Partagez | 
 

 Eugène Morte-Branche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Eugène, Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Charlie Bowater

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
3


MessageSujet: Eugène Morte-Branche   Jeu 8 Nov - 17:06


Les informations générales sur l'état civil

Nom : Calanthe (Déshérité); Morte-Branche
Prénom : Eugène
Surnom(s) : Aucun
Sexe : Masculin
Date de naissance : 17e jour du mois de Cellune 1081 (dix-neuf ans)
Orientation sexuelle : Homosexuel ou, au mieux, platonique.
Natif du :
[] Marvier
[X] Gravorn (Borderoc)
[] Creux-Lac

Résident du :
[X] Marvier (Albatra)
[] Gravorn
[] Creux-Lac


Adhère au :
[] Naâmisme
[X] Maâlisme


Membre de :
[X] Aucun de ces groupes


Les informations générales sur le physique

Taille :  1m82
Poids :  65kg
Carrure/musculature : Une silhouette svelte et une stature droite.
Couleur des yeux :  Un vert pâle
Couleur des cheveux :  Platine
Couleur de peau : Blanche ; a-t-il jamais vu le soleil, celui-là ?
Coupe de cheveux : Des cheveux entretenus, taillés en un dégradé léger, naturellement ondulés. Ils retombent souvent sur le visage du jeune homme, à croire qu'il ne sait pas les dompter.
Pilosité faciale : Imberbe
Tâche(s) de naissance : Aucune
Cicatrice(s) : Des cicatrices irrégulières et profondes sur l'omoplate gauche, probablement une mutilation.
Tatouage(s) : Aucun
Bijou(x) : Une perle bleu ciel à son oreille gauche, pendue à quelques maillons argentés.
Handicap(s)/maladie(s) :  Aucun
Autres informations :  /

Advictâme


Quel est le troisième don de votre personnage, les situations propices à son activation et ses limites d'utilisation ?
Nom et description du 3ème don : Bouclier de la foi – lorsqu'un adversaire frappe Eugène alors que ce don est activé, un bouclier éthéré de forme circulaire apparaît  autour du jeune homme afin de le protéger.
Situation(s) propice(s) à son activation : Eugène considère ce don comme le signe divin que son heure n'est pas encore venue – qu'il lui reste à accomplir quelque action prophétique. Ce don ne s'active que lors d'une émotion vive et incontrôlée, c'est-à-dire lorsque l'instinct de défense prend le dessus sur la réflexion rationnelle.
Limites : Ce don ne concerne qu'Eugène, et ne s'appliquera aucunement à une personne lui étant proche. Néanmoins, lorsque le jeune homme reçoit une attaque spontanée, le bouclier n'absorbera pas la totalité du choc ; un coup porté à plus de soixante-cinq kilos de puissance (soit le poids total d'Eugène) ne sera pas entièrement absorbé et pourra secouer voire projeter Eugène (entraînant s'il le faut fractures et autres déconvenues). Les lames et la chaleur, elles, sont toutefois entièrement absorbées par le coup (à moins de chuter dans un volcan évidemment). S'il n'est pas "utilisé", c'est-à-dire s'il n'apparaît pas pour encaisser un coup mais sur le coup d'une vive émotion, le bouclier restera actif dix minutes.



Par rapport à l'Advictâme votre personnage est un :
-Éveillé


Connaissances, Compétences & Psychologie

Quelle est l'activité professionnelle de votre personnage : Chercheur (apprenti, théologiste)

Qu'est-ce que votre personnage sait faire :
[X] Lire
[X] Écrire
[] Cuisiner (D'autres le font fort bien mieux que lui, pour lui.)
[] Faire un feu en milieu sauvage
[] Chasser
[X] Monter une monture (Une compétence qui lui est acquise du fait de son éducation privilégiée)
[X] Manier une arme (Maîtrise d'une lame courte, couplée à un esprit analytique aiguisé)
[] Escalader (« Quoi ? »)
[] Dérober des objets
[] Tuer (Si tuer est une capacité inhérente à chacun, il n'a encore ôté la vie à personne)
[X] Manipuler autrui (Lié notamment à sa bonne tenue, à la gentillesse qu'il peut susciter - ce qui est bien sûr le cas !)



Donnez (au minimum) 3 défauts/points faibles et 3 qualités/points forts de votre personnage :
-Peur du feu : la vue des flammes sera susceptible de stimuler l'instinct de survie du jeune homme tant il craint les souvenirs qu'ils lui inspirent (bien plus qu'il ne redoute leur effet). S'il est par nature calme et réfléchi, cette phobie réveillera sa spontanéité ainsi qu'une forme de lâcheté juvénile.
-Privilégié : loin d'ombrager l'autonomie qui le caractérise, Eugène est issu d'un milieu privilégié que traduisent encore certains de ses réflexes : la distance physique qu'il entretient avec les inconnus de basse extraction en serait l'illustration la plus probante. Dans un même ordre d'idées, la prise en main d'une arme ne lui paraît pas évidente pourvu que d'autres soient disposés à se battre pour lui. Et à se questionner sur ce regard placide, traduit-il du mépris ou de l'indifférence ?
-Pessimiste : le monde a perdu de ses couleurs, l'enthousiasme et l'espoir de la jeunesse se sont envolées à la suite du pèlerinage vers l'Arche. La philosophie d'Eugène se veut aujourd'hui fataliste et met en avant la notion de « désespoir au service de l'humanité ». Quelle rédemption pour une âme intrinsèquement viciée ?


-Réfléchi : un intellectuel, homme de lettres d'autant plus disposé à la réflexion savante ou stratégique qu'à la pulsion guerrière, qu'il juge brute (par opposition à « raffinée ») et sauvage (par opposition à « civilisée »).
-Doux : un tempérament doux qui est le gage d'un relationnel agréable, amical. Eugène s'exprime habituellement d'une douceur raffinée, accentuée par sa maîtrise de la langue ; il veille à ne jamais hausser le ton, jouant sur l'impact des mots plus que sur la puissance de leur prononciation.
-Pieux : une foi qui lui enseigne la contemplation et l'ouverture d'esprit apparente, bien qu'il se considère plutôt conservateur, opposé au progrès dans ce qu'il a d'extravagant dans son rapport à la divinité.


Qu'est ce que votre personnage aime/déteste ?

IL AIME : la théologie ancienne, l'érudition, la mesure et la bonhomie, la littérature, la royauté marvoise, la contemplation des phénomènes oniriques et naturels.
IL DÉTESTE :  la violence (physique comme langagière), être mis mal à l'aise par une personne plus extravertie qu'il ne l'est, les chanteurs lyriques et autres artistes de la voix, les mathématiques, la pauvreté.




Son passé et ses projets ...

Votre personnage est-il :
[X]Célibataire


Quelle est l'histoire de votre personnage :

La rêverie, Eugène y était encore étranger lorsque sa mère perdit la vie et que sa tante, sœur du mari endeuillé, prit en charge l'éducation du jeune héritier. Il était alors âgé de dix ans lorsqu'elle entreprit de chasser les sermons militaires de l'esprit du jeune homme, élevé au sein d'un noble lignage vornois, pour y inculquer à la place le goût de la réflexion et de la lecture, lui ouvrant ainsi les portes de ce qu'elle nommait joyeusement la pensée libre. Ses pérégrinations culturelles soulevèrent en lui des questions d'ordre ontologique et les seuls enseignements du naâmisme qui lui avaient été dispensés ne suffisaient à y répondre. « Vous êtes un esprit aiguisé », le complimentait sa tante, attelée à ses propres travaux de recherche. Et lui de répondre : « Ne m'aiderez-vous pas à y voir plus clair ? ».
Une affection sincère unissait ces deux parents. Le temps passait et les valeurs traditionnellement inculquées aux jeunes vornois dépassaient Eugène : il ne s'y intéressait pas. L'admiration qu'il éprouvait pour sa tutrice, leur proximité, la tendresse qu'il en recevait aussi ; tous ces éléments s'accumulaient et faisaient de cette femme savante un modèle d'avenir qu'il chérissait – bien davantage que son père, officier ducal devenu plaintif et brutal.

L'Appel approchait et les questions ne cessaient de l'assaillir – au sujet de cette pierre de vie, de cette malédiction qui bientôt le frapperait, de l'injustice de cette sentence. Alors elle le prenait entre ses bras, passant ses doigts effilés entre ses mèches blondes, murmurant quelques éléments de réponse : « L'homme est intrinsèquement mauvais », disait-elle. « Ne pensez pas à ce petit rien dont le juste Kamaâl vous afflige, pensez plutôt à cet espoir de rédemption duquel il nous est fait don. » Et il sentait ce regard lourd, perçant, vague incarnation de cette emprise maternelle qu'elle exerçait sur lui : le sien en revanche était dirigé vers la pierre bleue qui pendait à son cou. « Loué soit-il », ajoutait-il alors. Et elle souriait.
L'un ne passait sa journée sans l'autre ; cette relation s'était ancrée dans leur quotidien à tel point qu'Eugène faisait partie intégrante des affaires de sa tante. Un jour qu'il la surprit en pleine plaidoirie avec un érudit de même ascendance, elle l'invita à les rejoindre et à s'exprimer sur ce qu'il pensait de la religion moderne. Il répondit que, malgré le respect qu'il éprouvait pour les écritures populaires, il ne souhaitait pas occulter l'héritage condamnable qui était le lot de toutes les âmes humaines : et que, si dieu le voulait, il s'évertuerait à vivre éloigné du pêché, dans l'inquiétude constante de lui plaire et mériter son pardon. L'érudit acquiesça. « L'innocence et la pureté vous sont acquises, jeune homme, et dieu le sait » répondit-il, avant de reprendre : « Quel âge a-t-il ?
- Dans quelques semaines, deux mois tout au plus ; quatorze ans. » Un temps. « Il sera parfait » dit-il ; et elle répondit par l'affirmative, soulignant qu'il serait malgré tout nécessaire de hâter les préparatifs.

Les jours passèrent et Eugène répondit à l'Appel plus sensiblement qu'il n'aurait probablement dû. Le besoin fut si intense, si pressant que son esprit tout entier fut absorbé par la nécessité de s'y rendre, tant et si bien qu'il quitta le domaine de Borderoc sans se questionner sur la difficulté du voyage. Il ne put aller bien loin avant qu'une escorte mandée par son père ne le rejoigne et ne le conduise jusqu'à l'Arche – dans le plus grand secret de sa tante pour qui son affection avait été tout à fait supplantée par le besoin de s'accomplir.
Quitter le Gravorn s'avéra plus difficile qu'il n'y aurait cru cependant, puisque la nécessité de se reposer réveilla en lui la réalité du voyage et de l'inconnu. Or y revenir le serait d'autant plus ; Eugène s'émerveilla du rayonnement culturel du Marvier et ces terres prirent l'aspect mystique d'un sanctuaire béni des dieux. Y avait-il fait un pas que déjà la rumeur sourde des enfants du savoir caressait ses oreilles, que les reliures raffinées des livres présentés au pied des bibliothèques éveillaient en lui mille besoins superflus. Les arbres eux-mêmes semblaient majestueusement inclinés à son passage, pour l'accueillir dans ces terres où la connaissance était susceptible de se repaître au coin de chaque auberge, derrière chaque monceau de fleurs. Et l'Arche elle-même se dressait devant lui, d'une magnificence qui n'en finissait plus de dire : Viens, rejoins-moi !

L'attente, quoi qu'elle ne se comptât plus qu'en heures, fut d'une vive douleur pour Eugène. Ses pensées glissèrent vers sa tante et l'amour qu'il lui portait, se blâmant de n'avoir pu réaliser le pèlerinage à ses côtés. La simple vue du sanctuaire chassa ces images et le moment vint. Comprenant qu'il ne pourrait malgré tout échapper au sort et succombant à la faiblesse de sa condition mortelle, Eugène disparut dans l'Arche.
Naâme et lui partagent aujourd'hui le secret de ce qui s'y est déroulé ; mais tous furent témoins du changement opéré par ce sacrement. Le jeune homme émergea du portail des heures plus tard, la stature droite, le teint livide. Ses ongles étaient cernés de son propre sang et une tâche pourpre maculait le côté gauche de son dos. La pierre qu'il était venu quérir révélait toute sa superbe entre ses doigts rembrunis. Lorsqu'on lui demanda ce qu'il s'était passé et pourquoi il s'était infligé pareille douleur, l'étincelle qui brillait au fond de son regard s'éteignit, et plus jamais nul ne la vit.

Le retour fut plus long, placé sous le signe de la mélancolie. Le Marvier se constitua en paysage état-d'âme ; jamais les arbres ne lui avaient paru plus noirs, les fleurs plus ternes, les livres plus vierges qu'à cet instant. Le Marvier, non – le monde tout entier avait perdu de ses couleurs. Même le confort de ses appartements de Borderoc ne suffirent à apaiser son âme lorsqu'il fit son retour auprès de son père. Et à peine avait-il passé les portes du grand hall que déjà celui-ci le prenait dans ses bras d'un air maussade : « Madame votre tante a perdu la vie », dit-il, et Eugène soupira.
Il obtient alors de son père le droit de s'installer dans le domaine de villégiature de sa lignée et s'y isola, au sud du passage d'embuscade, sur le flanc des montagnes. Les années qui suivirent se révélèrent bien tristes pour qui ne s'accommode pas de la solitude : mais Eugène se porta fort bien tout seul, et plus les années passaient, plus son père réduisait la domesticité entourant son fils, lequel se détachait des valeurs familiales et délaissait ses responsabilités d'héritier. Il avait mené de féroces croisades contre les précepteurs qui lui étaient envoyés et s'instruisait de lui-même, menait ses propres recherches, désorganisées mais non moins savantes. Le décès de sa tante lui avait inspiré plus que de raison son affection pour la théologie ancienne ; et la bibliothèque familiale dressait là ses plus beaux rayonnages, véritable source de savoir pour qui ne portait pas des ambitions trop élevées.

Le désespoir refermait lentement ses serres sur lui. Eût-il pris la forme d'un monstre sanguinaire qu'Eugène n'en eut été plus dérangé ; les malheurs se succédaient et le jeune homme n'y voyait là que la juste colère d'un dieu las et désemparé. Tout d'abord, ce fut sa voix qui changea et dont il devint incapable de contrôler le timbre ; sa passion pour le chant s'éteignit. Puis, des vols se succédèrent dans le domaine duquel il ne s'éloignait pas : à ces événements succédèrent la douleur de la paranoïa, de l'insomnie, des cauchemars ; et, lorsque son esprit s'en voyait réduit aux pires extrémités, des hallucinations, affreuses chimères de sa tante, murmuraient : « Souillée, l'innocence ! ». Enfin, les tensions qu'il entretenait avec son père achevèrent d'asseoir la domination du désespoir sur son esprit, et Eugène fut déshérité.
Alors quitter le Gravorn devint inévitable ; et ce fut vers le Marvier qu'il tourna son regard, armé de ses quelques travaux de recherche et des quelques livres desquels il s'était épris. Là, animé d'un espoir incertain, désireux de se noyer dans l'euphorie de sensations nouvelles, il rejoignit Albatra et investit le peu de fonds qu'il possédait pour se loger. De douloureux mois qui lui firent prendre conscience que le monde avait ses propres règles, lesquelles ne se conformeraient pas aux caprices d'une âme égarée.
À cette précarité nouvelle s'ajoutait la nécessité du travail, les quelques pièces constituant son coffre n'assurant pas le maintien de sa position. Il entreprit par conséquent de présenter ses travaux aux intellectuels marvois et, au sortir de nombreux entretiens et d'un déploiement excessif de ses productions théologiques, acheva de convaincre une lignée bourgeoise qui se rendit garante de son financement ; le soutien qu'elle lui apportât nécessita en retour qu'il publie ses travaux. Pour cela, un devoir : se former aux impératifs non plus de la théorie mais de la pratique, en développant méthodologie, classification et enseignement.


Avez-vous des projets, objectifs particuliers pour ce personnage:
Sans crier à la planification, j'ai l'intention de le diriger dans une voie particulière – la façon dont cela se fera dépendra évidemment des interactions que je ferai ! Développer sa psychologie et mettre au jour les événements qui ont marqué son passé, en tous les cas.




Informations sur le compte

Ce personnage est-il un prédéfini ?  
[] Oui
[X] Non


Ce personnage est-il inspiré d'un concept de personnage ?  
[] Oui (Merci de préciser lequel)
[X] Non


Autres informations à partager ?
L'ambivalence du personnage de la tante et des sentiments d'Eugène à son égard sont tout à fait volontaires ! À moins que cela ne rende la lecture / compréhension de l'histoire compliquée ou invalide, je préfère ne pas y toucher.



Les engagements

En m'inscrivant sur ce forum je ...  
[X] M'engage à respecter le règlement.  
[X] Accepte que des dispositions soient prises par le staff dans le cas où l'une de mes absences de longue durée handicape mes partenaires de jeu (ex : passage de tour de jeu dans le cas d'un sujet lié à une intrigue ou annulation de rp)  



Image de Asynja






Parlons un peu de toi


Dans le RP forum, qu'est ce que tu aimes/ n'aimes pas ?
TU AIMES : La rédaction qui est imposée, sa forme romanesque, l'entraînement stylistique que ça peut représenter... (en vue d'écrire un roman, peut-être?)
MAIS CE QUI T’ÉNERVE C'EST : Je me permets de ne pas y répondre – car je l'ignore encore.



Si tu devais donner l'une de tes qualités et l'un de tes défauts de RPGiste, ça serait quoi ?
TA QUALITÉ : Volontaire.
TON DÉFAUT : Maladroit ?


Quand tu joues : Tu aimes l’imprévu ou plutôt la planification  ?
J'ai une idée de la voie que prendra mon personnage, mais absolument rien de planifié en ce qui concerne la façon dont ça arrivera ; de même, en ouvrant un roleplay, je pense que le mieux est de ne pas en prévoir la fin (à l'exception peut-être lors d'un retour dans le passé).  


Une (ou plusieurs) dernière chose à nous dire ?
Je n'ai jamais pratiqué de jeu de rôle sur forum, c'est une toute première expérience pour moi. Je compte alors sur votre indulgence, mais je pense m'en sortir sans qu'on ait besoin de me tenir la main ou sans constituer de quelconque gêne pour mes partenaires de jeu. Et d'avance, pour votre lecture : merci !

NB : ma fiche est terminée ! j'ai noté son nom de famille dans le titre du sujet afin de faciliter la classification, mais Eugène ne le porte plus - ayant été déshérité. Je suppose qu'il ne porte pas de nom orphelin, étant majeur lors des faits ? 



Image de Mx-chronos

Je suis : Zhilla, Fondateur, lézard overbooké et caféiné Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumactif.com
avatar
Fondateur, lézard overbooké et caféiné

Crédits avatar :
totmoarts

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Zhilla c'est le grand patron. Le big boss. Il a tiré sur son doigt et POUF Advictâme est né ! Alors ici c'est chez lui, plutôt deux fois qu'une. Il est partout, tout le temps, comme un cafard, mais en plus mignon et gentil.


Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]

Reserve de point(s) :
519


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Jeu 8 Nov - 19:40

Bonjour Eugène !
Très flatté que tu choisisses Advictâme pour ton initiation au rp !
Nous avons vue que ta fiche était terminée. Le premier commentaire arrivera ce week end Wink
Je suis : Nicolas Fouroi, Voir le profil de l'utilisateur
avatar

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
32


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Jeu 8 Nov - 19:46

Eugène ! Bienvenue parmi la communauté mon ami Smile Elle est superbe ta fiche, quelle prose Smile
Je suis : Merle Morsang, Coursier itinérant Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Kerko Arinam by Dahlieka (modifié par Zhilla)

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
410


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Jeu 8 Nov - 19:59

Bienvenue Eugène !

Plein de mystères dans cette fiche, j’adore ! Hâte d’en savoir plus ^_^



Signature par Zhilla, d’après Cashile et WesleyChen
Je suis : Nohan Belluvial, Ménestrel, résident de Creux-Lac Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Louhi

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max]

Reserve de point(s) :
150


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Jeu 8 Nov - 20:46

En voilà une présentation impressionnante O_o

Bienvenue à toi !  Very Happy
Je suis : Opaline Chantrelle, Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur
avatar

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Chasseuse de prime
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
203


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Ven 9 Nov - 6:46

Re coucou Eugène .o/

Je me répète mais bienvenue officiellement :3 Trop contente de te retrouver ici, et avec ce personnage, ça ne promet que du bon ! amour

A très vite !
Je suis : Valérian Hautiare, princer héritier, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Vorpatril by kir-tat

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
Le Prince Célestin
➔ 24 ans, 1m78, 65kg, cheveux blond, yeux vert
➔ troisième don : intangibilité
➔ porte une chevalière en or blanc sertie d'une émeraude frappée de la grenouille marloise à l'auriculaire gauche
➔ rêveur, bienveillant, tolérant, timide, artiste, manque d'autorité, trop émotif, politicien inavoué, stratège sous-estimé mais surtout apprenti roi
➔ est le maitre d'Henri, vieux hongre et de Céleste, jeune drakalone

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
154


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Ven 9 Nov - 10:13

Personnage qui m'a l'air fort complexe et en tout cas fort intrigant...!!
Très belle fiche pour une première, bravo !
Et bien entendu : bienvenu content


“La véritable noblesse consiste non pas à être supérieur
à un autre homme, mais à ce qu'on était auparavant.”

Je suis : Eugène, Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Charlie Bowater

État d'Advictâme :
Non renseigné

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
3


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Ven 9 Nov - 17:55

Merci pour votre accueil et votre gentillesse, à tous Smile J'ai hâte !
Je suis : Cosmos, Co-administrateur, assistant lèche-botte et ambitieux Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
Peter Mohrbacher

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Cosmos c'est le second de Zhilla. Au début Zhilla l'a crée parce qu'il se faisait chier et qu'il voulait de la compagnie (le solitaire c'est bien mais la bataille c'est mieux !) Et puis Cosmos a pris de plus en plus de place. Maintenant c'est un super assistant. Lui aussi veille à ce que tout se passe bien ici. Même si secrètement il rêve de prendre la place Zhilla... Chuuut ça doit rester entre nous ! En attendant il lui lèche les bottes et Zhilla n'y voit que du feu.

Reserve de point(s) :
237


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Sam 10 Nov - 13:11

Lecture de la fiche et commentaire(s)


Bienvenue petit érudit en devenir ! Je suis très heureux que tu nous ais choisi pour faire tes débuts et quel début ! Une très joli plume, très sympathique à lire et qui me donne envie de découvrir tes premiers sujets. Allez, je laisse place au commentaire !

À propos de l'état civil :

➔À  MODIFIER :J'ai noté son nom de famille dans le titre du sujet afin de faciliter la classification, mais Eugène ne le porte plus - ayant été déshérité. Je suppose qu'il ne porte pas de nom orphelin, étant majeur lors des faits ?

Alors, techniquement s’il ne porte plus son nom de famille, il devra adopté soit  Morte-Branche ou Sang-Blanc, cela signifie qu’il n’a pas de nom à transmettre à sa lignée.



À propos du physique :

➔C'EST OK :C’est tout bon  

À propos de l'Advictâme :
➔À  MODIFIER :

Il est capable de : encaisser trois coups localisés (il apparaît seulement le temps de retenir le coup, puis disparaît ; cela pouvant se reproduire pour deux coups encore)

Par rapport à cela, je préfèrerais pour une simplicité de compréhension et d’utilisation de juste limiter ton pouvoir en temps et que du coup que ce soit un bouclier “généralisé”.

Eugène considère ce don comme le signe divin que son heure n'est pas encore venue

C’est un peu contradictoire avec le fait qu’il est maâliste je trouve mais je te laisse juger si tu veux le garder ou non pour éventuellement développer cette idée en jeu par exemple.


À propos du métier et des compétences :

➔À  MODIFIER :Bien, bien, on manque de savants 

Par contre au sujet de savoir manier une arme, il vient de Gravorn et je te cite le passage concernant les moeurs là-bas :

De loin il est le plus violents des trois car les rudiments du maniement d’armes sont enseignés par tous les parents à leurs enfants au même titre que les règles de société.

Et bien il faudrait soit que tu l’ajoutes soit que tu me justifies pourquoi tu ne le coches pas  J’ai bien lu que sa tante avait repris son éducation mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il n’a pas de bases ^^ De même pour ne pas savoir monter à cheval, sachant qu’il vient d’un milieu privilégié, cela peut être vu comme une base (sauf si par exemple, il se déplace tout le temps en calèche)


À propos des défauts, qualités et des goûts :

➔C'EST OK :C’est tout bon 

A propos de son passé de ses projets :

➔À  MODIFIER : Le jeune homme émergea du portail des heures plus tard, la stature droite, le teint livide. Ses ongles étaient cernés de son propre sang et une tâche pourpre maculait le côté gauche de son dos. La pierre qu'il était venu quérir révélait toute sa superbe entre ses doigts rembrunis. Lorsqu'on lui demanda ce qu'il s'était passé et pourquoi il s'était infligé pareille douleur, l'étincelle qui brillait au fond de son regard s'éteignit, et plus jamais nul ne la vit.

Alors, ce passage me chiffonne, je te cite le passage des annexes concernant l’arche :

Ce passage dans l’autre monde est une expérience très personnelle. On rapporte que cela tient d’un rêve extrêmement doux et puissant, où chacun y voit et vit des choses positives en relation avec des souvenirs forts, des sentiments profonds, des désirs inavoués, des rêves chers. D’une personne à l’autre, la perception du temps dans l’autre monde est variable : certains auront l’impression d’y être restés plusieurs jours, quand d’autres à peine une heure. Dans tous les cas, l’expérience est comparable à un rêve à demi-éveillé.

Alors tu peux ressortir de l'arche avec un mauvais ressenti car l'arche t'a montré des images qui ont remué ton personnage, mais qui aurait pu, pris autrement, être positif (ex : voir des parents décédés, certains en seraient heureux, d'autres non) mais il n'y a rien d'agressif ou véritablement mauvais / malsain dans l'arche. Si tu veux, pour qu'on puisse t'aiguiller sur ce passage, tu peux m'envoyer un message privé pour m'expliquer ce que ton personnage a vu dans l'arche et on en rediscutera à ce moment-là ^^



Je suis : Avalon Sélac, forgeron, résident d'Albatra Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits avatar :
aenaluck DA

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
- Gros machin d'1m95, imposant de par sa carrure.
- Forgeron émérite et reconnu, manie les armes qu'il fabrique, et plus particulièrement les épées.
- Est avenant et doux, n'hésite pas à tendre la main à une personne dans le besoin.
- Veuf, il craint depuis de retomber amoureux, ce qui le rend volage et séducteur.

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max] ➔Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
230


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Sam 10 Nov - 15:19

Bienvenue Eugène !

Bon courage pour la finalisation de ta fiche et au plaisir de te croiser en jeu ^^
Je suis : Zhilla, Fondateur, lézard overbooké et caféiné Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumactif.com
avatar
Fondateur, lézard overbooké et caféiné

Crédits avatar :
totmoarts

État d'Advictâme :
Non renseigné

Informations sur le personnage :
Zhilla c'est le grand patron. Le big boss. Il a tiré sur son doigt et POUF Advictâme est né ! Alors ici c'est chez lui, plutôt deux fois qu'une. Il est partout, tout le temps, comme un cafard, mais en plus mignon et gentil.


Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max] ➔Passage à la Transcendance : 3 [6 max]

Reserve de point(s) :
519


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Sam 10 Nov - 19:14

Lecture de la fiche et commentaire(s)


Hello ! Je viens aussi faire mon petit commentaire Smile Il n'y a pas grand chose de plus à dire que ce que mon esclave ami étoilé a déjà soulevé, mais j'y vais quand même  Crazyzhilla

A propos de son passé de ses projets :
"Il répondit que, malgré le respect qu'il éprouvait pour les écritures populaires, il ne souhaitait pas occulter l'héritage condamnable qui était le lot de toutes les âmes humaines : et que, si dieu le voulait, il s'évertuerait à vivre éloigné du pêché, dans l'inquiétude constante de lui plaire et mériter son pardon. L'érudit acquiesça. « L'innocence et la pureté vous sont acquises, jeune homme, et dieu le sait » répondit-il, avant de reprendre : « Quel âge a-t-il ?"
   ➔DEMANDE DE PRÉCISION (potentiellement à modifier): Alors ici je n'ai pas tout saisi, il parle de quel Dieu ? Parce que c'est vrai que les gens vont plutôt citer le nom du Dieu plutôt que de parler de "Dieu".
D'ailleurs, si j'ai bien compris : sa Tante est Maâliste non ? C'est ce qu'elle lui dit qui me fait penser à ça.  perplexe




Autre(s) remarque(s) :
Voilà pour le reste je m'aligne sur ce que Cosmos a dit. J'aimerai aussi savoir ce que tu imagines pour ce qui se passe sous l'arche, par message privé pour que ça reste entre nous, mais pour être sûr que ça colle avec le contexte et l’éveil Wink.
Sinon très belle plume et c'est intéressant d'avoir un déshérité ! On en avait pas encore ! Comme un vornois intellectuel, ça aussi ça manquait  gneuu
N'hésite pas à poster à la suite pour nous indiquer quand tu auras fait les modifications.


Je suis : Ludivine Permont, Mendiante, résidente de Borderoc Voir le profil de l'utilisateur
avatar

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Bonus d'éveillé : 3 [6 max]
➔Passage à la Transcendance : 1 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
85


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   Mer 14 Nov - 14:59

SECTEKAMAALOUI. peur Bienvenue !
Je suis : Contenu sponsorisé,


MessageSujet: Re: Eugène Morte-Branche   

 
Eugène Morte-Branche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François-Eugène VIDOCQ
» Qui connaît Eugène Krampon ?
» merci OLIVIER
» Cette vidéo démontre la haine islamiste envers les chrétiens !!!
» La Gaillarde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone personnages :: La présentation des personnages :: Faire sa présentation-
Sauter vers: