Partagez
 

 [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
552


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyMer 24 Avr - 14:06

A la sortie de Borderoc


Dans un fin sourire et un remerciement plus que mérité, Azurin les avait laissés seuls, prenant la route vers le sud, et le Creux-Lac. Même s'il n'avait pas souhaité porter plainte contre celui qui l'avait placé dans une situation périlleuse autant qu'elle aurait pu être mortelle, sa décision laissait un arrière gout amer dans la bouche de Opaline. Elle se faisait une joie de pouvoir une fois encore prouver aux Lames qu'elle méritait sa place parmi eux, en agitant ce taré à grelots sous leur nez. Et probablement aurait-elle laissé tomber si ce dernier n'avait pas ouvert la bouche, une fois de plus.

S'écoulait entre ses lèvres une telle audace, une si vive fierté que c'en était indécent. Il exultait éhontément devant elle, provoquant un homme qui était déjà bien loin. Pire, il flattait son ego en ressassant des souvenirs connus que de lui seul, prétendant lui être supérieur. Ce n'était pas véritablement son genre de placer sa transcendance en avant, mais rien que pour lui faire rabattre son caquet, elle lui aurait bien volontiers montré que Naâme lui-même l'avait touchée de son index divin.

Profitant de la distraction du guignol, elle se saisit rapidement de ses poignets frêles et les noua avec une cordelette qu'elle avait déjà apprêtée quelques instants plus tôt, avant que Azurin ne lui gâche son plaisir.

Que m'importe, gaillard, je t'emmène avec moi ... , pensa-t-elle.

Sa décision était prise. Il devait recevoir la justice qu'il méritait pour avoir volé une pierre de vie, peu importait la magnanimité de Azurin. Ce simple larcin aurait pu tourner en véritable crime, et cet homme n'avait pas lâché le moindre indice quant au pourquoi de son acte. Elle aurait tout le loisir de lui tirer les vers du nez sur le chemin qui menait à la caserne la plus proche, où une gloire nouvelle et une belle bourse remplie l'attendraient surement ...

« Tes mensonges ne m'ont guère convaincue, bouffon, et tu peux clamer haut et fort à une gloire passée, cela ne peut justifier un tel acte, surtout aussi ciblé. Qui t'a payé pour lui voler cette pierre ? »

Brièvement, elle avait songé à un maitre dans l'art de la sournoiserie. Il aurait très bien pu faire l'idiot et ainsi faire baisser sa garde. Muni d'un telle une couverture, il pouvait se prétendre plus sot qu'il n'était afin de subtiliser bien plus qu'un caillou grossier. Il pouvait être un véritable génie du crime mais tout ceci s'était effondré à la minute où ses mensonges flagrants et peu subtiles avaient été révélés au grand jour. L'homme était irrémédiablement sot, et avait été envoyé ici par un tiers. Qui et pourquoi, il le saurait bien vite. La sottise était un comportement des faibles d'esprit, des impressionnables. Et les impressionnables, elle en avait rencontré bien plus qu'elle ne l'aurait voulu ...

Si le soulagement de Azurin d'avoir retrouvé son bien avait aussitôt effacé sa soif de réponse, Opaline, elle, voulait connaitre le fin mot de l'histoire. Cette mission, même si techniquement avait été un succès et récompensée de lieutons, le mystère restait entier. Et les mystères, elle préférait en être l'auteure.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler
Ce RP fait suite à la quête Malheureux comme la pierre, et pour le coup, est un flash-back
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyMer 24 Avr - 21:27

A la sortie de Borderoc


Je fus soulagé de ne plus voir cet homme... quel manque de respect pour ma profession, et mes semblables. S'il n'avait pas été en position de force, je lui aurai montré de quoi je suis capable.

Maintenant, me voilà seul avec la fille au cheveux blanc, il semblerait qu'elle veuille m'emmener en prison, mais pour qui se prend-t-elle ? Je ne suis pas homme à me laisser faire, et surtout pas par une femme.

Sans que je ne puisse réagir, et dans un moment de faiblesse, elle en avait profité pour ligoter mes poignets, avec une force insoupçonnée..

Pourquoi veut-elle me livrer à la justice, est-ce pour l'argent ? Qu'est-ce que ça va lui apporter ?

Tu as plus de force que je ne le pensais pour une petite fille. Au lieu de m'emmener auprès de tes amis, ne voudrais-tu pas que je te fasse une démonstration de mes talents ? Je te ferais rire, et tu constateras à quel point je suis important pour la société, et que j'apporte bien plus de joie qu'il ne le faudrait.

Croit-elle vraiment que j'ai volé cette pierre à la demande de quelqu'un. Elle fait fausse route, mais si ça peut l'amuser d'y croire, alors je vais jouer le jeu !

C'est avec un petit sourire que je lui répondis la phrase suivante :

Peut-être que oui, peut-être que non. Pourquoi tiens-tu tant à connaitre mes motivations ? Je ne te demande pas pourquoi tu souhaites tant m'emmener auprès de tes amis, mais j'imagine que c'est pour une question d'argent.

Je vais essayer de la tester afin savoir jusqu'où elle est prête à aller, et je suis sûr que je vais parvenir à trouver son point faible, tout le monde à son talon d’Achille.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
552


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyJeu 25 Avr - 19:06

A la sortie de Borderoc


Les lèvres fines de l'albinos se pincèrent en une grimace porteuse de tout le dédain que cette appellation pouvait lui apporter. Petite fille. En trente ans, elle avait été bien des choses. Un fantôme. Un monstre de foire. Une bête mythique assoiffée de sang. Une horreur et une erreur de la nature. Une terreur parmi les chasseurs de prime, et parmi les criminels qui sont tombés dans ses filets. Mais une petite fille, non. Pas dans le sens où ce fou l'entendait. Elle n'avait rien d'innocent et, que Naâme l'en préserve, de fragile.

Même si la colère s'insinuait en elle comme la bile qui remonte dans les intestins, elle parvint à demeurer calme, et à s'imposer le flegme dont elle était réputée.

« Tes talents, dis-tu ... s'ils sont aussi élevés que ceux de tes mensonges, tu ne pars pas à ton avantage. »

La réplique avait été plus cinglante qu'elle ne l'aurait voulu, sans doute le contre-coup de l'insulte qu'il lui avait été faite. Et le voir dodeliner de la tête avec suffisance et amusement l'irritait encore plus. Mais elle en avait maté bien d'autres, celui-ci ne ferait pas exception.

« Détrompes-toi, l'ami. L'argent ne m'intéresse pas. J'ai seule soif de justice, et je ne peux rester passive devant de tels actes. Mon client m'a payé pour retrouver sa pierre, mais je crois à l'ordre établi en ces lieux. Pour ton crime, tu te dois d'être puni. »

Opaline tira un avant la cordelette pour le faire avancer d'un pas, l'incitant à prendre la route sur ses talons.

« C'est pourquoi je t'emmène à la caserne la plus proche des Lames de Saphir. Ils se feront une joie de s'occuper de ton cas. De ce que j'en sais, c'est plutôt moche ... évidemment, officiellement la garde est pieuse, mais ne sois pas naïf : ils détiennent et font usage de méthodes qui me glacent moi-même le sang. Il aurait mieux valu pour toi que tu me parles, plutôt que de subir leur ... manière de faire. Enfin soit, c'est toi qui décide ! Allons-y, avançons ... »

C'était un coup de bluff à peine voilé, mais qui pourtant avait déjà fait ses preuves par le passé. Il lui faudrait attendre maintenant qu'il morde à l'hameçon...

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler
Rien à signaler
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyDim 28 Avr - 19:01

A la sortie de Borderoc


Elle a plus d'un tour dans son sac. Si je continue cette stratégie, je ne vais parvenir à me libérer de si tôt, j'ai plutôt intérêt à aller dans son sens si je veux m'en sortir.

Au vu de sa crispation, cette phrase a sans doute du l’énerver, je vais continuer à lui lancer des piques afin de tester ses limites.

L'argent ne t'attire pas dis-tu? Pourquoi ne pas avoir accepté son argent si tu n'en voulais, et il faut manger pour vivre, alors permets moi de douter de tes propos. Et puis, tu es tellement mignonne, tu ne devrais pas faire justice seule, tu aurais pu tomber sur quelqu'un de dangereux.

Elle n'a pas d'arme, si je le voulais, je pourrais fuir très facilement, un moment de distraction est si vite arrivé. Croit-elle vraiment me retenir avec une ridicule cordelette liant mes poignets ? N'a-t-elle pas pensé que mes talents me permettent de me détacher sans difficulté.

Les lames de saphir qui torturent ? je n'ai jamais entendu cela. De légère gouttes vinrent frapper mon visage, comme si le ciel ressentait également la plus grande tristesse au fond de moi.

Avant de m'emmener auprès des gardes, je dois d'abord t'avouer quelque chose, je n'avais jamais volé d'autre objet auparavant, mais je ne suis plus l'artiste d'antant qui faisait rire les badauds, ma carrière s'éloigne de plus en plus. La vie coûte de plus en plus chère, et il faut bien que je puisse me nourrir

Avant d’enchaîner, je pris une longue inspiration.

Malgré mon apparence, il me reste encore un beau paquets de Lieutons, je peux t'en donner si tu ne me livres pas.. on pourra dire que je me suis échappé suite à une attaque de loups, ou quelque chose comme ça.  

Cette franchise allait peut-être la faire céder, pour appuyer ce moment de doute, je n'hésite pas à lui lancer un regard rempli de tristesse..

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
552


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyMer 1 Mai - 21:19

A la sortie de Borderoc


Opaline leva les yeux au ciel. C'était impossible de faire semblant d'être demeuré à ce point ... ne venait-elle pas de dire qu'elle avait été payée par Azurin pour lui retrouver sa pierre ? Préférant ne rien répondre à cela, ni lancer un débat qui aurait autant de sens qu'un mange-corps en jupe et chapeau rose, elle réagit cependant au reste de sa déclaration entre ses dents.

« Si tu savais ô combien je peux être dangereuse ... »

Cette information était erronée, et toutes les personnes qui le savait n'étaient plus de ce monde. Les autres ... Les autres. Les autres se sont toujours contentés de ne pas voir au-delà de leur nez, et préféraient croire les bobards qu'elle se créait elle-même. C'était devenu un réflexe, elle n'y avait pas plus réfléchit quand ces mots avaient été presque sifflés du bord des lèvres sur le ton d'un murmure suffisamment sonore que pour être compris.

Puis, l'homme se dérida un peu, et elle put jubiler à l'annonce des premiers mots de sa phrase. Je dois d'abord t'avouer quelque chose .... Comme elle l'attendait, il avait mordu. Elle tendit l'oreille, aussi impassible que possible tout en maintenant l'allure, simulant une détermination inébranlable. Il lui narra une histoire farfelue sur les beaux jours de l'artiste qu'il se clamait être. Etait-ce vraiment sensé l'émouvoir ? Très clairement, il n'avait aucune connaissance des rumeurs qui entouraient le Limier Blanc car comme chacun le sait, son coeur était de pierre ....
Elle pouffa de rire quelques instants, sans rien rajouter.

Un paquet de lieutons, hein ?

L'albinos stoppa net.
Bigre, ce saligaud venait de toucher sa corde sensible. L'avait-il toujours su ? Ou peut-être ... peut-être qu'elle n'avait pas été aussi de marbre que cela ? Non, impossible. Elle ne laissait jamais rien transparaitre. Ou bien ...

Elle fit volte-face et se planta devant l'homme, ancra son regard rougeoyant dans le sien.

« Hm. Tu n'es pas aussi sot lorsqu'il s'agit de ta survie. Tu parles mon langage. Et probablement, d'ordinaire, j'aurais profité d'une telle générosité de ta part, mais ... »

Mais. C'était bien la première fois qu'elle hésitait entre la vie d'un criminel logé entre ses mains, et ses propres finances ...

Son regard triste ne l'émouvait aucunement, il n'était pas le seul à vouloir la sensibiliser pour obtenir la vie sauve, d'autres s'y étaient essayé. En vain.
Voler une pierre. Un acte aussi cruel que grave. Un crime qui ne laisserait pas les Lames de Saphir endormis et reclus dans leur petite caserne. Ce serait l'occasion parfaite que de leur démontrer une fois pour toute que ses capacités vont bien au delà de son apparence, en leur apportant sur un plateau d'argent le nom de l'immonde personnage derrière ce plan machiavélique.
Tant d'enjeux et de déroutes dans cette histoire qui prenait un curieux tournant.

« Comment te nommes-tu, mon gars ? » demanda-t-elle après un long moment de réflexion, et d'observation.

Attirer sa sympathie. C'était l'une des méthodes d'interrogatoire qu'elle aimait user lorsque ses petits stratagèmes ne fonctionnaient pas, ou lorsqu'elle voulait changer de la routine. En l'appelant par son prénom, en l'humanisant, elle simulait la création d'un lien affectif qui pouvait faire baisser les gardes. En s'intéressant à sa vie, à ses propres objectifs, elle pouvait en déduire beaucoup de choses. En posant les bonnes questions, qu'elles soient pertinentes et pointues, elle pouvait lire dans son langage corporel et déceler les réponses qu'il cherchait à cacher. Et si elle n'y parvenait pas, il y avait encore la solution de le livrer bel et bien aux Lames. Ce serait blesser sa fierté, mais ça sera vite compensé en lieutons dépensés sagement en bière ...

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler
Rien à signaler
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyDim 12 Mai - 10:56

A la sortie de Borderoc


La manipulation ne fonctionne pas avec elle, elle reste impassible comme un bloc de marbre, je suis fatigué de me cacher derrière mon masque, et toujours espérer continuer ma carrière d'artiste de rue. Maintenant que j'ai commis cet acte ignoble, je vais devoir me cacher si je ne veux pas finir en prison ou pire, la mort.

Alors que nous étions en train de marcher, et que dans la conversation j'avais mentionné ma richesse, la fille sembla soudainement intéressée par mes propos. Serait-elle attirée par l'appât du gain ? Pourquoi aider un sombre inconnu à retrouver sa Pierre, si ce n'est pour l'argent ?

Son regard encré dans le mien ne me laissa pas indifférent, des yeux hypnotisants, et tant de peine dans son regard que dans le mien.

" Hm. Tu n'es pas aussi sot lorsqu'il s'agit de ta survie. Tu parles mon langage. Et probablement, d'ordinaire, j'aurais profité d'une telle générosité de ta part, mais ... "

Pourquoi n'a-t-elle pas achevée sa phrase ? Cherche t-elle à me berner ? Elle est si mystérieuse qu'il va être compliqué pour moi d'en découvrir plus à ce son sujet. Mais une une chose est sûre, c'est qu'elle semble déterminée à me conduire en prison.

Elle veut connaitre mon prénom ? Je suis un fugitif, ce n'est pas une bonne idée de lui donner mon vrai prénom, je devrais lui en donner un, mais pas celui qu'elle croit.

Appelles-moi le Fou, ça suffira. Pourrais-je connaitre ton prénom ? Si ton prénom est aussi joli que ton visage, alors je suis impatient de le connaitre.

Est-ce que ces mots vont l'a perturber ? Vais-je réussir à la séduire ? Tant de questions pour lesquelles je vais bientôt avoir une réponse.

Nous marchons depuis plusieurs minutes, mes pieds commencent à me faire drôlement mal, mes chaussures ne sont vraiment plus en bon état pour autant de marche. Si ça continue ainsi, elle va devoir me porter.. cette image me fit rire intérieurement, et je ne pu m'empêcher de sortir un léger ricanement.

J'en ai marre d'être traîné comme un pantin, il faut vraiment que je trouve un stratagème pour m'en échapper, je ne vais pas faire de vieux os si je continue de la suivre.. et maintenant que je suis un fugitif, je vais devoir user de supercherie, et de plus de vol pour survivre, et avec un peu de chance, cela va permettre de de me rapprocher des Masques Maâlistes s'ils ont eu vents de mes exploits.


Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
552


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty


MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyMar 14 Mai - 20:53

A la sortie de Borderoc


Le Fou. Elle n'était pas dupe, il s'agissait d'un surnom. Qui lui allait comme un gant, soit dit en passant, pensa-t-elle en étirant ses lèvres dans un sourire amusé.

« Mon nom, hein ? L'ignores-tu vraiment ?   » s'entendit-elle répondre, sur le vif.

Son ton avait été sec, tranchant comme une lame de rasoir. Et pour cause. Maintenant que ce personnage loufoque avait épuisé quelques options du panel de stratégies qui s'offraient à lui pour s'extraire à sa surveillance, il était normal qu'il se rabatte sur la séduction. En tant normal, d'ailleurs, elle ne soulevait jamais ces tactiques pour l'amadouer. Mais pas cette fois. Cette fois, c'était différent. Elle ne le supportait pas. Elle ne le supportait pas, d'autant que rien de tout ceci n'était vrai. Quoi qu'il ait pu lui dire, peu importe le compliment, sincère ou non, qu'il lui aurait fait, ce n'était que mensonge. Et aujourd'hui, très étonnamment, ça la dérangeait autant que la bouleversait.

Elle demeura silencieuse, laissant ses bottes s'enfoncer dans l'herbe humide à rythme régulier et soutenu. Peut-être était-ce l'utilisation de son don de transcendante qui l'avait ébranlée ? Elle ne l'utilisait que peu, sans doute même ne l'avait-elle utilisé que dans des cas d'extrême urgence depuis que sa pierre avait viré au bleu, et ce n'était pas arrivé si souvent. Non. Ce n'était pas ça. Ce sentiment qui la dérangeait était plus profond, et impactait son estime d'elle-même.
Etait-ce son dernier client ? Cet Alissair Azurin qui l'avait troublée ? Il était vrai qu'il n'était pas déplaisant à regarder pour un homme. D'ailleurs, il avait été l'un des rares dont la compagnie lui avait plu. Et ce n'était pas un mince exploit. Mais cela s'était arrêté là. Son coeur n'avait pas battu la chamade, et n'avait pas agi stupidement, comme pouvaient le faire ces jeunes filles écervelées qui ignorent encore tout de l'âge adulte, et tout de l'amour.

Une pointe en ses entrailles la frappa violemment, l'obligeant à marquer une pause.
Était-ce là, l'explication de sa soudaine mauvaise humeur ? Oui, probablement. A trente ans, elle se devait de faire l'inhabituel constat qu'elle n'entendait rien à l'amour, et encore moins aux activités charnelles nécessitant un rapprochement intime et physique.

Les images de Varian occupé au cours d'une partie de jambes en l'air s'imposèrent à nouveau à elle, et ses joues prirent une nouvelle fois des teintes rosées.

Secouant sa jolie tête de gauche à droite, feignant de replacer sa frange en bonne position, elle effaça directement ces mauvais souvenirs, et fit une nouvelle fois volte-face vers Le Fou.

« Vraiment ? » railla-t-elle. « Tu trouves ? Regarde-moi bien, Le Fou, droit dans les yeux ... » imposa-t-elle en se rapprochant de lui comme jamais, sans doute, elle ne l'aurait fait avec qui que ce soit d'autre, « suis-je vraiment à ton gout ? Une peau aussi pâle que la lune, les cheveux de la blancheur des anciens et ces yeux de sang qui en effrayent plus d'un ? Regarde-moi vraiment, et ose me répéter ce que tu viens de dire ... »

Opaline fulminait de rage, sans véritablement en comprendre la raison. Même si elle a longtemps assumé son physique, et rit aux dépens des crédules qui ignorent tout de son albinisme, il y avait des mots, des quolibets prononcés à son encontre autrefois qui l'avaient marquée à jamais. Et en cet instant, elle n'entendait plus qu'eux. Monstre, anormale, contre-nature. Elle avait accepté depuis des années que son aspect dérange les autres, et elle s'en était accommodée. Mais elle ne supportait pas qu'on joue avec elle, qu'on tente de lui faire croire, ne fut-ce qu'un instant, qu'elle puisse représenter autre chose que ce qu'on lui avait toujours dit qu'elle était : un fantôme. On la craignait, on la fuyait, on la haïssait. Et c'était bien ainsi.

Elle se détourna de lui.

« C'est bien ce qu'il me semblait ... »

Le Limier Blanc avait tranché à sa place, sans lui laisser l'occasion de répondre. Ce n'était pas qu'elle ne tenait pas à savoir la vérité, c'était surtout qu'elle la connaissait déjà.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler
Rien à signaler
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptySam 18 Mai - 13:18

A la sortie de Borderoc


Continuant notre marche, je réfléchissais à notre dernière discussion pour laquelle elle ne m'a pas laissé parler. Aurais-je était trop loin, n'aime t-elle pas les compliment ? Bien qu'elle puisse croire le contraire, j'étais sincère.

C'es donc comme ça avec toi, on te complimente, et c'est ainsi que tu réagis. De tout mes propos échangés, c'est le seul pour lequel je suis sincère. Pourquoi crois-tu que je me cache sous mon masque ? Au fond, je ne suis pas aussi heureux que je le montre... et apparemment, je ne semble pas être le seul.

Tu es un physique qui sort de l'ordinaire, mais je ne pense pas qu'un fond tu sois une mauvaise personne. Finalement, je ne connais pas toujours pas ton prénom, et pour ta gouverne, pourquoi demandes-tu mon prénom ? alors que je suis connu dans tout le pays.


J'ai joué plusieurs cartes avec cette fille, mais aucune n'a marché jusqu'à présent, c'est la raison qui me pousse à être sincère, peut-être qu'elle reviendra sur sa décision. J'en ai marre qu'on me traîne comme un pantin depuis le début. Je veux me libérer de cette emprise.

La suivant de près, je pouvais regarder ses longs cheveux blancs, et sentir son doux parfum.

Sache que si ta présence ne me plaisait pas, je serais déjà parti depuis bien longtemps, car m'échapper une seconde fois n'aurait pas été difficile.  

Désormais, il me reste deux options, soit elle décide de me libérer, soit je décide de m'enfuir, mais peu importe l'option choisie, je crois que je ne l'a reverrai plus.

Durant ce long silence, je pouvais entendre le murmure des feuilles des arbres secouées par le vent, une brise assez forte vint me frapper le visage, et je ne pu m'empêcher de respirer longuement afin de ne pas verser une larme. Songeant à mon passé douloureux, les larmes se mirent à couler tout naturellement.

Ce moment étant gênant, j'espère qu'elle n'aura pas la bonne idée de se retourner..

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
552


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty


MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyDim 19 Mai - 11:13

A la sortie de Borderoc


Si Opaline sourit, Nicolas n'en vit rien. Il venait à l'instant d'admettre que tout n'était que mensonge. Le moment d'embarras fut bien vite passé, et le Limier Blanc criait intérieurement victoire. Bien qu'elle ne l'ait jamais vraiment cru, au moins, elle venait d'avoir la certitude d'être dans le vrai : l'homme était coupable.

Elle l'écoutait toujours, mais beaucoup plus distraitement cette fois, comme si ses mots ne l'atteignaient plus. En définitive, de ce qu'elle pouvait encore percevoir, il tentait de pousser le jeu plus loin, à jouer les hommes blessés mais qui s'attendrissaient devant elle. Tss. Pathétique.

Pour l'heure, elle ignorait toujours ce qu'elle allait faire de lui. En vérité, il ne lui plaisait guère de le laisser aux mains des Lames, même contre rémunération. Sa fierté lui intimait l'ordre de démêler cette affaire elle-même. Et elle était persuadée qu'elle en tirerait gros, si elle manoeuvrait bien.

Elle stoppa net et fit une ultime fois face au saltimbanque, une fois l'idée venue en tête.

« On me connait sous le nom du Limier Blanc, et que tu connaisses ce nom ou pas, m'importe peu. »

Elle fit une pause, rassemblant ses idées, puis reprit.

« Je vais te proposer un marché, Le Fou. Je suis prête à ne pas te conduire aux Lames, ni même à te dénoncer. »

Attendant que cette déclaration fasse son petit effet, elle observa l'homme dans les yeux, ou du moins ce qu'elle pouvait en voir à travers le masque. Des yeux aussi blancs que l'étaient ses propres cheveux, une note d'étrangeté et de folie qui lui allait bien.

« En échange, » poursuivit-elle, « j'attends que tu me renseignes sur la personne qui t'a employé pour le vol de cette pierre vie. Ou bien, que tu m'expliques les raisons véritables qui t'ont poussé à cet acte, peu importe, du moment qu'il s'agisse de la vérité. »

C'était un marché honnête, estimait-elle, mais elle n'était pas non plus totalement sotte ... Il y avait une contrepartie qu'elle ne mentionnerait que plus tard, s'il choisissait bien.

« Et je te montre toute ma bonne volonté en t'offrant une porte de sortie. J'accepte également de te laisser tranquille ...au prix du contenu de ta bourse. La totalité. Fais ton choix. »


Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler
Rien à signaler
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyMer 22 Mai - 20:57

A la sortie de Borderoc


Faisant semblant de rien, j'avais pris le temps de sécher mes larmes à l'aide des manches déjà bien usées par le temps. Le Limier Blanc ? Ce nom ne m'es pas inconnu, mais je serais incapable de savoir où je l'ai déjà entendu.

La voir s'arrêter devant moi me fit légèrement sursauter pensant qu'elle allait m'insulter comme elle l'avait déjà fait précédemment. Non, pour une fois il n'en est rien. Pendant qu'elle me parle, je ne pu m'empêcher de dévorer ses lèvres du regard, imaginant mes lèvres allant se poser délicatement sur les siennes.

M'égarant, je fis un léger hochement de ma tête pour dissiper ses images de ma tête. Lui dire la vérité, et espérer continuer mon chemin avec elle, ou mentir et risquer de ne plus la revoir, quel cruel dilemme qu'est la vie.

Je fis mon choix sans hésiter une seule seconde, préférant lui dire la vérité sur l'origine de ce vol.

Tu as soif d'argent, je l'ai bien compris, mais ce n'est pas auprès d'un pauvre artiste de rue que tu en obtiendras, je ne suis plus que l'ombre de moi même, il faut l'admette. Sache que je te dis la vérité depuis le début concernant la raison pour laquelle j'ai volé cette pierre. L'autre imbécile a perdu sa pierre.. et en passant par hasard à l'endroit où il l'a perdue, je l'ai prise sans réfléchir. Au départ, je pensais la revendre facilement, mais cela n'a pas été aussi simple que je le croyais. A Borderoc, j'ai rencontré un bijoutier qui n'a pas voulu me l'acheter, et m'a proposé d'aller chez un autre bijoutier à Albatra pour la lui revendre, mais vous m'avez retrouvé avant. Je suis bien conscient que les fais sont graves, mais mon épargne a fondue... et j'avais bien besoin d'argent.

Après lui avoir raconté mon parcours, je préfère me taire, et la laisser assimiler ce flux d'informations. Si elle espère gagner de la richesse en me dépouillant, elle sera bien déçue en découvrant le peu de Lieutons qu'il me reste. Outre mes "sentiments" pour cette bien jolie demoiselle, je préfère l'avoir comme amie que comme ennemi.

A y réfléchir, il est illusoire de croire qu'elle pourrait être mon amie, le vol que j'ai commis a bien failli coûter la vie à l'homme aux cheveux bleus. Finalement pourquoi tiendrait-elle plus à lui qu'à moi ?

Ce qui commence à me taper sur le système c'est qu'elle ne me croit pas... je ne vois pas ce que je pourrais lui dire de plus pour lui prouver ma bonne foie, j'ai déjà subit assez d'humiliations depuis le début de la traque, il est temps que ça s'arrête, sans quoi je risque de devenir de plus en plus colérique avec elle. En vérité, ce que n'est pas ce que je souhaite.

Malgré la perte de sa pierre de Vie, il ne serait peut-être pas mort. Peu importe ce qu'il advenu de ce malotru, il ne mérite pas ma considération.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Rien à signaler sur le hors-RP
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
552


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty


MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyJeu 23 Mai - 21:33

A la sortie de Borderoc


Opaline avait croisé les bras en écoutant le récit de son prisonnier, et n'avait réagit en rien jusqu'à ce qu'il achève son ultime phrase. Elle demeura songeuse, hésitant entre le croire sur parole, ou rester sur ses gardes.

Son client n'avait pas engagé de poursuites, même si elle n'avait pas compris pourquoi. Il semblait avoir cru en cette attitude de cinglé, disons, l'innocence qui accompagne la folie, et elle commençait à penser qu'il avait eu bien plus d'instinct qu'elle-même en cet instant. Probablement que son métier l'obligeait à mettre en doute le moindre témoignage. « Fais confiance, mais vérifie »  comme le disait l'adage.

Son histoire tenait la route, et correspondait avec la chronologie des faits énoncés par Azurin. Elle ricana entre ses dents devant la stupidité de ces enchainements malencontreux. Et elle trouvait d'autant plus comique que ces circonstances aient été vécues par un saltimbanque qui n'avait pas la lumière à tous les étages ...

Le Limier Blanc soupira. Tel que l'avait dit Azurin, c'était un idiot. Un sombre idiot qui était au mauvais endroit au mauvais moment, et qui avait pris une décision totalement stupide. Les lieutons des Lames s'envolaient d'un coup, lui faisant perdre son sourire.

Mais une chose attira son attention dans son laïus, une corde sur laquelle tirer et qui, même s'il ne s'agissait pas de monnaie clinquante, pouvait lui rapporter quand même bénéfice.

« Bien, » trancha-t-elle en coupant d'un geste vif et net à l'aide de son couteau de poche les liens qui maintenaient les poignets du Fou entravés, « j'accepte de te croire. C'est peut-être un risque, mais je vais le saisir. Quant à ta bourse de... pauvre artiste de rue qui n'est plus l'ombre que de lui-même, j'ai peut-être une solution à te proposer ... »

Elle le tenait. Elle y avait songé quelques heures plutôt, et se l'était suggéré si jamais elle décidait de ne pas l'emmener auprès des Lames. Maintenant qu'elle l'avait mené exactement où elle le voulait, elle pouvait lui offrir cette possibilité comme s'il s'agissait d'un choix possible, alors qu'en réalité, c'était l'unique route à emprunter pour l'homme car jamais elle ne le laisserait à nouveau arpenter les routes sans y avoir imposé ses conditions. Sot ou pas, ironie du sort ou non, il avait choisi de ramasser cette pierre, et qu'il se justifie ou non, une noirceur assombrissait son coeur au point de vouloir revendre une Pierre de Vie. Elle était la première à croire que la fin justifiait les moyens, il y avait pourtant une frontière qu'elle se refusait à passer. Il aurait du en faire de même.

Rangeant sa lame à son ceinturon, elle acheva sans cérémonie.

« Que dirais-tu de travailler pour moi ?   » suggéra-t-elle innocemment, décidée à ne pas prendre en considération tout refus de sa part. « Tes finances sont au plus mal, dis-tu. Je te propose un salaire. Tu es libre d'aller et venir où bon te semble sur les terres des Trois-Lieux. De mener ta vie comme tu l'as décidé jusqu'ici. A l'exception que j'exige alors de toi des renseignements. Tout chasseur de prime dispose de nombreux informateurs à travers le pays, et j'en dispose moi-même de plusieurs. Je ne suis jamais contre l'idée de renouveler mes ... partenaires. Qu'en dis-tu ? »

De cette façon, elle s'assurait de maintenir, aussi, une surveillance constante sur cet individu. Au cas où il deviendrait bien plus dangereux encore ...

Opaline sourit mystérieusement. Il était toujours bon de voir ses manipulations se dérouler comme prévu, tout comme il était toujours jouissif, même, de voir ses pièges se refermer sur sa proie. Après tout, qu'il ait décidé de lui dire la vérité ou non, quoi qu'il eut choisi à cet instant, elle était gagnante sur tous les tableaux.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler
Rien à signaler
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyJeu 30 Mai - 14:12

A la sortie de Borderoc


Lorsqu'elle libéra mes poignets de cette corde, je poussa un cri de soulagement, pendant une dizaine de secondes, je pris le soin de frotter mes mains sur mes poignets légèrement bleutés par le manque de vascularisation sanguine.

Travailler pour elle ? C'est donc ça la deal.. finalement, elle me laisse le guère le choix, le seul avantage, c'est que je pourrais continuer à la revoir au fil de nos aventures.

A sa question, je ne pu retenir un léger rire..

Me laisses-tu vraiment le choix ? Si j'accepte cette mission, quel sera le montant de mon salaire ? Et quelles seront mes missions ? Je suis d'accord qu'à une seule condition, c'est que tu me protèges quand j'en aurai besoin.

Son coeur de pierre m'avait froid dans le dos, et force est de constater qu'elle m'avait bien manipulé.

Il est toujours bon d'avoir quelqu'un comme elle à ses côtés, elle pourrait certainement m'être utile tôt ou tard.

Croit-elle vraiment que je vais lui obéir comme un chien bien dressé et docile ? Nan mais elle rêve.. je veux bien lui rendre des services, mais exiger quelque chose de moi c'est hors de question.

Etant nerveux par cette situation, quelques gouttes se mirent à couler sur mon front sous mon masque. L'odeur qui se dégage de mes vêtements laisse à désirer, je comprends pourquoi elle cherche continuellement à s'éloigner de moi dès que je tente un rapprochement. Alors que nous sommes toujours en pleine discussion, mon estomac se mit à gronder au point de se faire entendre pour toute personne se trouvant à proximité, cela fait plusieurs heures que je n'avais pas mangé, et la faim se faisait ressentir.

Va-t-elle vraiment un jour me voir comme l'être humain que je suis ? Elle ignore tout de mon vécu, c'est cela qui m'a poussé à voler la Pierre... avant j'étais célèbre. Les femmes étaient à mes pieds, maintenant les rôles sont inversés.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
552


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty


MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptySam 8 Juin - 10:19

A la sortie de Borderoc


Alors qu'il lui demandait s'il avait véritablement le choix, elle haussa les épaules dans un sourire léger. Oui, il l'avait. Travailler pour elle, ou rencontrer les Lames ... Elle n'avait jamais dit que ce serait un choix facile.

Qu'elle le protège ? D'où pouvait lui venir cette id.... Oui. Oui, évidemment. Il était peut-être sot, mais il avait l'oeil. Calée entre sa poitrine, sa pierre de vie bleutée luisait et attirait les convoitises à qui ne connaitrait pas sa réputation. Comme les autres, il la plaçait sur un piédestal, et s'imaginait qu'elle était toute puissante, avec une habilité hors du commun, et contrôlable en tout temps. Il n'en était rien ... Son don de transcendance avait ses avantages lors de traques difficiles, ou se révélait nécessaire lorsque le temps était compté, comme elle avait pu le vivre avec son dernier client à la pierre de vie volée. Cela s'arrêtait là.

Opaline soupira.

« Entendu, j'accepte tes conditions  » répondit-elle enfin, d'un ton convaincant, qui laissait entendre qu'elle tiendrait parole. Le beau mensonge.

« Tes missions, hein ? Rien de dangereux, si cela t'inquiète. Nous ne voudrions pas qu'il t'arrive malheur, n'est-ce pas ? » ajouta-t-elle en passant une main dans ses longs cheveux blancs qu'elle rejeta en arrière, fièrement. « Il s'agirait d'écouter et prendre discrètement des renseignements sur toute activité que tu juges suspectes, et malhonnêtes. Tous les trois mois, nous nous retrouvons ici même, à Borderoc, à la Pie Écarlate, et tu me feras un rapport. Il est également possible que j'ai recours à tes services, et si j'ai besoin de ton assistance, je ferai appel à toi. Qu'es-tu capable de faire pour une pièce de 100 lieutons par mois ? Sais-tu te battre ? As-tu, peut-être, des liens avec des personnes utiles comme des gros bras, des mercenaires ? Quelles sont tes compétences qui peuvent susciter mon intérêt pour toi et justifier une telle somme ? »




Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler
Rien à signaler
Je suis : Nicolas Fouroi,
Artiste de rue, résident du Marvier Voir le profil de l'utilisateur

Nicolas Fouroi

Crédits avatar :
Avatar retouché par Opalined'Amour

État d'Advictâme :
État éveillé

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 4 [10 max]
➔Passage à la Transcendance : 0 [6 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
511


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptyVen 21 Juin - 18:06

A la sortie de Borderoc


Je ne m’attendais pas à ce qu’elle accepte si facilement, rien de dangereux ? J’ai déjà vécu des situations dangereuses, et jusqu’à présent, j’ai eu beaucoup de chance. Une protection supplémentaire ne serait pas de refus.

Non, je ne sais pas me battre, tu devrais le savoir. Si tel avait été le cas, j’aurais réussi à battre l’autre mec au cheveux bleu dont j’ignore tout le prénom.

Je pris un peu de temps avant de lui répondre, car je n’avais pas l’intention de lui dire que je ne connais pas de malfrats. L’argent m’intéresse plus que tout, lui mentir est une option, mais je devrais m’en méfier car sa vengeance pourrait être terrible si elle découvre que je lui ai menti.

La seule capacité qui pourrait t’intéresser, c’est que j’ai la possibilité de retenir toute une conversation mot pour mot, je te propose donc mes services d’espionnage.

Il est vrai que mon costume ne me permettra pas de passer inaperçu, mais je vais l’enlever si nécessaire, je ne vais pas lui énoncer tous les détails, elle n’a pas besoin de tout savoir.

J’ai une dernière requête pour toi, si tu veux que je commence immédiatement, alors je te te demande de me donner les 100 lieutons avant de nous quitter.

L'idée de la revoir me plait, quand elle ne me verra plus avec ce masque, peut-être qu'elle changera d'avis, un climat de confiance va s'installer, et elle aura peut-être avec le temps des sentiments pour moi. L'espoir fait vivre, bien que ma vie n'a plus beaucoup d'intérêt que je suis seul et sans famille, que l'on devienne ami me réjouit déjà, mais il est difficile pour l'instant de m'imaginer plus avec elle, elle a vu mon côté le plus sombre, désespéré, mais pas le plus heureux.

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler sur mes lancers de dés
Je suis : Opaline Chantrelle,
Résidente de Borderoc, chasseuse de prime Voir le profil de l'utilisateur

Opaline Chantrelle

Crédits avatar :
Catherine Exellero, retouché par Athina ♥ / Bokki Tteok

État d'Advictâme :
État transcendant

Informations sur le personnage :
► Menteuse, manipulatrice, solitaire
► Mystique, non-violente, observatrice
► 3e don : Miasme sanglant
► 4e don : Projection astrale
Fiche de présentation
Fiche d'avancement

Inventaire de dés :
➔Dés d'éveillé : 10 [10 max]
Acheter des lancers avec ses points

Reserve de point(s) :
552


[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty


MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté EmptySam 22 Juin - 0:33

A la sortie de Borderoc


Alors qu'il soulignait qu'il n'était pas très bon combattant sans quoi il se serait débarrassé aisément d'Azurin Alissair, Opaline sourit mystérieusement. Sans doute y croyait-il dur comme fer, mais pour l'albinos, c'était totalement exclu dans ce cas-ci : son client avait une bien trop bonne raison d'avoir le dessus. Toutefois, sa question était clairement légitime, l'habit ne faisait pas le moine. Après tout, ils l'avaient cueilli contre toute attente, lorsqu'il ne s'y attendait pas.
Mais soit, il fallait qu'elle se fasse une raison.

En revanche, il énonça avec fierté, une qualité qu'elle n'avait pas, mais qui pourrait avoir son utilité plus tard. Elle grinça des dents quand il poursuivit avec une énième demande. Donnez-leur la main, ils vous mangeront le bras ...

Mais fort heureusement pour elle, son exigence n'était pas encore trop déraisonnable ...

« Bien, » accorda-t-elle sèchement, en se défaussant d'une pièce de sa bourse. Mais avant de la lui tendre, elle ajouta : « Ne t'avise pas de me la jouer à l'envers, Le Fou, ou tu comprendras de la plus horrible des manières pourquoi on me nomme le Limier Blanc. Va, tire-toi avant que je ne change d'avis. »

Opaline savait ce qu'elle faisait, elle pouvait toujours compter sur son physique atypique et tout le mysticisme qui s'en dégageait pour effrayer les gens, et elle espérait que, ajouté à cela, sa transcendance et la menace de son utilisation allait le forcer à ne pas sortir en dehors des clous et à filer droit, tel qu'elle l'exigeait. Et si jamais elle avait le moindre doute, elle pourrait toujours effectivement user de sa projection astrale pour le surveiller.

Elle tourna les talons et fit demi-tour, reprenant la route vers Borderoc, son chez-elle. Par Naâme, elle avait grand besoin d'une pinte ...

Information lancers de dés : Information hors-RP :
Rien à signaler
Rien à signaler
Je suis : Contenu sponsorisé,




[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty
MessageSujet: Re: [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté   [20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté Empty

 
[20 Bellune 1100]La bourse ou la liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URSEL.. CAMPS ET BOURSE MILITARIA
» Liberté, Liberté Chérie
» Bourse militaria Picauville
» Bourses aux couches à Vienne, ou plutôt salon du maternage
» Photo avec 18000 soldats.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Zone de jeu :: Le Gravorn : ville de Borderoc :: Sujets en cours-
Sauter vers: