Partagez
 

 [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
558


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyVen 30 Nov - 22:26

Rappel du premier message :

Borderoc - La Pie Ecarlate - 20 Bellune 1100 Information hors-RP :
J'espère que cette ouverture vous ira à tous deux, et d'avance, have fun ! Smile (Et oui, je fais très mal le mec bourré ... mes excuses xD )
Information lancers de dés : Rien à signaler sur mes lancers.


Le voile sombre de la nuit s'étend sur les Trois-Lieux tandis que ses habitants rentrent chez eux pour offrir à leur corps et à leur âme le repos nécessaire, ou s'arrêtent dans une taverne pour un dernier verre. Les coeurs s'emballent, l'ambiance se fait joyeuse jusqu'au petit matin.

A Borderoc, à l'aube, une ombre s'étira sur le sol pavé, caressant de hauts murs rocheux de maisonnées. Glissant avec grâce au son des claquements de talons, la silhouette se dirigea vers l'ouest, ignorant les regards insistants de quelques citadins qui la croisaient. Emmitouflée dans un manteau long au col de fourrure d'un loup blanc, Opaline Chantrelle poussa la porte d'une auberge qu'elle ne connaissait que si bien, de par sa sinistre réputation pour certains, pour d'autres, c'était l'épicentre d'un réseau où son métier exigeait de nombreux contacts : La Pie Ecarlate.

L'établissement était aussi lugubre à l'intérieur que le laissait suggérer l'emblème sur l'enseigne de la taverne. De nombreux personnages à l'air fort peu commode avaient fait de ce lieu leur repère pour diverses transactions pécuniaires, et probablement pas dans la légalité. Un premier groupe était penché dans un coin, à jouer aux dés, un autre plus loin murmurait tout en jetant des oeillades à la nouvelle venue dont l'apparence ne laissait pas indifférent. Elle ne traversa pas l'endroit comme à son habitude pour retrouver sa place fétiche, aujourd'hui, elle ne ferait qu'un passage rapide pour boire un coup. Elle préféra s'installer directement au comptoir tout en commandant brièvement une bière en déposant violemment les quelques lieutons exigés.

Croisant les bras en l'air, elle étira son dos qui craqua de lassitude. La nuit avait été particulièrement longue, conclusion d'une traque de plusieurs semaines qui l'avait obligée à traverser les quatre coins des trois duchés au complet. La paie n'avait pas été mauvaise, mais elle avait pourtant exigé de percevoir un bonus pour couvrir ses frais des déplacements, et de témoignages.

Sa sacro-sainte bière devant elle, elle perdit son regard écarlate dans la contemplation de la surface légèrement mousseuse. Régulière, calme, aux couleurs douces, cela lui fit songer qu'il y avait bien longtemps que sa vie entière n'avait pas été de cet acabit. Toujours sur les routes, jamais vraiment posée, en définitive, aussi malfamé qu'était cet endroit, il semblerait qu'il ait des airs de foyer compte tenu de sa manie de toujours venir étancher sa soif en ces lieux.

La porte s'ouvrit soudain, laissant à nouveau entrer la lumière dorée et chaude d'un soleil jeune en plein éveil, et les regards convergèrent vers l'entrée. Opaline ne prêta aucune attention à l'homme qui venait de s'ajouter aux clients de la Pie Ecarlate. Absorbant une quantité correcte de breuvage d'une seule traite, un des hommes du fond s'en alla dans sa direction, et, à son pas titubant, il n'y avait pas besoin d'y jeter un coup d'oeil pour comprendre rien qu'au son de ses bottes qu'il était plein ivre. Dans son déplacement, il perdit l'équilibre à hauteur de la chasseuse de prime, qui en renversa tout le contenu la privant définitivement de son réconfort mérité.

- Heeey ... toi la ... la poulette ... pouvait pas ... pas faire attention, non ?

Un silence soudain s'installa dans tout l'établissement, les conversations en cours se turent instantanément et tous les visages, effarés, convergèrent vers le pauvre fou qui, et il l'ignorait encore, allait possiblement passer un mauvais quart d'heure.
Opaline, lui tournant toujours le dos, esquissa un sourire mauvais. Décidément, c'était véritablement une semaine de merde. Une bière. Il ne lui fallait qu'une seule bière pour se dire qu'en définitive, il y avait encore de bonnes choses à apprécier. Rien ... qu'une ... bière. Qui venait d'être gâchée bêtement par un imbécile imbibé d'alcool.

Avec une lenteur extrême et anormale, elle se tourna vers l'individu, descendant de son tabouret et posant un regard sanglant et froid sur l'homme ivre. L'assemblée retint son souffle, comme si le bougre devait s'attendre à une sentence meurtrière. Mais à la place, Opaline lui adressa un sourire. Probablement faux, presque carnassier, mais un sourire tout de même.

« Vous me devez 353 lieutons pour cette bière », clama-t-elle d'un ton sec et hautain.
- 30... hein ? Tu plaisantes, cocotte ? Pour une pinte à 3 lieutons ? Je vais ... pas ... tu ... tu m'extorques, saleté ?
« Non, reprit-elle avec le calme de la Saignée en hiver, je ne vous extorque pas. Vous me devez effectivement 3 lieutons pour la bière. 300 de plus pour mon manteau sali. Et 50 pour le dérangement.»

Dans un clin d'oeil entendu, elle termina là son calcul de comptable et attendit, la main tendue vers lui, paume ouverte vers le plafond.
L'homme, peinant à comprendre, leva successivement les yeux vers sa main, puis vers le visage de la jeune femme. Il avait l'air aussi stupide qu'un poisson tout droit pêché du lac Prospère.

Opaline soupira.

« Je suis d'humeur magnanime. Des excuses, et vous pourrez sortir d'ici la vie sauve et votre bourse intacte. Choisissez sagement.»
- Que je m'ex ... tu plaisantes ! Tu n'auras rien de tout ça, sal...

Un éclair bleu scintillant apparut autour du cou de la jeune femme, saisissant instantanément l'importun au point qu'il préféra ne pas achever sa phrase. Il venait seulement de voir, et comprendre par la même occasion, qu'il n'avait pas affaire à une éveillée. Aussitôt, son comportement changea radicalement. Devenu tremblant, et aussi sûr de ses mouvements qu'il pouvait l'être compte tenu de son ivresse, il s'empara de sa bourse et extirpa la somme requise.

« Ne t'ennuie pas à compter, l'ami, ajouta-t-elle, triomphante. Pour avoir failli m'insulter, ce sera tous tes lieutons. En te remerciant infiniment ... »

Abandonnant son butin sur-le-champ, il décampa vite. On ne plaisantait pas avec la réputation du Limier Blanc. Il n'avait pas réalisé.
Satisfaite, Opaline rangea son trésor durement acquis, tout en croisant le regard d'un homme aux cheveux bleus - probablement le dernier arrivé car elle ne l'avait pas enregistré en entrant, puis vociféra aux autres clients de retourner à leurs basses besognes.

A défaut d'une bière éhontément saccagée, elle retourna de nouvelles pièces sur le comptoir, exigeant un repas. La fin de la semaine s'annonçait finalement bien plus agréable et financièrement avantageuse qu'il n'y paraissait.

AuteurMessage
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
265


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyMer 30 Jan - 21:24

Malheureux comme la pierre.
- 20 Bellune, à la frontière Nord de Borderoc, à l'extérieur de la ville -


La joute verbale qui se jouait entre les deux femmes laissa le jeune cordonnier contrit et silencieux. Ses orbes azurées allant de l'une à l'autre, il se garda bien de donner son avis. Ne lui importait que le résultat final, qui se faisait attendre.

S'arrimant des deux mains au comptoir, il s'y agrippa fortement, sentant que son corps épuisé ne tiendrait pas la longueur s'ils devaient encore rester ici un moment. Fermant finalement les yeux, il puisa en lui ses dernières forces mais surtout l'étincelle d'espoir qui l'avait fait tenir jusqu'ici.

Les choses avances Rehan, ta pierre est proche, tu le sens, tu va la retrouver, tu ne rejoindra pas les Terres Ardentes aujourd'hui... se dit-il à lui-même

Le temps qu'il se dise ça et la chasseuse le tirait déjà par la manche. Il eut à peine le temps d'embarquer son sac-à-dos-atelier, n'ayant pas vraiment suivi la fin de la conversation entre elle et la fille Xaros, apparemment, elle leur avait donné une piste intéressante... Sinon ils ne seraient pas sorti de la boutique. Pourtant, ce n'est pas vers un autre lieu – boutique ou autre – où elle le dirigeait mais jusqu'à une ruelle adjacente où elle s'arrêta dans un recoin sombre avant de prendre la parole.

Se pinçant les lèvres, il ne répondit pas. Opaline venait de tout résumer et ce à très juste titre. Ce qui suivit par contre lui fit arquer un sourcil dubitatif. Ne venait-elle pas de dire qu'ils allaient intercepter le voleur... ? Pourquoi donc étaient ils ainsi reculés à l'abri des regard ? Et quel était l'intérêt qu'elle lui montre sa pierre bleutée.. ?

Tandis que le double astral d'Opaline vaquait à leur propos, à l'insu total de Rehan, ce dernier fixait avec intensité la jeune femme qui avait fermé les yeux, semblant ultra concentrée. Ne bougeant plus, le cordonnier ne la lâchait pas du regard, s'interrogeant sur ce qu'elle faisait exactement. Il imaginait bien que son acte aussi étrange soit-il étaient en lien avec son quatrième don mais, puisqu'il ignorait totalement quel était-il, il avait tout de même de sérieux doute et commençait à s'impatienter.

On perd du temps là ! Qu'est-ce que tu fous ?! pensa-t-il très fort, le corps se mettant à trépigner de hâte mais aussi d'angoisse

Mais sa patience ne fut que fugacement mise à l'épreuve et Opaline revînt finalement à elle. Cillant, il n'avait toujours pas quitté sa pause dubitative et ne compris pas plus alors que la chasseuse passa devant lui, se mettant à courir à toute allure, comme si elle prenait ses jambes à son coup devant un agresseur. Sa voix lui parvînt à peine tant il était empêtré dans ses propres pensées et ce n'est que plusieurs secondes après qu'il lui emboîta finalement le pas.

Alors qu'il forçait son corps rompu à accélérer, ses pensées qui elles couraient déjà à vive allure lui murmurèrent à l'oreille que la chasseuse avait trouvé la bonne piste. Un battement de cœur plus fort que les autres – déjà accélérés par la course – fit disperser une énorme quantité d'adrénaline dans tout son corps.

Son torse, sa gorge et son visage prirent feu, dans le sens métaphorique et cette fois-ci ce n'était pas une hallucination. Un sourire se mua sur ses lèvres, ses yeux étincelèrent et ce gain d'énergie lui permit de rejoindre Opaline qui filait bon train. La haute arche en pierre qui tenait les battants en bois symbolisant la porte de la sortie nord fut bientôt en vue.

La foule était assez dense, marchands et paysans allant et venant, chariots, chevaux, ânes et bœufs mais aussi soldats en armures, à pied ou monté, et d'autres personnes rendaient le trafic un peu compliqué. Ils durent alors ralentir, jusqu'à simplement marcher – au risque de se prendre un badaud – et rejoignirent l'extérieur de la ville. Là, Opaline marqua une pause et Rehan figea son regard dans le sien.

La halte fut pourtant de très courte durée alors que le jeune homme senti une douceur diffuse parcourir son corps encore très emprunt de l'adrénaline qui l'avait submergé. Se redressant d'un coup, comme un animal à l’affût, il regarda autour de lui et se remit à courir plus loin vers la campagne. Un simple Par là ! à la chasseuse et il fonçait ventre à terre.

Il courait, courait à perdre haleine, mue par la sensation qui grandissait en lui.

- Je la sens ! Elle est là ! cria-t-il sans même se retourner, ne sachant pas si Opaline le suivait ou non

Dans son dos son atelier brinquebalait dans tous les sens mais il ne le sentait même pas. Les quinze kilos qui jusqu'à présent étaient devenu un véritable poids s'étaient comme envolés. Sa pierre était toute proche, elle l'appelait, il l'entendait, il la sentait. Sa promiscuité – toute relative pour l'instant – lui procurait déjà un véritable apaisement. Ils seraient bientôt réuni et tout ceci serait de l'histoire ancienne.

La ville s'était considérablement éloignée, Rehan avait du parcourir au moins trois kilomètres, si ce n'était plus, sans s'arrêter et sans être essoufflé tant l'impression qu'il se rapprochait de plus en plus de sa pierre était grandissante. Il avait croisé d'autres paysans, d'autres marchands, carrioles et badauds mais ne leur avait prêté aucune attention. Mais lorsqu'il aperçut au loin un homme en habit de fou, il lui fonça dessus.

D'instinct, sans même se poser une seule question, il lui sauta sur le dos. Le choc, mais surtout le poids, le fit basculer en avant. Heureusement pour lui, il marchait en bord de route et Rehan qui avait un peu bondit de travers, emporté par son sac-à-dos-atelier, fit que les deux hommes partirent de côté, en roulé-boulé sur le talus qui descendait en contre bas vers un champ cultivé.

Rehan fut debout aussi vite qu'il le put – s'étant d'abord débarrassé des encombrantes bretelles de son sac-atelier – et brandit ses poings, prêt à en découdre s'il le fallait.

- Rend moi ma pierre, bouffon ! éructa-t-il, les yeux injectés de sang, le cœur battant à tout rompre, sachant très bien que c'était cet homme qui cachait sa pierre car, maintenant que la distance était rompue, il ne ressentait plus aucune angoisse, plus aucune peur, aucune hallucination cénesthésique ne viendrait perturber son calme
Codage par Libella sur Graphiorum
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyJeu 7 Fév - 19:54

Malheureux comma la Pierre - entre Borderoc et Albatra - 20 bellune


Et si le vieil me menait en bateau ? Avoir une pierre de vie en ma possession ne peut m'apporter que des ennuis, mais si je parviens à la revendre, je vais me faire du blé.

Cela faisait déjà quelques heures que je marchais en direction d'Albatra.. cette pierre m’obsédait, j'étais très angoissé à l'idée que son porteur me retrouve. D'ailleurs, est-ce un homme ou une femme qui l'a perdu ? Bref, cela n'a pas d'importance... je dois à tout prix la revendre, et m'en débarrasser en cas de danger.

Arrivé près d'un arbre, je fais une pause... j'observe tout autour de moi, et mon intention me fait sentir qu'il y a un danger. Prenant la pierre en main, je l'observe attentivement, je remarque aussitôt que la pierre est moins pâle que d'habitude. Cela voudrait dire que ? Il est près de moi, voir trop près...

Non loin de là, j'entends le bruit d'une rivière.. sans plus tarder, je me précipite vers cette dernière tout en continuant de regarder derrière moi. Par inadvertance, la pierre s'échappe de ma main.

Mais heureusement j'ai réussi à la rattraper de justesse... le hasard fait bien les choses, je vais simplement me contenter dans la remettre en poche, et faire semblant de rien.

D'un pas peu assuré, je retourne dans le chemin, au départ ça n'en était probablement pas un, mais à force de passage, le terre s'est tassée.

Alors que je marche d'un pas rapide, j'entends des pas qui se font de plus en plus rapide, et j'eu à peine le temps de me rendre compte qu'il me saute dessus.. après quelques roulades nous faisons une embardée dans un talus.. au passage mon costume se déchire.

Après quelques secondes de flou, je me rends compte que l'homme est face à moi, et il est déjà prêt en découdre. Ne sachant pas me défendre, je ne vais pas aller au combat. Comment m'a-t-il retrouvé ? Je vais tenter de la calmer.. s'il abîme mon visage, je ne serais plus en mesure de faire mes représentations..

Hey ! veuillez vous calmer ! Je n'ai pas de pierre, la seule pierre que je porte, c'est celle autour mon cou.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
265


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyVen 8 Fév - 14:41

Malheureux comme la pierre.
- 20 Bellune, à la frontière Nord de Borderoc, à l'extérieur de la ville -


Le coup parti. Sans préambule.

Rehan n'était pas de nature violente, et même loin de là... Mais en cet instant il fonctionnait à l'instinct, c'était comme si une bête rugissante tournait et virait en lui, ne cherchant qu'à sortir.

Il avait perdu le contrôle alors que l'homme face à lui avait impunément menti et son poing s'était enfoncé dans la mâchoire du saltimbanque.

- Menteur ! hurla-t-il, le visage cramoisi de rage Bien sûr que c'est toi qui l'as ! Ne sais-tu pas qu'un porteur ressent sa propre pierre ?! il l'attrapa par le col, le soulevant presque de terre Serais-tu l'idiot du village en plus d'en être le bouffon ?!

Son courroux était à l'égal de la rage de Kamaâl lorsqu'il avait maudit les humains. Si l'homme face à lui ne lui rendait pas rapidement sa propriété, Rehan ne répondrait plus de rien...
Codage par Libella sur Graphiorum
Hors Jeu : désolée pour la mâchoire de Nico mais... Tu m'as tendu une perche et je suis de nature à les saisir xD
Trèèès courte réponse mais je ne voyais pas l'intérêt d'en faire plus hihi
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
558


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyMer 13 Fév - 17:05

Borderoc - La Pie Ecarlate - 20 Bellune 1100 Information hors-RP :
Aucune
Information lancers de dés : Rien à signaler sur mes lancers.


Opaline laissa Azurin la guider, une fois encore, sans laisser parler la voix de sa frustration, et observa les scènes suivantes qui se déroulèrent extrêmement vite. Elle le vit, courir dans une direction, comme jamais elle n'avait vu quelqu'un sprinter à ce rythme, et elle ne pouvait lui en vouloir, après tout, il s'agissait de sa propre vie, de sa propre pierre. Freinant l'allure, comprenant que son rôle venait de s'achever, le Limier Blanc entendit son client sommer un individu étrangement accoutré de lui rendre son bien le plus précieux. Ce dernier, aussi mauvais menteur que ridiculement chaloupé, lui servit une excuse des plus peu convaincantes, ce qui lui valut un splendide crochet directement en plein visage.

L'albinos esquissa rapidement un sourire en arrivant paisiblement auprès de deux hommes. Son client perdait clairement patience, à défaut de sa raison, et avait soulevé l'énergumène à quelques centimètres du sol. Se plaçant aux côtés d'Azurin, elle posa une main sur la sienne, et appliqua une pression pour le pousser à lâcher prise.  

« Inutile de vous montrer menaçant, et de vous salir les mains : c'est pour cette raison que vous m'avez engagée. »

Le guignol de rue retomba au sol tel un chiffon, et Opaline s'accroupit à sa mesure, s'assurant de planter son regard rougeoyant et ô combien intimidant. Il était hors de question qu'elle se révèle, en fin de compte, inutile : si elle faisait la synthèse de toute cette aventure, elle n'avait été réellement efficace que lorsqu'elle avait fait appel à son don de transcendante. Et rien de plus. Mettant cette frustration de côté, elle reprit à l'attention du pitre.

« Où croyais-tu aller, insignifiante raclure, avec la pierre de vie de mon client ? » Elle avait prit son ton le plus dur, le plus sévère, le plus menaçant, avant de finalement éclater d'un rire cristallin, tout en secouant ses cheveux argentés.

A peine avait-elle croisé son regard qu'elle avait compris que sa méthode habituelle n'allait pas fonctionner. Sans doute ce voleur n'était-il pas très « fut-fut » pour avoir tenté de revendre la pierre de vie comme une simple breloque, mais en tous cas, il semblait plutôt bien réagir aux situations plus tendues. Il lui faudrait agir en finesse, et user de son charme ... son principal atout.

« Pardonne-moi, je ne peux décidément pas jouer ce rôle. » ajouta-t-elle une fois son sérieux repris tout en y laissant, sur ses lèvres, un sourire mystérieux. Elle se rapprocha à nouveau de l'énergumène, et se mit à lui susurrer quelques mots à l'oreille. « Tu ne le sais sans doute pas encore, mon p'tit gars, mais tu es dans de sales draps. Tu vois l'homme derrière moi ? Le beau garçon au visage transformé par la colère et au poing tonitruant ? C'est le propriétaire de ce que tu as volé, et inutile de te dire à quel point tes actions l'ont irrité. Depuis le Creux-Lac il m'a poussée à te courser après, et je DETESTE courir. Je pourrais, bien entendu, te venir en aide, l'empêcher de se jeter sur toi et de reprendre son précieux sur ton cadavre, mais tu es si mignon que je suis certaine que tu vas me le remettre de ton plein gré et sans histoire. N'est-ce pas ? ». Pour accompagner la question, elle tendit sa main vers l'inconnu et attendit patiemment qu'il fasse son choix.
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyMer 13 Fév - 18:17

Malheureux comma la Pierre - entre Borderoc et Albatra - 20 bellune


Après avoir été inconscient quelques secondes, je repris mes esprits. A mon réveil, une douleur aiguë me parcoure la mâchoire. Comment a-t-il osé ? Cet homme a plus de force qu'il n'y parait..

Soudain, la ceinture de mon pantalon s'est détendue le faisant tomber jusqu'à mes pieds. Pire que la douleur, cela doit être le moment le plus embarrassant de ma vie. Lorsque la fille au cheveux blanc s'approche de moi, j'en profite pour remonter rapidement mon pantalon, comme si de rien n'était. Avec un peu de chance, ils n'auront peut-être vu que du feu.

Avec un peu de chance, ils vont peut-être, être plus conciliant en leur révélant mon identité, et puis, je fais rire plein de gens. On ne fait pas de mal à quelqu'un qui fait rire les gens.

Quand la jeune fille au cheveux blanc vient me susurrer ces quelques mots à l'oreille, je me mis à rougir, je ne m'attendais pas à ce que cette beauté s'approche de moi. Il est maintenant trop tard, fébrilement, je regarde la main de la demoiselle.

A vous entendre, vous me prenez pour un bouffon ! Sachez que je ne suis pas un BOUFFON, mais un artiste de rue. Commencez par me respecter, et je vous respecterais. Pour qui me prenez-vous ? Je suis Nicolas Fouroi, vous avez sans doute déjà entendu parler de moi ?

Reprenant mon souffle, j'achève mon discours en espérant me sortir de cette situation.

Très bien, très bien ! on peut s'arranger, je vous rends cette pierre. Et en prime, je paie votre silence.

Information lancers de dés : Information hors-RP : vous allez défigurer mon pauvre Nico Sad
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
265


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyVen 22 Fév - 22:08

Malheureux comme la pierre.
- 20 Bellune, à la frontière Nord de Borderoc, à l'extérieur de la ville -


Les yeux exorbités, une rage folle au bord des lèvres, Rehan n'avait jamais ressenti pareille colère. Lui qui était de nature plutôt pacifiste comprenait soudainement pourquoi certaines personnes étaient adeptes de la violence. Non pas qu'il changeait de bord, loin de là, mais... Disons qu'à présent il savait que cette voix état envisageable, dans certaines circonstances seulement... !

Sursautant légèrement à l'approche d'Opaline, il tourna son regard vers elle et la laissa faire alors qu'elle avait posé sa main sur l'une des siennes pour lui faire lâcher l'olibrius en culotte rouge. Il ouvrit donc les mains et regarda l'homme tomber comme une poupée de chiffon. Il laisse alors éclater un rire tonitruant tandis que l'homme, en s'affaissant au sol, a perdu son pantalon. La minute d'après il a repris son sérieux, écoutant avec attention les paroles de la chasseuse de prime.

Un fin sourire étire ses lèvres tandis que les menaces proférées lui font penser qu'il a bien fait de l'engager... Et qu'il va sans négocier allonger plus que la somme convenue. Puis il se met de nouveau à rire.

Un rire franc, un rire joyeux, un rire presque enfantin.

- Mais bien sûr que je vous prend pour un bouffon, sombre abrutit ! Mais vous semblez tenir votre métier en si haute estime que vous oubliez l'espace d'un instant que vous êtes sous notre joug... Je l'avoue, ça c'est drôle ! l'instant d'après il s'est accroupi face à l'homme et le fixe droit dans les yeux On veut tout ton or et tes piécettes. Et s'il faut que je te secoue comme un poirier pour les avoir, je pense que la demoiselle ici présente m'y aidera avec plaisir...

Il se découvrait ainsi une nouvelle facette... Dont il ne se jamais soupçonné capable... Mais la faim justifiante toujours les moyens.

- Mais d'abord ma pierre, bouffon... ! il tendit la main tout en insistant bien sur son dernier mot

Il était réellement hors de lui.
Codage par Libella sur Graphiorum
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptySam 23 Fév - 14:02

Malheureux comma la Pierre - entre Borderoc et Albatra - 20 bellune


Ces deux personnes commencent à me taper sur le système. Ils veulent donc me dépouiller.. contrairement à ce qu'ils croient, je ne suis pas riche.

De plus l'homme au cheveux bleu à l'insulte facile.. Sa colère est justifiée, mais s'il avait été à ma place, n'aurait-il pas fait la même chose pour l'appât du gain ?

Au plus les minutes passèrent, et au plus, je regrette d'avoir volé cette pierre. J'aurais peut-être du aller la rapporter au tout du moins, essayer de retrouver son propriétaire au lieu de fuir.

Pour information, sachez que je me dirigeais vers Albatra pour tenter de retrouver le propriétaire, je connais du monde à Albatra, et je suis sûr que quelqu'un aurait pu m'aider à le retrouver.. Mais finalement, vous m'avez trouvé avant, et cela me rassure. Vous me prenez pour un voleur, mais je n'en suis pas un..


Je vais peut-être revoir mes plans, il est vain de répondre à cet homme..Il est inutile de rentrer dans son jeu, j'ai l'impression qu'il prend même du plaisir à me voir dans cet état.

Contrairement à ce que vous croyez, je ne suis pas riche. Dépouillez-moi seulement, mais vous ne serez pas mieux que ce vous prétendez que je suis.

Joignant le geste à la parole, je fouille dans ma poche afin d'y récupérer cette maudite pierre. Finalement, elle aura plus été un poids pour moi qu'une bénédiction.

Très très bien, prenez votre pierre, et fichez-moi la paix !

Tout en lui rendant la pierre, je frotte ma mâchoire avec main afin de vérifier l'état de cette dernière.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
558


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty


MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyDim 24 Fév - 18:49

Borderoc - La Pie Ecarlate - 20 Bellune 1100 Information hors-RP :
Dernier post pour Opaline ! Merci à vous pour avoir participé à cette quête ! J'espère que vous aurez passé autant de bon temps que moi à vivre cette aventure ! amour
Information lancers de dés : Rien à signaler sur mes lancers.


Un sourire et un haussement d'yeux vers les cieux apparurent sur le visage du Limier Blanc, qui comprenait tout à fait la manoeuvre du manant : maintenant qu'il était fait comme un rat, autant jouer la carte de l'innocence jusqu'au bout. En revanche, cet imbécile le faisait avec tellement peu de talent que c'en était tout aussi flagrant qu'inutile. Il y avait toutefois quelque chose de touchant dans sa niaiserie. Touchant et simplet.

Opaline soupira longuement, ajusta le col à fourrure de son manteau après avoir remis le butin à son légitime propriétaire.

« Tu as de la chance, artiste de rue, » insista-t-elle en dénotant ces syllabes, « je ne fais pas partie des Lames de Saphir, et je ne représente aucune autorité sur les Trois Lieux. Et tu peux t'en estimer heureux, car ajouter à ton matricule une tentative de corruption en plus du vol d'une pierre de vie, cela t'amènerait directement à Vissomort ! »

L'albinos se tourna vers son client.

« Il semble que cet homme soit davantage sot que réellement un criminel, même si ses excuses sont clairement des tissus de mensonges. Il ne cherchait pas réellement à vous nuire. Ce n'est qu'une petite frappe comme on en trouve partout de nos jours. Vous avez votre pierre, c'est tout ce qui importe. Laissez-moi me charger du reste. »

Chantrelle exultait déjà intérieurement à l'idée de parader devant la caserne la plus proche et de livrer le fou à leur bon soin, en soulignant bien le fait qu'elle était à l'origine de cette splendide course poursuite qui s'est soldée par l'arrestation du criminel, ainsi que l'indifférence voire l'inutilité flagrante des Lames dans cette affaire. Encore une victoire du Limier Blanc qui allait marquer les esprits !

Opaline s'approcha du bandit, et le releva fissa en le tirant brusquement par le col.

« Allez l'ami, tu viens avec moi. J'ai quelques amis, si je peux dire, à te présenter ... »
Je suis : Rehan Renard,
cordonnier, itinérant Voir le profil de l'utilisateur

Rehan Renard

Crédits avatar :
EliBoal by Kittyrose remaked by Aubrien

État d'Advictâme :
État éveillé

Informations sur le personnage :
➔ se fait appeler Azurin Alissair
➔ don de syntonie
➔ bi-polaire
➔ cordonnier itinérant et fuyard
➔ tente d'éviter le plus possible d'aller en Marvier
➔ 22ans, 1m82, 76kg, musculeux
➔ longue estafilade sur la joue droite
➔ commence à développer une certaine addiction à l'orkann
➔ depuis peu trimballe un tilikop prénommé Rokann
[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Tilimini

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 2 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
265


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyMer 27 Fév - 14:58

Malheureux comme la pierre.
- 20 Bellune, à la frontière Nord de Borderoc, à l'extérieur de la ville -


Un nouveau rire jaune et guttural s'échappa d'entre ses lèvres aux paroles du voleur. Il allait répondre, d'un ton encore plus froid et sarcastique qu'il ne l'avait été mais Opaline fut plus rapide. Tout comme lui-même elle avait très bien cerné le personnage qui en effet faisait plus état de fou du village en perdition que d'un réel criminel. Il resta donc coi, ancrant ses prunelles assombries par l'exaspération de se trouver confronté à un tel idiot mais aussi encore un peu de colère et même un semblant de haine.

Rehan n'avait jamais haït quiconque. Personne à part Naâme et Kamaâl.

Lorsqu'il senti la douce chaleur de sa pierre au creux de sa main il ne put s'empêcher de fermer les yeux et de la presser contre son torse, ses deux mains fermement serrée autour d'elle. Cela ne dura qu'un cours instant mais assez pour le cerveau de l'ancien intellectuel dont les pensées s'agitèrent à toute vitesse.

J'ai récupéré ma pierre.
Je ne vais pas mourir.
C'est grâce à Opaline.
Si je n'avais pas croisé sa route j'aurais été perdu et brûlerais à jamais en Terres Ardentes...
C'est un miracle que nous avions pu la récupérer.
Encore quelques jours et j'y passais...
Je hais tellement cette dépendance...
Je voudrais ne jamais être né en ce monde...
Non, c'est faux, j'adore ce monde et tout ce qu'il y renferme.
Ou plutôt qu'il y fait éclore.
Depuis que je suis parti d'Albatra je vais de découverte en découverte.
J'adore ma vie de nomade.
J'adore rencontrer des gens.
J'adore apprendre de nouvelles choses...
Oui, je suis maudit, Naâme s'est moqué de moi, par deux fois, trois en comptant celle-ci...
Mais, cette fois-ci j'ai réussi à déjouer ses plans...
Je suis vivant.
Je suis vivant... !!!


Ses pensées avaient eut le mérite de l'apaiser, si bien que son visage avait repris ses habituel traits rieurs. Mais le regard qu'il posa de nouveau sur le bouffon qu'Opaline avait saisit par le col était toujours emprunt d'une certaine velléité.

Il n'avait pas encore toute la force requise pour pardonner à ce gourdiflot.

- Non, laissez le partir. dit-il à l'attention de la chasseuse, fixant toujours l'homme droit dans les yeux Il n'est qu'un sot qui pense que ses paroles idiotement insensées peuvent nous convaincre... Aujourd'hui il est libre mais, vous et moi savons parfaitement que son imbécillité finira par le perdre... il s'approcha du bouffon, assez près pour que son souffle rauque fasse frémir ses cils N'est-ce pas, Monsieur le Bouffon, artiste des rues ou ne sais-je quoi d'autre encore... Tu t'es cru plus malin qu'autrui, et tu continues à plaider ton innocence alors que tu m'as impunément menti... ? Je ne suis pas homme à chercher des noises à un imbécile heureux... Mais, sache que si tu recroises un jour ma route, ou que part mes pérégrinations j’entends une histoire de vol de pierre en lien avec un bouffon et que c'est moi qui te retrouve, prend garde... Fais en sorte d'être celui qui me verra en premier car cette fois-ci tu n'échappera pas aux Lames et à la justice du royaume... il se redressa Ou peut-être alors que cette fois-ci ça sera moi qui prendra ta pierre... Après tout, tout un chacun sait comment en faire briser une.

Sur ces dernières paroles il colla une pichenette dans une des clochettes du bonnet de fou avant de prendre la bourse de l'homme et de la glisser dans la main d'Opaline.

- Merci encore, Opaline. Sans vous je ne serais sans doute plus que cendres...

Il lui adressa un fin sourire puis tourna les talons, reprenant la route du sud, vers son cher et tendre Creux-Lac...
Codage par Libella sur Graphiorum
Hors Jeu : merci pour ce super moment !
Très contente d'avoir joué avec vous, j'ai eu un réel plaisir à mettre mon bouseux dans pareil état xD #sadique
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 EmptyJeu 28 Fév - 19:11

Malheureux comma la Pierre - entre Borderoc et Albatra - 20 bellune


La fille aux cheveux blanc a bien plus de force qu'il n'y parait. Les propos qu'elle a employé pour me désigner me fit plaisir, bien qu'ils m'avaient capturé, je leur avais bien fait comprendre que malgré mes apparences, je ne suis pas un bouffon.

Toujours aussi intimidé par la demoiselle, je ne pu m'empêcher de rougir, tel un jeune homme rencontrant pour la première fois sa dulcinée.

Cette fois, je ne vais pas me laisser intimider. Je dois reprendre le contrôle de la situation. Quelle idée ! Comment une si petite femme toute frêle pourrait m'emmener de force auprès des Lames de Saphir. Il faut rester réaliste...

Finalement, ils me prennent pour un sot, ce n'est pas plus mal. Cela me permettra de sans doute de me sortir plus facilement de la situation.

Elle parle d'amis, mais de qui parle-t-elle exactement ?

En voyant l'homme s'approcher de moi, je ne pu m'empêcher de reculer légèrement la tête tellement son haleine est nauséabonde, de plus, je pensais qu'il allait encore m'en mettre une. Si j'étais en meilleure posture, je lui aurais probablement retourné son coup de poing. Il devrait même me remercier, si je ne l'avais pas trouvée, quelqu'un de plus mal intentionné aurait pu la détruire.

Je m'adresse à l'homme :
Soyez bien content d'avoir retrouvé votre pierre ! Cessez de m'insulter, j'ai l'impression que vous ne savez faire que cela. De plus, je ne crains pas vos menaces, comme déjà discuté, je ne suis pas un voleur de pierre. Je suis un artiste, ma profession est de faire rire les gens, et non de les voler. Autrefois j'étais célèbre, à cette époque, vous m'auriez léchez les pieds pauvre homme que vous êtes ! Regardez-vous, vous êtes sale et puant.

J'espère que mes paroles vont leur prendre conscience qu'ils ne doivent pas me manquer autant de respect, et que je ne suis pas homme à me laisser marcher dessus.

Regardant l'homme partir, je ne pu m'empêcher de sourire légèrement. Je vais enfin pouvoir me retrouver seul avec la demoiselle, et je suis persuadé qu'il y a moyen de s'arranger.

Information lancers de dés : Information hors-RP : Encore merci pour le RP ! C'était vraiment une belle aventure, je me suis bien amusé. J'espère que nous aurons encore l'occasion de faire d'autres RP Smile
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Je suis : Contenu sponsorisé,




[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre   [20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre - Page 2 Empty

 
[20 Bellune 1100] Malheureux comme la pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Schiavone: "Comme le bon vin"
» film: pierre bourdieu: la pensée en mouvement
» SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON
» B comme bon
» Fumer comme un pompier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Gravorn : ville de Borderoc :: Sujets terminés-
Sauter vers: