un nouveau fardeau s'ajouté à ceux déjà présent sur ses épaules.

Pourquoi la vie ne pouvait elle pas être plus simple ? Il n'avait jamais eu de grande prétention dans la vie avant tout ceci, voulant simplement vivre en paix avec ceux qu'il aime, avoir le droit de sourire, devant juste se préoccuper de ses terres et des choses du quotidien, mais voilà maintenant qu'il était probablement devenu l'ennemi public numéro un, le grand être maléfique à abattre et il avait entraîné cette douce âme dans sa chute.

Virgil n'avait pu retenir un haussement de Sourcil surpris en la voyant s’approcher de cette façon ,contenant un mouvement de recul pour ne pas la blesser, en vérité, il n'avait plus envie de s'éloigner comme il l'avait déjà fait mainte fois, pourtant était ce vraiment raisonnable ? Elle, semblait déja avoir répondu à cette question.

« Je pense que c'est déjà fait, tu sais. Le jour où j'ai appris pour ta mort. Chaque jour, je plongeais un peu plus profondément dans les ténèbres, sans perche à laquelle me raccrocher pour ne pas me noyer. Si maintenant je te semble être en un seul morceau, je peux t'assurer que ce n'est pas le cas. Et je ne crois pas que je m'en débarrasserai de si tôt. Je n'en ai pas envie. Surtout si c'est pour toi ... »

Pour la première fois depuis bien des années, le Virgil si sur de lui et déterminé n'avait su quoi répondre, entrouvrant la bouche sans qu'aucun sons ne soit capable de transpercer ses lèvres, ayant l'air à cette instant plus d'une truite que d'un homme. Avait il réellement bien compris ? Depuis quand Alera était elle si ouverte ?

Sans qu'il n'en prenne conscience de légères teintes rosés avaient pris place sur ses joues blanches, redevant pendant un instant le Marcus émotif et bourru qu'il avait été . Venait elle vraiment en quelque sorte de se déclarer à lui ou avait il vraiment perdu trop de sang et une démence commencé a naître en lui ? Il lui avait fallu quelque seconde pour réaliser ce qui s'était vraiment déroulé sous ses yeux et reprendre un peu de contenance.

- Ecoute, Aléra...


Il avait interrompu net sa phrase ? Comment il commencé sa phrase ainsi ? Après tout ce qu'elle avait enduré, commencer par "Ecoute, Aléra". Il soupirait un instant ayant envie de se donner une gifle avant de se reprendre et cette fois lui offrir un sourire plein de tendresse, un véritable, un du véritable Marcus qu'il était tout au font de lui.

Sa main s'était délicatement levé pour remettre une mèche de sa chevelure de flamme en place avant de se poser avec la même délicatesse contre la joue de la belle rousse, puis murmurer en pouffant d'un petit rire.

- Tu peux être fier de toi belle Lacquoise. Cela fait des siècles qu'une femme ne m'avait pas autant touché...

Sa main avait continuait de parcourir lentement sa joue ,s’attardant par moment sur sa gorge, le sourire ne disparaissant sur son visage avant de parler d'un ton doux et amusé, ressemblant à un tout autre homme, celui qui n'avait pas la pression de la vengeance ainsi que sa douleur.

- Ce moment risque d'être parfaitement gênant *petit rire doux* surtout si je me trompe mais la jolie colombe que tu es, aurait elle des sentiments pour moi ? Si oui sache que c'est réciproque, A quelle degré ? Je ne sais pas, toute ses années ont détruit pas mal de choses en moi, mais tu as raison sur un point peut être que Clarissa ne veux pas tout ça pour moi, peut être que tout ceci n'était que pur folie et peut être dois je....avancer, même si je me demande si ce n'est pas trop tard...

Son sourire disparu alors , s’enfonçant une nouvelle fois dans ses pensées ,regardant fixement les yeux de la jeune femme.
Je suis : Contenu sponsorisé,




[15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera)   [15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera) - Page 2 Empty

 
[15 Follune 1100]Une vengeance ou peut être autre chose (pv Alera)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Marvier : ville d'Albatra :: Sujets en cours-
Sauter vers: